Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Catholicisme’

Benoît XVI visitera le Liban

Posted by dodzi sur avril 12, 2012

ZENIT

Benoît XVI se rendra au Liban du 14 au 16 septembre 2012 pour y remettre aux catholiques du Moyen Orient son exhortation apostolique post-synodale. Ce sera la dernière étape de l’Assemblée spéciale pour le Moyen-Orient du synode des évêques qui s’est tenu au Vatican du 10 au 24 octobre 2010 sur le thème: « L’Eglise catholique au Moyen-Orient : communion et témoignage ».

Le pape présidera un rassemblement consacré aux jeunes et, à Beyrouth, une messe au cours de laquelle il remettra ce document, révèle un communiqué de l’archevêque maronite, Mgr Boulos Matar.

La présidence de la République libanaise précise pour sa part que « cette visite confirmera la profondeur des relations historiques qui unissent le Liban au Saint-Siège et permettra de réaffirmer le statut, le rôle et la mission du Liban en tant que témoins pour la liberté et la convivialité ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le rôle du nouveau patriarche élu, Béchara Boutros Al Raï se cantonnera-t-il à commander l’Eglise Maronite, du Liban et du Moyen Orient, ou s’étendra-t-il à un rôle politique comme l’ont été ses prédécesseurs ?

Posted by dodzi sur avril 11, 2011

Tayyar.org

De tout temps depuis que le Liban existe le patriarche des maronites a joué un rôle politique indéniable. La patriarche Sfeir transformait souvent l’oraison du dimanche en de véritables discours politiques dépassant quelques fois la bonne parole distribuée à  ses oilles. Ceci est d’autant plus vrai que la représentation chrétienne en général et maronite en particulier durant les années de guerre civiles (1975 – 1990) et celles qui les ont suivies (jusqu’en 2011) où le politique qui ne s’exprimait pas par le feu n’était pas entendu. Paradoxalement, les choix politiques du patriarche ne servaient pas toujours les intérêts de  la communauté maronite mais étaient souvent guidés par des affinités à des personnes se chargeant du titre de  défenseur d’un Liban chrétien. Ces derniers cherchaient à acquérir par là une certaine  légitimité communautaire.

L’on cherchait du représentant de l’Eglise maronite le  poids moral nécessaire à défaut d’une représentation gagnante et  lourde sur le terrain. Nous nous rappelons les discordances de discours entre le Général Michel Aoun menant la guerre de libération contre l’occupant syrien et les positions du  patriarche Sfeir. Le poids moral de l’Eglise maronite et de son représentant doivent toujours suivre la voie de la raison, de la justice, de la main tendue, de la solidarité, de l’unité. Bkerké n’a pas toujours eu ce rôle fondamental de rapprochement des points de vue surtout à la fin des années 80, et s’est attaché aux affaires directes de la cité au détriment d’une vision à long terme où la position des chrétiens orientaux, en dehors bien plus qu’au Liban même, paraît plus que jamais menacée. L’Eglise maronite libanaise est un phare pour l’ensemble des chrétiens orientaux et à ce titre, en effet, le destin des chrétiens des pays du Moyen-orient est lié à celui du Liban. Si l’unité politique des chrétiens du Liban n’est pas possible soit, ceci n’est pas une nécessité absolue et ce n’est pas au patriarche de prendre parti. Sur ce plan là, c’est aux responsables politiques de faire le nécessaire pour se rassembler s’ils le souhaitent.

Quand bien même ce rassemblement était dévolu au patriarche ce ne serait pas souhaitable. En effet à un moment où la volonté internationale, pour mieux maîtriser sa position, est de séparer sunnites et chiites partout dans le monde arabe le rôle du chrétien est d’empêcher de stigmatiser une de ces communautés au détriment de l’autre dans un même pays. Ne nous leurrons pas, les chrétiens Moyen-Orientaux ont été également longuement stigmatisés par l’Occident Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Arslane appelle à soutenir le Vatican

Posted by jeunempl sur mars 29, 2010

(L’Orient le Jour)

Emir Talal Arslan, député de Aley

Le président du Rassemblement démocratique Talal Arslane a appelé à « soutenir le Vatican afin de contrer la campagne orchestrée par les sionistes qui œuvrent à entacher la réputation de l’Église catholique dans le monde et à la couper des jeunes ». « Cette campagne est menée contre le Vatican parce que le pape a appelé à interdire la vente des armes et à considérer comme criminels les vendeurs d’armes », a-t-il dit.

Il a également estimé que « les instigateurs de cette campagne contre le Vatican sont les responsables des cartels de drogue et d’armes dans le monde et qui sont couverts par les Occidentaux ». « Cette campagne a pour but de détruire l’Église catholique », a-t-il ajouté.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Annonciation rassemble désormais chrétiens et musulmans libanais

Posted by jeunempl sur mars 28, 2010

Agnès Rotivel – La Croix

Jeudi 25 mars, chrétiens et musulmans libanais célèbrent ensemble la fête de l’Annonciation, déclarée fête nationale pour la première fois au Liban

Entre l’idée lancée par deux hommes, un chrétien maronite, Naji Khoury, président de l’Amicale des anciens élèves de Jamhour (collège des jésuites au Liban) et un musulman, cheikh Mohammad Nokkari, ancien directeur de Dar-el-Fatwa, la plus haute instance religieuse sunnite au Liban, d’une fête nationale où les deux confessions se retrouveraient pour prier la Vierge ensemble, et sa concrétisation, il aura fallu quatre ans.

Les deux hommes ont un parcours parallèle. Ils sont tous deux impliqués depuis longtemps dans le dialogue islamo-chrétien et ont fait le constat commun : le dialogue entre les deux religions ne mène à rien s’il ne se concrétise pas par un acte fort.

« Qui d’autre que notre pays, à la croisée des trois religions monothéistes, peut jouer ce rôle de rapprochement, de dialogue et d’ouverture ? Le Liban, tel que l’a défini Jean-Paul II, est un “pays-message” pour l’Orient et l’Occident. Mais il fallait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Religion: première fête commune entre chrétiens et musulmans

Posted by jeunempl sur mars 24, 2010

Par Camille Gonzales et Tania Buri – Protestinfo

Au Liban, chrétiens et musulmans s’apprêtent à célébrer pour la première fois à Beyrouth une « fête nationale commune islamo-chrétienne » autour de la figure de Marie jeudi prochain le 25 mars. Le gouvernement libanais vient de donner son feu vert. L’initiative fera-t-elle des émules ailleurs ?

Lech Walesa, l’ancien leader polonais, est attendu jeudi Beyrouth, ont indiqué à Protestinfo les organisateurs de la manifestation au Liban. La fête se déroulera le jour de l’Annonciation dans le calendrier catholique, mais ne tend pas à la remplacer.

La Vierge Marie tient, chez les catholiques comme dans l’islam, une place de choix. Les Evangiles et le Coran la considèrent en effet comme une femme à part, élue entre toutes. Dans le Coran, une sourate entière lui est consacrée, qui relate l’annonce faite par l’Ange Gabriel de la naissance de Jésus, événement justement célébré par la fête catholique de l’Annonciation.

Elément de cohésion nationale

De cette dévotion commune, le gouvernement libanais a voulu faire un élément de cohésion nationale, en s’appuyant sur le travail des acteurs du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les chrétiens d’Irak sont « égorgés comme des bêtes », protégez-les !

Posted by dodzi sur mars 2, 2010

Famille Chrétienne

En Irak, les violences à l’égard des chrétiens s’étendent : 15 personnes ont été tuées dans la région de Mossoul depuis début février. Le 24 février 2010, Benoît XVI avait exceptionnellement rompu le silence des exercices spirituels de Carême de la Curie pour faire part de sa « profonde douleur ». Le même jour, le patriarche syriaque catholique, Ignace Joseph III Yonan, envoyait de Beyrouth (Liban) un message au Premier ministre irakien Nouri al Maliki dont voici la traduction.

« Nous étions heureux de vous avoir rencontré en présence de notre délégation composée de nos évêques en octobre dernier à Bagdad. Avec vous, nous avions échangé sur l’Irak blessé actuellement mais aussi sur ses espoirs. Nous avions abordé le sujet de nos chrétiens d’Irak en général, de ceux de Mossoul en particulier car leur situation devenait du plus en plus dramatique. Vous aviez alors exprimé votre attention pour ce sujet humain et vous nous avez promis de prendre des mesures actives et sages pour faire régner la sécurité et la stabilité dans cette ville de Mossoul.

Nous vous écrivons maintenant, alors que nous cœurs sont blessés profondément àpar les nouvelles que nous apprenons chaque jour. Les chrétiens de cette ville de Mossoul sont visés par des criminels « inconnus ». Ces criminels tuent, égorgent, et violent ces pauvres chrétiens dans les rues, dans les écoles, et même dans les maisons, parce qu’ils appartiennent à une religion qui est différente de celle de la majorité de la ville.

Ce qui est plus dramatique, c’est que personne ne cherche à appliquer la justice et le droit. Les criminels ne sont ni recherchés, ni punis. Croyez-nous  : nous n’en pouvons plus. Aucune conscience humaine ne peut accepter ce désordre et cette insécurité à Mossoul où il est permis de tuer des innocents désarmés.

Nous sommes très étonnés des prétextes des responsables de votre gouvernement. Leur incapacité de faire régner la sécurité dans la ville traduit pour nous, leur complicité avec les criminels qui vident la ville de Mossoul de ses habitants chrétiens, ancrés là depuis des siècles. Même les pierres des monuments de la ville témoignent du travail de leurs ancêtres. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Général Aoun à Alep pour célébrer la messe du 16ème centenaire de Saint-Maroun

Posted by jeunempl sur février 9, 2010

Bernard Mikael – RPL France

Le Général Aoun est arrivé aujourd’hui à Alep pour célébrer le 16ème centenaire de Saint-Maroun au lieu de sa naissance à Brad (en Syrie, près d’Alep). Reçu au salon d’honneur et interrogé par la presse, le général Aoun répond « Notre présence à Brad aujourd’hui a une portée historique, celle d’entamer une nouvelle voie dans la renaissance du vrai patrimoine chrétien en Orient, là où la chrétienté a fait ses premiers pas, en particulier, l’église d’Antioche à laquelle appartiennent tous les autres communautés chrétiennes orientales.
Tous les Patriarches portent aujourd’hui le même titre : Patriarcat d’Antioche et du reste de l’Orient.

Les chrétiens, à l’origine, avant le conflit historique entre Byzance et Rome, appartenaient tous à l’église d’Antioche, Syriaques, Maronites, Grecs et Catholiques. Il n’y avait pas cette division qu’on connait aujourd’hui. Je pense même que les pères premiers de l’église sont partis de cette région, et c’est eux qui représentent son unité et l’unité de ses racines.
Par conséquent, la renaissance de ce patrimoine, notamment dans les circonstances actuelles des chrétiens de l’Orient, est une base pour la renaissance de la conscience orientale et pour une vraie ouverture entre les personnes ayant des cultures différentes mais partageant la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Benoît XVI en Terre Sainte, valoriser et encourager les chrétiens

Posted by dodzi sur mars 29, 2009

Eucharistie Miséricordieuse

Le Patriarche Fouad Twal

Ainsi, le voyage apostolique et pastoral que le Saint Père Benoît XVI accomplira du 8 au 15 mai prochain en Jordanie, Israël et Palestine va être l’occasion d’une rencontre avec cette chrétienté vivante.

Une mosaïque bigarrée

« Le Pape Benoît XVI vient en premier lieu pour les Chrétiens du pays« , a déclaré sa Béatitude le Patriarche Fouad Twal à Terrasanta.net. Ainsi, le voyage apostolique et pastoral que le Saint Père accomplira du 8 au 15 mai prochain en Jordanie, Israël et Palestine va être l’occasion d’une rencontre avec cette chrétienté vivante.

Mais de qui parle-t-on quand on parle des chrétiens de Terre Sainte ?

L’Eglise de Terre Sainte ressemble à une mosaïque bigarrée. Elle donne aux pèlerins du monde entier de contempler un raccourci de la beauté de l’universalité de l’Eglise. Car le catholicisme étant né ici, il rassemble ici tous les visages de l’unique Eglise de Dieu. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jacque Attali: «Israël n’est pas le peuple juif»

Posted by dodzi sur mars 11, 2009

Le Matin

Laszlo Molnar

Jacques Attali, né en 1943, à Alger, est économiste et écrivain. Ancien conseiller de François Mitterrand puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, il dirige actuellement PlaNet Finance qui s’occupe du microcrédit

Jacques Attali, né en 1943, à Alger, est économiste et écrivain. Ancien conseiller de François Mitterrand puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, il dirige actuellement PlaNet Finance qui s’occupe du microcrédit

L’écrivain français vient de publier le «Dictionnaire amoureux du judaïsme». Rencontre.

Votre nouveau livre porte le titre de «Dictionnaire amoureux du judaïsme», pensez-vous que le conflit israélo-palestinien empêche actuellement d’être amoureux du peuple juif?
Ça n’a absolument aucun rapport. C’est étrange que vous posiez cette question. C’est un conflit territorial entre deux nations. Ça n’a aucun rapport avec le judaïsme qui existe depuis 3000?ans et qui continuera à exister quoi qu’il arrive à Israël.

Pourtant depuis l’invasion du Liban par Israël, les gens ont tendance à lier le peuple juif et Israël…
Mais les gens c’est qui? C’est vous? Le peuple juif a une histoire planétaire et millénaire qui n’a rien à voir avec l’Etat d’Israël.

Mais beaucoup d’Européens…
Vous êtes peut-être entouré de gens qui font la confusion. L’Etat moderne d’Israël n’a rien à voir avec l’identité juive.

Les gens font donc la différence…
Encore une fois, les gens je ne sais pas qui c’est. Mais je pense que oui, ils font la différence.

Vous croyez que les écoles ont enseigné cette différence?
L’enseignement catholique n’a pas insisté sur la judaïté de Jésus. Je préciserais que certains chrétiens minoritaires et certains musulmans minoritaires n’aiment pas rappeler que leur religion a des racines juives. Ils préféreraient qu’il n’y ait personne avant eux. On peut les comprendre: il n’est pas aisé d’avoir quelqu’un avant soi. Pour ces personnes, la religion commence avec eux et pas avant eux. Dans ces religions, on reconnaît cependant la paternité du judaïsme.

L’intolérance actuelle n’est donc pas liée au conflit israélo-arabe?
L’antisémitisme précède l’existence de l’Etat d’Israël. La Shoah a eu lieu avant la création de l’Etat d’Israël.

Ces dernières années, on a considéré la France comme un pays antisémite…
C’est complètement faux. La France n’a jamais été un pays antisémite. C’était une tentative de certains Israéliens et de certains Américains. Je sais que même des personnes de la communauté juive de France l’ont dit, mais c’est absurde. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment expliquer le succès du Hamas ?

Posted by dodzi sur février 12, 2009

Geostratégie

Pour les grands médias, l’affaire semble entendue : le Hamas est terroriste, intégriste et fanatique. Pourtant, ce mouvement a gagné les dernières élections et sa popularité ne cesse de croître auprès des Palestiniens. Pourquoi ? Nous l’avons demandé à Mohamed Hassan, auteur de “L’Irak face à l’occupation”, et un des meilleurs spécialistes du Moyen-Orient…

Qu’est réellement le Hamas ?

Le Hamas est un mouvement politique issu d’un des plus vieux mouvements politiques d’Egypte, les Frères Musulmans. Le mot « Hamas » signifie l’éveil, il fait référence à quelque chose en éruption… C’est un mouvement nationaliste islamiste que l’on pourrait comparer au mouvement nationaliste irlandais. Face à l’occupation coloniale de l’Irlande par les Britanniques, se développa à partir de 1916 un mouvement de résistance, l’Irish Republican Army. Comme les Irlandais étaient catholiques et les colons britanniques protestants, l’occupant tenta d’en faire une guerre de religions. La religion peut être utilisée pour mobiliser un peuple pour une cause.

Quel contexte historique explique l’émergence du Hamas ?

Pour le comprendre, nous devons prendre en considération différents événements historiques. Le premier est la guerre des Six Jours qui discrédita le nassérisme en 1967. Nasser était un président égyptien qui encouragea une révolution arabe pour l’indépendance et le développement. Suite à la sévère défaite que lui infligea Israël, son idéologie perdit en influence. Après sa mort, l’Egypte et Israël entrèrent à nouveau en conflit lors de la guerre d’Octobre en 1973. L’Egypte et la Syrie voulait récupérer des territoires sous occupation israélienne. Finalement, l’Egypte et Israël signèrent un accord, mais cet événement marqua une profonde division dans le monde arabe entre les pays qui étaient prêts à accepter les conditions israéliennes et ceux qui voulaient résister comme la Syrie, l’Algérie, l’Irak… Bien sûr, la question palestinienne restait un élément crucial dans ces conflits. La résistance à Israël avait d’ailleurs mené à la formation de l’OLP, l’Organisation pour la Libération de la Palestine. Cette organisation a été créée dans le but de rassembler les différents mouvements de résistance pour allier leurs efforts dans la résistance à Israël. Avant de négocier avec cette organisation lors des accords d’Oslo, Israël la considérait comme un groupe terroriste et lui infligea plusieurs défaites qui peuvent expliquer l’émergence du Hamas. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :