Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘blocage’

Raï condamne « les tentatives de bloquer les institutions… »

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2012

(L’Orient le Jour)

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a condamné hier les tentatives visant à « bloquer le fonctionnement des institutions de l’État ». « L’Église condamne les actions politiques visant à assurer des gains personnels aux dépens de l’intérêt général et ayant pour but de bloquer le fonctionnement des institutions de l’État », a déclaré Mgr Raï dans un discours à l’ouverture d’un séminaire spirituel à Bkerké, en présence de dignitaires religieux.

« La politique est un travail moral incompatible avec la corruption, le despotisme et le suivisme, et l’Église ne peut rester passive face à l’injustice et à la paralysie de la vie publique. Le pacte national libanais appelle à la coexistence, au respect mutuel, à l’égalité entre chrétiens et musulmans, et à la mise des Libanais à l’abri de toute subordination occidentale ou orientale », a-t-il ajouté, appelant les puissances politiques à « déployer les efforts pour renforcer les relations et l’intégration entre les citoyens ».

Le cardinal Raï a reçu hier à Bkerké le commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwagi, et le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, qui ont félicité le prélat maronite pour sa nomination. Parmi les visiteurs de Bkerké, le ministre de la Santé Ali Hassan Khalil, délégué par le chef du législatif Nabih Berry, le président de la Ligue maronite Joseph Torbey et le député Neemetallah Abi Nasr avec lequel Mgr Raï s’est entretenu de plusieurs sujets d’actualité, notamment la restitution de la nationalité libanaise aux expatriés.

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rahi de retour au Liban: le vide gouvernemental est inadmissible

Posted by jeunempl sur octobre 31, 2012

ANI

Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi est rentré mardi à Beyrouth, après un séjour à Rome au cours duquel il a été nommé cardinal par le pape Benoît XVI.

S’exprimant à son arrivée à l’AIB, le patriarche a signalé que le vide gouvernemental et le blocage de l’Etat sont inadmissibles, assurant son appui à l’appel du président de la République Michel Sleiman au dialogue.

« Cet appel au dialogue est la meilleure solution pour passer d’un gouvernement à un autre », a-t-il dit.

Le prélat maronite a, par ailleurs, réfuté les accusations politiques concernant l’assassinat du chef des renseignements de la Police, le général Wissam Hassan.

« Nous rejetons la loi de la jungle! Nous avons des institutions et un pouvoir judiciaire », a-t-il dit, soulignant que « cet assassinat vise à entraîner le Liban dans le labyrinthe des crises régionales ».

Concernant la loi électorale, il a signalé que la loi de 1960 est la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exploration du gaz offshore : tout est prêt… ou presque !

Posted by jeunempl sur septembre 25, 2012

(L’Orient le Jour – Marisol Rifai)

Une journée en mer avec le ministre Gebran Bassil, qui a tenu à montrer à la presse les avancées considérables auxquelles le Liban est parvenu.

Une fois n’est pas coutume… C’est à bord d’un bateau que le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a convié une petite dizaine de journalistes des principaux médias libanais à une conférence bien particulière. « Cette expédition a pour objectif de familiariser la presse avec le dossier des ressources énergétiques que renferment les fonds marins libanais », a souligné M. Bassil dès son arrivée hier au port de Beyrouth. En effet, l’enjeu est de taille pour le ministère de l’Énergie qui a fait de ce dossier son cheval de bataille et qui est fier aujourd’hui de montrer les avancées auxquelles il est parvenu ces dernières années. « D’un point de vue technique et juridique, le Liban possède aujourd’hui tous les outils nécessaires à l’exploration des fonds marins de sa Zone économique exclusive (ZEE) », a ainsi annoncé M. Bassil.

Rappelons que la loi-cadre 132, nécessaire à l’exploitation offshore des ressources, a été adoptée en 2010, suivie de plusieurs décrets relatifs à la gestion du dossier. Parallèlement, depuis le début des années 2000, les deux entreprises britannique et norvégienne, Spectrum et PGS, ont entrepris des études de reconnaissances et les résultats établis sont plus que prometteurs.

« Les 22 700 m² (Note du MPLBelgique: ce sont des km², il s’agit d’une erreur de rédaction) de la ZEE libanaise ont été entièrement passés au peigne fin en 2D et plus de 50 % d’entre eux en 3D », a indiqué M. Bassil. L’avantage d’une étude en trois dimensions c’est qu’elle permet de cerner avec 4 à 5 fois plus d’exactitude les chances de trouver des puits de pétrole ou de gaz et les marges d’erreur pour les entreprises en sont considérablement réduites », a-t-il ajouté. L’attraction de la journée a donc été le paquebot M/V Polar Duke de 107 mètres de long qui effectue actuellement l’inspection en 3D d’une large zone à plus de 2 000 mètres de profondeur. Selon le ministre, il est encore trop tôt et techniquement impossible de déterminer avec exactitude la quantité de gaz ou de pétrole que renferment nos fonds marins. « Mais pour avoir une idée de l’importance de cette découverte et selon les estimations, la zone explorée actuellement par le M/V Polar Duke est de 12 TCF (trillion cubic feet) et ses hydrocarbures pourraient couvrir Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Général Michel Aoun: les incidents de sécurité sont concoctés par des parties étrangères et locales

Posted by jeunempl sur juin 19, 2012

D.CH. – ANI

Le chef du bloc parlementaire du Changement et de la Réforme, le député Michel Aoun, a indiqué mardi au terme de la réunion de son bloc à Rabieh, que les récents incidents de sécurité au Liban n’étaient pas survenus par pur hasard, mais étaient concoctés par des parties étrangères et locales, afin de semer le chaos au Liban.

« Le complot existe, mais avec une participation de parties locales. Nous devons avertir les Libanais d’être entraînés vers de tels incidents, dans différentes institutions. Nos ministres sont visés par de fausses crises, tel le barrage de Janneh. Toutes ces crises sont sans fondement », a-t-il affirmé.

Et de préciser: « Les éléments relatifs au détournement des fonds de l’Etat sont désormais complets. Le rapport de la Cour des comptes a été émis et les quitus ont été rejetés. Le rapport a signalé les erreurs et pointé du doigt les grandes fraudes. Le dossier sera prochainement déféré devant le parquet général ».

« Leurs cris sur le dossier du barrage de Janneh ou autres, ne changeront pas les faits et ne bloqueront pas nos projets. Nous avons Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun : Nous ne sommes pas au gouvernement pour nous taire

Posted by dodzi sur décembre 21, 2011

L’Orient le Jour

À l’issue de la rencontre hebdomadaire du bloc du Changement et de la Réforme, le général Michel Aoun a déclaré que les discussions ont porté sur la prochaine loi électorale et la rencontre de Bkerké. Tout comme la question des nominations administratives et la possibilité de blocage, le vol des caisses de l’État ainsi que les compromis illégaux conclus à ce sujet ont été évoqués.

À cet égard, Aoun a cité en particulier le quotidien al-Akhbar qui a publié dans son édition d’hier des détails sur ces accords. S’adressant aux journalistes, Aoun a encore déclaré : « Vous entendez ce qui se passe dans le cadre de l’enquête financière au sein du ministère des Finances, où depuis 19 ans aucun compte n’a été rendu. L’argent était déplacé d’une caisse à l’autre pour aboutir finalement entre les mains du Haut Comité de secours, où il était distribué et partagé comme des bonus. Cela ne constitue-t-il pas un abus? » s’est demandé Aoun. Il a ajouté que lui et son camp ne sont pas au gouvernement pour se taire ni pour que le quotidien amer que vivent les Libanais se poursuive, notamment en ce qui concerne les finances, les projets de développement et le pouvoir. « Si nous nous taisons, cela signifie que nous sommes d’accord avec ce qui s’est passé. Or c’est faux. Nos dossiers sont désormais prêts et nous espérons pouvoir coopérer prochainement avec la justice et le parquet pour les leur soumettre », a précisé le chef du CPL. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Elections 2013, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet de l’électricité au coeur de la deuxième séance des commissions communes

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2011

D.H. – ANI

Les commissions communes de l’Administration, de la Justice, des Finances, du Budget, des Travaux publics et de l’Energie et des Eaux ont tenu mardi après-midi leur deuxième séance au Parlement pour discuter du projet de l’électricité, séance qui a été ajournée jusqu’à mercredi après maintes discussions qui n’ont pas mené à l’approbation dudit projet.

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil, le ministre des Finances Mohammed Safadi, le PDG de l’EDL Kamal Hayek et plusieurs conseilleurs de ministres ont assisté à cette séance présidée par le député Robert Ghanem, en présence des députés membres des commissions concernées.

M. Bassil a d’abord tenté de répondre aux questions posées lors de la précédente séance, mais ses propos ont souvent été coupés par les députés des 14 Mars qui s’y opposaient.

Le député Samer Saadé a ensuite évoqué l’incident de Faraya et les poteaux électriques érigés sur ses terres sans permission, selon lui, ce qui a suscité un brouhaha dans la salle. Le député Ghanem est alors intervenu pour ramener les discussions au sujet principal, celui du plan relatif à l’électricité.

Les députés de l’opposition ont toutefois campé sur leurs positions, s’opposant au plan selon eux « plein de failles » et présentant plusieurs propositions concernant les Fonds de financement.
Le député Akram Chehayeb a estimé que « cette affaire politique par excellence doit être résolue loin des commissions parlementaires ». Les députés de la majorité ont, quant à eux, demandé à M. Ghanem de contrôler la situation afin que les réponses du ministre Bassil aux questions soient entendues.

Le député Jean Oghassapian, qui s’est exprimé à sa sortie du Parlement, s’est interrogé sur la stratégie que le projet de l’électricité adoptera, soulignant que M. Bassil devrait présenter au Conseil des ministres tous les détails sur son plan.

Le député Atef Majdalani a, pour sa part, abordé les questions relatives à la santé au niveau de l’électricité, notamment en ce qui concerne les lignes à haute tension traversant des zones habitées, critiquant M. Bassil et le Courant Patriotique Libre qui prétendent que ces lignes sont sans danger pour l’environnement et pour la santé et la sécurité des citoyens et appelant à ce que ces lignes soient souterraines pour éviter toute pollution électrique.

Le député Ibrahim Kanaan a noté que « la proposition du camp adverse au sujet de l’électricité est inacceptable parce qu’elle sépare les pouvoirs, ce que la loi ne permet pas aux parlementaires », accusant l’opposition de « ne pas vouloir l’électricité au Liban » et de jouer un rôle de blocage lors des séances des commissions.

Le député Ali Ammar a enfin dénoncé les agissements de l’opposition que  » use de revanchisme politique  » et qui « bloque le projet d’électricité », assurant que la majorité ne permettra pas de « faire passer des propositions visant à anéantir les prérogatives du ministre ».

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La municipalité de Hadeth gèle l’achat d’une colline par des chiites et dénonce la désinformation…

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Témoignage

Une bonne nouvelle pour les chrétiens et en particulier pour les habitants de Hadeth. Le chef de la municipalité Georges Édouard Aoun annonce pour bientôt la récupération de la colline de Warwar (82 000 m2) qui regroupe 5 biens-fonds et qui avait été vendue en 2009 à des personnalités chiites.

Le conseil municipal de l’époque avait laissé faire la transaction, provoquant la colère des habitants qui craignaient une sorte de mainmise chiite sur leur localité traditionnellement chrétienne. Georges Aoun était alors membre minoritaire du conseil municipal. Il avait eu beau protester, la transaction a été faite et enregistrée dans les plus brefs délais, sans d’ailleurs passer par la procédure habituelle qui exige l’aval du conseil municipal. À peine les élections municipales du 2 mai remportées à Hadeth par le Courant patriotique libre, le nouveau président, Georges Aoun en l’occurrence, s’est empressé de chercher à bloquer la transaction.

Hadeth coupée en deux par le boulevard Camille Chamoun et l’ancienne route de Saïda.

Conformément à sa campagne électorale qui était axée sur la nécessité d’empêcher des ventes de terrains entre personnes d’appartenances religieuses différentes, pour apaiser les habitants chrétiens, il a d’abord déposé une plainte et un recours contre la transaction, sur la base d’une irrégularité dans l’enregistrement du bien-fond et en arguant de la volonté de la municipalité de construire sur cette colline des projets d’intérêt général. Il a aussi sollicité l’aide de Bkerké, de la Ligue maronite et bien entendu du général Michel Aoun. Grâce à ses bonnes relations avec le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un projet de centre d’exposition à Dbayé victime de blocages administratifs

Posted by jeunempl sur mars 12, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionaire du Tourisme, Fadi Abboud, a présenté vendredi un projet d’établissement d’un centre de conférences et d’expositions sur une surface de plus de 38.000 m2 à Dbayé.

Le projet avait été proposé une première fois dans le cadre d’un plan de développement du tourisme au Liban approuvé en Conseil des ministres en mars 2010. Mais aucune mesure concrète n’a été prise depuis en raison des blocages administratifs, a expliqué le ministre Abboud lors d’une conférence de presse, en pointant du doigt le ministère des Finances.

L’idée est de charger un opérateur privé de construire puis de gérer un centre de conférences et d’expositions sur 25 terrains appartenant à l’Etat d’une surface totale de 38.623 m2, autour du Palais des Congrès Emile Lahoud à Dbayé.

L’objectif au niveau national est de développer le tourisme d’affaires, généré par les congrès, les conventions d’entreprise, les foires, les salons, les séminaires…etc.
Le Liban ne compte actuellement que trois centres d’expositions : le centre provisoire BIEL dont la licence arrive à expiration cette année, le Forum de Beyrouth qui est trop petit et qui ne dispose pas de places de parking suffisantes et enfin la foire Rachid Karamé qui n’accueille que des évènements locaux, a indiqué Abboud.

Selon lui, Dbayé est une zone idéale pour ce type de projet : outre la disponibilité des terrains publics, la région est facilement accessible, et elle dispose des infrastructures nécessaires avec plus de 1600 Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abboud impuissant face au « chaos organisé » de l’aéroport de Beyrouth

Posted by jeunempl sur décembre 30, 2010

Le Commerce du Levant

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Aéroport International de Beyrouth

Des mesures minimes ont été prises pour améliorer l’accueil des passagers à l’aéroport, mais la situation est encore loin d’être acceptable, a constaté mercredi le ministre Fady Abboud.

Le ministère du Tourisme a été chargé par le Conseil des ministres de gérer les questions relatives à l’aéroport de Beyrouth, mais « l’enchevêtrement des prérogatives et la marginalisation du rôle du ministère du Tourisme l’a empêché d’exercer le moindre contrôle ou d’apporter des améliorations quelconques », a-t-il déclaré.

« Après un an d’essai, je ne peux que faire part d’une réalité douloureuse : il n’y a pas eu de changement significatif (…), à l’exception d’une baisse de certaines procédures de routine », a déploré Abboud.
Le ministre a ainsi dressé une liste des initiatives avortées : il a été impossible de réactiver le rôle de la police touristique à l’aéroport, l’interdiction de fumer n’a pas été respectée, le travail des taxis n’a pas été régulé et aucune tarification n’a été imposée, des militaires et des civils continuent de venir chercher certains passagers à l’entrée de l’avion et les aident à éviter les files d’attentes, les tarifs des porteurs restent obscurs malgré la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban crée un compte bancaire pour moderniser son armée

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

RFI

Le ministre libanais de la Défense a annoncé samedi 14 août 2010 l’ouverture d’un compte à la Banque centrale pour des dons destinés à financer l’équipement de l’armée, près de deux semaines après un accrochage meurtrier entre soldats libanais et israéliens à la frontière. Elias Murr espère que la population et la diaspora libanaises se montreront généreuses.

Le Liban compte lancer une vaste campagne d’information et de sensibilisation de sa riche et influente diaspora présente sur tous les continents. Objectif : collecter le plus d’argent possible pour équiper l’armée en matériel moderne. Le ministre de la Défense Elias el-Murr qui a annoncé l’ouverture à cet effet, d’un compte spécial auprès de la Banque centrale, a donné l’exemple en procédant à un don de 670 000 dollars.

C’est le président de la République qui a lancé l’initiative le 7 août 2010 au lendemain de l’accrochage meurtrier entre les armées libanaise et israélienne. Michel Sleimane a annoncé le lancement d’une campagne nationale arabe et internationale pour équiper l’armée libanaise de tous genres d’armement qui lui permettraient de défendre le pays.

Il répondait aussi à des voix qui se sont élevées aux Etats-Unis pour réclamer l’arrêt de l’aide militaire américaine à Beyrouth. Un élu démocrate Haward avait déclaré avoir bloqué une aide de 100 millions de dollars destinés au Liban. Motif annoncé : il n’a pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :