Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘carburant’

Bassil signe un contrat de travail collectif avec le syndicat d’installations pétrolières

Posted by jeunempl sur août 1, 2011

S.N – ANI

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a signé lundi un contrat de travail collectif avec le syndicat d’installations pétrolières à Tripoli et Zahrani, en présence de responsables dans le secteur.

« Nous écoutons souvent parler de nos jours des prix des carburants », a indiqué le ministre, rappelant qu’il n’avait pas signé la liste des prix dans l’absence du gouvernement.

« Mais je signerai bientôt la liste puisqu’une baisse des prix s’annonce », a-t-il promis.

Soulignant que la hausse récente est une conséquence d’une hausse mondiale des prix des carburants, M. Bassil a affirmé que le « plafond des prix doit être fixé à 30 000 Livres Libanaises ».

« Aujourd’hui, nous signons un contrat de travail collectif qui contribuera financièrement de façon importante et positive au Trésor, non plus par les sommes que paie chaque citoyen uniquement, mais par les activités et les investissements dans le secteur pétrolier », a-t-il appuyé.

« La réelle solution réside dans le recours à des voitures hybrides ou des voitures à gaz », a-t-il enfin conclu.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil regrette le retard du vote du projet de loi sur les stations-service

Posted by jeunempl sur juin 8, 2011

(L’Orient le Jour)

Au lendemain de l’explosion dramatique d’un réservoir de mazout dans une station-service de la corniche du Fleuve, qui a fait 7 morts, le ministre sortant de l’Énergie, Gebran Bassil, a tenu dans les locaux de son ministère une conférence de presse au cours de laquelle il a fait le point sur la situation des stations-service au Liban.

Le ministre a déclaré que l’accident survenu il y a deux jours « remettait à nouveau sur le tapis le problème des pompes à essence », dont 45 % seulement détiennent des permis valables, selon M. Bassil, alors que le reste des stations fonctionne avec des permis périmés, et même quelquefois sans permis.

« Cet accident n’est pas unique sur le territoire libanais, a estimé Bassil, et il n’est pas rare qu’il survienne dans n’importe quel pays du monde. »
Dans le souci de réglementer cette situation, a ajouté M. Bassil, le ministère a présenté un projet de loi, suivi d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil réclame une baisse des prix de l’essence pour l’ensemble des Libanais

Posted by jeunempl sur mai 24, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil a réclamé une baisse des taxes sur l’essence pour l’ensemble des Libanais, et s’est prononcé contre la mesure prise par le ministère des Finances de subventionner uniquement les « plaques rouges ».

Il a déclaré que cette mesure était anticonstitutionnelle, n’avait pas l’aval du parlement et ne se basait sur aucun décret. De plus, selon lui, ce sont les bureaux de taxis qui étaient les plus grands bénéficiaires de cette mesure, et non les chauffeurs. Enfin, Bassil a considéré qu’il aurait mieux valu dépenser les 190 millions de dollars annuels sur le redressement du secteur du transport public.

La ministre des Finances Rayya al Hassan avait négocié un accord avec les syndicats de transport public, à la veille d’une grève qui risquait paralyser le pays le 19 mai. Cet accord a consisté à octroyer une subvention de 12,5 bidons d’essence par chauffeur public.

Bassil a par ailleurs annoncé une baisse des prix des carburants prévue mercredi, de 600 livres pour le bidon d’essence et de 700 livres pour le mazout.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Adjudication pour la construction de 14 réservoirs de carburants à Tripoli

Posted by jeunempl sur mai 11, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministère de l’Energie et de l’Eau a lancé mercredi une adjudication pour la construction de 14 réservoirs de carburants à Tripoli, d’une capacité de 428.000 mètres cubes, peut-on lire dans un communiqué de presse du ministère de l’Energie. Le cahier des charges sera disponible dès jeudi. L’ouverture des plis se fera le 5 juillet. La durée des travaux est fixée à deux ans.

C’est la première étape d’un projet total de construction de 38 réservoirs, tous à Tripoli, d’une capacité totale de plus de 1,1 million de mètres cubes. Les anciens réservoirs de Tripoli ont tous été détruits pendant la guerre en 1983.

Une fois les résultats de la première étape connus, le ministère procèdera alors à un appel d’offre pour la location des 14 réservoirs aux entreprises intéressées, le 21 juillet prochain.

Le ministère avait lancé en décembre 2010 un appel à manifestation d’intentions afin de sonder le marché des potentiels candidats intéressés. C’est sur la base des résultats de cet appel d’intention que l’adjudication actuelle a été lancée, explique le directeur général des Installations pétrolières au ministère de l’Energie, Sarkis Hlaiss.

Actuellement, l’Etat libanais dispose d’une capacité de stockage de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil demande aux douanes d’éliminer les taxes sur l’essence

Posted by jeunempl sur mai 4, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionnaire de l’Energie a demandé au Haut Conseil des douanes de ramener à zéro les droits d’accises sur l’essence à partir de mercredi 11 mai.

A la pompe, cela devrait se traduire par une baisse de 4787 livres pour l’essence 98 octanes et de 4906 livres pour l’essence 95 octanes auxquels s’ajoutent les 10% de TVA.

Gebran Bassil a basé sa demande sur le décret 12480 qui lui donne des prérogatives en la matière, un texte auquel il avait déjà eu recours pour obtenir une baisse des taxes de 5000 livres le 25 février dernier.

L’affaire avait toutefois suscité une polémique avec le ministère des Finances, qui s’était soldée par deux jours de pénurie sur le marché local.
La ministre Raya el Hassan avait en effet interdit aux douanes d’appliquer la décision sans l’approbation préalable du Premier ministre sortant et du Président de la République.

Le communiqué publié mardi par le ministre de l’Energie ne dit pas si cette baisse additionnelle a obtenu le feu vert du reste de l’appareil exécutif ou si un nouveau bras de fer est à prévoir.

Les prix de l’essence ne cessent d’augmenter depuis le début de l’année, suscitant une première vague de protestations dans le secteur du transport terrestre.
Selon l’agence Al Markaziya, les prix devraient encore augmenter ce mercredi pour atteindre un pic historique de 37 100 livres, pour les 20 litres 98 octanes et 36 400 pour les 20 litres 95 octanes.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Baisse des taxes et pénurie d’essence: Gebran Bassil est parvenu à faire plier le gouvernement intérimaire

Posted by jeunempl sur février 26, 2011

Le Commerce du Levant

[Note du MPLBelgique.org: le feuilleton aura duré plusieurs semaines. Démarré à l’initiative du ministre de l’énergie Gebran Bassil, il est sur le point de se clôturer. La ministre des finances Raya el Hassan va devoir assumer un retour en arrière.  Des 10 000 LL de droits d’accises soudainement imposées par le clan Hariri il y a près d’un an, Raya el Hassan est sur le point de renoncer à la moitié, soit 5000 LL… une démarche qui illustre à elle seule l’échec et le retour en arrière de la politique du « 14 mars ». 3 articles du Commerce du Levant retracent les dernières heures de la saga.]

Pénurie d’essence, les responsables aux abonnés absents

De nombreuses stations service ont fermé leurs portes ce vendredi, et les files se sont allongées devant celles qui fournissent encore de l’essence en quantité limitée, tandis que le ministre de l’Energie n’a toujours pas daigné s’exprimer sur le sujet.

A l’origine de la crise, une bataille entre le ministre Gebran Bassil et sa collègue des Finances Raya el Hassan sur la baisse des taxes sur l’essence. Les deux parties sont pourtant d’accord sur le principe d’une baisse des droits d’accises. Mais les prérogatives en la matière et la possibilité de prendre une telle mesure dans le cadre d’un gouvernement sortant font l’objet d’un bras de fer, dont les citoyens payent le prix.

Les deux camps se renvoient la responsabilité de la pénurie provoquée par arrêt des livraisons de la part des importateurs. Ces derniers subissent des pertes depuis trois semaines en raison du refus de Gebran Bassil de répercuter la hausse des cours internationaux sur les prix de l’essence. Bassil ne veut pas augmenter les prix à la pompe tant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Baisse des prix de l’essence : Le ministère de l’Energie affirme avoir le soutien de la Cour des comptes

Posted by jeunempl sur février 23, 2011

Le Commerce du Levant

Dans le bras de fer qui oppose le ministre de l’Energie à sa collègue des Finances sur la baisse des droits d’accises, la Cour des comptes a donné raison à Gébran Bassil, selon un communiqué du ministère de l’Energie publié mardi.

Pour baisser les prix de l’essence, Bassil avait demandé aux douanes de réduire les droits d’accises de 3000 livres en se basant sur un décret datant de 2004 qui donne au ministre de l’Energie toutes les prérogatives en matière de fixation des prix de l’essence.

L’autorité de tutelle des douanes, le ministère des Finances lui avait toutefois opposé une fin de non recevoir. Raya el Hassan a qualifié l’initiative d’ « illégale ». Elle a affirmé que le décret avait été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministre démissionnaire de l’Energie demande aux douanes de baisser les taxes sur l’essence

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionnaire de l’Energie, Gebran Bassil, a déclaré avoir envoyé aux douanes l’ordre de réduire les droits d’accises sur l’essence, afin de diminuer le prix à la pompe dès la semaine prochaine, sachant que mercredi, ce dernier a une fois encore renchéri de 300 livres.

Selon le tableau publié par le ministère, les prix de l’essence 98 et 95 octanes atteignent respectivement 36.900 et 36.200 livres libanaises.

Les prix de tous les autres carburants sont également en hausse, sauf celui de la bonbonne de 10 kilos de gaz butane qui est stable à 18.400 livres et celui de la bonbonne de 12,5 kilo qui est en baisse de 100 livres.

Face à la grogne populaire que suscite cette inflation – une manifestation est prévue dans les prochains jours – le ministre sortant a affirmé avoir trouvé une solution juridique pour réduire les prix, à travers une réduction des droits d’accise.

Bassil a envoyé une décision exécutoire aux douanes, avant la nomination de Nagib Mikati à la présidence du Conseil, affirmant « vouloir une solution rapide, au cas où la formation du nouveau gouvernement prend du temps ».
Il s’agit d’une mesure inhabituelle, le Conseil supérieur des douanes relevant du ministère des Finances et la décision de modifier les taxes nécessitant généralement une décision du Conseil des ministres, sur proposition du ministère des Finances.

Bassil se prévaut cependant du décret 12840 annexé au budget de 2001 qui donne selon lui au ministre de l’Energie de larges prérogatives en matière de fixation des prix des carburants. Se fondant sur des consultations juridiques, il affirme que ce décret jamais amendé à ce jour prime par rapport à une décision du Conseil des ministres.

Contacté par le Commerce du Levant, le président du Conseil supérieur des douanes Akram Chedid affirme que ses Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La commission parlementaire de l’énergie s’oppose aux voitures à gaz

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2010

Le Commerce du Levant

Parlement libanais

La commission parlementaire des travaux publics, du transport, de l’énergie et de l’eau, s’est opposée au projet de voitures à gaz au Liban, pour des raisons de sécurité. Un argument totalement réfuté par le ministre Gébran Bassil.
« Nous avons décidé de ne pas autoriser l’usage du gaz naturel en tant que carburant pour des raisons de sécurité publique », a déclaré le président de la commission, le député Mohamed Kabbani.

La commission s’est réunie cinq fois depuis le début de l’année pour discuter un amendement proposé par le ministre de l’Energie pour autoriser les stations d’essences à proposer du gaz naturel en tant que carburant.
« Nous avons consulté cinq experts et tous, à l’exception de celui du ministère, ont jugé que dans l’immédiat nous ne sommes pas en mesure de garantir la sécurité de cette pratique », a affirmé Kabbani.

En réaction, le ministre Bassil a accusé la commission d’agir sous la pression des concessionnaires automobiles et de bloquer l’amendement pour des motifs politiques.
« Le gaz naturel est 40% moins cher que l’essence, et il permet de réduire les émissions de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’aviation libanaise au régime très sec

Posted by jeunempl sur mai 20, 2010

François Duclos – Air Journal

Ce n’est pas une blague: l’aviation civile libanaise va devoir se rationner, les dernières livraisons de carburant n’étant pas conformes aux normes.

La direction générale de l’aviation civile libanaise a en effet prévenu les compagnies que jusqu’à lundi prochain elles ne pourront obtenir que la moitié de la quantité habituelle de carburant, soit un déficit de 400 000 litres pour l’aéroport international de Beyrouth. La faute à la dernière livraison de fuel par bateau, dont le contenu examiné par un laboratoire d’analyse s’est révélé non conforme aux normes internationales.

Les réservoirs du pays ne contenant plus que 6 million de litres de fuel, contre un maximum possible de 18 millions, le mot d’ordre a été donné aux compagnies de faire le plein de leurs avions avant de se poser au Liban, en attendant que le problème soit résolu. Le gouvernement a affirmé n’être responsable de l’affaire ni de près ni de loin, la responsabilité de l’approvisionnement étant du ressort des compagnies aériennes et des sociétés importatrices. Il est en revanche responsable de l’analyse, et a pris la décision de rationnement pour des raisons de sécurité. Et il étudie les moyens de faire venir des camions citernes depuis la Syrie, en attendant la prochaine livraison par voie maritime.

Pas de panique cependant, personne ne s’attend à voir des avions tomber en panne sèche, et on exclut toute possibilité de paralysie du trafic aérien au Liban.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :