Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘bois’

Plus de 50% du secteur industriel en Côte d’Ivoire aux mains des Libanais

Posted by jeunempl sur mai 23, 2011

Le Commerce du Levant

Plus de 50% du secteur industriel en Côte d’Ivoire est aux mains des Libanais, a affirmé le président de la Chambre de commerce et d’industrie libanaise en Côte d’Ivoire Joseph Khoury, à l’occasion de la visite de quatre jours du ministre libanais sortant des Affaires étrangères Ali Chami dans l’Etat africain.

Khoury a ajouté que 99% des grandes surfaces appartiennent aussi aux Libanais, 80% de l’industrie de la pêche et du secteur d’exportation, 60% du secteur de la construction, 75% du secteur du commerce du bois et 70% du secteur de la publication.
Les Libanais en Côte d’Ivoire possèdent 4000 entreprises, employant plus de 300.000 personnes. Selon Khoury, le poids global de la communauté libanaise dans l’ensemble de l’économie ivoirienne est de 35%.

On estime le nombre de Libanais vivant en Côte d’Ivoire entre 60.000 et 90.000 personnes, dont plus de 90% vivent dans Abidjan, la capitale économique. Près de 8.000 d’entre eux ont quitté le pays fin avril en raison des violences ayant opposé les partisans de l’ancien président du pays Laurent Gbagbo et le nouveau président élu Alassane Ouattara.

Publicités

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban en voie de désertification

Posted by jeunempl sur août 3, 2009

René Naba

incendie - feux foretL’été est habituellement chaud au Liban non seulement en raison de son ensoleillement méditerranéen, mais aussi et surtout du fait de son contexte politique particulier. Il a tendance depuis peu à devenir brûlant pour la population non seulement au niveau climatique, mais également au niveau écologique.

M. Saad Hariri a été pressenti depuis six semaines pour former le nouveau gouvernement consécutif à sa victoire électorale, mais le chef de la majorité parlementaire pro-occidentale parait soucieux de prendre son temps, prenant exemple sur son prédécesseur, Fouad Siniora, qui avait mis, en 2008, 52 jours pour former son gouvernement. Si rien ne presse sur le plan politique, il n’en va pas de même sur le plan écologique.

Depuis près d’une décennie, tel un rituel, des dizaines d’incendies se déclarent au Liban avec le lancement de la saison d’été, sinistrant davantage un pays déjà affligé des stigmates de la guerre, dans l’indifférence quasi-générale des pouvoirs publics. Le légendaire pays des Cèdres tant célébré par la Bible serait frappé de désertification, aussi surprenant que cela puisse paraître. Les organisations écologiques libanaises (1) estiment même que la côte d’alerte a d’ores et déjà été atteinte et si la situation venait à persister, le Liban aura entièrement perdu ses forêts d’ici 15 à 20 ans. Selon leurs estimations, 35 pour cent du territoire national était couvert de forêts en 1965, contre 13 pour cent en 2007, soit une perte de près des deux tiers de la zone forestière en 42 ans

Les forêts du Liban sont essentiellement des forêts de chêne et de pin. Et l’on y recense d’autres conifères notamment le cèdre. La carte des modes d’occupation des sols du Liban réalisée en 2001 indique que le chêne représente 55% du couvert forestier, suivi du pin (12%), du genévrier (9%) et du cèdre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des chambres funéraires romaines creusées dans la roche mises au jour à Achrafieh

Posted by jeunempl sur août 1, 2008

La cité des morts reposait sous l’ancien parking de Sofil

(May Makarem – L’Orient le Jour)

Des tombes souterraines construites au IIIe siècle de notre ère ont été découvertes dans le sous-sol de l’ancien parking de Sofil, à Achrafieh. Reposant à cinq mètres au-dessous du niveau de la route, les caveaux creusés dans la paroi rocheuse ont été scellés avec des murs de pierre. L’intérieur est composé de plusieurs « loculis » ou chambres funéraires renfermant chacune un sarcophage, en terre cuite, en plomb ou en pierre, indique M. Assaad Seif, directeur des fouilles à la DGA. Il signale que les cercueils en plomb sont « très détériorés » en raison de l’acide contenu dans la roche calcaire marneuse qui a attaqué le métal.
La cité des morts qui s’étale sur plus de trois mille mètres carrés a également livré des indices d’installations plus anciennes que le romain et l’hellénistique. L’équipe archéologique de la DGA a donc décidé de pousser plus loin ses fouilles.
Ce site, ajouté à ceux découverts ces dernières années dans les secteurs de Gemmayzé, Akkaoui, Mar Mitr et Saint-Nicolas, la rue Ghandour el-Saad et la rue du Liban, à Achrafieh, apporte une somme de connaissances sur la typologie funéraire de la nécropole romaine de Beyrouth et sur les modes d’inhumation à cette période de l’histoire. On sait maintenant que du Ier siècle avant J.-C. jusqu’au Ier siècle de notre ère, la majorité des cercueils utilisés étaient en bois. Un changement de tradition est ensuite survenu avec l’utilisation de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :