Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘chrétiens libanais’

Départ du pape Benoît XVI pour un voyage historique au Liban

Posted by dodzi sur septembre 14, 2012

AFP/Romandie

AEROPORT DE CIAMPINO (Italie) – Benoît XVI a quitté Rome vendredi pour le Liban, où il appellera les quelque 15 millions de chrétiens du Moyen Orient à rester aux côtés des musulmans, en coexistence pacifique, dans une région que bouleversent la guerre en Syrie et la montée de l’islamisme.

Le pape, 85 ans, effectue un voyage non sans risque dans ce petit pays adossé à la Syrie. Cette visite intervient aussi au moment où un film américain ridiculisant le Prophète Mahomet a conduit à des manifestations violentes dans plusieurs capitales de la région et une attaque à Benghazi (Libye), qui a causé la mort de quatre Américains, dont l’ambassadeur.

Accompagné d’une forte délégation comprenant plusieurs cardinaux, Benoît XVI est attendu à Beyrouth à 13H45 locales (10H45 GMT).

Ses propos sont très attendus et seront soupesés par chacun sur le dialogue avec l’islam, la démocratie, mais aussi la question syrienne et le conflit israélo-palestinien. Mais le pape ne vient pas dans la région en puissant chef politique, a prévenu le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, et Joseph Ratzinger devrait donc éviter les prises de position politiques.

Benoît XVI pourrait en revanche lancer un nouvel appel à la cessation immédiate de toute violence et à des livraisons d’armes aux belligérants, et évoquer le sort des réfugiés palestiniens, syriens, irakiens.

Dans son programme chargé à l’occasion de sa première visite dans le pays du Cèdre, il prononcera pas moins de huit discours et adresses, et se rendra aux sièges de quatre patriarcats d’Eglises rattachées à Rome.

Toutes les composantes du pays, chrétiens catholiques et orthodoxes, mais aussi musulmans –sunnites comme chiites– se sont mobilisés pour faire bon accueil au pape, qui devrait être reçu chaleureusement, même s’il ne reçoit pas l’accueil enthousiaste de Jean Paul II en 1997. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le pape va appeler à cesser d’armer les belligérants en Syrie

Posted by dodzi sur septembre 13, 2012

AFP/Romandie

BKERKE (Liban) – Le pape Benoît XVI appellera lors de sa visite au Liban cette semaine à l’arrêt de l’armement et du financement des belligérants en Syrie, a annoncé jeudi le chef de l’Eglise maronite au Liban.

Le pape va bien sûr appeler à l’arrêt de la spirale de violences (en Syrie) et de la haine, qui ne sert à rien (…), et (appeler) ceux qui financent ou arment les uns et les autres dans le conflit d’arrêter de le faire, a affirmé Mgr Béchara Raï, lors d’une conférence de presse.

Tous les peuples des pays arabes et ailleurs ont le droit de revendiquer des réformes et nous sommes avec eux, a indiqué le patriarche maronite, chef d’une des Eglises catholiques orientales les plus influentes de la région.

Mais, a-t-il précisé, la guerre n’est pas menée au nom de l’islam ou du christianisme mais par des Etats, des parties intéressées ou des mercenaires (…) Chrétiens et musulmans doivent s’unir autour des valeurs pour jeter les fondements d’un véritable Printemps arabe, a-t-il poursuivi.

La révolte populaire lancée en mars 2011 contre le régime de Bachar al-Assad et réprimée dans le sang, s’est militarisée au fil des mois, le conflit ayant fait plus 27.000 morts en majorité des civils en 18 mois selon une ONG syrienne.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En dépit des risques, Benoît XVI a personnellement souhaité maintenir son voyage au Liban

Posted by dodzi sur septembre 12, 2012

La Croix

Benoît XVI exprime sa volonté de maintenir son voyage au Liban du 14 au 16 septembre, malgré la proximité de la guerre civile en Syrie.

« Le pape a souhaité personnellement maintenir son voyage au Liban, même dans ce contexte si particulier. » Le P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, n’a laissé planer aucun doute, ce 11 septembre à Rome, sur la volonté personnelle exprimée par Benoît XVI de rendre visite comme prévu aux chrétiens d’Orient, même et surtout en raison de la proximité de la guerre civile en Syrie, qui fait rage à quelques dizaines de kilomètres de Beyrouth.

Il est pourtant clair que l’objectif de ce voyage, du 14 au 16 septembre, dépassera largement le Liban, et les chrétiens. Certes, le pays du Cèdre est celui, au Moyen-Orient, où les chrétiens sont les plus nombreux, mais c’est également le seul où la liberté religieuse est assurée.

Le 4e voyage au Moyen Orient

Le motif officiel de ce voyage est la signature, vendredi 14 septembre à 18 heures, puis la remise, le dimanche matin 16 septembre, au cours d’une messe devant des centaines de milliers de personnes sur le front de mer de Beyrouth, de l’exhortation apostolique « L’Église au Moyen-Orient ». Celle-ci reprendra l’essentiel des 44 propositions formulées par l’ Assemblée spéciale pour le Moyen-Orient du synode des évêques, du 10 au 24 octobre 2010. Au sommaire : le dialogue avec l’islam, la lutte contre les fondamentalismes, l’impératif œcuménique, l’ancrage dans leur propre pays d’origine des chrétiens d’Orient, le rejet de l’antisémitisme, le respect des libertés fondamentales. Et ce texte, très attendu, concerne, bien au-delà du Liban, les 17 pays où sont présents les 20 millions de chrétiens d’Orient, dont 5,5 millions de catholiques. C’est donc, au total, aux 350 millions d’habitants de la région que s’adressera Benoît XVI.

Présentant le programme de ce 24e voyage pontifical, le quatrième au Moyen-Orient, après la Turquie, la Terre sainte et Chypre, le P. Lombardi, s’il a détaillé « les complexités libanaises » (18 religions présentes, dont sept Églises catholiques et quatre patriarcats d’Églises orientales), a précisé que « le pape ne se présente pas comme un leader politique. Il est le responsable d’une communauté religieuse qui, par son témoignage et son engagement, se trouve au service des pays où vivent ses membres ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Benoît XVI au Liban: le pape ne vient pas en chef politique

Posted by dodzi sur septembre 12, 2012

AFP/Romandie

CITE DU VATICAN – Benoît XVI ne vient pas comme un puissant chef politique au Liban et il ne faut pas attendre de lui des consignes précises aux chrétiens syriens dans la crise actuelle, a indiqué mardi à Rome le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.

Le pape ne se présente pas comme un puissant chef politique et il ne faut attendre de grandes interventions de nature politique sur la Syrie ou d’autres sujets, a déclaré le père jésuite au cours d’un point de presse, soulignant qu’il s’agit de remettre une exhortation apostololique aux chrétiens de la région.

Le pape se rend au Liban de vendredi à dimanche, son quatrième voyage au Moyen-Orient après la Turquie, Chypre et la Terre sainte.

Par la remise de ce document intitulé Eglise au Moyen-Orient, et dont la devise est Pax vobis (la paix soit avec vous), il veut simplement faire en sorte qu’à travers son témoignage, la communauté chrétienne serve la concorde, a souligné le religieux.

En venant au Liban, le pape donne aussi un signe de participation et d’encouragement aux habitants d’une région tourmentée, il marque une volonté de présence à un moment donné sans se laisser dicter par les circonstances, a-t-il ajouté.

Interrogé sur la division de la communauté maronite libanaise sur la crise syrienne et un éventuel message plus spécifique du pape, le père Lombardi a répondu: Chacun (des chrétiens au Liban) assume ses propres responsabilités, mais le pape et le Vatican n’ont pas une indication concrète spécifique pour dire aux chrétiens ce qu’ils doivent faire.

Il a rappelé les précédents appels du pape aux protagonistes de la crise syrienne à rechercher une solution de paix. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réponse d’Alain Aoun à l’article de Ziyad Makhoul « Outrage public à la pudeur »

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Par Alain Aoun

Nous avons reçu du député Alain Aoun le communiqué suivant :

« Dans son dernier article daté du 21 avril 2012, M. Ziyad Makhoul m’accuse d’avoir commis le plus violent crime politico-confessionnel de ces dernières années en accusant le courant haririen de tous les maux et de voler dans les urnes la libre décision des chrétiens, tout en m’octroyant la palme de la honte.

« Je ne suis pas là pour discuter la déontologie d’un journaliste “partisan déclaré”. Là n’est pas mon problème bien que cela reflète l’incapacité de discernement et d’objectivité que l’écrivain puisse avoir dans son jugement à mon égard. Car dans la logique partisane de l’écrivain, discuter d’une façon cartésienne la politique d’endettement soutenu de M. Siniora revient à accuser le courant du Futur de tous les maux, même si ce courant a été à la tête de gouvernements respectifs pendant 18 ans. Paraît-il, le principe d’ “accountability” n’est pas de vigueur chez les militants, même quand ils sont journalistes.

« Mais le comble reste à venir : Un, M. Makhoul outré, sidéré par cette accusation que je porte aux haririens de voler la libre représentation des chrétiens, ce qui me vaut d’être accusé d’avoir commis le crime politico-confessionnel le plus violent et honteux de ces dernières années.

« Quand Walid Joumblatt déclare refuser la loi électorale proportionnelle “pour que sa communauté ne fonde pas dans les autres majorités”, M. Makhoul ne trouve rien à dire. Sans doute, il y voit un acte tout à fait louable de laïcité !

« Que les instances politiques maronites se réunissent à Bkerké pour discuter particulièrement le problème de représentation chrétienne affectée par les autres communautés ne suscite pas chez lui l’outrage attendu bien que les mêmes causes auraient dû avoir le même effet !

« Que les partis chrétiens du 14 Mars aient été les plus grands fervents du projet orthodoxe de la loi électorale qui propose radicalement que chaque communauté élise ses propres députés, pour éviter qu’une d’elles choisisse ceux de l’autre, ne semble pas l’avoir bouleversé. Venu de ses alliés, ceci s’appelle un acte de cohésion nationale. Qu’un CPL soulève le point dans l’hémicycle, ça se transforme en crime odieux contre la citoyenneté ! Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Benoît XVI visitera le Liban

Posted by dodzi sur avril 12, 2012

ZENIT

Benoît XVI se rendra au Liban du 14 au 16 septembre 2012 pour y remettre aux catholiques du Moyen Orient son exhortation apostolique post-synodale. Ce sera la dernière étape de l’Assemblée spéciale pour le Moyen-Orient du synode des évêques qui s’est tenu au Vatican du 10 au 24 octobre 2010 sur le thème: « L’Eglise catholique au Moyen-Orient : communion et témoignage ».

Le pape présidera un rassemblement consacré aux jeunes et, à Beyrouth, une messe au cours de laquelle il remettra ce document, révèle un communiqué de l’archevêque maronite, Mgr Boulos Matar.

La présidence de la République libanaise précise pour sa part que « cette visite confirmera la profondeur des relations historiques qui unissent le Liban au Saint-Siège et permettra de réaffirmer le statut, le rôle et la mission du Liban en tant que témoins pour la liberté et la convivialité ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La jalousie et la haine trucidaire d’Israël contre le Liban

Posted by dodzi sur mars 23, 2012

Journal Chrétien

Par Roger Akl

Les chrétiens du Liban ont en 1975 cru pouvoir compter sur l’aide d’Israël et de l’Occident pour sauver leur pays de la sédition islamo-palestino-progressiste, car, croyaient-ils, ils étaient en train de chercher à empêcher les réfugiés palestiniens, transformés en résistants à bombarder la Galilée avec leurs armes dépassées et si peu efficaces, entraînant des ripostes israéliennes meurtrières et destructrices contre le Liban, tout le Liban et son infrastructure.

En allant à Washington, comme adjoint à l’Attaché des Forces Armées, je pensais aller dans un pays ami. Quel ne fut mon dépit quand je réalisais que nous étions les ânes de la fable et que c’était le commencement d’une stratégie générale utilisant les guerres civiles, religieuses et confessionnelles libanaises pour enflammer le Moyen-Orient et en chasser les chrétiens. Les envoyés américains ont même offert aux chrétiens du Liban de les accueillir comme réfugiés aux Etats-Unis et au Canada.

Depuis, les agressions, destructions et massacres israéliens se répétèrent de plus en plus et, à chaque fois, le Liban ressuscitait comme le phénix de son antiquité. A tel point que les Occidentaux et leurs sbires du monde arabe décidèrent de changer illégalement la constitution libanaise pour installer au Liban un Premier Ministre, sujet saoudien, pour endetter le Liban et le forcer à suivre leurs diktats. Malheureusement pour lui, ce Premier Ministre, malgré le fait d’avoir endetté le Liban de plus de 65 milliards de dollars, pour le faire obéir aux ordres étrangers, échoua dans sa mission et fut assassiné, car sa mort fut jugée plus utile à leur stratégie que sa vie et ce fut ainsi que la Syrie fut forcée de quitter le Liban ; mais ce dernier battit quand même les Israéliens, en 2006, grâce à la résistance d’une petite partie de son peuple, les habitants du Sud-Liban.

Alors fut créé un Tribunal Spécial pour le Liban, chargé de faire chanter les Libanais pour ramener au pouvoir les sbires de l’étranger en la personne de Saad Hariri et du Premier Ministre Saniora, accusé aujourd’hui d’avoir fait disparaître plus de 16 milliards de dollars des caisses de l’Etat. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les jeunes Libanais laïquent it

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

El Watan

Par Antonino Galofaro

Pendant que leurs voisins syriens manifestent malgré une sanglante répression, les jeunes Libanais se battent pour que la religion n’ait plus son mot à dire en politique. Un vieux combat auquel le printemps arabe a donné un nouveau souffle.

Ras-le-bol du système confessionnel. Au Liban, la politique est fondée sur l’appartenance religieuse. Un système que dénonce Ali Fakhry. Attablé à un café, sur la rue Hamra, l’une des plus animées de Beyrouth, le jeune militant tente une explication de la politique libanaise, malgré sa voix grave couverte par les nombreux klaxons. Le siège du Parlement se divise donc entre confessions : une partie pour les chrétiens, l’autre pour les musulmans. Il passe sa main dans sa barbe, s’arrête et réfléchit. Mais non, il ne se rappelle pas du nombre de sièges attribué à chaque religion. Peu importe, c’est tout le système qu’il remet en cause : «Il s’agit d’une situation dans laquelle les partis politiques qui nous gouvernent ne font que se battre pour le pouvoir. Au nom de la religion, mais sous le couvert de la Constitution civile.» Et ça, ça l’irrite. Que le président libanais doive «obligatoirement» être chrétien maronite, ça l’irrite – «Et si moi, je voulais devenir président ?». Que le Premier ministre doive «obligatoirement» être musulman sunnite, ça l’irrite. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassam El Hachem: L’amertume que porte ce groupe est en train de le conduire sur un chemin dont le but est l’élimination des chrétiens du Liban

Posted by dodzi sur septembre 15, 2009

Tayyar.org

Bassem el HachemLe Président de la « commission d’éducation politique » du CPL Dr.Bassam El Hachem a critiqué le rôle joué par les chrétiens du « 14 mars » malgré leur conviction par la non-convenance de ce rôle, considérant que l’amertume que porte ce groupe est en train de le conduire sur un chemin dont le but est l’élimination des chrétiens du Liban. Cela s’est manifetsé par la confiscation de la décision des chrétiens dans les gouvernements consécutifs depuis 1992. Hachem a demandé au Président Gemayel et au député Dory Chamoun et autres qui sont en train de propager que le Général Aoun a bloqué la formation du gouvernement à cause de son atachement à Gebran Bassil, comment peuvent-ils expliquer à l’opinion publique la violation des normes constitutionnelles par Saad Hariri en déposant au Président de la République un papier lui demandant de le signer sinon il démissionne? Comment expliquent-ils la désignation des noms des ministres chrétiens par Hariri sans consulter les références qu’ils représentent au sein du gouvernement et leur imposition au Président de la République.

Il a ajouté dans une entrevue pour l' »Agence des informations libanaises » que: « les pratiques des chrétiens du « 14 mars » posent plusieurs points d’inetrrogations autour de leur rôle dans la soumission du Liban et des chrétiens en particulier à la volonté de l’Axe Arabe lié à Israel et à ses gardiens internationaux,ce même Axe qui n’a cessé depuis 8 ans de pratiquer l’excluivité et la domination dans le gouvernement du pays. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Document des propositions chrétiennes libanaises

Posted by mplbelgique sur décembre 4, 2007

Étant donné que le Liban sans ses chrétiens n’est pas un pays, pas plus qu’il ne l’est sans ses musulmans,
Étant donné que le Liban « pays mission » est une responsabilité islamo-chrétienne commune,
Étant donné que le Liban est le catalyseur des dialogues entre les civilisations et l’amortisseur de leurs conflits,
Étant donné que la prise à partie des chrétiens a placé le Liban sur un parcours destructeur, qui impose de remédier aux déséquilibres et de trouver une solution qui s’adresse aux racines de la crise et non à ses aspects externes,
Étant donné que ceux qui ont refusé la création d’un Liban chrétien isolé de son environnement, s’attendent à ce que leurs partenaires leur soient redevables et refusent à leur tour la création d’un Liban islamique en contradiction avec la spécificité libanaise,
Étant donné que les chrétiens n’ont d’autre alternative que celle de s’intégrer dans leur milieu et de fraterniser au sein de leur société, tout en préservant leur personnalité, et leur identité culturelle ancrée dans l’Orient et tournée vers l’Occident, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :