Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Bcharré’

Plusieurs projets approuvés lors du conseil des ministres

Posted by jeunempl sur octobre 3, 2012

S.N. – ANI

Une séance ministérielle ordinaire, présidée par le Premier ministre Najib Mikati, a été tenue mercredi au Grand Sérail afin de passer en revue 82 points inscrits à l’ordre du jour.

Parmi ces points figuraient principalement l’amendement de la loi portant sur les données téléphoniques, les Olympiades Internationales des Médias et le dossier de la rentrée scolaire, à l’ombre de l’inscription notable d’élèves syriens dans des écoles libanaises, mais aussi :

– l’approbation d’une avance de 10 millions de dollars au ministère des Affaires étrangères servant à la participation des expatriés aux prochaines législatives;
– l’approbation de l’équipement de l’hôpital gouvernemental de Tyr;
– l’approbation d’une avance de 456,41 milliards de livres libanaises au « Conseil de développement et de reconstruction » servant au financement de la route du littoral et de Mayfouk;
– la formation d’un comité national indépendant pour les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Conseil des Ministres approuve la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle

Posted by dodzi sur août 8, 2012

MPLBelgique.org

C’était une séance fructueuse qui a eu lieu hier au siège du Conseil des Ministres. Parmi les points les plus importants: la discussion et l’approbation de la proposition de la nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle. Le débat tournait notamment autour de la taille des circonscriptions, plutôt que sur le système à implémenter – la proportionnelle ou la majoritaire à taille réduite. Au final, un compromis a permis à une nouvelle proposition de loi de naître: 13 circonscriptions de taille moyenne. Bien qu’approuvée par le Conseil des Ministres, la proposition de loi doit encore passer par l’Assemblée Nationale. Dans l’opposition, on cite déjà un projet mort-né.

Les circonscriptions sont réparties comme suit:

Liban Nord:
– Akkar-Minieh-Donniyeh: 10 sièges
– Tripoli: 8 sièges
– Zghorta-Bcharreh-Koura-Batroun: 10 sièges

Mont Liban:
– Kesrouan-Jbeil: 8 sièges
– Baabda-Matn: 14 sièges
– Aley-Chouf: 13 sièges

Beyrouth:
– Achrafieh-Rmeil-Saïfi-Bachoura: 9 sièges
– Ras-Beyrouth-Mreisseh-Minet el Hosn-Zouqak el Blat- Mazraa-Msaitbeh: 10 sièges

Liban-Sud:
– Jezzine-Saïda-Zahrani-Tyr: 12 sièges
– Nabatiyeh-Marjeyoun-Hasbaya-Bint Jbeil: 11 sièges

Bekaa:
– Baalbak-Hermel: 10 sièges
– Zahle: 7 sièges
– Bekaa-Ouest-Rachaya: 6 sièges

Expatriés: 6 sièges

Un pas vers l’avant, malgré certaines irrégularités

D’après nos analyses, la loi électorale proposée met certains arrangements en question: pourquoi une telle différence de taille entre les districts de Baabda-Matn (14 sièges) et de Bekaa-Ouest (6 sièges)? En effet, il était possible de réarranger les districts existant tout en évitant une telle divergence de taille entre le plus grand et le plus petit district. Pour comprendre, il s’agit de deux districts ayant de nombreuses minorités. Mais en allouant à un district 14 sièges et à un autre que 6, le système risque de soutenir les petits groupes (partis politiques ou communautés) dans l’un, et de les discriminer dans l’autre. En effet, afin d’obtenir un siège à Baabda-Matn, il ne faudra obtenir qu’un minimum de 7,14% des voix, alors qu’il faudra obtenir un minimum de 16,66% des voix à Bekaa-Ouest.

Or les communautés druzes et chiites ne représente que 14% de la population de Bekaa-Ouest chacune. Insuffisant pour faire élire un représentant par eux-même. Une répartition proportionnelle des communautés dans un district permet donc de faire élire plus de députés que dans un autre.

L’ouverture du débat et l’action qui s’en est suivie en faveur de la proportionnelle constitue néanmoins un pas dans la bonne direction. Le système offre une meilleure représentativité des minorités dans les grands districts, permet l’accès au Parlement pour les petits et moyens partis, et permet au long terme de sortir du système confessionnel.

Vous pouvez lire notre analyse détaillée permettant de mieux comprendre le système.

De plus, la loi électorale fait une avancée supplémentaire vers plus de démocratie, en allouant un quota de 10% pour les femmes. On est bien loin des 30% suggérés par certains progressistes, mais il s’agit d’une première au Liban. Les expatriés pourront également bénéficier du droit de vote dans les ambassades et les consulats. 6 sièges, 3 chrétiens et 3 musulmans ont été ajouté pour ceux-ci, portant à 134 le nombre total de députés au Parlement. Plus encore, les militaires auront pour la première fois le droit de vote en 2013.

D’autres réformes aux aspects plus techniques ont également été apportés. Citons entre autre plus de facilités pour les handicapés.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Genévrier et grive, une question de vie ou de mort

Posted by jeunempl sur août 18, 2010

Salma Abou Assaf – Les  Hirondelles

Deux maillons de l’écosystème de l’Anti-Liban sont fortement menacés. Le genévrier et la grive draine souffrent du déboisement, du surpâturage et de la chasse.

Sans la grive, la graine de l’arbre ne germe pas. Sans le genévrier, l’oiseau perd son abri. La vie de l’un dépend de l’autre. Sur les hauts plateaux du Hermel au nord de la Bekaa, les fameuses forêts de genévriers sont en voie de disparition, et les grives se font de plus en plus rares.

«De la chasse aux grives et de l’utilisation des pesticides résulte une difficulté de régénération naturelle de ces arbres», explique Dr Mohanna, directeur au ministère de l’Agriculture. Selon lui, les grives draines arrivant au Liban passent par des champs et des oliveraies bourrées de pesticides… en Turquie. L’oiseau résiste difficilement à ces produits chimiques. Et une fois au Liban, les rescapés sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Un trafiquant de drogue arrêté dans la voiture du député Keyrouz

Posted by dodzi sur février 24, 2010

L’Orient le Jour

Les FSI ont publié hier en soirée un communiqué soulignant l’arrestation d’un homme, à 18 h, à Dahr el-Baïdar. Le texte indique qu’après « une filature menée durant plusieurs jours, le bureau central de lutte antistupéfiants a réussi à arrêter B.H. recherché par la justice sur base de 51 mandats d’arrêt à son encontre, relatifs notamment à des forfaits se rapportant à la drogue. L’homme, qui a été conduit au bureau central de lutte antistupéfiants, n’était pas au moment de son arrestation en possession de stupéfiants ».

La New TV avait rapporté, plus tôt en soirée, que « Boutros Habchi, militant des Forces libanaises, avait été arrêté à Dahr el-Baïdar alors qu’il était en possession de drogue et qu’il était à bord d’une voiture appartenant au député de Bécharré Élie Keyrouz ».

Le bureau de presse du député Keyrouz a publié un communiqué dénonçant la manière avec laquelle « certains médias ont rapporté l’information ». Le texte souligne que « comme le député du Liban-Nord est alité depuis plusieurs semaines suite à une intervention chirurgicale à la jambe, ses gardes du corps lui ont demandé l’autorisation de se rendre à bord de sa propre voiture ayant une plaque d’immatriculation ordinaire et non parlementaire pour prendre part à des funérailles à Deir el-Ahmar. Une fois sur place et au retour, un homme de la localité, Boutros Habchi, leur a demandé s’ils pouvaient le déposer à Beyrouth. Au barrage de Dahr el-Baïdar, les FSI ont demandé leurs papiers d’identité aux personnes à bord du véhicule. Il s’est avéré qu’il existe un ancien mandat d’arrêt relatif à une affaire de possession de drogue à l’encontre de Habchi. L’homme a été arrêté, alors que les gardes du corps de M. Keyrouz ont poursuivi leur chemin jusqu’à Beyrouth ».

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban ne peut faire face à ses piles !

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2009

Les SSCC Tripoli s’en mêlent

Défi Liban – La Revue Ecojeunesse

pilesPas de législation, pas d’infrastructure, le Liban est aujourd’hui incapable de faire face aux graves problèmes causés par l’absence de traitement des piles usagées, et cette situation va aller en s’aggravant.
Les piles représentent un danger immédiat qui touche le monde entier et en particulier le Liban. En effet, les batteries contiennent des substances toxiques et polluantes très dangereuses. Leur usage ne présente aucun risque. En revanche, lorsque la pile est à plat les problèmes commencent.

Métaux lourds

Qui d’entre vous ne jette pas ses piles usagées dans une poubelle ordinaire ? Rien d’étonnant puisqu’au Liban une pile est traitée comme n’importe quel autre déchet. Depuis notre poubelle, elle va rejoindre le camion des éboueurs puis une décharge au creux d’une vallée, en bord de mer… Là, elle va lentement se décomposer à nos risques et périls.
Or une pile contient de l’eau (15 a18%) et… du cadmium, du mercure, du lithium, du plomb, du manganèse et autres métaux.

Donc lorsqu’elle se désagrège, la pile usée libère tous ses métaux hautement toxiques.
Si elle est dans le sol, elle va aller le polluer et avec lui tous les végétaux qui y vivent et même les animaux. Dans l’eau, même phénomène. Dans ces conditions, il ne fait pas bon pêcher et consommer du poisson.

Enfin, si on cherche à détruire les piles usées en les brûlant, des gaz très néfastes s’en dégagent. On le voit bien, notre santé est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :