Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Chine’

Entre Raï et Geagea : La fracture est profonde

Posted by jeunempl sur mars 24, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Mgr Béchara Raï s’est attiré les foudres de Samir Geagea sur la question syrienne. Mais derrière cette violente polémique, transparaît la méfiance du leader des Forces libanaises qui assiste à la captation politique, par le patriarche, de la voix chrétienne. A défaut d’être définitive, la fracture est profonde.

Un an après son élection, le chef de l’Eglise maronite a déjà imprimé sa marque. De son prédécesseur, il a gardé le porte-voix et l’art de prendre la lumière médiatique. Et c’est tout. Depuis sa prise de fonction, Mgr Béchara Raï a apporté un style et une feuille de route. Le style, une parole austère, posée mais sévère, sûre et intangible. Finies les digressions politiques de prêtres ambitieux. Bkerké prône un corpus et un seul, et tous ses affiliés sont sommés de le porter. Plus de place pour les basses manœuvres. L’institution est tenue, solide comme un roc. La feuille de route: refaire du Patriarcat la maison-mère de tous les chrétiens du Liban et d’Orient. Désormais, il est le premier défenseur de la communauté. Les conflits entre ses fils se règlent sous son égide. Redonner à l’Eglise le lustre de sa puissance. Ses terres, ses écoles et ses associations font d’elle une actrice incontournable de la société libanaise. Sous la direction du patriarche, Bkerké est redevenue une entité omnisciente. De sorte que celui qui s’en écarte en porte l’entière responsabilité.

L’objet du scandale

Le 4 mars dernier, dans une interview accordée à l’agence Reuters, le patriarche déclare que «la Syrie est la dictature de la région la plus proche de la démocratie». Au cours des trois jours qui ont suivi, le secrétaire général du 14 mars, Farès Souhaid, ainsi que quelques députés, ont vertement répliqué. Samir Geagea, lui, ne s’est exprimé que le 8, à Baabda. Au cours d’un Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Don chinois de 7,5 millions de dollars pour le financement de projets économiques

Posted by jeunempl sur mars 23, 2012

Le Commerce du Levant

Le président du Conseil de développement et de reconstruction (CDR), Nabil Jisr, a accepté un don de la part de l’ambassadeur chinois au Liban d’un montant de 7,5 millions de dollars.

Cette somme sera affectée au financement de projets de coopération économiques et techniques. Notons que le Conseil des ministres a approuvé la décision numéro 86 datée du 29 février 2012 pour l’acceptation de ce don.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voile va-t-il se lever sur la réalité de la crise syrienne?

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Expression

DES CADAVRES D’ÉTRANGERS, DONT UN EUROPÉEN, TROUVÉS À HOMS

Révoltes en SyrieLes autorités syriennes affirment avoir découvert plusieurs corps d’étrangers à Homs, dans le quartier de Baba Amr, dont un Européen accusé d’avoir aidé les rebelles et portant le passeport d’un journaliste espagnol.

Correspondant du quotidien El Mundo, Javier Espinosa avait quitté Baba Amr le 29 février pour le Liban, après avoir survécu au bombardement dans lequel ont été tués la journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik le 22 février. Il avait indiqué avoir perdu toutes ses affaires dans sa fuite, lorsque des tirs de l’armée syrienne l’avaient visé. «Plusieurs cadavres (…) ont été découverts à Baba Amr (…), qui ne sont pas ceux de Syriens», a déclaré un expert des services de sécurité au quotidien à grand tirage al-Watan.

«Le plus grand mystère» entoure le corps d’un Européen «en possession du passeport et de la carte de presse de M.Espinosa», précise l’expert, selon qui le cadavre «appartient probablement à un citoyen européen» membre de services de renseignements ou d’une société de sécurité, «qui dirigeait» des insurgés à Baba Amr. Les services de sécurité assurent que «le journaliste espagnol connaît l’identité de l’individu qui était en possession de ses papiers et les lui aurait transmis», pour une raison non précisée. L’autre mystère est celui des armes qu’Israël aurait livré à l’opposition syrienne, notamment à l’ «Armée syrienne libre (ALS)», des faits sur lesquels la «grande» presse occidentale a observé le motus total.

De même que l’affaire de l’interception par l’armée syrienne, selon l’agence iranienne, Irib, d’un «bataillon» de 120 militaires français, laquelle indique «les services spéciaux syriens ont arrêté un bataillon français de transmission composé de 120 militaires, à Zabadani». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qui sont les Syriens qui soutiennent encore Bachar el-Assad ?

Posted by dodzi sur février 10, 2012

Atlantico

Si le régime ne s’est toujours pas écroulé, c'est qu'il bénéficie d’une assise sociale importante

L’armée syrienne a lancé lundi un nouvel assaut sur Homs, haut lieu de contestation au régime de Bachar el-Assad, alors que le blocage au sein de la communauté internationale reste entier. Mais si le régime ne s’est toujours pas écroulé, c’est qu’il bénéficie d’une assise sociale importante.

Vu d’Occident, nous avons l’impression que l’ensemble de la population syrienne s’est soulevée contre le régime de Bachar el-Assad. Il ne se maintiendrait que par la peur et une répression aveugle. Pourtant quelques médias montrent des images de manifestations en faveur du régime : propagande gouvernementale ou bien réel soutient populaire ?

A Lattaquié et à Tartous, principales villes de la région alaouite, les manifestations de soutien à Bachar el-Assad rassemblent des centaines de milliers de personnes. A Alep, Bachar el-Assad fait le plein dans les quartiers chrétiens, notamment parmi la communauté arménienne, dont le parti Tachnag a organisé dès avril 2011 des rassemblements de soutien au président syrien. Les deux grandes places des Omeyyades et des Abbassides à Damas sont envahies régulièrement par les supporters du régime, notamment lorsque la Syrie est condamnée par les pays occidentaux et les « pétromarchies » du Golfe. Il s’agit également d’empêcher l’opposition d’occuper ces lieux pour en faire de nouvelles places Tahrir (Caire) et de montrer ainsi que la rue syrienne est unie derrière son Président.

Le régime syrien ne s’est pas écroulé dès les premiers mois de la contestation car il bénéficie d’une assise sociale importante qui transcende les communautés confessionnelles et ethniques. Certes, les minorités confessionnelles telles que les alaouites, les druzes, les chrétiens, les chiites duodécimains et les ismaéliens sont plus enclines à soutenir le régime par peur de la revanche de la majorité sunnite. Mais si le régime ne pouvait compter que sur la fidélité active ou passive de seulement 20% de la population, il serait déjà tombé. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : pourquoi Bachar Al-Assad résiste encore

Posted by jeunempl sur février 7, 2012

Patrick Seale – Jeune Afrique

Malgré l’intensification de l’insurrection armée et des pressions internationales, le président syrien, Bachar Al-Assad, plie, mais ne rompt pas. Son recours habile à plusieurs atouts maîtres n’y est pas étranger.

Dans l’immédiat, le président Bachar al-Assad ne semble pas près d’être renversé ou de s’effondrer. Il continue de résister au soulèvement populaire et aux pressions internationales. Dans son discours du 10 janvier, il a qualifié la crise de « bataille sans précédent dans l’histoire de la Syrie moderne ». De nombreuses sources autorisées s’accordent à dire qu’il pourrait se maintenir encore plusieurs mois. Mais son avenir à long terme reste incertain. En habile tacticien, il a autorisé la venue d’observateurs de la Ligue arabe, ce qui lui a permis de gagner un mois, voire deux.

Avec les manifestants, il a usé de la carotte et du bâton : amnistie des prisonniers politiques, offre de dialogue immédiat avec l’opposition, promesse renouvelée d’une Constitution révisée et soumise rapidement à référendum, élections pluralistes au début de l’été. Il y a quelques jours, deux nouveaux partis ont obtenu leur agrément.

Selon certaines sources, la survie d’Assad à long terme dépendra de la capacité de l’Iran à préserver sa stabilité. Affaibli par les sanctions occidentales, cible d’opérations visant à enrayer son programme d’enrichissement d’uranium, l’Iran semble aussi être la cible d’une tentative de changement de régime. Les États-Unis et Israël – soutenus par certains pays européens et arabes aux motivations commerciales, religieuses ou stratégiques – ont lancé une grande offensive contre l’alliance tripartite Téhéran-Damas-Hezbollah, dont le crime est d’avoir osé Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Téhéran peut-il vraiment verrouiller le détroit d’Ormuz ?

Posted by dodzi sur décembre 29, 2011

France 24

L’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz, carrefour stratégique par lequel transite plus de 40% du fret pétrolier mondial, si les Occidentaux viennent à sanctionner ses exportations d’hydrocarbures. Intimidation ou réelle menace ?

Le monde flirte-t-il avec le spectre d’un nouveau choc pétrolier ? C’est en tout cas la menace brandie par l’Iran depuis que les Occidentaux – États-Unis, France, Royaume-Uni et Allemagne en tête – envisagent d’imposer un embargo sur ses exportations de brut pour forcer la République islamique à stopper son programme nucléaire. L’Iran est en effet soupçonné de vouloir se doter de l’arme atomique.

Une énième opération d’intimidation de la communauté internationale qui, loin de convaincre l’Iran à venir s’asseoir à la table des négociations, l’a plutôt fait sortir de ses gonds. Le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a prévenu mardi 27 decembre que son pays n’hésiterait pas à fermer le détroit d’Ormuz – un des corridors les plus stratégiques de la planète par lequel transitent près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial – si les pays occidentaux mettaient leurs sanctions à exécution.

« Fermer le détroit est très facile pour les forces armées iraniennes […]. Il est complètement sous [notre] contrôle […]. [Le fermer], c’est comme boire un verre d’eau, comme on dit en persan », a déclaré mercredi 28 décembre l’amiral Habibollah Sayyari à la télévision en langue anglaise Press-TV.

Esbroufe iranienne

Non seulement cette déclaration a fait souffler un court vent de panique sur les marchés pétroliers – provoquant mardi un pic à 100 dollars le baril à la Bourse de New York – mais il a aussi rapidement fait monter la tension dans le Golfe persique.

L’Iran a-t-il vraiment les moyens de mettre sa menace à exécution ? Rien n’est moins sûr, estime Bernard Hourcade, spécialiste de l’Iran et directeur de recherche au CNRS, pour qui Téhéran joue le jeu de l’esbroufe. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban peut-il séduire les touristes chinois ?

Posted by jeunempl sur novembre 22, 2011

(Marisol El Rifaï – L’Orient le Jour)

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Dynamiser les relations touristiques entre le Liban et la Chine, et consolider la coopération culturelle et académique bilatérale, tels étaient les principaux objectifs du forum qui s’est tenu hier à Beyrouth en présence de nombreux responsables et académiciens des deux pays.

Beyrouth a accueilli hier le Forum touristique libano-chinois, une première en son genre. Sous le patronage du président de la République, représenté par le ministre du Tourisme Fady Abboud, cette rencontre a été organisée par l’Association libano-chinoise d’amitié et de coopération, en collaboration avec l’Union des syndicats touristiques au Liban, la faculté de tourisme et de gestion hôtelière de l’Université libanaise (UL) et l’Association du peuple chinois avec l’étranger (APCAE).

« Cette année on fête le 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et le Liban. Au fil des ans, les relations bilatérales n’ont cessé de croître, surtout du point de vue économique », a souligné le ministre Fady Abboud, au cours de son discours inaugural. Rappelons à cet égard que la Chine est aujourd’hui le deuxième pays fournisseur du Liban et représente plus de 8 % du total de ses importations. M. Abboud a toutefois regretté que le développement des relations touristiques entre les deux pays ne suive pas le rythme des échanges commerciaux.

Selon les chiffres du ministère libanais de l’Intérieur et de l’ambassade de Chine au Liban, en 2010, 5 938 ressortissants chinois se sont rendus au Liban, ce qui représente à peine 1 % (note correctrice du MPLBelgique.org: il s’agit plutôt de 0,01%) du total des 57 386 500 touristes chinois dans le monde. Parallèlement, le ministère du Tourisme souhaiterait accueillir chaque année trois millions de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tvine Moumjoghlian en Chine pour un stage d’entraînement

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

(L’Orient le Jour)

La jeune championne libanaise de tennis de table, Tvine Moumjoghlian, qui va représenter notre pays aux Jeux olympiques de Londres 2012, a quitté hier le Liban pour la Chine où elle va suivre un stage d’entraînement.
À noter que Tvine est accompagnée de son père, Raffi Moumjoghlian, ancien champion du Liban et vice-président de la Fédération libanaise de tennis de table.

Rappelons que Tvine avait acquis sa qualification après avoir remporté le championnat d’Asie de l’Ouest qui s’est déroulé à Amman (Jordanie). En finale, notre championne avait battu avec brio la Jordanienne Tatiana Tcherestova.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Basketball – Ghassan Sarkis : On ne mérite pas toutes les critiques qui se sont abattues sur nous

Posted by jeunempl sur octobre 5, 2011

(L’Orient le Jour)

L’Orient-le-Jour : Cette sixième place aux championnats d’Asie est-elle satisfaisante ou vous vous attendiez à mieux ?

Ghassan Sarkis : Sincèrement on ne pouvait espérer mieux avec cette sélection B qui avait fait le voyage en Chine pour y affronter les meilleures équipes asiatiques, qui en plus alignaient leurs meilleures formations. Les absences conjuguées de Fady el-Khatib, Joe Vogel, Sabah Khoury, Ali Mahmoud, Élie Rustom, Roy Samaha et Ali Haïdar pour des raisons différentes nous ont porté préjudice et nous ont obligés à revoir nos ambitions à la baisse. Mais je ne cherche pas d’excuses, c’est une équipe jeune qui a fait le voyage et elle s’est avérée prometteuse, exception faite de quelques joueurs que je ne vais pas citer, mais qui n’ont pas été à la hauteur… Ceux-là en tout cas ont dit définitivement adieu à la sélection. Mais, malgré tout, ça s’est joué à peu de choses ; en fait, si on avait remporté la rencontre face à Taipeh, match qu’on avait perdu de justesse et qui était largement à notre portée, on aurait évité la Chine en quart de finale et affronté les Philippines et, en cas de victoire, la Jordanie en demie… Je pense que dans ce scénario, on se serait retrouvé en finale et là, personne n’aurait parlé de crise et tout le monde nous aurait encensés…

Justement, pourquoi toutes ces absences des joueurs-clés ? Et si c’est pour rajeunir l’effectif, une période de transition n’aurait pas été préférable ?

Ce n’est pas de gaieté de cœur que je m’étais passé des cadres de l’équipe. Des circonstances exceptionnelles ont dicté mes choix car la plupart des absents étaient blessés, à l’instar de Ali Mahmoud qui souffre du dos, d’Élie Samaha qui ne s’est toujours pas remis d’une blessure contractée en fin de saison dernière, et de Roy Samaha qui est touché à l’œil depuis le voyage au Qatar. Quant à Fady el-Khatib, il a déjà affirmé et réaffirmé, avec force et depuis longtemps, qu’il ne veut plus entendre parler de la section… Après Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens revendiquent huit voix sur 15 au Conseil de sécurité

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2011

AFP

Les Palestiniens ont revendiqué jeudi les voix de huit des quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU en faveur de leur demande d’adhésion d’un Etat de Palestine.

Ce soutien est encore insuffisant car il leur faut obtenir au moins neuf voix pour que leur requête puisse faire l’objet d’une « recommandation » du Conseil de sécurité puis d’un vote de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Nous avons huit Etats qui voteront pour la Palestine au Conseil de sécurité. Et nous travaillons d’arrache-pied pour en avoir un neuvième et un dixième », a déclaré aux journalistes le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki.
Six membres du Conseil de sécurité, permanents ou non, ont déjà dit qu’ils approuvaient la demande palestinienne: Chine, Russie, Brésil, Inde, Liban et Afrique du Sud.

M. al-Malki a indiqué qu’il avait reçu des assurances du Nigeria et du Gabon qu’ils voteraient en faveur d’un Etat palestinien. « Nous sommes en train de travailler sur la Bosnie, la Colombie e le Portugal », a-t-il ajouté.

Plusieurs membres du Conseil de sécurité sont indécis ou n’ont pas révélé leur position: la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, le Nigeria, le Gabon, la Bosnie et le Portugal. La Colombie a fait savoir qu’elle s’abstiendrait.

Le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi la demande historique d’adhésion d’un Etat de Palestine comme membre à part entière de l’ONU sur la base des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :