Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘CLDH’

Deux militants des droits de l’homme convoqués par la brigade criminelle

Posted by jeunempl sur mars 16, 2011

(L’Orient le Jour)

[Note du MPLBelgique.org: la brigade criminelle est une branche des Forces de Sécurité Intérieures (FSI) qui est dirigée par Achraf Rifi. Le procureur de la république ayant ordonné cette convocation est Saïd Mirza… ces deux fonctionnaires, proches de Hariri, ont été placés et maintenus à la tête de fonctions étatiques par le gouvernement de Fouad Siniora en 2005. Depuis, les règlements de compte ne cessent de prendre le dessus sur la légalité et le droit. L’état, tel que perçu et conçu par le clan Hariri mérite une refonte complète.]

Le Centre libanais des droits humains (CLDH) a lancé hier un appel à la solidarité des associations des droits de l’homme et de la presse.
Cet appel fait suite à la convocation des représentants de l’association, Marie Daunay et Wadih al-Asmar, par la brigade criminelle des FSI, en raison de la publication, le 10 février dernier, d’un rapport intitulé « Détention arbitraire et torture : l’amère réalité du Liban ». Mme Daunay et M. Asmar sont donc sommés de se présenter demain jeudi 17 mars à 10 heures au Palais de justice de Beyrouth.

Selon les responsables de l’association, la convocation aurait été ordonnée par le procureur de la République, Saïd Mirza, notamment en raison de l’évocation dans ce rapport des pratiques présumées du mouvement Amal en matière d’arrestation et de torture. « Le mouvement Amal a été cité deux fois dans le rapport », soutient M. Asmar. Nous aurions été convoqués suite à la plainte lancée par les avocats d’Amal, ajoute-t-il. Mme Daunay ajoute que la convocation s’est faite par téléphone. « Ils n’ont rien voulu nous dire de plus. Nous ne savons pas si nous sommes accusés ou si c’est juste un interrogatoire », observe-t-elle.

Contacté par L’Orient-Le Jour, l’avocat militant des droits de l’homme, Nizar Saghieh, préfère ne pas porter de jugement à ce stade. « Il vaut mieux attendre et observer ce qui va se passer », dit-il, tout en espérant qu’il n’y ait pas d’atteinte à la liberté d’expression. Affaire à suivre, donc, avec vigilance…

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Appel pour la libération immédiate du Général à la retraite Fayez Karam, détenu arbitrairement dans une « prison spéciale »

Posted by jeunempl sur septembre 23, 2010

Tayyar.org

Les violations multiples des droits du détenu, tels que garantis par la loi libanaise et les engagements internationaux du Liban, sont d’une gravité telle que sa détention est arbitraire. La procédure engagée contre l’officier doit donc être immédiatement annulée et ce dernier libéré.

Des représentants du CLDH (Centre Libanais des Droits Humains) ont essayé cette semaine de rendre visite au Général Fayez Karam à la prison de Roumieh (bâtiment dit « Maalumet », relevant des services de renseignements des Forces de Sécurité Intérieure) mais n’ont pu accéder au lieu de détention que ses gardes qualifient eux-mêmes de « prison spéciale», à laquelle les ONG ne peuvent accéder contrairement aux autres secteurs de la prison centrale.

Cette tentative de visite était motivée par les inquiétudes concernant la situation physique, psychologique et légale du détenu.

En effet, depuis son arrestation le 3 août 2010, le Général Karam est sous la garde des mêmes forces de sécurité ayant procédé à son arrestation, et à son interrogatoire, ce qui altère son droit à se défendre et le place au risque d’être soumis à des pressions sur sa personne, voire à la torture.

Par ailleurs, selon les informations disponibles, le Général Karam n’a à ce jour toujours pas eu le droit de s’entretenir en tête a tête avec ses avocats, ceci en contradiction notamment avec l’article 14 alinéa 3 du Pacte International relatif aux droits civils et politiques ratifié par le Liban [9] et avec le règlement intérieur des prisons libanaises qui stipule que les visites des avocats peuvent se dérouler « sans la présence d’un gardien si le prévenu ou l’avocat en formulent la demande ».

En outre, suite à son arrestation, le Général Karam aurait été détenu au secret et interrogé sans l’assistance de son avocat durant 8 jours, avant d’être Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: une ONG réclame une enquête internationale sur le sort des disparus

Posted by jeunempl sur février 22, 2008

(Romandie News)

Centre libanais des droits humains - CLDHUne organisation libanaise de défense des droits de l’Homme a réclamé jeudi une enquête internationale pour déterminer le sort des milliers de disparus pendant la guerre civile (1975-1990), faute de volonté, selon elle, du gouvernement libanais de s’occuper de ce dossier.

« Dix-sept ans après la fin du conflit et alors que les armées israélienne et syrienne se sont retirées du Liban, aucune enquête sérieuse n’a été menée visant à éclaircir le sort réservé à ces milliers de personnes disparues », indique un rapport du Centre libanais des droits humains (CLDH) publié jeudi.

L’organisation demande, comme elle l’a déjà fait par le passé, « la création d’une commission d’enquête internationale afin de déterminer le sort des disparus et la création d’une commission vérité et réconciliation ».

« Le gouvernement libanais n’est toujours pas prêt, techniquement et politiquement, à ouvrir ce dossier qui implique trop de gens qui sont aujourd’hui au pouvoir », a précisé à l’AFP le secrétaire général du CLDH, Wadih al-Asmar. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :