Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Belge’

Soirée annuelle du MPL Belgique : Simon Abi Ramia appelle les expatriés à s’enregistrer auprès de leurs consulats

Posted by jeunempl sur mai 14, 2012

MPLBelgique.org

Pour voir les photos du diner de gala, cliquez ici

Cette année encore, le Mouvement Pour le Liban organisait son diner de gala, un rendez-vous devenu incontournable pour nombres de Libanais vivant en Belgique. Ils étaient 300 cette année encore.

C’est le député de Jbeil M. Simon Abi Ramia qui en était l’invité d’honneur, représentant le Général Michel Aoun.

Un mot d’introduction du coordinateur général du Mouvement Pour le Liban (MPL Belgique), M. Nasri Houaiss, a précédé le discours du député de Jbeil.

M. Abi Ramia est revenu sur l’évolution de la situation politique du pays depuis son dernier passage en Belgique en mai 2010.

Le député de Jbeil a rappelé la volonté et le parcours réformiste du Courant Patriotique Libre depuis son accession au pouvoir en juin dernier. Il a abordé les obstacles que rencontrent ses ministres pour mettre en oeuvre leurs réformes. Il a identifié ces obstacles par la corruption qui gangrène l’état libanais, et qui se manifeste à tous ses niveaux, du plus petit au plus grand. D’après le député, un récent rapport a chiffré à près de 2 milliards de dollars par an les pertes dues à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Mikati clôture sa visite en Belgique par une rencontre avec la diaspora libanaise

Posted by jeunempl sur avril 28, 2012

N.A. – ANI

Le Premier ministre Najib Mikati a clôturé vendredi sa visite officielle en Belgique et au siège du Commissariat européen, par une rencontre avec la diaspora libanaise organisée à l’ambassade libanaise à Bruxelles en présence de responsables belges et européens.

Dans son allocution prononcée à l’occasion, M. Mikati a mis l’accent sur « la décision prise par le Conseil des ministres d’élaborer une procédure permettant la participation des émigrés libanais aux législatives de 2013 « .

« La diaspora libanaise a tant attendu ce moment mais cette procédure sera vaine si les expatriés ne se présentent aux ambassades et aux consulats libanais pour s’inscrire sur les listes de vote », a-t-il dit, assurant qu’il est inadmissible de critiquer sans participer aux élections.

Et d’ajouter que « la critique et l’opposition sont normales et le Liban se spécifie par sa liberté ». « Vous êtes les vrais partenaires du Liban et vous devez toujours transmettre une image lumineuse du Liban, ne traduisez pas nos différends vers vos pays d’accueil », a-t-il clamé.

Par ailleurs, M. Mikati s’est réuni (ce matin) avec le président du Conseil de l’UE Herman Van Rompuy en présence des ministres des Affaires étrangères Adnan Mansour et de l’Economie et du Commerce Nicolas Nahas.

Dans une discussion avec les journalistes à l’issue de la réunion, M. Van Rompuy a mis l’accent sur « les efforts fournis par le président Mikati pour protéger la stabilité du Liban qui constitue un modèle de diversité culturelle et religieuse ».

« Je l’ai incité à poursuivre les réformes internes et l’UE est tout à fait prête à soutenir le Liban dans cette opération », a-t-il précisé, encourageant le Liban « à se joindre à l’OIT et à rehausser le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Didier Reynders en Libye dès lundi, avant la Tunisie et le Liban

Posted by jeunempl sur février 12, 2012

RTBF

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders entame lundi une tournée de trois jours en Libye et Tunise, deux pays du printemps arabe, qui l’amènera mercredi au Liban, aux portes de la Syrie, sur laquelle la communauté internationale cherche à accorder sa voix.

De Tunis où il atterrira dimanche soir, le chef de la diplomatie belge se rendra lundi matin à Tripoli (Libye) pour une journée de contacts avec le Conseil national de transition (CNT), le gouvernement intérimaire chargé de mener le pays jusqu’à l’élection d’une assemblée constituante en juin, ainsi que des représentants de la société civile.

M. Reynders portera un message « d’accompagnement de la transition », dans ce pays qui s’est soulevé et a renversé l’an dernier – avec l’aide d’une coalition internationale à laquelle a participé militairement la Belgique – le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

Le gouvernement belge ne cache pas sa volonté de participer à la reconstruction du pays, où les tensions armées restent fortes. A cet égard, l’enjeu premier de la défense des droits de l’homme, des libertés fondamentales et des minorités n’exclut pas les enjeux économiques, a relevé M. Reynders vendredi sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hadi Kamouh, nouveau « GO » belge

Posted by jeunempl sur février 11, 2012

Les Echos.fr

Hadi Kamouh est le nouveau patron de la filiale belgo-luxembourgeoise du Club Méditerranée. Il prendra ses fonctions ce lundi, remplaçant le Français Philippe Mahouin, parti l’été dernier diriger la Compagnie du Ponant, spécialiste des croisières.

Le Club Med, il connaît pour y avoir passé plusieurs fois ses vacances. Il y a même été en voyage de noces. Un signe du destin sans doute. Souriant et affable, Hadi Kamouh s’est d’ailleurs très vite fondu dans le moule Club Med, tutoyant son interlocuteur après quelques minutes.

Né en 1972 à Beyrouth, ce fils d’un ingénieur libanais affiche un profil international très recherché dans le secteur du tourisme. Sa famille, chrétienne et francophone, débarque en Belgique au début des années 80 en pleine guerre du Liban. Ce qui ne devait être que provisoire finit par devenir définitif. La famille d’Hadi Kamouh s’installe à Bruxelles. Plus tard, il acquerra même la nationalité belge.

À la fin de ses études d’ingénieur commercial à Solvay, il passe six mois au Babson College de Boston, durant lesquels il est amené à travailler dans le cadre d’un « business case » pour L’Oréal. Un signe du destin là aussi puisque, son cursus terminé, le géant des cosmétiques est le premier à lui proposer un job. Hadi Kamouh y assure Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les artistes francophones s’exportent à Beyrouth

Posted by jeunempl sur octobre 30, 2011

W. Fayoumi – RTBF

Le Salon du Livre francophone de Beyrouth a ouvert ses portes ce week-end au Biel (Centre international de conférences et de loisirs de Beyrouth), en plein centre de la capitale libanaise. Pour la 18è édition, et pendant neuf jours, c’est la Fédération Wallonie Bruxelles qui a été choisie comme invitée d’honneur. Vingt-cinq éditeurs et onze auteurs ont fait le voyage jusqu’au Liban.

Une file de visiteurs impatients se presse devant la table des dédicaces, à l’emplacement réservé pour la « Belgique – Wallonie-Bruxelles ». François et Luc Schuiten viennent d’ouvrir la programmation des artistes francophones belges au Salon.

« Awesome !« , s’exclame Tania, étudiante en 5è année de graphisme et de design. Son ami, Anthony, nous explique l’importance du travail des deux artistes francophones dans le domaine de l’architecture… dans un anglais parfait. Trois étudiants en illustration ne tarissent pas d’éloges sur l’œuvre dessinée de François Schuiten: « C’est un des plus grands !« , s’exclame Joseph. « Mais je ne savais pas s’il était Français ou Belge…« . Autant dire que le concept de « Belgique – Wallonie-Bruxelles« , choisi pour le Salon, ne parle pas à tout le monde.

Face à la grande visibilité des artistes français, l’Administrateur général des relations internationales Wallonie Bruxelles (WBI), Philippe Suinen, relativise: « Dans une culture mondialisée, il faut une vision universelle, et des créateurs cosmopolites. Et la Belgique et le Liban partagent une diversité culturelle, mais aussi une diversité dans la créativité qui vient de la différence« . D’où le manque de reconnaissance à l’étranger des artistes belges francophones ? Pour le patron du WBI, mais aussi de l’AWEX, également partenaire de la participation belge francophone au Salon, il s’agit de redéfinir le « branding » de la Wallonie et de Bruxelles ; redéfinition qui passe par le concept de cosmopolitisme et d’interculturalité.

Pas gagné ?

Pas sûr. Michel Choueiry, directeur d’une des deux plus importantes librairies francophones du pays, reconnaît la valeur des artistes de francophones de Belgique. « Dans nos recherches, nous ne nous focalisons pas sur des Marc Levy, ou des Paulo Coelho. On profite des salons pour dénicher des talents différents. On a rencontré Kitty Crowther (illustratrice et auteure belge pour enfants) à un salon… »

« On connaît bien la Belgique au niveau humoristique, parce qu’il n’y a pas de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un convoi belge cible de jet de pierres au Liban: deux militaires blessés

Posted by jeunempl sur juin 28, 2011

RTL.be

Un incident s’est produit au cours de la nuit de mardi à mercredi au Liban, dans les environs de Srifa, entre des militaires belges faisant partie du contingent des Nations-Unies (FINUL) et la population locale.

Selon le service de presse de la Défense, les militaires belges faisaient route de Beyrouth à At-Tiri au Sud-Liban où se trouve le cantonnement belge, lorsque leur convoi a dû dévier de l’itinéraire prévu pour des raisons encore inconnues. Il s’est alors retrouvé sur « un chemin de sable difficilement accessible ». La colonne belge a été bloquée et les militaires ont été la cible de jets de pierre.

Deux militaires belges blessés

Les forces armées libanaises ont été immédiatement dépêchées sur place afin d’intervenir. Le convoi a ensuite été escorté jusqu’au camp coréen de la FINUL près de Tyr, où les militaires belges ont passé la nuit. Durant l’incident, deux militaires belges ont été légèrement blessés et quelques véhicules ont été endommagés. Une enquête a été ouverte par les autorités libanaises et la FINUL. Le service de presse a précisé que davantage de détails sur cet incident seront communiqués lors du point presse hebdomadaire au cabinet du ministre de la Défense, vendredi à 11h00.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Belgique – Armée: bye-bye Liban et Congo?

Posted by jeunempl sur mai 7, 2011

Belga

Le général Van Caelenberge (chef Ops & Training) a envoyé un fax le 3 mai à l’ONU en signifiant le retrait des forces belges du Liban et du Congo, deux missions -Unifil et Monusco – sous mandat des Nations Unies.

Le document que révèle La DH stipule que la Belgique « a l’intention de retirer son unité de déminage de l’Unifil et le C-130 de la Monusco », respectivement le 31 décembre 2011 et le 30 novembre 2011.

D’après le quotidien, le fax a été envoyé à la demande du général Charles-Henri Delcour, le chef de l’armée. Le général aurait pris la décision de mettre fin à ces deux missions sans en référer au ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) et sans l’aval du gouvernement.

« Il n’a jamais été décidé de stopper ces missions », réagit le porte-parole du ministre de la Défense qui parle d’une mesure de précaution. « Le Conseil des ministres avait décidé de prolonger les deux missions jusque fin 2011. Or, pour stopper une mission de l’ONU, il y a un préavis de six mois à respecter. Le fax dit seulement qu’il est possible que la Belgique ne participe plus à ces deux opérations. »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le gouvernement décidera d’ici fin mars de prolonger ou non la mission au Liban

Posted by jeunempl sur février 3, 2011

L’avenir.net

Le gouvernement devra décider d’ici la fin mars de prolonger ou non sa participation à la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), qui est actuellement d’une centaine de Casques bleus. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministre de la Défense, Pieter de Crem.

Le mandat des troupes belges a été prolongé jusqu’au 31 août prochain, ce qui correspond à celui de la FINUL adopté par le Conseil de sécurité de l’ONU. « Fin mars, nous (le gouvernement) devrons décider ce que nous allons faire avec la mission au Liban. Cela dépendra de l’interprétation de la notion d’affaires courantes et comment celle-ci évolue », a déclaré De Crem en commission de la défense de la Chambre, en réponse à des questions des députés Theo Francken (N-VA) et Philippe Blanchart (PS).

Quatre ans après leur arrivée dans le sud du Liban, les Casques bleus belges de la FINUL ne sont plus qu’une centaine – contre plus de 350 au départ – et se concentrent sur une seule mission: le fastidieux déminage de la « Ligne bleue », la démarcation tracée par l’ONU après le retrait israélien unilatéral du Liban sud en 2000, pour fixer la frontière entre les deux pays.

Ils ont aussi déménagé, quittant à la mi-octobre le camp Scorpion à Tebnine qu’ils occupaient depuis leur arrivée, en septembre 2006, pour rejoindre un cantonnement français à At Tiri, plus au sud.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Johan Verkammen: Un diplomate sans chichis

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2010

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

1m 90 de bonne humeur, de simplicité et de transparence. C’est en trois mots ce qui caractérise surtout l’ambassadeur de Belgique, en poste au Liban depuis trois ans maintenant. Lui qui est né à Beyrouth, il y a de cela 45 ans, ne s’imaginait pas retourner un jour sur cette terre qui l’a vu naître, pour y servir de représentant pour son pays. Johan Verkammen a reçu Magazine dans la résidence de l’ambassade de Belgique, à Yarzé, avec une simplicité déconcertante. Très loin de se prendre lui-même au sérieux, il se dévoue cependant à sa carrière avec passion. Portrait d’un diplomate qui ne se force pas pour sourire…

«C’est beaucoup de chance d’être ambassadeur à mon âge», raconte Johan Verkammen avec un sourire satisfait. Il ajoute que c’est encore plus de chance d’être nommé à Beyrouth dans la force de l’âge, pour pouvoir profiter des activités exceptionnelles qu’offre le pays.

Activités exceptionnelles? Nous nous demandons un moment si l’ambassadeur de Belgique n’essaie pas, pour faire plaisir aux Libanais, de gonfler les attributs du pays du Cèdre.
Mais non, loin de là. C’est que, à part son métier de diplomate, qu’il vit pleinement, Verkammen est aussi, même s’il s’en défend, un grand sportif, digne de figurer parmi les athlètes de haut niveau!

S’il aime bien pratiquer beaucoup d’activités physiques, il a une passion particulière pour le vélo. Il a même transporté le sien dans ses bagages, en apprenant sa nomination à Beyrouth. Il l’enfourche régulièrement, et pas pour faire des balades le dimanche au centre-ville! Trop relax pour notre diplomate… Non, lui, c’est plutôt un Yarzé-Damas qui le tente des fois, ou alors un «polyathlon» aux cèdres, avec rafting, vélo, natation et hiking pendant plus de 12 heures, pourquoi pas?

C’est rien moins qu’un aller-retour depuis la résidence de l’ambassade jusqu’à la capitale syrienne qu’a effectué l’ambassadeur de Belgique, il y a deux ans de cela. Incognito. Sans gardes, seul sur la route, cycliste Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Recapitalisation de la CMA CGM : Jacques Saadé négocie avec Albert Frère

Posted by jeunempl sur août 3, 2010

Le Commerce du Levant

La famille Saadé, propriétaire de la CMA CGM, a engagé des discussions avec la CNP, holding du milliardaire belge Albert Frère dans le cadre de son projet d’augmentation de capital exigée par les créanciers du groupe.

L’homme d’affaires apporterait 390 millions d’euros au transporteur maritime et le Fonds Stratégique d’Investissement français 260 millions d’euros. Le tout représenterait une part de 30 % du capital de la CMA CGM.

Lourdement endetté, le groupe CMA CGM fondé par le Franco-Libanais Jacques Saadé s’est donné jusqu’à l’été pour faire aboutir l’ouverture de son capital.
Alors que la procédure de conciliation ouverte fin janvier s’est achevée le 3 juillet, la famille Saadé a  propriétaire, était en pourparlers avec plusieurs investisseurs, comme le fonds Qatari Holdings ou le fonds américain Colony Capital.
Les conditions posées par ces partenaires potentiels ont été jugées trop Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :