Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Claude Brasseur’

« Chaque jour est une fête »: Le cinéma libanais à l’honneur au 11ème Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2010

MPLBelgique.org

Projeté à l’occasion du festival international du cinéma méditerranéen de Bruxelles (du 5 au 13 novembre 2010), le film franco-libanais « Chaque jour est une fête » aura suscité des débats, essentiellement auprès du public libanais présent à la projection. La réalisatrice du film Mme. Dima el Horr nous a accordé un entretien au cours duquel elle nous dévoile sans complexe l’idée du film et sa vision du cinéma libanais.

« Chaque jour est une fête » concourt dans la section « Compétition internationale » du festival. La salle de l’Orangerie au Botanique est archi-pleine. La présentation du jury, présidé par l’excellent Claude Brasseur, laissera très vite place à l’expression des pellicules levantines.

En allant voir ce film, un libanais expatrié aurait aimé tomber sur les beaux aspects de son pays, une nature et des paysages époustouflants, l’activité (suractivité même) libanaise, la ville de Beyrouth reconstruite, les jolis édifices historiques,etc… bref le Liban tel qu’on l’admet et à qui on pardonne, même oublie, trop facilement ses sombres facettes. C’est pourtant une toute autre image du Liban qui ressort de ce film… l’image de ces femmes perdues à la recherche de leurs disparus, fils ou maris, un thème et une cause relayés en force par le cinéma libanais ces derniers jours à Bruxelles.

Dima el Horr, la réalisatrice du film, met en scène 3 actrices : Hiam Abbass, Manal Khader et Raïa Haïdar.
Ces trois femmes, toutes aussi différentes les unes des autres, partent à la recherche de leurs maris disparus. Plusieurs évènements font que ce périple ne sera pas aussi direct qu’un simple trajet en autobus.

Compliqué, original, lent, intellectuel, déformé, différent,etc… les critiques tant positives que négatives ont fusé à la fin de la projection. A peine les projecteurs allumés, le débat prenait place parmi le public, en présence de Dima el Horr.

A une interpellation lui reprochant de ne pas montrer les belles facettes du Liban, la réalisatrice répondra en toute simplicité « ne pas avoir à jouer le rôle de ministre du tourisme ».

Insistant à l’issue de la projection sur l’aspect personnel et irréel du film, rempli de contrastes, les derniers réticents comprennent.

Dans l’entretien qu’elle a eu la gentillesse de nous accorder, Dima el Horr se réjouit du débat suscité par son film.

« Il faut provoquer les gens. Si on ne provoque pas, on ne suscite rien… J’aime bien quand les gens réagissent de cette façon. Ce ne sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le 11ème Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, un rendez-vous pimenté du 5 au 13 novembre 2010!

Posted by jeunempl sur octobre 20, 2010

CinemaMed

Découvrez le film libanais Chaque jour est une fête de Dima ElHorr, téléchargez le dossier de presse

Pour gagner des places pour la projection du dimanche 7 novembre 19h, cliquez ici.

Le 11ème Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, le Med pour les intimes, investira le Botanique du 5 au 13 novembre. C’est le comédien Claude Brasseur qui nous fera l’honneur de présider le jury. A ses côtés, entre autres, le réalisateur des Barons, Nabil Ben Yadir ou bien encore la comédienne kosovare, Arta Debroshi auront la tâche délicate de départager les films en compétition officielle.

Le Med, c’est aussi près de 10 jours de fête et d’échanges dans la multiculturalité et la bonne humeur! Le festival est  un rendez-vous cinéma pour découvrir le meilleur de la production cinématographique actuelle des pays du sud dans une ambiance festive et chaleureuse.

Près de 70 films en provenance du bassin Méditerranéen seront présentés dans 3 salles de projection du festival (l’Orangerie, la Rotonde et la Salle de Cinéma):

* Les films en compétition internationale : Ces longs métrages de fiction représentatifs de la production des pays méditerranéens sont en lice pour l’attribution du Grand Prix et du Prix Spécial. Ils nous feront voyager, d’un quartier Athènes aux plaines arides du Liban, de l’Italie des années 70 au soleil d’Alger en passant par l’Espagne, la Croatie ou bien encore le Maroc pour ne citer qu’eux.

* La section Panorama propose une sélection de longs métrages de fiction réalisés au cours des deux dernières années. Une sélection éclectique et variée, à l’image d’une région riche de sa diversité. Ce sera également l’occasion de voir ou revoir certains films méditerranéens de qualité sortis trop brièvement ces derniers mois sur les écrans bruxellois.

* Une section No stress proposera cette année une série de comédies brillantes, allant de la satire politique à l’humour noir, en passant par la comédie de mœurs. Humour et bonne humeur au rendez-vous !

* Une section MEDOC, avec un éventail de films documentaires abordant avec conviction les différents aspects sociaux et culturels des pays méditerranéens. Certains de ceux-ci seront suivis de débats, témoignages ou rencontres avec les réalisateurs.

* Une section Coup de Cœur Court avec le meilleur des courts métrages méditerranéens récents dont la plupart ont été primés dans des festivals internationaux.

* Des séances familiales, seniors, scolaires et associatives

* Le festival Hors les Murs investira également différents lieux à Bruxelles et en Wallonie pour proposer une série de films et d’animations.

* Focus sur la Turquie : cette année, Istanbul est la capitale européenne de la culture. A cette occasion, le festival a décidé de donner un coup de projecteur sur la Turquie afin de mettre en valeur la créativité et le dynamisme de ses cinéastes en montrant la diversité du cinéma turc d’aujourd’hui.

* Le reflet de la méditerranée dans le cinéma belge, c’est Med in Belgium ! Lors de chaque édition, le festival souhaite mettre en avant des films co-produits en communauté française.  Cette année quatorze films seront présents dans les différentes sections . Producteurs indépendants, ateliers soutenus par les pouvoirs publics, réalisateurs venus de tous les horizons, thèmes variés des films témoignent de la vivacité de notre cinéma.

Comme à chaque édition, de nombreux invités seront présents au Botanique: réalisateurs ou comédiens, ils viendront présenter leur film ou parler de leur passion pour le cinéma. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :