Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Bechir Gemayel’

Assassinat de Béchir Gemayel : « Le Liban a encore besoin de martyrs comme Béchir, pour rester en vie », selon le Mgr. Abou Jawdeh

Posted by dodzi sur septembre 14, 2009

Iloubnan.info

Bachir GemayelBEYROUTH – Pour le 27ème anniversaire de l’assassinat de Béchir Gemayel, le Mgr. Roland Abou Jawdeh a affirmé que le Liban a encore besoin de martyrs comme Béchir, pour rester en vie. « Il faut rappeler que l’esprit, les valeurs et les convictions de Béchir sont toujours vivants. Béchir n’est pas tombé en vain. Il a porté sa croix et celle de sa fille assassinée Maya, sans avoir peur du danger. De même a fait Pierre Gemayel. Ils sont tous tombés pour servir la gloire du Liban et garder le Liban en vie. La famille Gemayel continue à porter le flambeau de Béchir », a-t-il souligné.

Mgr. Abou Jawdeh a précisé que « Ce dont le Liban manque depuis 1860 et jusqu’à nos jours, c’est la confiance. Ce qui nous menace le plus, c’est le fait de laisser primer les intérêts régionaux et internationaux sur les intérêts du Liban ». Il a mis en garde contre « la négligence de tous les martyrs, religieux et laïques, tombés tous pour le Liban », estimant que le fait d’oublier ces martyrs porte atteinte à l’histoire qui a fait la gloire du Liban.

A savoir que, pour le 27ème anniversaire de l’assassinat du Président Béchir Gemayel le 14 septembre 1982, la famille de Béchir et les partisans des Forces Libanaises et des Kataeb ont organisé le lundi 14 septembre la messe annuelle pour commémorer l’évènement.

Présents à l’événement, la famille Gemayel, le président du conseil exécutif des Forces Libanaises Samir Geagea, les blocs parlementaires du parti Kataeb et du parti des FL ainsi que des figures éminentes de l’alliance du 14 mars. En outre, des représentants du Président de la République, du Premier Ministre et du Président de la Chambre, ministres, diplomates et figures du corps judiciaire, en plus du député du bloc arménien Agop Pakradounian ont été également présents à l’événement.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Malgré le boycott, les Libanais valsent avec «Bachir»

Posted by dodzi sur mars 17, 2009

Libération

Le film israélien sur le massacre de Sabra et Chatila circule sous le manteau.
BEYROUTH, de notre correspondante ISABELLE DELLERBA

Valse avec Bachir a obtenu un oscar

La porte de fer claque. Les retardataires resteront dehors. La galerie d’art beyrouthine, transformée pour un soir en salle de projection, est déjà comble. Elle ne pourra accueillir, ce soir-là, tous ceux qui, curieux ou sceptiques, veulent voir comment «l’autre», l’ancien soldat israélien devenu réalisateur, Ari Folman, relate l’une des pages les plus sombres de leur propre histoire : le massacre de Sabra et Chatila, commis en septembre 1982 par les phalangistes chrétiens au lendemain de l’assassinat de leur chef, Béchir Gemayel, alors que les troupes de l’Etat hébreu encerclaient le camp palestinien.

Le film d’animation Valse avec Bachir, Golden Globe Award et césar 2009 du meilleur film étranger, n’est pas diffusé dans les cinémas libanais. Le visionner est même illégal. Le Liban boycotte en effet tous les produits israéliens. «Je comprends parfaitement cette politique mais je trouve absurde de prohiber une œuvre d’art», lâche Ralf, appareil photo en bandoulière – «au cas où les forces de l’ordre interviendraient pour mettre fin à la projection».

Au premier rang, un couple de quinquagénaires BCBG a prévu des sandwiches «pour avoir quelque chose à se mettre sous la dent si nous sommes arrêtés». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Valse avec Bachir : Un détournement ridicule et hypocrite de la guerre civile du Liban

Posted by dodzi sur mars 1, 2009

Libnanews

Par Carmen & Ryan – du blog cinema

Valse avec Bachir a obtenu un oscar

Valse avec Bachir a été distingué par de nombreuses nominations, dont plusieurs prix, dont un Oscar et un César

La censure dont a été l’objet le film d’animation israélien Valse avec Bachir par les autorités libanaises, prouve que ces dernières illustrent fidèlement l’adage qui dit que le propre des imbéciles est de détester tout ce qu’ils ignorent. Il suffit qu’un film soit de production israélienne pour l’interdire et le fuir comme la peste, sans même le visionner pour forger sa propre critique et à ce moment-là opter pour un rejet ou pour une acceptation. C’est d’ailleurs cette politique suivie depuis plus d’une décennie dans le pays des cèdres : les dirigeants bac + 1 et les héritiers des sièges politiques de leurs parents ou de leurs aïeux qui pensent à la place du peuple et décident de ce qui peut être ou ne pas être accessible au commun des mortels.

D’ailleurs, interdire un film ces jours-ci émane de l’ignorance elle-même, puisqu’il suffit d’un écran d’ordinateur, d’une connexion et de quelques clics afin d’avoir le produit du 7ème art à portée de main.

Voilà comment, avec la curiosité de voir dans quel contexte le nom de l’ancien dirigeant des Forces Libanaises a été évoqué dans une production de l’état hébreu, nous avons pu nous procurer facilement ce film qui nous ont renvoyés à une époque où le Liban saignant de la guerre civile a été témoin d’un affreux massacre de civils palestiniens, celui de Sabra et de Chatila, mais vu par les yeux d’un juif. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Valse avec Bachir » version BD

Posted by dodzi sur janvier 13, 2009

Europe1.fr

L’œuvre d’animation du cinéaste israélien Ari Folman « Valse avec Bachir » qui vient tout juste d’obtenir le Golden Globe du meilleur film étranger, a été adaptée sous une nouvelle forme : une BD qui sortira le 14 janvier aux Editions Casterman.

Après le cinéma, voici donc la version bande dessinée de « Valse avec Bachir ». Elle est directement issue des images du film sous la supervision de son réalisateur Ari Folman et de son directeur artistique David Polonsky.

Malgré les apparences, l’exercice de la « retranscription » est périlleux. Il est difficile, en effet de garder intacte l’intensité dramatique du film. « Raconter cette histoire en utilisant un autre medium semblait tout à la fois naturel et intéressant », confie David Polonsky le directeur artistique du film. La tâche fut assez complexe dans la mesure où le cinéma et la BD offrent des outils narratifs totalement différents. Parmi eux, la bande son qui donne des informations qui seront retranscrites de manière différente au sein de la BD. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :