Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘caricature’

Une nouvelle web-série libanaise s’attaque à la censure

Posted by jeunempl sur juillet 11, 2012

Le Commerce du Levant

Dénoncer la censure, moquer son fonctionnement sans tout à fait la caricaturer, dans une web-série au format court adapté aux connexions laborieuses du Liban. Le tout sans s’exposer à la censure, qui s’appuie sur des textes lacunaires ne prévoyant aucun contrôle d’Internet… C’est l’objectif de Mamnou3 (interdit en arabe), une web-série de dix épisodes d’environ huit minutes diffusés à partir du 1er juillet et soutenue par la Fondation Samir Kassir.

Premier concept de « faux documentaire » (ou mockumentary en anglais) dans le monde arabe, la série décrit la vie du bureau de la censure de la Sûreté générale, chargée de veiller à ce que films, pièces de théâtre ou émissions de télévision ne perturbent ni les bonnes mœurs, ni la paix civile.

L’idée a germé lors d’une conférence sur la censure organisée par la Fondation Samir Kassir. Son directeur exécutif Ayman Mhanna fait alors défiler les films qui ont été censurés au cours de l’année et en explique la raison à chaque fois. « Les motifs invoqués étaient tous ridicules, on n’en revenait pas dans la salle… J’ai alors commencé à imaginer le processus et les personnages qu’il y a derrière cette censure », se souvient Nadim Lahoud, producteur délégué de Mamnou3.

La Fondation Samir Kassir a financé la web-série par l’intermédiaire du Centre SKeyes, qui a pour objectif de surveiller les violations de la liberté de la presse et les entraves à la culture. La fondation est elle-même principalement financée par l’Union européenne.

La réalisation de la web-série qui a coûté 60.000 dollars a été confiée à Nina Najjar. Les acteurs sont des étudiants.
« Internet nous donne accès à des gens qui, souvent, ne sont même pas au courant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rétrospectives: Des manifestants salafistes envahissent Achrafieh et saccagent voitures, commerces et églises

Posted by jeunempl sur février 5, 2009

MPLBelgique.org

[Cela fait 3 ans jour pour jour que des extrémistes salafistes sont entrés saccager la ville d’Achrafieh, symbole de la résistance chrétienne lors de la guerre civile. Le pire a été évité grâce à la retenue des habitants qui n’ont pas réagi aux provocations, ni aux destructions imposées par des extrémistes drôlement protégés par le gouvernement « Siniora »]

beyrouth-salafistes-2006Cela devait être à la base une manifestation pour protester contre les caricatures du prophète Mahomed. Il s’en est suivi une manifestation de haine envers les Chrétiens de la capitale. En plein office religieux, le dimanche 5 février, les fidèles de l’église St-Maroun à Beyrouth voient leur édifice saccagé et leurs voitures aux alentours mises à feu.

Les responsables? Une bande d’extrémistes salafistes venus du Nord du pays et appuyés par Hariri. Cette manifestation avait reçu l’aval des Forces de Sécurité commandées par le ministère de l’Intérieur à l’époque dirigé par Hassan Sabeh du Courant du Futur. Ce dernier n’ayant pas assumé ses fonctions de protection de la population, il est légitime de penser que cette agression fut minutieusement préparée afin de lancer un message à la communauté chrétienne de la capitale.

Le CPL condamne, rejoint peu après par le Hezbollah qui faisait partie du gouvernement d’époque, Samir Geagea parle d’une simple manifestation de ses alliés alors que Hariri accuse les Syriens. Les faits sont pourtant là. On retrouvera parmi la foule des extrémistes salafistes ayant auparavant tué des soldats de l’armée libanaise en 2000. Ces derniers furent libérés par Hariri quelques jours après sa prise de pouvoir en juillet 2005, à travers une loi d’amnistie… la même qui permettait à Samir Geagea de sortir de prison. Conséquence d’un deal?

Les habitants d’Achrafieh sont d’autant plus choqués que les indemnités tardent à venir et que les auteurs des faits, quand ils ont été arrêtés, sont aussitôt relâchés.

Malgré les risques sécuritaires, le général Aoun ira sur place, à la rencontre des citoyens touchés par ce désastre. Voici sa réaction le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :