Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Beyrouth 1’

Elections 2009 – Biographie : Massoud Joseph Achkar (Beyrouth 1)

Posted by jeunempl sur mai 16, 2009

Massoud-Ashkar.org

Massoud Achkar est candidat indépendant sur la liste du Changement et de la Réforme au siège maronite de la circonscription de Achrafieh – Rmeil – Saifi (Beyrouth 1).

massoud-achkarCandidat: Massoud Achkar
Union Pour le Liban
Maronite – Beyrouth 1

Site officiel

Massoud Joseph Achkar est né le 16 septembre 1956 à Beyrouth. Son père était oto-rhino-laryngologiste. Sa mère, volontaire à la Croix Rouge du Liban pendant plus de 50 ans, était une femme dévouée, consacrant sa vie à l’éducation de ses trois fils : Maroun, Nabil et Massoud, qui était le benjamin.

Massoud a appris, grâce à ses parents, l’amour de l’autre et de la société, gardant à l’esprit l’image de son père, oubliant le sommeil pour aller soigner ses patients à l’hôpital Geitawi.
Son enfance fut partagée entre la demeure familiale à Achrafieh et la demeure de son grand-père Massoud Massoud à Bekfaya, la résidence d’été. Là-bas, il amassa un bouquet de souvenirs inoubliables, tissant ses premières amitiés. Ses passe-temps favoris étaient le basketball, le football et la course.
La vie scout a cultivé en lui « l’esprit patriotique », ainsi l’appelle-t-il. L’éducation scolaire rigoureuse qu’il a reçue à l’école de la Sagesse à Achrafieh a contribué à enraciner en lui cet esprit. Ces deux expériences ont sculpté sa personnalité et lui ont enseigné le respect de l’autre et de la nature.

A présent, il rêve de retourner à la ville de son aïeul. Il rêve de bâtir une maison dans la terre que lui a léguée sa grand-mère…
Hélas, les événements de 1975 ont étouffé ses rêves d’été, les rêves de la jeunesse innocente, et l’ont poussé dans l’abysse de la guerre contre cet «étranger»…

Mon parcours académique et professionnel

A l’école de la Sagesse, Massoud Achkar participa dès son plus jeune âge aux élections estudiantines, pour représenter ses classes en tant que délégué. A cette époque, il se montrait toujours au premier rang des manifestations estudiantines exprimant haut et fort leur soutien à l’armée libanaise et à l’autorité de l’Etat.

Plus tard, il poursuivit à l’Université Saint-Joseph des études supérieures en gestion. Ainsi, il acquit non seulement la capacité de gérer les affaires et l’administration, mais aussi l’intelligence nécessaire pour traiter avec les gens, y ajoutant ses qualités personnelles et cette cordialité qui distingue son caractère et qui le rapproche des autres.

Mon héritage politique

· La candidature aux élections parlementaires

Massoud Achkar est convaincu que la construction d’un Etat qui transcende les confessions et qui réunisse tous les Libanais nécessite le passage à l’action concrète qui, à son tour, nécessite la capacité. Pour cette raison, en 2000, il présenta sa candidature à la députation de la circonscription de Beyrouth 1, comme indépendant, ne figurant sur aucune liste. Il fut menacé par les syriens et leurs « fidèles », et il ne put vaincre la loi de Ghazi Kanaan. Pourtant, il obtint 85% des votes Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections 2009 – Biographie : Vreij Sabounjian (Beyrouth 1)

Posted by jeunempl sur mai 14, 2009

RPLFrance.org

Vreij Sabounjian est candidat du Tachnag sur la liste du Changement et de la Réforme pour le siège Arménien Orthodoxe de la circonscription Achrafieh – Rmeil – Saifi (Beyrouth 1).

Vreij-Sabounjian-elections09Candidat: Vreij Sabounjian
Tachnag
Arménien Orthodoxe – Beyrouth 1

Informations personnelles
Il est né le 27 Juin 1950 à Beyrouth

Études
Diplômé en Ingénierie électrique de l’Université « National Technical School » aux Etats-Unis.

Expérience professionnelle
– PDG de la compagnie VRESSO Liban
– PDG de la compagnie Saboundjian Liban
– Directeur de Vresso Qatar.

Activités économiques et sociales
– Membre de l’association des industriels du Liban.
– Membre de la chambre de commerce de l’industrie et de l’agriculture du Liban (2001- 2005)
– Membre administratif de l’Hopital Azouniyeh (1998-2003)

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Grégoire Kalloust (Beyrouth 1)

Posted by jeunempl sur mai 13, 2009

RPLFrance.org

Grégoire Kalloust est candidat du Tachnag sur la liste du Changement et de la Réforme pour le siège Arménien Catholique de la circonscription Achrafieh – Rmeil – Saifi (Beyrouth 1)

Gregoire-Kalloust-Elections09Candidat: Grégoire Kalloust
Tachnag
Arménien Catholique – Beyrouth 1

Données personnelles
Il est né à Beyrouth le 5 Aout 1969.

Études
Prix d’excellence en électronique

Situation Professionnelle
En 2001, nommé Directeur de l’Institut Mesropian des Arméniens Grecs Catholiques et Directeur du Lycée Mesropian à Bourj Hammoud.

Activités Sociales
– Il est représentant des écoles Arméniennes Grecques catholiques auprès du Secrétariat général des Ecoles Arméniennes Grecques Catholiques du Liban.
– Membre actif de différentes commissions et comités qui s’occupent d’activités sociales, artistiques et humanitaires pour les arméniens grecs catholiques.
– En 1997, lors de la visite du Pape Jean Paul II au Liban, il a été le représentant des Arméniens Grecs catholiques auprès de sa Sainteté pour recevoir la bénédiction pontificale.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Issam Abou Jamra (Beyrouth 1)

Posted by jeunempl sur mai 7, 2009

MPLBelgique.org

Issam Abou Jamra est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour le siège orthodoxe de la circonscription de Achrafieh – Rmeil – Saifi (Beyrouth 1).

Abou Jamra serait le candidat du CPL pour le siège orthodoxe de Beirut I

Candidat: Issam Abou Jamra
Courant Patriotique Libre
Grec-orthodoxe – Première circonscription de Beyrouth
Site officiel

Etat Civil
Né en 1937 à Kfeir – Sud du Liban
Sa femme Antoine Helou est décédée en 1998. Il a quatre enfants : Fadi, Dani, Marc et Michel.

Etudes
– Il a suivi ses études complémentaires et secondaires à Saida
– En 1956, il rentre à l’école militaire comme élève officier et est gradué en 1959 comme lieutenant dans l’équipe d’artillerie.
– Il est passé par les différents grades militaires jusqu’à ce qu’il ait été désigné en 1990, général de brigade.
– Il a suivi des formations militaires au Liban, en France et aux Etats–Unis. La dernière formation qu’il a suivi fut celle de la direction et d’états-majors à Lifnorth – dans le Kansas.
– Il a étudié à l’université libanaise et a reçu un diplôme en droit en 1980.

Au cours de son service militaire
Le général Abou Jamra a tenu plusieurs postes militaires importants dont :
•    Commandant, chef du bataillon d’artillerie – chef de la deuxième brigade – chef de la septième brigade
•    Président du bureau du commandant en chef, président du bureau dans plusieurs opérations et états – majors.
•    Inspecteur général au ministère de la Défense – membre du conseil militaire entre 1984 et 1990
•    Il a été mis en retraite en 1996
•    Il a reçu plusieurs médailles dont : la médaille de guerre et la grande fanchon

En plus des services militaires
Il a occupé le poste de vice-Premier Ministre au sein du gouvernement transitoire du général Michel Aoun entre le 22 septembre 1988 et le 13 octobre 1990. Il a également tenu 6 ministères : La Justice, les Télécommunications, l’Energie et l’Eau, l’Habitat, l’Agriculture et l’Economie.

Après l’occupation syrienne du palais présidentiel de la république et du commandement de l’armée libanaise ainsi que sa prise de pouvoir au Liban le 13 octobre 1990, Abou Jamra s’est dirigé vers l’ambassade française à Mar Takla où il est resté jusqu’à son exil le 24 juin 1991 en France avec le général Michel Aoun et le ministre, général de Brigade, Edgard Maalouf. Il est ensuite resté en France et a continué de travailler avec le général Aoun pour diriger le CPL et provoquer le retrait des forces étrangères du Liban et la restauration de sa souveraineté.

Abou Jamra est retourné d’exil avec le général Aoun le 7 mai 2005, après le retrait de l’armée syrienne du Liban suite aux manifestations populaires et conformément à la résolution 1559 des Nations Unies.

Il travaille toujours au sein de la direction du CPL afin d’assurer la stabilité et la prospérité du Liban.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :