Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Bernard Hourcade’

Téhéran peut-il vraiment verrouiller le détroit d’Ormuz ?

Posted by dodzi sur décembre 29, 2011

France 24

L’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz, carrefour stratégique par lequel transite plus de 40% du fret pétrolier mondial, si les Occidentaux viennent à sanctionner ses exportations d’hydrocarbures. Intimidation ou réelle menace ?

Le monde flirte-t-il avec le spectre d’un nouveau choc pétrolier ? C’est en tout cas la menace brandie par l’Iran depuis que les Occidentaux – États-Unis, France, Royaume-Uni et Allemagne en tête – envisagent d’imposer un embargo sur ses exportations de brut pour forcer la République islamique à stopper son programme nucléaire. L’Iran est en effet soupçonné de vouloir se doter de l’arme atomique.

Une énième opération d’intimidation de la communauté internationale qui, loin de convaincre l’Iran à venir s’asseoir à la table des négociations, l’a plutôt fait sortir de ses gonds. Le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a prévenu mardi 27 decembre que son pays n’hésiterait pas à fermer le détroit d’Ormuz – un des corridors les plus stratégiques de la planète par lequel transitent près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial – si les pays occidentaux mettaient leurs sanctions à exécution.

« Fermer le détroit est très facile pour les forces armées iraniennes […]. Il est complètement sous [notre] contrôle […]. [Le fermer], c’est comme boire un verre d’eau, comme on dit en persan », a déclaré mercredi 28 décembre l’amiral Habibollah Sayyari à la télévision en langue anglaise Press-TV.

Esbroufe iranienne

Non seulement cette déclaration a fait souffler un court vent de panique sur les marchés pétroliers – provoquant mardi un pic à 100 dollars le baril à la Bourse de New York – mais il a aussi rapidement fait monter la tension dans le Golfe persique.

L’Iran a-t-il vraiment les moyens de mettre sa menace à exécution ? Rien n’est moins sûr, estime Bernard Hourcade, spécialiste de l’Iran et directeur de recherche au CNRS, pour qui Téhéran joue le jeu de l’esbroufe. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« L’amitié » arméno-iranienne après la « main tendue » d’Obama

Posted by jeunempl sur avril 7, 2009

France-Arménie

armenia-flagDans le jeu entre Moscou-Téhéran-Washington-Ankara, Erevan pourrait jouer un rôle assez utile, selon le professeur Bernard Hourcade

France-Arménie : Selon vous, quelle est la nature exacte de la confrontation entre les Etats-Unis et l’Iran ?

Bernard Hourcade : Jusqu’à présent, celle-ci a essentiellement consisté en un contrôle mutuel. Chaque fois que les Etats-Unis intervenaient dans la région, l’Iran a cherché à réaffirmer son leadership et à endiguer l’influence américaine dans quelque domaine que ce soit. Cela se vérifie au Liban à travers le Hezbollah et dans les territoires palestinien à travers le Hamas, mais aussi en Irak où la République islamique cherche à être active, ou encore dans le Golf persique, notamment par la présence de la marine iranienne. L’Iran est à la fois un pays ancien et un Etat qui a des problèmes géopolitiques très actuels avec ses voisins. En tant que République islamique, il existe une logique dans les relations avec les pays musulmans, mais c’est aussi un pays très ouvert au jeu international.

F.A. : Aux côtés d’Hillary Clinton, Barack Obama a nommé Dennis Ross comme conseiller spécial en charge de l’Asie du Sud-Ouest et de la région du Golf. S’exprimant sur l’Iran, Ross s’est dit favorable à une politique associant « un plus gros bâton et une plus grosse carotte ». Cela veut-il dire que les Etats-Unis vont poursuivre leurs pressions sur l’Iran malgré la main tendue d’Obama ?

B.H. : Cette nomination est un peu crainte en Iran ; le nouveau conseillé d’Hillary Clinton a effectivement une image anti-iranienne. Évidemment, Dennis Ross a une politique très pro-israélienne, il est connu pour cela. Il a été directeur du Washington Institut for Near Easter Studies, un think tank sioniste. Mais c’est aussi un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :