Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Benjamin Netanyahu’

Devant l’Aipac, Mme Clinton réaffirme l’engagement des Etats-Unis envers Israël

Posted by dodzi sur mars 24, 2010

Le Monde

Il n’y a pas beaucoup de rassemblements où l’apparition de George Bush sur les écrans déclenche des applaudissements enthousiastes. Celui de l’Aipac est de ceux-là. Plus de 7 500 personnes ont assisté, cette année, à la conférence de l’American Israel Public Affairs Committee, le lobby pro-israélien à Washington, un record de participation.

Du temps de George Bush et du vice-président Dick Cheney, les relations étaient sans nuage. Après l’élection de Barack Obama en 2008, l’Aipac s’est prudemment doté d’un président originaire de Chicago, Lee Rosenberg, ex-financier de la campagne d’Obama. Dès son premier discours, dimanche 21 mars, il a pris ses distances. « Des alliés se doivent de gérer leurs divergences en privé », a-t-il affirmé. « L’Histoire montre que quand l’Amérique fait publiquement pression sur Israël, elle fournit un prétexte à ceux qui veulent faire dérailler le processus de paix », a-t-il ajouté.

L’Iran devait être le thème central mais les esprits ont surtout été occupés par la « crise qui n’en est pas une » entre l’administration Obama et le gouvernement de Benyamin Nétanyahou à propos des nouvelles constructions à Jérusalem-Est annoncées pendant la récente visite en Israël du vice-président Joe Biden. Pour beaucoup, la « crise » est une exagération médiatique, ou malintentionnée. « S’il y a une crise, elle est en Iran », a dit Harold Blix, un retraité de Floride, venu avec son épouse et leur petit-fils de 16 ans « qui s’est déjà inscrit pour l’an prochain ».

Mais d’autres reconnaissent les difficultés, comme Don Durbin, un homme d’affaires républicain de Philadelphie: « Les relations sont mauvaises. Il y a un manque de confiance. Les Etats-Unis ont l’impression que, pour avoir la coopération des Arabes contre l’Iran, ils doivent résoudre le conflit israélo-palestinien. C’est une erreur. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Assassinat à Dubaï : nouvelles révélations sur le commando

Posted by dodzi sur février 22, 2010

AFP/Le Parisien

Photos passeports des 11 suspects ayant utilisé des passeports européens, dans l'affaire de l'assassinat de Mabhouh

Le chef de la police de Dubaï, Dhahi Khalfan, a indiqué dimanche que le commando qui a tué un cadre du mouvement palestinien Hamas, le 19 janvier, dans un hôtel de Dubaï, avait utilisé des passeports «diplomatiques».

// //

Interrogé dans le quotidien Al-Bayane, organe du local, le policier dubaïote s’est dit «certain à 99%, sinon à 100% que le Mossad est derrière l’assassinat».

La police de Dubaï avait déjà fait savoir que les membres du commando s’étaient partagé six passeports britanniques, trois passeports irlandais, un passeport français et un passeport allemand.

Dhahi Khalfan a précisé dans Emarat Al-Youm, un autre quotidien local, que «la coopération avec la Grande-Bretagne, la , l’Irlande et l’Allemagne va bon train». «Nos preuves sont multiples» et «les questions soulevées par la police de Dubaï ne peuvent pas être ignorées par les pays concernés». «Ce n’est plus une affaire locale, mais c’est une affaire de sécurité qui touche des pays européens», a-t-il commenté dans le quotidien Al-Ittihad, organe du gouvernement de l’émirat voisin d’Abou Dhabi. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël va clôturer sa frontière avec l’Egypte

Posted by dodzi sur janvier 11, 2010

Le Point

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a approuvé dimanche un projet visant à établir une barrière et du matériel de surveillance perfectionné sur une partie de la frontière israélo-égyptienne afin d’en écarter les immigrants clandestins et les activistes.

« J’ai pris la décision de fermer la frontière sud d’Israël aux éléments infiltrés et aux terroristes. C’est une décision stratégique visant à préserver le caractère juif et démocratique d’Israël », annonce-t-il dans un communiqué.

Des milliers d’immigrants africains et autres, fuyant des conflits et cherchant du travail, sont entrés en Israël ces dernières années en franchissant sa frontière poreuse avec l’Egypte.

Netanyahu a dit qu’Israël continuerait à admettre des réfugiés en provenance de zones de conflit, mais il a ajouté:

« Nous ne pouvons laisser des dizaines de milliers de travailleurs en situation irrégulière s’infiltrer en Israël par la frontière sud et inonder notre pays de clandestins étrangers. »

La réalisation de la clôture prendra deux ans et coûtera un milliard de shekels (270 millions de dollars). La barrière ne sera pas érigée le long de l’ensemble de la frontière, longue de 266 km.

La police égyptienne a intensifié ces derniers mois ses efforts de surveillance de la frontière avec Israël à la suite d’une recrudescence des infiltrations à travers l’Egypte. Depuis mai, au moins 17 immigrants ont été tués par la police égyptienne.

Israël construit aussi une « barrière de sécurité » controversée autour de la Cisjordanie et qui empiète par endroits sur ce territoire. Il fait valoir que cette barrière hérissée de fil de fer barbelé et qui prend par endroits la forme de hauts murs de béton est nécessaire pour mettre fin aux infiltrations de kamikazes en Israël.

Les Palestiniens dénoncent l’empiètement sur leur territoire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Barak donne son accord à la construction de 37 nouveaux logements en Cisjordanie

Posted by dodzi sur septembre 24, 2009

Ynetnews/The International Solidarity Movement

Par Efrat Weiss

Ehud BarakAprès l’appel d’Obama à de «la réserve» concernant la colonisation, Ynet a appris que le Ministre de la Défense avait autorisé la construction de logements supplémentaires à Karnei Shomron.

Le Ministre de la Défense, Ehud Barak, a autorisé la construction de 37 logements supplémentaires dans la colonie de Karnei Shomron en Cisjordanie, a appris Ynet mercredi.

Lors de ses discussions à New York avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas, le président américain Barack Obama a appelé à de la «réserve» concernant la colonisation, par opposition à la demande précédente de Washington de cesser toute construction de colonies.

Il y a quelques semaines Barak avait approuvé la construction de 455 logements en Cisjordanie, bien que les chefs des colons aient déclaré que la construction des logements avait déjà été approuvée par le gouvernement de l’ancien Premier ministre Ehud Olmert.

Les projets de construction ont été approuvés malgré la politique non officielle du Premier ministre Benjamin Netanyahu de s’abstenir d’accorder des permis de construire pour de nouveaux logements de colons en Cisjordanie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

George Mitchell pour « une paix globale comprenant la Syrie et le Liban »

Posted by dodzi sur septembre 23, 2009

L’Orient le Jour

George MitchellL’émissaire du président américain, Barack Obama, pour le processus de paix au Moyen-Orient a multiplié hier les déclarations de presse, laissant entendre que ce processus se poursuit et affirmant qu’il se rendra dans la région mercredi prochain.

Ces déclarations interviennent après une réunion entre le président Obama à l’hôtel Waldorf Astoria, avec le Premier ministre israélien, Benjamin Natanyahu, en présence de la secrétaire d’État, Hillary Clinton, du général Jones et de George Mitchell. Il a aussi conféré avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, avant de présider un sommet tripartite avec Netanyahu et Abbas. Tous se trouvent à New York pour l’Assemblée générale de l’ONU aujourd’hui, 24 heures avant la réunion du quartette prévue le 24 septembre. « Il y a neuf mois, une telle rencontre n’aurait pas pu être possible », a indiqué George Mitchell. Et d’ajouter :

« Aujourd’hui l’atmosphère est différente. Nous cherchons à relancer les négociations. » « Nous avons fait des progrès », a-t-il assuré, ne laissant planer aucun doute sur la poursuite des négociations. Il a ajouté que « des compromis difficiles pour toutes les parties seront nécessaires afin de faire avancer le processus. George Mitchell s’apprête d’ailleurs à reprendre les navettes pour atteindre cet objectif. « Je rencontrerai la semaine prochaine les dirigeants israéliens et palestiniens afin qu’ils assument leurs responsabilités pour parvenir à une paix globale. » « Car notre objectif principal est d’arriver à une paix globale, y compris avec la Syrie et le Liban », a-t-il dit.

Les négociations qui s’annoncent difficiles et les nombreuses navettes dans la région de George Mitchell finiront-elles par leurs fruits ? Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, le président américain plaide pour la création d’un État palestinien tout en demandant à Israël de mettre fin à la colonisation, mais sans fixer de délais pour cela, a rappelé George Mitchell. « La paix ne sera pas facile », a-t-il ajouté. Barack Obama qui « croit fermement à une solution fondée sur la présence de deux États, avec un État palestinien qui coexisterait avec Israël, a été très clair quant à la question des colonisations, lors de ses rencontres à la Maison-Blanche en mai dernier avec Benjamin Natanyahu et avec le président de l’Autorité palestinienne », a indiqué Mitchell sans aborder la question du droit de retour des Palestiniens qui reste une épine dans les pieds des pays d’accueil, notamment le Liban.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’envoyé américain George Mitchell en visite éclair à Beyrouth

Posted by dodzi sur septembre 16, 2009

AFP/Iloubnan.info

USA-drapeauBEYROUTH – L’émissaire spécial américain George Mitchell a discuté mercredi avec le chef d’Etat libanais Michel Sleimane de la relance du processus de paix dans la région et de l’épineux dossier des réfugiés palestiniens au Liban, lors d’une visite éclair à Beyrouth.

« L’émissaire américain a informé le président Sleimane des objectifs de sa tournée dans la région et de ses efforts en vue de relancer les négociations de paix dans la région », a affirmé un communiqué de la présidence. « La rencontre a également porté sur la question des réfugiés palestiniens au Liban qui représente une priorité pour les Etats-Unis comme pour le Liban », selon ce texte.

M. Mitchell a assuré le président libanais que Washington était « soucieux que la solution à cette question ne se fasse pas aux dépens du Liban ou de ses intérêts », a souligné la présidence.

La question des 12 camps de réfugiés, où vivent près de 400.000 Palestiniens, est un dossier délicat au Liban, qui insiste sur le droit au retour de ces réfugiés. Beaucoup craignent une implantation des Palestiniens, en majorité de confession sunnite, ce qui pourrait affecter l’équilibre démographique dans ce pays multiconfessionnel. Certaines parties accusent les pays occidentaux de vouloir imposer cette solution dans le cadre d’un accord de paix global dans la région. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’émissaire américain prolonge sa visite au Proche-Orient

Posted by dodzi sur septembre 16, 2009

L’Express

George Mitchell et Benjamin Netanyahu à Jérusalem. L'émissaire américain et le Premier ministre israélien ont décidé de se revoir vendredi, après avoir achevé mercredi sans aucun signe de progrès une nouvelle série de discussions sur le dossier des colonies juives de Cisjordanie.

George Mitchell et Benjamin Netanyahu à Jérusalem. L'émissaire américain et le Premier ministre israélien ont décidé de se revoir vendredi, après avoir achevé mercredi sans aucun signe de progrès une nouvelle série de discussions sur le dossier des colonies juives de Cisjordanie.

JERUSALEM – Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et l’émissaire américain George Mitchell ont décidé de se revoir vendredi, après avoir achevé mercredi sans aucun signe de progrès une nouvelle série de discussions sur le dossier des colonies juives de Cisjordanie.

La prolongation des négociations entretient l’espoir d’un accord qui ouvrirait la voie à une rencontre entre le chef du gouvernement israélien et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas en présence de Barack Obama, lors de l’Assemblée générale des Nations unies qui s’ouvre le 23 septembre à New York.

Le président des Etats-Unis, qui a fait de la relance du processus de paix israélo-palestinien l’une des priorités de sa politique étrangère, a réclamé jusqu’ici en vain le gel du développement des colonies juives.

Reçu séparément la veille par Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas, son émissaire s’est à nouveau entretenu mercredi pendant deux heures avec le chef du gouvernement israélien.

La séance de photos préalable à l’entretien a donné un aperçu de l’atmosphère qui règne entre les deux hommes. Après une brève poignée de main devant les objectifs, Benjamin Netanyahu a tourné le dos à son hôte et s’est engouffré dans son bureau sans même lui céder le passage. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Projet de George Mitchell : « Un plan de paix » ou bien la préparation de guerres arabes ?

Posted by dodzi sur septembre 14, 2009

An-Nidaa/Palestine Solidarité

Par Marie Nassif-Debs

Jerusalem_al-Quds_from_mt_olives

Avec le retour prochain de George Mitchell au Moyen Orient, on a recommencé à parler du « plan de paix » qu’il présenta, à la fin du mois de juillet, sur les bases du discours de son président, Barak Obama, au Caire. Et les déclarations se sont multipliées de la part des Israéliens et des Arabes, à commencer par Benjamin Netanyahu et son ministre de la guerre Ehud Barak, mais aussi Amro Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, et Khaled Mechaal, chef politique du Hamas.

Ainsi, Netanyahu, qui avait commencé, dimanche passé, ses discours presque quotidiens par une décision ambiguë selon laquelle il gèlerait la construction des colonies en Cisjordanie, s’est vite rétracté en spécifiant qu’il poursuivrait ses exactions à Jérusalem (Al Qods), tandis que son gouvernement prenait la décision de donner le feu vert à la construction d’une colonie au Nord du Jourdain, selon une décision, dite stratégique, déjà prise par l’ex ministre de guerre Amir Perets.

Quant aux Arabes, et aux Palestiniens en particulier, ils sont divisés sur eux-mêmes, mme d’habitude, entre ceux qui, comme Khaled Mechaal, pensent que la « normalisation des relations avec Israël doit se faire après qu’il ait accepté de mettre un terme définitif à la construction des colonies » et ceux qui, comme Amro Moussa, trouvent que la normalisation doit se faire, mais ne doit pas être « gratuite ». Cependant les deux tendances ne disent mot sur le droit au retour de tout le peuple palestinien et oublient de parler de la nécessité d’une position unique et ferme en ce qui concerne l’Etat palestinien et l’avenir d’Al Qods que Barak Obama voudrait transformer en ville ouverte.

Paix provisoire et bombe à retardement

Commençons, d’abord, par préciser le contenu du « plan Mitchell », ainsi que ses différentes étapes et si les Etats-Unis sont vraiment sérieux en ce qui concerne la mise en avant d’une solution juste du problème palestinien ou si le nouveau projet ira rejoindre d’autres, semblables, rédigés au fil des ans, depuis les années Soixante du XX° siècle. D’ailleurs, il est nécessaire pour nous d’ajouter que nous partons, dans notre étude, de la vision pragmatique en politique de la nouvelle administration étasunienne (en quoi elle ne diffère pas de celle qui l’avait précédée, sauf sur le plan formel) qualifiée par le quotidien israélien Haaretz comme étant une « politique de boutiquier » qui accorde une étagère à l’Irak et une autre au dossier nucléaire iranien… auxquelles nous ajoutons une troisième consacrée à la Palestine. Mais, toutes sont sous le contrôle partiel d’Israël, représentante du boutiquier dans la région. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ron Arad serait mort au bout de 9 ans de détention

Posted by dodzi sur septembre 7, 2009

L’Orient le Jour

Ron AradLe quotidien israélien Yediot Aharonot a rapporté hier, citant des sources israéliennes des services de renseignements, que le pilote israélien Ron Arad est décédé des suites d’une longue maladie, neuf ans après son arrestation au Liban. Le pilote avait été fait prisonnier par le mouvement Amal en octobre 1986 après la chute de son avion militaire. Il avait été ensuite transporté en Iran puis il avait été renvoyé, au milieu des années 90, au Liban où il avait été maintenu en détention dans une base des Gardiens de la révolution iranienne, dans la Békaa. Il serait mort en 1995.

Selon le quotidien israélien, c’est l’ambassadeur d’Iran à Berlin qui aurait informé les autorités allemandes que les efforts de médiation au sujet de Ron Arad devaient prendre fin.

En soirée, le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, publiait un communiqué affirmant que les recherches se poursuivront pour déterminer le sort de Ron Arad.

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les États-Unis vont fournir dix OV-10 à l’armée libanaise

Posted by dodzi sur septembre 4, 2009

L’Orient le Jour

OV-10Les États-Unis ont décidé de fournir une dizaine d’avions OV-10 à l’armée libanaise dans le cadre de l’aide militaire accordée par Washington au Liban, a affirmé une source diplomatique américaine à L’Orient-Le Jour.

Cette décision a été prise lors de récentes visites de responsables militaires américains à Beyrouth.

Les autorités militaires américaines avaient hésité pendant un certain temps à livrer à l’armée libanaise de tels appareils, du fait de pressions israéliennes, l’État hébreu craignant que ces avions ne soient utilisés contre son territoire.

Selon la source diplomatique, le Liban occupe actuellement la troisième place, en proportion avec la taille de sa population, sur la liste des pays recevant une aide militaire des États-Unis. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :