Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘bancaire’

Les dépôts en hausse de plus de 12 milliards de dollars depuis septembre 2009

Posted by jeunempl sur novembre 10, 2010

(L’Orient le Jour)

Le total des actifs des banques commerciales a atteint 126,7 milliards de dollars fin septembre, porté par l’importante croissance des dépôts bancaires, qui ont augmenté de 12,7 milliards de dollars depuis septembre 2009. En parallèle, l’activité d’emprunt a nettement progressé, les crédits accordés au secteur privé ayant augmenté de 6,1 milliards de dollars au cours de la même période.

En dépit de la détérioration du climat politique, le secteur bancaire libanais continue de réaliser de solides performances, comme en témoignent les chiffres récents sur l’évolution de l’activité du secteur au cours des neuf premiers mois de l’année. Celle-ci est mesurée par les actifs consolidés des banques opérant au Liban, qui ont augmenté de 15,3 % fin septembre, à 126,7 milliards de dollars, contre 109,8 milliards de dollars fin septembre 2009.

Les dépôts, qui représentent près de 82 % du bilan des banques, ont constitué encore une fois le principal moteur de cette croissance. Dans l’ensemble, les dépôts des clients ont augmenté de 12,7 milliards de dollars, soit une hausse de 13,9 % sur la période couverte, passant de 91,2 milliards de dollars fin septembre 2009 à 103,9 milliards fin septembre 2010. Sur les neuf premiers mois de l’année, ils ont augmenté de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Banque Mondiale signe un accord de coopération de 500 millions de dollars avec le Liban

Posted by jeunempl sur mai 19, 2010

AFP

La Banque mondiale va accorder 500 millions de dollars d’aide au Liban, l’un des pays les plus endettés au monde, pour l’aider à mener les réformes économiques nécessaires, a annoncé mercrediun haut responsable de cette institution mondiale.

« Dans le cadre de notre stratégie de partenariat avec le Liban, nous travaillons en vue d’assurer au Liban une aide d’environ 500 millions de dollars », a affirmé Shamshad Akhtar, vice-présidente de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). « Nous espérons que cet argent sera utilisé pour mener des réformes économiques », a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse au ministère libanais des Finances à Beyrouth.

Ce nouveau programme d’aide s’étale sur quatre ans et doit être approuvé en  juillet prochain. La dernière stratégie d’aide au pays remonte à 2005 (entre 100 et 700 millions de dollars selon les scénarios de réforme). La guerre de l’été 2006 entre Israël et le Hezbollah puis la crise politique aiguë qui avait paralysé les institutions étatiques avaient modifié le cadre de ce programme d’aide. Malgré la solidité de son système bancaire qui lui a permis de surmonter la crise mondiale, le Liban ploie sous une dette de 50 milliards de dollars (153% du PIB) cumulés depuis la fin de la guerre civile (1975-1990).

Le Liban doit réduire notamment le déficit de la compagnie publique Electricité du Liban qui est supporté par le Trésor et constitue 3% du PIB.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’amélioration du réseau de transport, une nécessité à fin de contribuer à un développement équilibré du Liban

Posted by dodzi sur mars 17, 2010

Libnanews

Carte du réseau de chemins de fer libanais, désormais hors d'usage

Le ministre de l’économie et du commerce Mohammed Safadi, actuellement en visite officielle aux États-Unis, a plaidé en faveur d’une intégration des différentes régions libanaises liées à la création d’un chemin de fer le long des côtes et l’amélioration du réseau routier, au cours d’une conférence qui a eu lieu au Wilson International Center de Washington.

Le ministre avait précédemment constaté que l’économie actuelle reste confinée à Beyrouth et à certaines régions environnantes.

Ayant rencontré de hauts responsables américains et de la banque mondiale, le ministre libanais aurait indiqué que la croissance actuelle de l’économie libanaise, estimé à 9 %, reste limité à certains secteurs dont le tourisme et l’immobilier.

Il a également qualifié le surplus de liquidités actuelles dans les banques libanaises comme constituant un fardeau pour l’économie, n’étant pas affecté aux secteurs productifs, notamment du secteur agricole employant 25 % de la main-d’œuvre et dont la contribution au produit national brut ne dépasse pas 9 %. Pour rappel, le dernier rapport de la banque du Liban fait état de la présence de plus de 115 milliards de dollars de réserves dans les coffres des banques libanaises.

Le ministre de l’économie a également révélé le projet de création de zones industrielles notamment dans le nord qui profiterait de la mise en place du gazoduc arabe et permettrait de diminuer le coût de production industrielle.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La loi électorale transférée en urgence au Parlement

Posted by dodzi sur mars 5, 2010

L’Orient le Jour

Fort de sa volonté de briser le statu quo, le gouvernement persiste et signe. Hier, la loi électorale municipale revêtue du caractère de double urgence a été transférée au Parlement. De plus, dans la foulée des nominations amorcées mercredi dernier, c’était au tour du président et des membres de la commission de Contrôle des banques d’être nommés par le Conseil des ministres.

Place donc à l’action. En une séance, le Conseil des ministres a validé le quatrième brouillon du texte de loi sur les élections municipales et procédé à la nomination des membres de la commission de Contrôle des banques. Le maître mot était hier la rapidité, et c’est ainsi que la loi sur les élections municipales a été transférée au Parlement en étant revêtue du caractère de double urgence, une manière pour les responsables du pouvoir exécutif de faire preuve de leur détermination d’organiser le scrutin en temps voulu et « avant l’été ». L’objectif était donc de mettre en relief la redynamisation du travail fourni par le cabinet et de couper court aux accusations d’immobilisme et de paralysie qui ont circulé récemment. Selon les informations rapportées par notre correspondante à Baabda, Hoda Chedid, c’est le ministre de l’Intérieur Ziyad Baroud qui a proposé de revêtir le projet de loi du caractère de double urgence conformément à l’article 52 de la Constitution, emportant ainsi l’approbation du gouvernement.

De source ministérielle citée par notre correspondante, le président de la République Michel Sleiman relayé par le Premier ministre Saad Hariri ont tenu à mettre un terme aux critiques en prenant des décisions tranchées et sans appel. La loi électorale de 48 pages comprend 134 articles et détermine l’organisation des élections en 4 étapes. Celles-ci se dérouleront les dimanches et devront avoir lieu entre le 2 et le 30 mai 2010, mais pourront être prolongées au 3 juin au plus tard. La loi dispose aussi que le mandat des conseils municipaux est de 5 ans et que les listes électorales sont bloquées. Le mode de scrutin adopté est la proportionnelle, sachant que les bulletins de vote sont préimprimés par le ministère de l’Intérieur. L’électeur devra donc obligatoirement se munir de la liste et se diriger vers l’isoloir où son choix pourra se faire en toute liberté. S’il n’utilise pas l’isoloir, le citoyen pourra être privé de vote. Le projet de loi prévoit également de plafonner le financement des campagnes électorales de chaque liste selon le nombre de sièges qu’elle comprend. Ainsi, et à titre d’exemple, le montant de la campagne d’une liste de 9 sièges ne devra pas dépasser les 20 millions de livres, celle comprenant 15 sièges devra se limiter à 75 millions de livres et celle de 21 sièges plafonnera à 300 millions de livres libanaises. Toutefois, ces dispositions devront, pour rentrer en vigueur, être validées par un décret. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Georges Corm: « Le Liban n’est pas Monaco ou Dubaï. Il a quatre millions d’habitants à nourrir »

Posted by dodzi sur février 24, 2010

Iloubnan.info

Par Anne Ilcinkas

Le Liban doit-il adhérer ou pas à l’OMC? Pour Georges Corm, ce n’est pas la question. L’ ancien ministre des Finances libanais dénonce l’économie de rente qui règne dans le pays et appelle à un changement de société. Empêcher la fuite des cerveaux, c’est l’une des grandes mesures à prendre pour rendre le Liban compétitif selon lui. Eclairage.

iloubnan.info : Le Liban a-t-il intérêt à adhérer à l’OMC?

Georges Corm : Aujourd’hui, tout le monde adhère à l’OMC. Les pays qui ne le font pas sont pointés du doigt et n’ont pas très bonne presse dans la communauté internationale. Alors oui, il vaut mieux adhérer. Mais le Liban n’est pas préparé pour tirer profit de cette adhésion. C’est une évidence.

Aujourd’hui, adhérer à l’OMC, pour le pays, cela n’avance ni ne retarde quoique ce soit. Le problème n’est pas d’adhérer ou non. Le problème c’est de changer de politique économique. Il faut dynamiser l’économie du pays et ce n’est pas l’adhésion à l’OMC qui a un effet dynamisant, mais des capacités et une volonté internes.

D’ailleurs, aucun des pays qui a réussi dans l’économie mondiale n’a appliqué les recettes néolibérales. C’est d’une naïveté intellectuelle sans limites de le penser. La crise l’a démontré.

De plus, nos tarifs douaniers ont considérablement baissé, une baisse qui s’accentuera encore plus sous l’effet des accords de libre échange déjà signés par le Liban, notamment l’adhésion à la zone de libre échange arabe (GAFTA), ou au partenariat Euromed, sans compter les nombreux accords bilatéraux signés. Le Liban a déjà tout cédé. Il a signé des accords souvent désavantageux pour l’économie du pays avec l’Arabie saoudite, la Jordanie, l’Egypte, Bahrain et d’autres. Le pays a choisi d’abandonner toute ambition dans le domaine de ses propres capacités compétitives dans l’économie mondiale. Tout l’afflux de capitaux reçus depuis 20 ans n’a pas été investi dans l’économie productive, mais dans le secteur foncier de luxe et les deux secteurs bancaire et touristique. Cela a produit une prospérité extrême dans une économie aux dimensions de 50 km2, centrée sur les quartiers chics de Beyrouth et quelques centres d’estivage courus dans le Mont Liban. Mais le Liban a un territoire de 10 452km2. Ce n’est pas Monaco ou Dubai. Il a quatre millions d’habitants à nourrir. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La dette publique nette à 43 milliards de dollars

Posted by dodzi sur septembre 24, 2009

L’Orient Le Jour

La dette publique totale a atteint 47,9 milliards de dollars à la fin du mois de juillet 2009. Cela représente une augmentation de 7,3 % en comparaison avec la même période de l’an dernier. De son côté, la dette publique nette a augmenté de 5,8 % sur une base annuelle, totalisant ainsi 43 milliards de dollars, soit 65 % de la dette publique totale.
Plus précisément, la dette interne a augmenté de 14,9 %, soit 26,6 milliards de dollars, tandis que la dette externe a reculé de 0,9 % annuellement, soit 21,3 milliards. La dette en monnaie locale a représenté 55,5 % de la dette publique totale fin juillet 2009, en comparaison avec 51,8 % au cours de la même période de 2008. La dette en devises a quant à elle représenté 44,5 % du total à la fin du mois de juillet contre 48,2 % un an plus tôt. Finalement, les eurobonds ont représenté 67 % de la dette externe, selon les chiffres publiés par le bulletin économique Lebanon This Week publié par la Byblos Bank

Les banques ont détenu quelque 57,1 % de la dette publique locale à la fin du mois de juillet, en comparaison avec 59,9 % pour le même mois de l’année précédente. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hausse record des IDE en 2008, selon l’Escwa

Posted by dodzi sur septembre 15, 2009

L’Orient Le Jour

La Commission économique et sociale de l’ONU pour l’Asie de l’Ouest (Escwa) a publié hier son rapport annuel sur les investissements directs étrangers (IDE) dans 14 pays de sa région de compétence. Le rapport a montré que la crise financière internationale a eu des répercussions négatives sévères sur le flux des IDE dans la région de l’Escwa en 2008. Ces flux sont donc passés de 64 milliards de dollars en 2007 à près de 60 milliards de dollars en 2008, reculant ainsi de 6,3 %.

Les experts de l’Escwa s’attendent à un recul supplémentaire des IDE au cours de 2009, du fait du ralentissement économique mondial.

Néanmoins, dans cette grisaille mondiale et régionale, cinq pays de la région Escwa ont connu un accroissement des IDE au cours de 2008. Il s’agit du Bahreïn, de la Jordanie, du Liban, du Soudan et de la Syrie.

Au cours de 2008, le Liban et la Syrie ont connu, malgré la crise financière mondiale, une progression sans précédent des IDE, enregistrant respectivement une hausse de 32 % et 42 % de ces flux. Les investissements directs étrangers se sont élevés au Liban à 3,6 milliards de dollars alors que ce montant a été de 1,3 milliard de dollars pour la Syrie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le « Madoff libanais » incuplé

Posted by dodzi sur septembre 13, 2009

AFP/Le Figaro

Salah Ezzeddine

Salah Ezzeddine

Le financier Salah Ezzedine, surnommé le « Bernard Madoff libanais » par la presse locale pour avoir dilapidé l’argent de ses clients, a été inculpé de détournement de fonds et fraude, a rapporté l’agence officielle libanaise ANI.

Le banquier, un chiite originaire du sud du Liban, s’était rendu aux autorités le mois dernier après la banqueroute de sa banque qui avait coûté plus d’un milliard de dollars à ses clients, en majorité des chiites. D’après la presse locale, afin de récolter un maximum de fonds, l’homme aurait fait miroiter à ses clients –dont des ressortissants de pays du Golfe– des taux d’intérêt allant jusqu’à 60%.

L’associé de M. Ezzedine, Youssef Faour, a été inculpé samedi des mêmes charges.
Salah Ezzedine, né en 1962, avait démarré sa carrière en organisant des pèlerinages à La Mecque pour les pèlerins chiites. La presse, selon qui une grande partie de ses clients sont des militants du Hezbollah, le lie au parti chiite.

Le secret bancaire au Liban interdit aux banques de révéler le nom de leurs clients ou le contenu de leurs actifs, sauf en cas d’accord écrit de l’intéressé ou après banqueroute.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Salamé évoque des flux entrants de fonds de 16 milliards de dollars sur un an

Posted by dodzi sur septembre 4, 2009

L’Orient le Jour

10000 livre libanaise - monnaie - économieLe gouverneur de la Banque du Liban a indiqué que quelque 90 % des flux entrants ont été convertis en livre.

Le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, a affirmé que des flux de capitaux de près de 16 milliards de dollars ont afflué au Liban lors des derniers douze mois, dont une partie importante au cours du premier trimestre de 2009. Il a souligné que 90 % de ces fonds ont été convertis en livre libanaise. « Ce qui a permis à la Banque centrale de baisser les taux d’intérêt sur les certificats de dépôt sur cinq ans, qui ont totalisé 6 milliards de dollars, et qui ont absorbé la liquidité sur le marché. La liquidité restante a été absorbée par les bons du Trésor. Cela a fait reculer le recours de l’État à des liquidités en dollars en faveur de la liquidité en livres », a-t-il dit.

Le patron de la BDL a ainsi évoqué une baisse de la dette publique en devises à 46 %. Dans un entretien à un hebdomadaire libanais, il a en outre expliqué que les certificats de dépôt émis par la BDL ne créent par des engagements supplémentaires pour l’État vu que le budget de ce dernier est dissocié du bilan de la Banque centrale. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : les bénéfices des banques Alpha en hausse de 33 % en 2008

Posted by dodzi sur avril 9, 2009

DubaïFrance

banque-du-libanMalgré la crise financière internationale, dont les répercussions se sont fait sentir partout au monde, les banques libanaises sont parvenues à enregistrer de bons résultats en 2008.

Selon le rapport trimestriel Alpha qui analyse les performances des banques, dont les dépôts sont supérieurs à deux millions de dollars, les bénéfices consolidés des onze banques du groupe se sont élevés en 2008 à 1,067 milliard de dollars, en hausse de 33,4 % par rapport à 2007. Cette hausse résulte d’une augmentation de 33,8 % des revenus nets des intérêts combinée à une augmentation de 23,7 % des revenus hors exploitation. L’année 2008 s’est caractérisée par de fortes disparités au niveau de la croissance des bénéfices des différentes banques du groupe, la banque la plus performante ayant enregistré une hausse en rythme annuel de 232 % et la moins performante de 10 %. La Bank Audi reste en tête de liste au niveau des actifs, du capital, des dépôts, des crédits, du nombre de branches et employés alors que la Banque BLOM est première au niveau des bénéfices. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :