Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Chouf’

Michel Aoun, l’insoumis : Seul contre tous

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Michel Aoun est sans doute aujourd’hui le personnage politique le plus clivant du pays. Seuls les alliés qu’il s’est véritablement choisis trouvent grâce à ses yeux. Contre les autres, il se présente comme une alternative de fond. Avec chacun d’eux, les dossiers litigieux s’accumulent.

De par son implantation électorale sur l’ensemble du territoire libanais, le Courant patriotique libre (CPL) est un parti de gouvernement qui s’attribue pour vocation de conduire les destinées du pays. Aujourd’hui, son seul équivalent sur la scène politique libanaise est aussi son pire ennemi. Son négatif, en quelque sorte. Aux manettes de l’Etat pendant près de vingt ans, le Courant du futur, ses affidés, ses parrains et son héritage sont, depuis le retour d’exil du général, les cibles à abattre. Plus exactement, c’est le «haririsme» que le général veut mettre à bas. Le néologisme est de sa création. Il désigne le système de pensée et de valeurs qui sous-tendent les réseaux de pouvoir, politique et financier, portés par l’ancien Premier ministre et ses obligés. L’ambition de Michel Aoun, «tourner définitivement la page du haririsme», selon ses propres mots et changer la société en profondeur. Un sacré programme, à la hauteur des aspirations de ses partisans, qui voient en lui un leader à l’envergure régionale, qui résiste envers et contre tout.

Mikati, la cible

En renversant, avec ses alliés, le gouvernement d’union nationale dirigé par Saad Hariri, le leader du CPL pensait avoir les coudées franches. L’occasion unique de prendre les commandes de l’Etat et de démanteler le système Hariri. A ses partenaires d’assumer les défis extérieurs, à lui le contrôle des ministères de service public et les réformes en profondeur. Mais c’était sans compter sur Najib Mikati.

Le Premier ministre concentre, désormais, tous les griefs du CPL contre le gouvernement. «La période de grâce est terminée», prévenait Michel Aoun, le 27 octobre dernier. Son aptitude à calmer les ardeurs des grandes puissances ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une nouvelle coopérative viticole pour aider au retour des villageois de Chartoun

Posted by jeunempl sur octobre 17, 2011

Le Commerce du Levant

La coopérative viticole de Chartoun réalise ses premiers pas.
Pour l’heure, une dizaine de propriétaires terriens de ce village chrétien du Chouf, situé dans le caza de Aley, se sont associés pour mettre en œuvre cette nouvelle coopérative viticole. Jusqu’à présent, il n’existait qu’une seule coopérative viticole au Liban, celle de Héliopolis à Deir el-Ahmar, qui regroupe neuf villages, aussi bien chrétiens que musulmans, et compte quelque 250 coopérants dans ses rangs.

« La coopérative de Chartoun s’installe sur cinq hectares. Mais nous espérons atteindre rapidement le nombre de 20 à 25 coopérants et gérer une quinzaine d’hectares, tous compris dans les limites du village », fait valoir Yves Chartouni, l’ingénieur agronome du projet, dont la famille – comme son nom le laisse présager – est originaire de Chartoun. « 80% des terrains du village, qui pourraient être cultivés, sont abandonnés », précise le président de la municipalité de Chartoun, Joseph Maroun. Si cette première étape réussit, la coopérative pourrait ensuite s’étendre à des hameaux limitrophes.

Ce projet entend faire revenir les anciens villageois, qui ont quitté la région en masse pour Beyrouth (ou l’exil à l’étranger) lors de la « guerre du Chouf » de 1983. Il espère également enrayer la vente de terrains. « Chartoun a été occupé par les Druzes qui l’ont rasé lorsqu’ils ont dû nous restituer nos biens. Nous reconstruisons au fur et à mesure. Mais sans une activité économique régionale, on peut difficilement espérer le retour de la population », déplore le président de la municipalité.

Aujourd’hui, une centaine de personnes vivent encore à Chartoun de manière permanente. Un peu plus de 3000 y sont pourtant inscrites sur les listes électorales. Pour la municipalité, la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général et le bey : Deux fortes têtes… inconciliables

Posted by jeunempl sur septembre 2, 2011

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

La crise de l’électricité aura révélé les véritables relations entre Michel Aoun et Walid Joumblatt. Pourtant capables, selon les circonstances, de faire front commun, au nom de l’unité nationale et des intérêts stratégiques, le faucon et le centriste partagent sur le fond, un grand nombre de désaccords sur les sujets de fond.

Entre Michel Aoun et Walid Joumblatt, c’est une question de primauté. En 2005, au moment du retour triomphal du leader du CPL qui a suivi le retrait des troupes syriennes, Walid Joumblatt expliquait que «ce n’est pas le tsunami qui nous tombe sur la tête tardivement qui a apporté la libération, mais le sacrifice de Rafic Hariri» et la mobilisation du 14 mars dont le chef du PSP était la figure de proue.

La teneur des véritables relations entre le général et le bey tient dans cette phrase. Rabié s’est toujours méfiée de la volatilité de Joumblatt et Moukhtara, des visées maximalistes d’Aoun. Deux leaders d’envergure nationale aux sensibilités si différentes ne peuvent que s’observer, et se craindre. Et comme toutes les fortes têtes, elles se ressemblent, inévitablement. L’attention qu’ils prêtent à leur communauté et leur aptitude à se rendre indispensable les rapprochent et font d’eux des figures incontournables condamnés à s’entendre. Les circonstances fluctuent et aujourd’hui, le dossier de l’électricité a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil : « la baisse du prix de l’essence, c’est la victoire du peuple »

Posted by jeunempl sur février 27, 2011

iloubnan.info

Le ministre démissionnaire de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a souligné samedi que la baisse des prix de l’essence constitue « une victoire qui n’est ni la mienne, ni celle de la ministre sortante des Finances Raya Hassan, mais celle du peuple », en s’excusant auprès des Libanais « d’avoir eu recours à de pareilles mesures pour exercer la pression afin de réaliser ce but ».

Dans une entrevue à la radio La Voix du Liban, Bassil a passé en revue les principaux dossiers chauds du pays, notamment celui de la formation du prochain gouvernement.

Dans ce cadre, le ministre a indiqué que « le Premier ministre désigné Najib Mikati se retrouve aujourd’hui devant un défi important, celui de prouver la différence entre son ère et l’ère Hariri ». « Nous ne comprenons pas les causes du retard de la formation du gouvernement, un gouvernement qui serait celui d’un nouveau départ », a-t-il appuyé.

« Que les 14 Mars participent à nos conditions puisque nous refusons la participation gratuite : ils réclament ce qu’ils ont refusé de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati premier ministre: Hariri joue la carte communautaire et ses partisans sèment la terreur dans le pays

Posted by jeunempl sur janvier 24, 2011

MPLBelgique.org

Les députés libanais ont nommé Nagib Mikati à 59 voix (contre 49 pour Saadeddine Hariri) lors de cette première journée de consultations parlementaires pour le choix du formateur du gouvernement, futur premier ministre du nouveau gouvernement. Il devrait recueillir entre 67 et 69 voix sur les 128 députés du parlement libanais. C’est Walid Joumblatt (7 députés) ainsi que le bloc Tripolitain (4 députés, à savoir Nagib Mikati, Mohammad Safadi, Ahmed Karamé et Kassem Abdel Aziz) qui a fait pencher la balance en faveur de l’opposition.

En réaction à cette expression démocratique, des centaines de partisans du Courant du Futur ont pris d’assaut les rues de Beyrouth, puis Tripoli, Saïda et… dans le Chouf à l’Iklim el Kharroub, dans une tentative d’intimidation à l’encontre des Druzes. A cette heure, les routes étaient encore bloquées et les automobilistes pris à partie.
A Beyrouth, plusieurs rues étaient bloquées d’abord autour de Tariq Jdidé, le fief sunnite de Hariri dans la banlieue de Beyrouth. Entonnant des slogans communautaires qui rappellent la guerre civile, les partisans de Hariri se sont ensuite attaqués aux automobilistes qui empruntaient les rues menant vers les régions chrétiennes du Nord de Beyrouth, par des pneus brûlés et des voitures incendiées. L’armée libanaise est ainsi intervenue pour rouvrir l’autoroute à hauteur du Forum de Beyrouth, au Nord de Beyrouth.

Ces évènements inquiètent les autres communautés du pays et rappellent les exactions que les Salafistes et partisans de Hariri avaient commis le 5 février 2006 lorsqu’ils avaient détruits un quartier chrétien de Beyrouth (église saccagée, voitures incendiées, quartier sans dessus dessous), en réponse à une caricature danoise…

La police est « dépassée » par les évènements. Et c’est donc l’armée libanaise qui gère la sécurité des Libanais. L’armée a mis en garde les partisans de Hariri et leur a conseillé de mettre fin à leurs représailles.

Malgré cette insécurité, le président de l’ensemble des écoles catholiques, Marwan Tabet, a déclaré que les écoles catholiques du pays resteraient ouvertes ce mardi.

Bien que le poste de premier ministre soit réservé à un Sunnite, et bien que Saadeddine Hariri représente une majorité de sunnites libanais, ce poste ne lui est pas garanti puisqu’il doit faire l’objet d’un consensus national. Nagib Mikati est la personne la plus populaire du Nord, ayant récolté la majorité des votes sunnites de cette circonscription lors des dernières élections législatives en juin 2009. Sa légitimité ne peut donc être contestée. Cela dit, on ne peut s’empêcher de penser qu’aujourd’hui, Hariri récolte les fruits de sa politique de marginalisation des Chrétiens. En 2007, il avait mené campagne contre le candidat chrétien le plus représentatif de sa communauté, le général Michel Aoun, pour la présidence de la république, un poste réservé à un chrétien maronite. Aujourd’hui, sachant que le bloc du Changement et de la Réforme présidé par le général représente près de la moitié des députés (27) opposés à la candidature de Hariri, c’est en quelque sorte le revers de sa propre médaille que recueille Hariri.

Reste à savoir ce qu’il se passera face à cette politique d’intimidation que le clan Hariri vient de lancer? Nagib Mikati va-t-il pouvoir passer cette première épreuve? L’ex-opposition va-t-elle céder sous le chantage de la guerre que brande le camp du 14 mars?
Les Libanais ne demandent qu’une chose: la fin de cette mascarade et la formation la plus rapide d’un gouvernement d’union nationale.

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’écotourisme investit les campagnes

Posted by jeunempl sur septembre 10, 2010

Salma Abou Assaf – Les Hirondelles

En seulement 3 ans, les écovillages ont poussé comme des champignons.
Fers de lance du développement rural, ils ont parfois des visages très différents.

Al-Kwakh, à 11km de Hermel, dans le nord de la Bekaa. En 2009, cette localité a inauguré son propre écovillage. En un an, il a déjà accueilli 500 pensionnaires.
Trois maisons traditionnelles ont été rénovées avec des produits respectueux de l’environnement. Chacune est équipée d’une cheminée en argile, de poutres apparentes au plafond, d’éléments de literie fabriqués en poils de chèvre et peut accueillir jusqu’à dix personnes.

L’endroit est géré par les femmes du village, regroupées au sein de la coopérative Assindyan. Elles mettent tout leur savoir-faire dans l’accueil et la préparation des repas, suivant des recettes traditionnelles comme pour le pain Al-Tannour, tout en utilisant uniquement une large gamme de produits bio. Elles servent également de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Brèves environnementales

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2010

Les Hirondelles

Cedar Island au point mort

L’immense projet Cedar Island, lancé en 2009 par la société Noor International Holding, est actuellement au point mort.Le concept du projet est de développer une île artificielle en forme de cèdre, symbole emblématique du Liban, sur la côte méditerranéenne, au large de Damour.

Ce projet controversé a suscité des protestations de la part des écologistes et d’une grande partie de la population.
De leur côté, les initiateurs du projet ont avancé des arguments économiques avec, par exemple, la création de 50000 emplois. Mais la société attend l’autorisation du Conseil des ministres et du Parlement pour commencer les travaux de construction. Une autorisation qui a été retardée par Greenpeace et les tergiversations des politiciens.

Chaîne «humaine»

Le dimanche 16 mai, des centaines d’étudiants, de membres d’associations et de clubs ont participé à la chaîne humaine organisée par Greenpeace autour de la mer à Jbeil pour réclamer la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Joumblatt et Hamadé : Quand l’amitié devient embarrasé

Posted by jeunempl sur juin 14, 2010

L’Hebdo Magazine – Ali Nassar

Entre Walid Joumblatt et Marwan Hamadé, rien ne va plus. Le seigneur de Moukhtara en a assez de son intellectuel d’ami. Depuis que la méfiance s’est installée entre les deux hommes, leur relation s’est transformée en fait divers politique à la libanaise. Leurs alliés, comme leurs rivaux, souhaitent les entendre s’expliquer sur les raisons de cet éloignement après avoir été longtemps l’ombre de l’autre. Mais leur silence reste total.

Marwan Hamadé a évité de prendre le train joumblattiste, qui redécouvre les ruelles de Haret Hreik, la route de Damas et tente d’explorer le territoire iranien. Ils sont nombreux à accuser Hamadé d’avoir cherché à exploiter l’opposition druze au retour du seigneur de Moukhtara à l’option syrienne. Il l’aurait caressée dans le sens du poil par des prises de position, des déclarations et des actions, creusant ainsi le fossé qui le sépare de Walid Joumblatt.

Les circonstances de leur rencontre, au début des années 70, ont fondé en partie la nature de leur relation. A en croire des milieux druzes informés, Walid Joumblatt, alors jeune adolescent, se cherchait une protection professionnelle et sociale du fait des tensions, on dit même de la rupture, avec son père Kamal Joumblatt. Pour diverses raisons, dont certaines restent encore obscures, le jeune Walid, né en 1949, est attiré par Marwan Hamadé, de dix ans son aîné. Les débuts dans le journalisme au quotidien an-Nahar de Walid Joumblatt sur l’impulsion de Hamadé, précédèrent de peu son entrée en politique. Son père Kamal Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Liban – Elections Municipales 2010: Les listes de candidats et les résultats

Posted by jeunempl sur juin 1, 2010

MPLBelgique.org

Nous consacrons cette page aux élections municipales qui se dérouleront tout au long du mois de mai 2010.
A travers plusieurs articles, notre objectif est d’aider nos lecteurs à comprendre le fonctionnement des municipalités libanaises, la loi électorale ainsi que les enjeux de ces élections.

C’est ainsi que nous tentons de comprendre l’échec des derniers pourparlers sur les réformes électorales et lançons un débat sur l’avenir de la loi électorale libanaise.

De plus, une large page sera consacrée à la composition de nos listes pour les différentes municipalités du pays, le tout classé par région.

– Compréhension des élections municipales libanaises
– Quel avenir pour la loi électorale libanaise?

– Les actions du Courant Patriotique Libre (programme et positions)

Les listes, municipalité par municipalité

Mont-Liban
– Jbeil
– Kesrouan
– Metn
– Baabda
– Aley
– Chouf

Beyrouth

Bekaa
Zahlé
Bekaa-Ouest
Baalbeck-Hermel

Sud
Jezzine
Marjayoun-Hasbaya
Saïda
Tyr
Nabatieh

Nord
Batroun
Becharré
Akkar
Zgharta
Tripoli
Minieh
Donnieh

Les résultats

Mont-Liban

Beyrouth
Békaa
Beyrouth & Bekaa – résumé

Liban-Sud

Liban-Nord
Koura
Batroun
– Zgharta

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Résultats des élections municipales au Mont-Liban

Posted by jeunempl sur mai 3, 2010

MPLBelgique.org

Ce dimanche 2 mai, les électeurs du Mont-Liban étaient invités à s’exprimer aux urnes pour l’élection de leurs conseils municipaux.

Le CPL dirige désormais 69 municipalités et fait partie de coalitions gagnantes dans 48 autres municipalités, soit en tout 117 municipalités au Mont-Liban. Le CPL et ses alliés ont élu 1600 représentants sur les 3650 éligibles, dont près de 850 sont des membres du CPL. Il est de loin le parti le plus représenté dans le Mont-Liban après des élections qui ont consacré comme à l’accoutumée les familles locales.

En orange, les villages remportés par les listes du Courant Patriotique Libre et de ses alliés.
En bleu, les villages perdus par les listes du Courant Patriotique Libre et de ses alliés.

Les résultats n’étant pas encore définitifs et clairs, cette liste est destinée à évoluer au fil des jours.

Kesrouan

Jounieh
Zouk Mosbeh
Yahchouch
Ghazir
Chnanir
Okaiby
Sehaylé
Safra
Kfour
Feitroun
Ajaltoun
Kolaiat
Mayrouba
Aintoura

Al Ghineh
Jdeideh and Kattin
Batha Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :