Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Blog’

Liban – La confidentialité en danger : la sécurité veut accéder à tous les comptes Internet

Posted by jeunempl sur décembre 5, 2012

[Note du MPLBelgique.org : Nous vous proposons un recueil d’articles sur l’affaire de ces deux derniers jours : L’appel du ministre des Télécoms, Nicolas Sehnaoui, pour préserver la confidentialité des informations privées des internautes libanais suite aux appels répétés des services de renseignement des Forces de sécurité intérieure, une branche politisée au sein de la police libanaise… Retour sur le tollé provoqué au sein de la toile libanaise !]

Nicolas Sehnaoui - Ministre des Télécommunications4/12/2012

Liban : La confidentialité en danger

Libnanews

Le système judiciaire connait assez souvent des abus mais au Liban, on ne fait pas la dentelle. Après les données de tous les étudiants libanais de 2000 à 2005 transmis on ne sait ou dans le monde, un nouvel épisode – bras de fer – apparait ce soir, le viol de la confidentialité de 4 millions de Libanais une nouvelle fois.

Dans un communiqué publié par le ministre des télécoms actuel, Nicolas Sehnaoui, on apprend que les FSI ont demandé à que leur soit communiqué les bases de données, noms d’utilisateurs et mots de passe des libanais utilisant, non seulement les réseaux de télécoms mais également les réseaux sociaux. Big Brother en gros.

Vous pouvez lire ici la traduction en français:

« Ce soir, pour le bien de notre vie privée, j’appelle à votre soutien.
Un appel à tous les blogueurs, e-journalistes, Tweeters et les utilisateurs de Facebook et tous les membres de notre communauté de médias sociaux.

Notre confidentialité sur Internet tout comme le peuple libanais est en jeu.

Aujourd’hui, j’ai pris une décision et j’ai refusé une demande de « Fer3 Ma3loumet » exigeant le contenu de tous les SMS, des noms d’utilisateur et mot de passe de toutes les sessions de données, BBM, Webmail de 4 Million de libanais.

Cette demande est inacceptable, illogique et ne saurait être justifiée. Nous ne pouvons pas résoudre un crime en commettre un autre crime.

La décision est désormais entre les mains du Conseil des ministres, et j’ai besoin de votre soutien.
J’ai besoin de vous faire part pour sensibiliser la population et faire pression sur tous les membres du Conseil afin arrêter cette invasion de notre vie privée.

Retweetez, partagez, émailez et bloggez, utilisez tous les moyens que vous trouverez pour dire « Comme un citoyen libanais je refuse de renoncer à ma vie privée sur Internet »

Traduction du communiqué fourni par Bing – la flemme de traduire ce soir…

Liban: la sécurité veut accéder à tous les comptes Internet

Le Figaro – Sibylle Rizk

Wissam el HassanPour leur enquête sur l’assassinat du général Wissam el-Hassan, les services de renseignement libanais demandent aux Télécoms les mots de passe de tous les usagers de Facebook. Le ministère refuse et le débat enflamme la société.

Beyrouth

« Mobilisez-vous contre les violations de la vie privée sur Internet.» L’appel qui agite les réseaux sociaux libanais depuis lundi n’émane pas d’une association de défense des droits de l’homme mais du ministre libanais des Télécoms. Nicolas Sehnaoui a annoncé avoir refusé aux services de renseignement des Forces de sécurité intérieure (FSI) l’accès à un très gros volume de données numériques dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de leur chef, Wissam al-Hassan, le 19 octobre 2012. Les services de sécurité ont demandé à avoir accès au contenu de tous les textos échangés sur le territoire libanais entre le 13 septembre et le 10 novembre 2012, ainsi qu’aux données personnelles (mots de passe, adresse, numéro de téléphone, etc.) sur des sites tels que Facebook, qui compte 1,4 million de membres au Liban.

Levée de boucliers sur le web

«J’ai besoin de vous, internautes et activistes libanais, pour faire pression sur les membres du gouvernement afin d’empêcher cette atteinte à notre vie privée», dit le ministre des Télécoms, s’adressant aux internautes. Un message qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fausse blogueuse syrienne indigne le web

Posted by dodzi sur juin 15, 2011

L’Express

Par Catherine Gouëset

La création d’un blog par un Américain se faisant passer pour une homosexuelle basée à Damas, Amina Arraf, a scandalisé la blogosphère.

Copie d'écran de la page Facebook de soutien à Amina Abdallah, supprimée depuis.

En prétendant défendre la cause des opposants syriens, la vraie-fausse blogueuse Amina Abdallah a surtout nui à leurs combats. Celle qui se présentait comme une homosexuelle américano-syrienne, auteur du blog « A gay girl in Damascus », était en fait un étudiant américain installé en Ecosse. Dans unmessage d’excuse, Tom MacMaster écrit qu’il ne s’attendait pas à susciter une telle attention. Mais, précise-t-il, si la blogueuse n’existe pas réellement, « les faits relatés sur le blog sont vrais et pas trompeurs sur la situation sur le terrain. » « Je ne pense pas avoir fait de mal à quiconque », dit-il tout en reconnaissant qu’il a « heurté des gens dont il partage les opinions et les luttes. »

MacMaster utilisait le nom d’Amina comme pseudo en ligne depuis 5 ans selon le Washington Post, une des premières sources à révéler l’information. Tom MacMaster a créé le blog « A gay girl in Damascus » en février, peu après que la vraie-fausse Amina a annoncé qu’elle rentrait des Etats-Unis en Syrie. Son histoire jusque-là était plausible. Et quand une personne se disant son cousin, Rania O Ismail, a annoncé sa disparition, le 6 juin, ses « fans » ont créé une page Facebook pour la défendre, « Free Amina Abdallah ».

Sur son blog, Amina racontait sa participation aux protestations de rue et comment elle avait dû se cacher, après une tentative d’arrestation, à son domicile, à laquelle son père se serait opposé. C’est à ce moment, alors que tous les médias relaient cette « disparition » tout en lui consacrant des portraits parfois détaillés comme celui du Guardian, que les doutes sur son identité apparaissent.

Les blogueurs Liz Henri et Andy Carvin, responsable de la stratégie médias pour le site de la radio publique américaine (NPR), devenu une célébrité en ligne depuis qu’il suit en direct les révoltes arabes, sont parmi les premiers à avoir douté: « Il y a quelques jours, j’ai reçu un tuyau d’une source LGTB (lesbiennes, gays, bi et trans) syrienne qui pensait qu’Amina n’existait pas », raconte Andy Carvin, le 8 juin. Cette source avait interrogé d’autres membres de la communauté et personne ne la connaissait. Ceux-ci s’inquiétaient d’ailleurs du fait que son blog attirait l’attention sur les homosexuels de Syrie et pouvait les mettre en danger. Andy Carvin raconte avoir alors demandé sur Twitter si quelqu’un avait rencontré Amina et n’avoir trouvé personne.   Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : Quand Amina n’était qu’un Homme…

Posted by jeunempl sur juin 13, 2011

Frenchy – Libnanews 

Le mystère sur l’identité d’Amina, blogueuse soit-disante enlevée le 6 juin dernier, est levé. Il ne s’agirait, ni plus ni moins, d’un certain Tom MacMaster, résident d’Edimbourg, comme un site d’information israélien l’a relevé via l’adresse Ip qui intervenait régulièrement sur des articles concernant des personnalités israéliennes sur Wikipedia.

As days go by, more and more details emerge on the backstage workings of the Gay Girl in Damascus blog, the author of which was ostensibly « disappeared » in Damascus last week. The website Lezgetreal, which played a key role in the establishment and early fame of the blog, published the two IP adresses from which « Amina » logged on to the site (h/t commenter Louise). The same adress was found by Googlesome readers to have been used in the editing of several Wikipedia articles, including one on an incident at Edinburgh University involving israeli diplomat Ishmael Khali, another on Martin of Tours, which could mean the author is a politically active Medieval History student at Edinburgh.

Il existait déjà des inconsistances notoires dans le récit de l’enlèvement, comme le fait que le véhicule des ravisseurs supposés arbore un autocollant de Bassel el Assad, enfant terrible et notoirement sanguinaire de feu Hafez el Assad – il devait même lui succéder à la tête du régime syrien – mais décédé en 1994, officiellement dans un accident de voiture et qui pourrait être en réalité un attentat.

« One of the men then put his hand over Amina’s mouth and they hustled her into a red Dacia Logan with a window sticker of Basel Assad. The witness did not get the tag number. She promptly went and found Amina’s father. »

Ce récit m’avait fait douter dès l’origine, estimant que ces derniers auraient plutôt mis l’autocollant d’un membre « vivant » de la famille Assad, en l’occurrence Bachar el Assad ou son frère, Maher el Assad. Des commentateurs israéliens avaient d’ailleurs relevé cette incohérence, estimant le récit faux, y voyant plutôt l’œuvre d’opposants libanais au régime syrien, se remémorant sous des airs romantiques des récits de la guerre civile libanaise. L’auteur de ce blog aurait peut-être dépassé par l’ampleur de la supercherie, inventant « pour tuer le personnage », une histoire d’enlèvement, voir cherchant un moyen maladroit de s’en sortir, tout en ne n’exposant pas, blâmant ainsi le régime sanguinaire syrien.

Le premier doute sur l’identité réelle d’Amina est tout simplement en raison de la photographie supposée de la jeune femme – il s’agirait en réalité d’une londonienne d’origine croate, Jelena Lecic qui avait dénoncé l’utilisation de son portrait -, lançant une grande enquête sur la supercherie.

Toujours est-il que cette histoire puisqu’il ne s’agit désormais que d’une histoire avait amené une partie de la blogosphère libanaise et internationale notamment sur Facebook, à s’emparer de la cause d’Amina, comme le Blog Ami Beirut Spring, oubliant tout le recul que l’on se doit d’avoir concernant les informations circulant actuellement sur la situation réelle en Syrie.

Il faut dire que le récit d’Amina avait tout pour plaire: syrienne et sunnite qui fait face à la répression et lesbienne, ce qui permettait de convaincre l’opinion publique occidentale de la justesse d’une cause « moderne » et laïque. La construction d’une cause où le méchant était tout désigné.

Ce faux devrait cependant nous rappeler qu’il ne faut pas se saisir de tout et de n’importe quelle information sans recul qui sous-entend « Vérité ». D’autres récits sur la répression en Syrie, dont celle de Hamza, ce jeune syrien émasculé, pourraient être également des actes de supercherie selon d’autres sources, décrédibilisant les histoires réelles de la répression. Faut-il encore rappeler que la page Facebook Syrian National Revolution est tenue par des Frères Musulmans, opposants notoires et historiques de Bachar el Assad qui n’est certes pas un ange, mais on peut peut-être y voir une instrumentalisation – paraitre des anges face à un régime sanguinaire – au détriment de la vérité?

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Londres embarrassée après un hommage au grand ayatollah Fadlallah par son ambassadrice au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2010

AP

L’ambassadrice de Grande-Bretagne au Liban a provoqué la colère des Israéliens et l’embarras de Londres, en rendant hommage sur son blog officiel au défunt grand ayatollah Faldallah, le plus haut dignitaire chiite libanais, souvent présenté comme le chef spirituel du Hezbollah.

Frances Guy, en poste à Beyrouth depuis près de quatre ans, a publié cet hommage après la mort du grand ayatollah Mohammed Hussein Fadlallah à la fin de la semaine dernière. Dans un message sur son blog sur le site du Foreign Office, le ministère britannique des Affaires étrangères, elle salue un « vrai homme de religion ».

« Si j’ai été triste d’apprendre la nouvelle, je sais que les vies d’autres personnes seront vraiment dévastées. Le monde a besoin de plus d’hommes comme lui prêts à tendre la main au-delà des confessions, à reconnaître la réalité du monde moderne et oser remettre en cause les vieilles contraintes », ajoute-t-elle. « Puisse-t-il reposer en paix ».

Des propos qui ont rendu furieux les responsables israéliens à Jérusalem. Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor a décrit le grand ayatollah Fadlallah comme un extrémiste qui a inspiré « des attentats suicide, des assassinats et toutes sortes de violence gratuite ». « L’ambassadrice de Grande-Bretagne doit décider si promouvoir le terrorisme et lui donner une justification religieuse peut être considéré comme un héritage à chérir », a-t-il ajouté.

Finalement, le Foreign Office a fait savoir vendredi que le texte avait été retiré du blog « après mûre considération », et sans autre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Lebanon », lion d’or de Venise fraichement accueilli au Liban

Posted by dodzi sur septembre 16, 2009

Rue 89

Par Antoun Issa

Lebanon - Samuel MoazLes blogueurs libanais ont fait un accueil mitigé au film de l’Israélien Samuel Maoz « Lebanon », qui a reçu le lion d’or à la 66e Mostra de Venise, et qui est consacré à l’invasion par Israël en 1982 de son voisin du nord.

Nommé de façon très directe « Lebanon » (Liban), ce film autobiographique est entièrement tourné dans un char, tandis qu’il retrace l’implication de l’armée israélienne dans le conflit.

« Lebanon » est le second film autobiographique qui montre les soldats de l’IDF (Israeli Defence Force) en action durant la guerre civile au Liban (1975-1990), un an seulement après la sortie du film d’animation « Valse avec Bachir ». Les deux films tente de retracer -de la façon la plus sanglante- la brutalité et les dévastations de la guerre moderne.

Il était évident que ce film allait soulever une controverse parmi les Libanais, tous les événements liés la guerre civile étant extrêmement sensibles.

Ce film a reçu des critiques élogieuses dans le monde entier après avoir remporté le lion d’Or à la Mostra de Venise dernièrement, mais qu’en pensent les Libanais, et du film, et de l’accueil qu’il a reçu ?

Asad Abu Khalil, sur le blog Angry Arab, [en anglais, comme tous les liens suivants], qui n’a pas encore vu le film, douche le succès du film à la Mostra de Venise avec le commentaire suivant :

« “Je dédie ce film à tous les gens dans le monde qui reviennent sain et sauf de la guerre‘, a dit le metteur en scène quand on lui a remis son prix. Ils travaillent, ils se marient, ils ont des enfants, mais les souvenirs restent logés au fonds de leur âme.’”

Donc, ce clown sioniste dédie son fim aux guerriers (Je dirais ce que je pense du film quand je recevrais ma copie gratuite) et non aux victimes des terroristes israéliens. »

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des internautes payés pour diffuser la propagande israélienne

Posted by jeunempl sur juillet 30, 2009

Par Jonathan Cook

Jonathan CookLa cote de popularité d’Israël ayant sérieusement baissé dans le monde entier au cours des dernières années, notamment suite aux interventions sanglantes de l’armée israélienne en Palestine et au Liban, les dirigeants israéliens tentent de compenser le déficit d’affection, via une armada d’internautes payés pour relayer leur propagande. Des procédés largement éventés.

L’expression passionnée du soutien envers Israël, dans les réactions et commentaires postés sur les sites internet, les forums, les blogs, Twitter et Facebook, ne semble pas être aussi spontanée qu’elle voudrait le faire croire.
Le Ministre israélien des Affaires Étrangères a mis en place une équipe spéciale et secrète de salariés, dont le travail consiste à surfer sur internet 24 heures sur 24, afin de diffuser la bonne parole.

De jeunes israéliens accros d’internet, le plus souvent fraîchement diplômés ou soldats juste démobilisés et disposant de quelque talent de plume, ont été recrutés pour se poser en surfeurs ordinaires, alors qu’ils relaient la ligne du gouvernement sur la situation au Proche-Orient.
« À tous points de vue Internet est un théâtre du conflit israélo-palestinien, et nous nous devons d’être actifs sur ce théâtre, sans quoi nous perdrons », a déclaré Ilan Shturman, le responsable du projet.

L’existence d’une « machine de guerre » sur la toile a été mise en lumière par la publication du budget annuel du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les blogs placent les journaux au cœur d’une transition au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2008

Par Catharine Fulton

« Les blogueurs sont inévitables », selon Jamil Mroue, qui compare la popularité des blogueurs au Liban à une équation sensible : « la technologie mise à la portée de tous répond à la volonté des individus de consacrer une partie de leur temps à projeter leurs opinions ». Rédacteur en chef de The Daily Star, Mroue parle positivement de la communauté grandissante des blogueurs au Liban et envisage un avenir dans lequel les journaux et les blogs auront beaucoup de succès à travailler ensemble. Dans une série d’articles, APN s’entretient avec des rédacteurs en chef du monde arabe à propos de la popularité croissante des blogs dans leurs pays respectifs.


Le public bénéficiant de plus en plus d’un accès à la technologie et à des moyens d’exprimer leurs opinions, chacun est à même de fabriquer l’actualité. Dans certains cas, le journalisme citoyen est une nécessité. Par exemple, lorsque la guerre a éclaté au Liban à l’été 2006, entravant l’activité normale des médias, les citoyens ordinaires se sont tournés vers les blogs pour
Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :