Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Bible’

Vatican : veillée de prière pour la paix en Syrie

Publié par jeunempl le septembre 8, 2013

(RFI – Olivier Bonnel)

Veillée de prière pour la paix en SyrieLe pape François a lancé, le 7 septembre à Rome, une grande veillée de prière pour la paix en Syrie, relayée dans le monde entier. « La guerre est toujours un échec de l’humanité », a lancé le souverain pontife devant près de 100 000 personnes massées sur la place Saint-Pierre. Pendant quatre heures, les fidèles ont prié pour que cesse le bruit des armes dans la région. Des dignitaires des autres confessions chrétiennes et des responsables de l’islam étaient présents au Vatican, auprès du pape.

L’appel du pape à se mobiliser a été entendu. Pendant toute la soirée, la foule, très compacte a afflué place Saint-Pierre réunie autour de la paix, cette paix qui n’a jamais semblé aussi fragile dans l’Orient compliqué. Parmi les invités, des leaders musulmans et des autres Églises chrétiennes étaient présents.

Dans son homélie, le Pape a souhaité réveiller les esprits face au péril de la guerre : « Nous avons perfectionné nos armes, notre conscience s’est endormie » a-t-il dénoncé d’une voix grave, avant de faire le vœu que chacun, y compris ceux qui sont appelés à gouverner les nations se disent que le chemin de la paix est possible.

De cette place où il donne sa bénédiction à la ville et au monde, François a lancé un appel aux accents universels : « Je voudrais demander au Seigneur, ce soir, que nous, chrétiens et frères des autres religions, chaque homme et chaque femme de bonne volonté crie avec force : la violence et la guerre ne sont jamais la voie de la paix ! ».

Des mots recueillis dans le silence sur la place. Des mots qui ont touché les quelques jeunes syriens présents, certains enveloppés dans leur drapeau. Nour vient d’’Alep et vit depuis quatre ans en Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voyage du Pape au Liban

Publié par jeunempl le août 26, 2012

RPLFrance.org

Le successeur de Saint Pierre ne sera-t-il pas chez lui, lors de son séjour au Liban, où il se rendra à Beyrouth, dans cette échelle du Levant, non loin de la Galilée natale du père des pontifes ?

On ne saura sans doute pas si cela a été décisif dans l’initiative de Benoit XVI de se rendre au Liban pour clore symboliquement le synode sur le Moyen Orient, mais il a choisi d’aller à Beyrouth au détriment du Caire, de Damas et de Bagdad. Au détriment encore de Ryad dont le roi a été reçu, pour la première fois dans l’histoire de l’Arabie Saoudite, au Saint Siège, le 6 novembre 2007.

C’est donc à Beyrouth que le Pape s’adressera non seulement aux libanais, mais encore à tous les arabes et à l’ensemble des peuples du Moyen Orient, de l’Atlantique jusqu’à la vallée de l’Indus. Et il espère que son message sera entendu de tous, sans distinction de religion. Le Pape compte même s’adresser personnellement aux musulmans, pour leurs délivrer un message de paix, qui devrait faire taire bien des gens malintentionnés, qui souhaiteraient susciter la discorde entre les musulmans et le Saint Père, comme en attestent les dernières rumeurs prétendant qu’il serait antisémite, quand il ne serait pas islamophobe.

Cette visite, à laquelle le Vatican travaille consciencieusement, pourrait mettre fin au quiproquo qui entoure le Pape chez les musulmans, et permettre au dialogue avec Al Azhar de reprendre sérieusement, ce qui aurait des effets sensibles sur le sort des chrétiens d’Orient, soient arabes, perses, berbères, turcs ou qu’ils vivent dans les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale. Espérons en ce sens qu’une rencontre entre le pape et le mufti du Liban sera à l’ordre du jour, car il s’agit du chef musulman le plus à même d’agir dans le sens de la reprise du dialogue que le Vatican et Al Azhar ont conduit depuis de nombreuses années, et qui a été suspendu par l’université sunnite en novembre 2011, suite aux déclarations du Pape, après les attentats dont les coptes ont été victimes le même mois.

La reprise de ce dialogue aurait, en effet, pour conséquence de freiner les effets de la montée du wahabo-salafisme au sein des sociétés du Moyen Orient, puisque cela obligerait les deux parties à plus de bienveillance l’une envers l’autre. Cela signifie en clair que les récents régimes arabes seraient surveillés de plus près et qu’ils auraient ainsi toujours plus de pression, non seulement de la part du Vatican, mais encore de celle des autorités musulmanes historiques, et probablement de l’Arabie Saoudite, qui est certes wahabite, mais qui est très engagée dans le dialogue inter-religieux, dont elle est à l’origine, et qui pourrait vouloir dépasser le wahabisme dans la décennie qui a commencé, car, si cette doctrine a permis la fondation du Royaume, elle menace aujourd’hui son avenir, au regard des attentats revendiqués par des groupes salafistes, dont le pays a été victime.

Cela pourrait également avoir des conséquences sur la politique étrangère du Vatican, qui, si elle a toujours été décidée dans Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Annonciation rassemble désormais chrétiens et musulmans libanais

Publié par jeunempl le mars 28, 2010

Agnès Rotivel – La Croix

Jeudi 25 mars, chrétiens et musulmans libanais célèbrent ensemble la fête de l’Annonciation, déclarée fête nationale pour la première fois au Liban

Entre l’idée lancée par deux hommes, un chrétien maronite, Naji Khoury, président de l’Amicale des anciens élèves de Jamhour (collège des jésuites au Liban) et un musulman, cheikh Mohammad Nokkari, ancien directeur de Dar-el-Fatwa, la plus haute instance religieuse sunnite au Liban, d’une fête nationale où les deux confessions se retrouveraient pour prier la Vierge ensemble, et sa concrétisation, il aura fallu quatre ans.

Les deux hommes ont un parcours parallèle. Ils sont tous deux impliqués depuis longtemps dans le dialogue islamo-chrétien et ont fait le constat commun : le dialogue entre les deux religions ne mène à rien s’il ne se concrétise pas par un acte fort.

« Qui d’autre que notre pays, à la croisée des trois religions monothéistes, peut jouer ce rôle de rapprochement, de dialogue et d’ouverture ? Le Liban, tel que l’a défini Jean-Paul II, est un “pays-message” pour l’Orient et l’Occident. Mais il fallait Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des moines offrent au Liban son premier vin certifié "bio"

Publié par dodzi le février 10, 2010

Magazine/AFP/Iloubnan.info

KFIFANE, par Jocelyne Zablit

Adyar - un vin libanais

Armés de leur foi et d’un savoir-faire perpétué à travers des siècles, des moines maronites du Liban se lancent à l’assaut du marché viticole en commercialisant le premier vin certifié "bio" du pays.

Armés de leur foi et d’un savoir-faire perpétué à travers des siècles, des moines maronites du Liban se lancent à l’assaut du marché viticole en commercialisant le premier vin certifié "bio" du pays.

Les bouteilles "Adyar" (monastères en arabe) ont récemment fait leur apparition chez les négociants en vin, avec rien moins qu’une croix comme emblème. Dans un pays où, selon la Bible, Jésus a accompli son premier miracle à Cana (sud), le mariage entre spiritueux et spiritualité semble des plus naturels.  "Notre vin bénéficie en quelque sorte d’une intervention divine", affirme à l’AFP Hanna Ghantous, moine de 39 ans qui dirige l’établissement vinicole de Mar Moussa, l’un des huit monastères participant au projet "Adyar" lancé en 2003. "Selon la Bible, Jésus a transformé son sang en vin, lui conférant une  valeur symbolique", indique ce moine vêtu de noir et à la barbe longue. "Ce que nous faisons n’est donc pas inhabituel".

"Notre but n’est pas commercial, assure-t-il. "Adyar" a un objectif spirituel qui est le travail de la terre et la création d’emplois pour la communauté locale". Construit au 18e siècle, le monastère de Mar Moussa est situé sur une colline couverte de pins et bien sûr de vignobles dans la région du Metn, à  l’est de Beyrouth. La passion de frère Hanna pour la viticulture est devenue telle qu’il s’apprête à voyager en Australie fin février pour approfondir ses études dans ce domaine pendant quatre ans. Plus au nord, dans la localité de Kfifane, qui a donné au Liban son troisième saint maronite, Saint Hardini, c’est le frère Joseph Abou Faysal, 29 ans, qui s’occupe de la production dans un monastère du 7e siècle, entouré de champs verdoyants. "Nous mettons dans ce vin un peu de notre spiritualité, un peu de prière, nous offrons aux gens quelque chose de vrai, de bon, une partie de nous-mêmes", affirme-t-il. Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Liban en voie de désertification

Publié par jeunempl le août 3, 2009

René Naba

incendie - feux foretL’été est habituellement chaud au Liban non seulement en raison de son ensoleillement méditerranéen, mais aussi et surtout du fait de son contexte politique particulier. Il a tendance depuis peu à devenir brûlant pour la population non seulement au niveau climatique, mais également au niveau écologique.

M. Saad Hariri a été pressenti depuis six semaines pour former le nouveau gouvernement consécutif à sa victoire électorale, mais le chef de la majorité parlementaire pro-occidentale parait soucieux de prendre son temps, prenant exemple sur son prédécesseur, Fouad Siniora, qui avait mis, en 2008, 52 jours pour former son gouvernement. Si rien ne presse sur le plan politique, il n’en va pas de même sur le plan écologique.

Depuis près d’une décennie, tel un rituel, des dizaines d’incendies se déclarent au Liban avec le lancement de la saison d’été, sinistrant davantage un pays déjà affligé des stigmates de la guerre, dans l’indifférence quasi-générale des pouvoirs publics. Le légendaire pays des Cèdres tant célébré par la Bible serait frappé de désertification, aussi surprenant que cela puisse paraître. Les organisations écologiques libanaises (1) estiment même que la côte d’alerte a d’ores et déjà été atteinte et si la situation venait à persister, le Liban aura entièrement perdu ses forêts d’ici 15 à 20 ans. Selon leurs estimations, 35 pour cent du territoire national était couvert de forêts en 1965, contre 13 pour cent en 2007, soit une perte de près des deux tiers de la zone forestière en 42 ans

Les forêts du Liban sont essentiellement des forêts de chêne et de pin. Et l’on y recense d’autres conifères notamment le cèdre. La carte des modes d’occupation des sols du Liban réalisée en 2001 indique que le chêne représente 55% du couvert forestier, suivi du pin (12%), du genévrier (9%) et du cèdre Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

USA : Indépendance ou interdépendance ?

Publié par jeunempl le juillet 4, 2009

Roger Akl

USA-drapeauAujourd’hui est un jour de fête aux Etats-Unis ; c’est l’anniversaire de l’indépendance de la colonie américaine de son parent anglais. C’est aussi un jour pour réfléchir aux années de l’administration Bush et des guerres et désastres qui ont transformé la première et plus riche puissance mondiale en Etat qui a entraîné le monde dans sa faillite. Qu’est-il donc arrivé et pourquoi ? Pourquoi ces guerres, pourquoi ces centaines de milliers de morts dont plus de huit milles Américains ?
Tout cela a commencé le 11 septembre 2001 par l’assassinat de trois milles Américains innocents par des islamistes intégristes, interprétant le Coran suivant sa lettre et non suivant son esprit. Ils se sont donné le droit de tuer des « infidèles » pour « venger » leurs coreligionnaires, suivant ce qu’ils pensent être le commandement de Dieu. Oh, la religion musulmane n’est pas la seule à avoir ses intégristes. La Parole de Dieu est déformée par une foi non tempérée par la raison.

Serait-ce une coïncidence que la première lecture de la messe du 4 juillet parle de la « tromperie » entreprise par Jacob et sa mère Rebecca pour soutirer la bénédiction d’Isaac qui croyait bénir son fils Ésaü (Ge, 27) ? Cette tromperie n’a-t-elle pas commencé par le geste d’usure de Jacob soutirant son droit d’aînesse, à Ésaü mourant de faim, pour accepter de lui donner à manger (Ge, 25) ? Ne lit-on pas aussi dans le livre des Nombres (34, 50 à 55) que Dieu a donné toute la terre de Palestine au peuple juif, avec ordre d’en chasser tous ses anciens habitants et de se Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: