Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Benyamin Netanyahu’

400 avions de combat, 0 bombardiers d’eau, cherchez l’erreur !

Posted by dodzi sur décembre 4, 2010

Medialibre.eu – Aurora Uzas

Tout un chacun le sait : Tel-Aviv a à sa disposition une foultitude d’avions de combat hypersophistiqués (420, au total, au dernier pointage) dès qu’il s’agit d’aller tuer femmes et enfants à la pelle – comme en 2006 au Liban et à Gaza – mais n’a pas le plus petit bombardier d’eau, pour éteindre les incendies survenus au Massif du Carmel. Du coup, ce sont les pays européens qui ont dû s’y coller pour faire le travail que les aviateurs israéliens auraient été bien en peine d’effectuer… Au total, Israël a demandé leur aide à la Grèce, à l’Italie, à Chypre et à la Russie.

Visiblement, le Trésor hiérosolymitain à quelques soucis : il ne peut pas, à la fois offrir 110 F-16I Soufa – à capacité de frappe lointaine donc pour partie associés au 26 F-15I Ram (Tonnerre) de bombardement stratégique – et UN SEUL bombardier d’eau à ses aviateur. Comme l’a souligné un internaute excedé : « ils n’ont pas assez d’argent pour s’acheter des bombardiers d’eau ; leurs bombardiers servent à des choses plus utiles ».

Petite question, en passant, à quoi peuvent servir des « bombardiers stratégiques » pour un pays qui, officiellement, n’a pas de bombes atomiques à leur coller sous les ailes ? L’appellation « bombadiers stratégiques » n’est pas de moi. En fait, elle a été utilisée pour la première fois par le Jerusalem Post, édition hebdomadaire francophone, lors de livraison des F-15I Ram à l’Heyl Ha’Avir (armée de l’air israélienne). C’est sûr, quand on se laisse aller à un certain lyrisme, on laisse échapper des choses… Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Devant l’Aipac, Mme Clinton réaffirme l’engagement des Etats-Unis envers Israël

Posted by dodzi sur mars 24, 2010

Le Monde

Il n’y a pas beaucoup de rassemblements où l’apparition de George Bush sur les écrans déclenche des applaudissements enthousiastes. Celui de l’Aipac est de ceux-là. Plus de 7 500 personnes ont assisté, cette année, à la conférence de l’American Israel Public Affairs Committee, le lobby pro-israélien à Washington, un record de participation.

Du temps de George Bush et du vice-président Dick Cheney, les relations étaient sans nuage. Après l’élection de Barack Obama en 2008, l’Aipac s’est prudemment doté d’un président originaire de Chicago, Lee Rosenberg, ex-financier de la campagne d’Obama. Dès son premier discours, dimanche 21 mars, il a pris ses distances. « Des alliés se doivent de gérer leurs divergences en privé », a-t-il affirmé. « L’Histoire montre que quand l’Amérique fait publiquement pression sur Israël, elle fournit un prétexte à ceux qui veulent faire dérailler le processus de paix », a-t-il ajouté.

L’Iran devait être le thème central mais les esprits ont surtout été occupés par la « crise qui n’en est pas une » entre l’administration Obama et le gouvernement de Benyamin Nétanyahou à propos des nouvelles constructions à Jérusalem-Est annoncées pendant la récente visite en Israël du vice-président Joe Biden. Pour beaucoup, la « crise » est une exagération médiatique, ou malintentionnée. « S’il y a une crise, elle est en Iran », a dit Harold Blix, un retraité de Floride, venu avec son épouse et leur petit-fils de 16 ans « qui s’est déjà inscrit pour l’an prochain ».

Mais d’autres reconnaissent les difficultés, comme Don Durbin, un homme d’affaires républicain de Philadelphie: « Les relations sont mauvaises. Il y a un manque de confiance. Les Etats-Unis ont l’impression que, pour avoir la coopération des Arabes contre l’Iran, ils doivent résoudre le conflit israélo-palestinien. C’est une erreur. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël se prépare à la guerre sur tous les fronts

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

Le Temps/Association France Palestine Solidarité

par Serge Dumont

« Turning point 3 ». Tel est le nom de l’exercice de cinq jours qui mobilisera à partir de dimanche l’ensemble de la population et de l’armée israélienne contre les risques d’une attaque de grande ampleur.

Selon le scénario mis au point pour l’occasion, le déclenchement de nouvelles violences dans la bande de Gaza provoquerait l’insurrection de la population arabe israélienne puis le soulèvement des Palestiniens de Cisjordanie. S’ensuivrait une forte tension à la frontière nord de l’Etat hébreu qui déboucherait sur une guerre avec le Hezbollah, avec la Syrie et bien sûr avec l’Iran. Dans ce cadre, des roquettes palestiniennes Qassam, des roquettes iraniennes Fajr tirées à partir du Liban et de la Syrie ainsi que les nouveaux missiles iraniens s’abattraient sur l’ensemble de l’Etat hébreu.

Irréaliste ? En tout cas, de nombreux réservistes de la défense passive sont conviés à l’exercice. Mais d’autres manœuvres – beaucoup plus discrètes celles-là – sont d’ores et déjà en cours. Ces dernières semaines, des servants de batteries de missiles antimissiles Patriot ont ainsi été mobilisés pour une remise à niveau. Dans la foulée, des essais secrets d’un nouveau missile antimissile de fabrication israélienne ont été effectués. Avec succès, semble-t-il.

Quant à l’armée de l’air, elle a organisé durant trois jours des exercices de combat aérien censés opposer ses F-16 à de faux Mig 29 syriens. Enfin, des agents de l’Unité spéciale de sécurité de l’information (une branche des renseignements miliaires) ont simulé des tentatives d’effraction dans les bases les plus secrètes de l’armée afin de détecter les failles des procédures de sécurité.

L’opération « Turnig point 3 » est sans conteste la plus importante de l’histoire de l’Etat hébreu. La plus coûteuse aussi. A partir de dimanche, elle mobilisera 252 centres de crise répartis sur l’ensemble du territoire national ainsi que les administrations, les écoles et les hôpitaux. Le cabinet restreint de la sécurité siégera de manière permanente et dans un endroit gardé secret. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jérusalem restera en totalité sous souveraineté israélienne, selon Nétanyahou

Posted by dodzi sur mai 22, 2009

AP/Nouvel Observateur

netanyahou-benjaminLe Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a affirmé jeudi que Jérusalem restera toujours entièrement sous souveraineté israélienne.

Benyamin Nétanyahou s’exprimait lors d’une cérémonie marquant la prise de contrôle de Jérusalem-Est, il y a 42 ans, lors de la guerre de 1967. Il n’a pas mentionné les demandes des Palestiniens de faire de Jérusalem-Est la capitale de l’Etat qu’ils veulent fonder.

« Jérusalem unie est la capitale d’Israël. Jérusalem a toujours été à nous et sera toujours à nous. Elle ne sera plus jamais divisée », a-t-il assuré.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens pessimistes après les élections israéliennes

Posted by dodzi sur février 11, 2009

L’Express

Des Palestiniens suivent en direct à la télévision les résultats de lélection législative israélienne, dans un café de Gaza, le 10 février 2009.

Des Palestiniens suivent en direct à la télévision les résultats de l'élection législative israélienne, dans un café de Gaza, le 10 février 2009.

Les résultats des élections législatives en Israël laissent un goût amer aux Palestiniens, inquiets quant au processus de paix. Les Etats-Unis apparaissent donc comme les seuls à même de faire pencher la balance en faveur de réelles négociations.

La presse palestinienne traduisait mercredi le pessimisme de la population sur l’avenir du processus de paix déjà chancelant au lendemain des élections israéliennes qui ont fait la part belle à la droite nationaliste.

A l’issue de ce scrutin, le parti centriste Kadima de Tzipi Livni devance d’un siège seulement le Likoud du faucon Benjamin Netanyahu et ce dernier dispose d’un nombre d’alliés potentiels plus nombreux pour former le prochain gouvernement.

« L’activité diplomatique en général et le processus de paix en particulier seront gelés », estime Al-Quds, principal quotidien des territoires palestiniens. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Législatives israéliennes: Kadima et le Likoud en tête, l’extrême-droite mène le jeu

Posted by dodzi sur février 10, 2009

MPLBelgique.org

Les résultats prématurés des élections législatives israéliennes prévoient un virement à droite de la carte électorale du pays. Suivant de près le parti Kadima, Benyamin Netanyahou du Likoud prendrait la tête d’un bloc de 63 ou 64 députés, regroupant les principaux partis de droites, suffisant pour former le prochain gouvernement.

Avec à peu près 52% du décompte réalisé, selon les trois principales chaines télévisées israéliennes, le parti Kadima, mené par Tzipi Livni serait en tête avec 29 sièges des 120 que compte la Knesset. Il est suivi de très près par le Likoud de Benyamin Netanyahou, avec 28 sièges. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hamas, ennemi familier d’Israël

Posted by dodzi sur janvier 15, 2009

L’Express

Par Vincent Hugeux, Benjamin Barthe, Tangi Salün

le Premier ministre, Ehud Olmert, et létat-major prônent lintensification de lassaut ; les ministres de la Défense, Ehud Barak, et des Affaires étrangères, Tzipi Livni, préconisent une pause, prélude à une hypothétique issue négociée. Des soldats israéliens pleurent lun des leurs.

Le 13 janvier, Israël semblait résolu à engager la troisième phase de l'offensive : déloger au coeur des villes et des camps de réfugiés les combattants du Hamas. Au sommet, les divergences persistent : le Premier ministre, Ehud Olmert, et l'état-major prônent l'intensification de l'assaut ; les ministres de la Défense, Ehud Barak, et des Affaires étrangères, Tzipi Livni, préconisent une pause, prélude à une hypothétique issue négociée. Des soldats israéliens pleurent l'un des leurs.

Face à l’OLP, l’Etat hébreu a un temps favorisé l’émergence du Mouvement de la résistance islamique. Et il n’a cessé de dialoguer avec celui dont il s’efforce à présent de briser les reins. Histoire d’un duo qui a viré au duel.

C’est l’inusable parabole de l’apprenti sorcier. L’étrange histoire d’un pacte tacite dont le fracas des raids et les cris de douleur dissipent le souvenir. Certes, le « Plomb durci » – nom de code de l’offensive lancée par Israël le 27 décembre dernier – déversé sur la bande de Gaza en étouffe le lointain écho, mais il n’abolit pas cette vérité paradoxale: voilà trente ans, l’Etat hébreu, tout à son désir de saper l’assise d’une Organisation de libération de la Palestine (OLP) réputée laïque, favorisa l’émergence de la mouvance islamiste qu’il s’est juré, en ce début d’hiver, sinon d’anéantir, du moins de mater pour de bon.

A l’époque, le Mouvement de la résistance islamique, dont l’acronyme arabe – Hamas – signifie « zèle », n’existe pas. En revanche, dans les universités, les militants de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :