Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Belgique’

Belgique: le roi abdique, vive le nouveau roi Philippe !

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2013

RFI

Le couple royal belge : Le Roi Philippe et la Reine MathildeAcclamés. La reine Mathilde et Philippe, désormais septième roi des Belges, sont apparus au balcon du palais royal ce dimanche 21 juillet. L’ancien couple royal, Albert II et la reine Paola, les ont ensuite rejoints pour saluer tous les quatre la foule. Une heure auparavant, au cours de sa prestation de serment devant les deux chambres du Parlement réunies, le roi Philippe a eu des mots forts à l’heure où, comme le roi Albert II l’avait rappelé samedi, « il faut, c’est une priorité, assurer la cohésion et l’unité de la Belgique ».

A l’instar du pape François, Philippe est le premier de sa dynastie à porter ce prénom. Et comme le souverain pontife, il ne se verra pas appeler « Philippe 1er » avant qu’un autre roi des Belges ne devienne son homonyme. Il restera donc le roi Philippe durant tout son règne.

Ce dimanche est une journée importante, une journée de fête, mais aussi de questionnement sur le rôle d’un nouveau roi dans un pays en crise. Quel monarque sera Philippe (l’Européen de la semaine sur RFI) ? Il a probablement les qualités qu’il faut, se murmure-t-il. On le décrit comme un homme réservé et discret, ce qui est probablement très important dans la façon dont le roi des Belges doit opérer.

Philippe avait déjà un rôle très important sous le règne de son père Albert II, entre 2007 et 2010, lors des deux crises successives qui ont secoué le pays. Un rôle de facilitateur, de médiateur en quelque sorte, pour dénouer les problèmes. Le nouveau monarque aura donc dix mois maintenant pour se préparer, car au printemps prochain se tiendront les élections législatives. Un scrutin à risque, puisque les partis séparatistes flamands sont pour l’instant crédités, en Flandre, de 45% des intentions de vote à eux deux. Un baptême du feu pour le roi.

« Je jure d’observer la Constitution et les lois du peuple belge »

Pour sa prestation de serment, le nouveau roi est apparu devant les deux chambres réunies du Parlement fédéral, vêtu de sa tenue bleu clair de lieutenant-général de la force aérienne belge. C’est avec une voix d’une fermeté qui en a surpris plus d’un que Philippe a prononcé la formule rituelle, ainsi que son premier discours du trône.

Contrairement aux deux prestations de serment précédentes, celle de son oncle Baudouin en 1951 et celle de son père Albert en 1993, personne n’a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’armée belge poursuit sa mission de déminage au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 18, 2013

Belga

Pieter De Crem - Ministre de la Défense belge en visite au LibanLa mission belge de déminage au Liban va se poursuivre. Les Nations Unies n’ont pas suivi le ministre de la Défense Pieter De Crem dans sa demande de redéfinir les objectifs des soldats belges au Liban, rapporte De Morgen jeudi.

Les casques bleus belges sont au Liban depuis sept ans afin de déminer la « ligne bleue », la région où l’ONU a tracé une frontière entre Israël et le Liban. L’opération s’inscrit dans le cadre de la mission de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Le ministre de la Défense avait demandé un remodelage de l’opération en 2011. Il voulait que les troupes belges s’occupent d’autres tâches. Le déminage aurait été laissé à des organisations privées. L’ONU n’a cependant pas accédé à cette demande, indique De Morgen. Il n’a pas encore été déterminé combien de militaires belges resteront au Liban ni pour combien de temps.

Une centaine de soldats belges participent actuellement à la FINUL, contre 400 au départ. Depuis 2006, les Belges ont déminé 1,8 hectare. Ils ont démantelé 200 mines et 14.000 munitions n’ayant pas explosé. Un démineur belge est décédé en 2008 lors de l’explosion d’une bombe.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La paroisse Notre-Dame du Liban à Bruxelles chante avec Ghada Chbeir « Bonheur, Amour et Paix »

Posted by jeunempl sur juin 18, 2013

MPLBelgique.org

Ghada Chbeir - Notre Dame du Liban - BruxellesCe mardi 25 juin 2013, à 20h00, en l’église Saint Adrien d’Ixelles (Bruxelles), la paroisse Notre-Dame du Liban accueille Ghada Shbeir sur le thème « Bonheur, Amour et Paix ».

Adresse : 27 avenue des Grenadiers, 1050 – Bruxelles.

P.A.F. : 5 euros

Site officiel : http://www.ghadashbeir.com

Mini-biographie de Ghada Chbeir (source : concerts.fr)

Née au Liban, c’est à 17 ans qu’elle commence son apprentissage musical et intègre peu après l’université libanaise du Saint-Esprit de Kaslik (USEK). Quatre ans plus tard, elle obtient son diplôme. Tandis qu’elle suit des cours de chant, elle participe aussi à des concerts internationaux et interprète chants traditionnels et religieux.

Elle est diplômée de chant et de musicologie de l’USEK. Elle enseigne au sein de cette université ainsi qu’au Conservatoire national et parcourt le monde. De la Pologne au Canada en passant par l’Italie et la Grande-Bretagne, elle offre ce chant hiératique, sobre et dépouillé.

Sa voix nue éclate dans toute sa pureté et séduit d’emblée. Elle emporte l’âme dans une sorte d’extase sacrée.

Le répertoire syriaque est composé de chants brefs, certains durent moins d’une minute. Il s’étend à un éventail de traditions religieuses chrétiennes : les rites maronite, orthodoxe, catholique, chaldéen et byzantin. Un chant profond qui invite au recueillement, procure la paix intérieure et réjouit l’âme.

En 2007, elle a remporté le BBC Radio 3 World Music Awards pour son album Al-Muwashahat (2006).

Posted in Belgique, Culture & Société, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour Bachar, à Bruxelles, devant l’ambassade israélienne

Posted by jeunempl sur juin 9, 2013

Eline Briant – Al Manar

Interview de Laurent Louis - député fédéral belgeDimanche 2 Juin, les militants français et belges pour le rassemblement de la Syrie autour de son président Bachar El Assad se sont réunis devant l’ambassade de l’entité sioniste à Bruxelles.

Drapeaux, effigies de Bachar et de Sayed Hassan Nasrallah, le secrétaire général de la résistance libanaise, quelques 200 personnes de Belgique et de France se sont donné rendez-vous pour manifester leur colère après les attaques répétées d’ « Israël » contre les infrastructures syriennes.

Cette journée haute en couleurs était revêtue d’un caractère spécial. C’est en effet la première fois qu’une manifestation de ce genre est autorisée, mais c’est aussi et surtout la présence de Laurent Louis, le très censuré député belge qui marqua le rassemblement.

On s’en souvient, en 2012, M. Louis avait défrayé la chronique en faisant éclater des scandales pédophiles qui touchaient son pays depuis de nombreuses années. Lors de l’intervention française au Mali, il était le seul député belge à s’y opposer. Mais aujourd’hui, c’est aussi un fervent opposant à l’entité sioniste et à la participation non officielle de son pays à la crise syrienne.

Je suis donc allée à sa rencontre pour en savoir plus quand à sa position sur la question :

-Que pensez-vous de ce qui se passe aujourd’hui en Syrie ?

Ce qui se passe là-bas est une sorte de manipulation, on a créé de toutes pièces un conflit en important des gens de l’étranger, pour faire croire à une guerre civile et à une volonté du peuple syrien de renverser le régime en place. Les soi-disant rebelles que j’appelle des terroristes viennent pour la plupart de l’étranger.

D’ailleurs, il y en a qui viennent de Belgique et rien n’est fait dans notre pays pour empêcher cet exode de terroristes vers la Syrie. De plus, le rôle de la Turquie est scandaleux dans ce conflit syrien. La Turquie a laissé ses portes ouvertes et ne demande que la désintégration de son voisin syrien. Pourquoi ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Grontmij Sechaud Bossuyt chargé de l’extension du Grand Lycée de Beyrouth

Posted by jeunempl sur juin 4, 2013

Le Commerce du Levant

Grand Lycée Franco-libanais de BeyrouthLa Mission Laïque Française (MLF) a choisi Grontmij Sechaud Bossuyt comme Bureau d’Etudes Techniques (BET) dans le cadre de la restructuration et l’extension du Grand Lycée Franco-libanais de Beyrouth.

Le projet prévoit notamment entre juillet 2013 et août 2016 : la construction d’un bâtiment d’enseignement et de restauration (2.950 m² environ), la construction de deux parcs de stationnement créés en sous-sol dans la partie sud du site, et la construction d’un gymnase de 2.326 m², notamment la création de nouveaux équipements sur le site du stade de Chayla qui viendront compléter les dispositifs existants (piscine couverte, piste d’athlétisme et plateaux extérieurs).

Deux cabinets d’architecture font également partie de ce projet franco-libanais : Jad & Sami Tabet (Paris) en tant qu’architecte principal, et Habib Debs (Beyrouth) en tant que cotraitant représentant le Cabinet Tabet à Beyrouth.

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Diner de gala du MPL le 1 juin, animé par le chanteur Nader Khoury

Posted by jeunempl sur mai 17, 2013

MPLBelgique.org

Nader Khoury - Artiste libanais

Chers amis,

 

Sous le patronage de Son Excellence le Général Michel AOUN,


Le Mouvement pour le Liban asbl. (CPL-Belgique) a le grand plaisir de vous inviter à son dîner de gala qui aura lieu le

 

Samedi 1 Juin 2013

 

Animé par le célèbre artiste, le chanteur libanais

 

Nader KHOURY

 

À l’hôtel Golden Tulip

Bessenveldstraat 15 – 1831 Diegem

 

Nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous voir parmi nous ce jour-là.

 

20h – 20h30: accueil – entrée en salle

20h30 – 23h : dîner

23h : soirée dansante animée par le chanteur libanais Nader Khoury

 

p.a.f. : 65 € par personne (40€ étudiant)

 

Pour des questions d’organisation, nous vous prions de bien vouloir confirmer votre présence par un virement bancaire avant le 28 mai 2013 sur le numéro de compte de l’association:


BE38 0015 7493 8072


Pour tous renseignements et réservations :

Mme. Aline Awad – 0032.474.64.10.72

Dr. Saadallah Tamer – 0032.479.53.72.08

ou par e-mail à info@mplbelgique.org

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Belgique, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Syrie : le député Laurent LOUIS dénonce le projet du Grand Israël devant le Parlement belge !

Posted by jeunempl sur mai 11, 2013

MPLBelgique.org

Laurent Louis - député belge indépendantCe vendredi 10 mai, le député belge Laurent Louis a demandé au gouvernement une condamnation du dernier raid israélien en Syrie, exposant les multiples infractions israéliennes du droit international, avec le consentement des démocraties dont la Belgique.

Il a commencé par dénoncer les multiples survols israéliens de l’espace aérien libanais, violant la souveraineté d’un état indépendant, avant de rappeler les déclaration de Mme. Del Ponte sur l’utilisation d’armes chimiques par les rebelles syriens, et non par l’état syrien contrairement à ce qu’essaient de véhiculer les médias.

La réponse du ministre du Budget M. Chatel, représentant le ministre des Affaires Etrangères M. Didier Reynders, est tout simplement scandaleuse et repose sur des informations erronées. L’amateurisme du ministère belge des affaires étrangères est d’une honte déconcertante, s’en référant sans cesse aux prises de position de l’administration américaine, partie prenante dans ce conflit.

En bref, la Belgique considère avoir des preuves suffisantes de la détention d’armes chimiques par l’état syrien bien qu’Obama ait encore des doutes sur leur utilisation (oui le ministre s’en remet à Obama…). Toujours d’après le ministre, l’état syrien refuse la visite d’une commission d’enquête internationale sur la présence de ces armes en Syrie.

Or, on sait tous que le président Assad a invité la communauté internationale à visiter les sites qu’ils estiment douteux, tout en respectant la souveraineté syrienne et son droit à se défendre. Ce que refusent manifestement les alliés d’Israël qui ne cherchent qu’une seule chose: détruire ce pays.

Voici l’échange complet entre le député Laurent Louis et le représentant du ministre des affaires étrangères belge :

Posted in Belgique, Géneral, Nos articles, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pédagogie pour les extrémistes en Belgique

Posted by jeunempl sur mai 11, 2013

AFP – Mediarama

Belges en Syrie - perquisition chez des islamistesLes autorités musulmanes en Belgique ont mis en garde mercredi les jeunes tentés de partir combattre en Syrie, en affirmant que le Coran n’incitait pas à se battre et qu’ils risquaient de se radicaliser au contact de groupes extrémistes luttant contre le régime d’Assad. « Leur retour après la fin du conflit est beaucoup plus redouté que leur départ », ont averti les principales organisations musulmanes en Belgique, dont le Conseil européen des Oulémas marocains, la Ligue des Imams et l’Union des Mosquées. « Il est à craindre que ces jeunes n’adoptent les programmes des groupes extrémistes aux côtés desquels ils combattent, ce qui compliquera leurs relations avec leurs concitoyens européens » lorsqu’ils rentreront en Belgique, estiment-ils dans un texte destiné à être discuté dans les mosquées.

Posted in Belgique, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Escalade militaire, blocage politique en Syrie : C’est parti pour des années

Posted by jeunempl sur avril 27, 2013

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

Armée Arabe Syrienne - de victoire en victoireLes lignes de front ont changé en Syrie ces cinq dernières semaines. Une offensive générale lancée par l’armée syrienne à Damas, Homs et Idleb modifie les équilibres militaires et compromet les efforts des rebelles de lancer la «bataille finale» contre la capitale syrienne. Ces développements inattendus, couplés à un blocage politique entre la Russie et les Etats-Unis, risquent de prolonger pour des années le conflit syrien.

L’assassinat des quatre généraux syriens chargés de diriger la lutte contre les rebelles (dont le beau-frère du président Assad, Assef Chaoukat), le 18 juillet 2012, a donné le signal d’une vaste offensive de l’opposition armée sur l’ensemble du territoire syrien. Depuis ce jour, l’armée régulière est sur la défensive. Elle a reculé un peu partout; s’est retirée de régions entières, notamment des campagnes de Damas, Homs, Idleb, Raqqa, Deir Ezzor et Daraa; a perdu le contrôle d’une partie d’Alep, la deuxième ville du pays et de plusieurs aérodromes militaires. Les insurgés sont arrivés aux portes de Damas et se battent à moins d’un kilomètre de la place des Abbassides, dans le quartier de Jobar.

Les succès des rebelles sont dus à plusieurs facteurs. En prenant le contrôle d’une grande partie de la frontière avec la Turquie et l’Irak, ils ont pu acheminer, assez facilement, hommes, armes et matériels.

En plus des milliers de Syriens qui ont pris les armes contre le régime, de vastes réseaux internationaux ont fait passer, dans le pays, des jihadistes de 29 nationalités au moins, selon un rapport des Nations unies. L’envoyé spécial arabe et international, Lakhdar Brahimi, a avancé le chiffre de «quarante mille combattants arabes et étrangers en Syrie», lors d’une intervention devant le Conseil de sécurité, lundi dernier. Ils viennent surtout de Libye, de Tunisie, des pays du Golfe, du Pakistan, de Tchétchénie, mais aussi des pays européens, notamment la France, la Belgique et les Pays-Bas, ainsi que des Etats-Unis (Voir encadré). Les jihadistes étrangers rejoignent principalement les rangs du Front qaïdiste al-Nosra et d’autres groupes extrémistes.

Armes et matériels affluent

Ces rebelles, regroupés dans plus d’une cinquantaine de brigades plus ou moins organisées et efficaces – y compris l’Armée syrienne libre (ASL) – ont reçu un financement, des armes, du matériel militaire et un entraînement, fournis par la coalition internationale mise en place pour combattre le régime syrien, sous la direction des Etats-Unis. Selon des sources occidentales, les achats d’armement sont financés par l’Arabie saoudite et le Qatar. Les armes proviennent essentiellement des arsenaux libyens et de Croatie. Le New York Times a rapporté que 3500 tonnes d’armes ont été achetées dans ce pays avant d’être transportées vers des aéroports turcs et jordaniens dans des avions affrétés par l’Arabie saoudite, le Qatar et le royaume hachémite.

Un rapport des Nations unies élaboré par un groupe d’experts du Conseil de sécurité indique, pour sa part, que «des combattants libyens ainsi que des armes et des munitions provenant de ce pays, sont arrivés en Syrie dans le cadre d’opérations organisées par des parties basées en Libye ou dans des pays voisins de la Syrie, parfois, avec leur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le baron Guy Quaden, banquier européen: L’euro reste une monnaie qui inspire confiance

Posted by jeunempl sur avril 22, 2013

Mona Alami – L’Hebdo Magazine

Le Baron Guy Quaden - conseil d'administration de la Byblos BankLe baron Guy Quaden est une personnalité du monde bancaire et économique européen. Gouverneur de la Banque nationale de Belgique entre 1999 et 2011, il a été également membre du Conseil général de la Banque centrale européenne. Aujourd’hui membre du conseil d’administration de la Byblos Bank, Magazine l’a rencontré au Liban.

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de garder son principal taux directeur à 0,75%. Ce taux peut-il être maintenu au cours de l’année, dans le contexte économique actuel assez morose?

Ce taux de 0,75% est historiquement le plus bas que la BCE ait jamais pratiqué. Il est tout à fait adapté à la situation actuelle qui est caractérisée par des perspectives d’inflation très modérées et une croissance médiocre.

Pourrait-on parvenir à l’avenir à un taux de 0,5%?

C’est aux responsables actuels de la BCE de le décider, mais je ne crois pas que cela changerait grand-chose.

Pensez-vous que le taux actuel de l’euro – même si on est encore bien loin des niveaux records d’antan – pourrait tuer dans l’œuf la faible reprise économique de l’Union européenne?

L’euro est coté ces temps-ci aux environs de 1,30 par rapport au dollar. Ces cinq ou six dernières années, l’euro a évolué dans une fourchette de 1,20 à 1,50 contre le dollar. Le cours actuel n’est donc pas exceptionnel, ni insupportable. Il existe un paradoxe dans la situation actuelle: lorsqu’on lit les journaux, on y trouve de nombreux titres sur la crise de l’euro, mais aussi des articles le considérant comme trop fort. Si certains pays de la zone connaissent des problèmes, l’euro lui-même reste une monnaie solide qui inspire confiance.

Un rapport récemment publié par l’Economist Intelligence Unit (EIU) estime que l’euro est surévalué. Partagez-vous cette opinion?

Vous faites peut-être référence au fameux Big Mac Index qui compare les prix d’un produit identique mais dans des pays où les coûts salariaux et le pouvoir d’achat sont très différents. Le cours de change dépend de nombreux paramètres comme le niveau actuel et les perspectives des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :