Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ban Ki-moon’

La Finul au Nord, cabinet de «salut national» : L’escalade programmée du 14 mars

Posted by jeunempl sur septembre 10, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

[Note du MPLBelgique.org : Le 14 Mars et son bloc « Le Liban d’abord » ferait mieux de se renommer « la Syrie d’abord ». Depuis plus d’un an, leur seul soucis est de destabiliser le Liban à travers une multitude de positions et d’actes irresponsables tant au niveau externe avec leur trafic d’armes pour les extrémistes syriens, qu’au niveau interne en utilisant les armes à Tripoli, à Saida et même à Beyrouth pour faire régner la peur et le chaos dans le pays. Ils préfèrent un Liban à feu et à sang tant qu’ils ne retrouvent pas le pouvoir… ce que nous refusons de cautionner ! Le MPL Belgique ne cessera de dénoncer ces actes mal veillants.]

La contagion de la crise syrienne est entrée dans une nouvelle phase. Malgré les protestations des autorités, les combats qui opposent le régime à l’insurrection ont fini par effacer les frontières entre le Liban et la Syrie. Une situation que le 14 mars, devenu relais politique de l’opposition à Assad, compte bien exploiter pour faire tomber le gouvernement avant les élections législatives.

A un kilomètre de la frontière libano-syrienne, sur les rives de Nahr el-Kabir, en contrebas de la voie Halba-Qobeiat, les localités chrétiennes de Noura, Dabbabiyé, Mounjez et Kherbet el-Ramman. Ces villages font face à Tal Kalakh, situé à cinq kilomètres à peine. Dans cette zone, l’armée syrienne traque les insurgés depuis plusieurs mois. Les échanges de tirs y sont fréquents, mais les hameaux étaient épargnés, les combats se déroulant principalement dans la vallée. Dans la nuit du 30 au 31 août dernier, les affrontements ont changé de configuration. Une trentaine d’obus, tirés par l’armée syrienne, se sont abattus sur Mounjez et les villages voisins. Plusieurs habitations sont touchées et un policier blessé. Le maire de Mounjez, Toni Antonios, tire la sonnette d’alarme. «Nous sommes la cible, depuis des mois, de balles perdues et de tirs d’obus. Certaines familles déplacées n’osent plus rentrer chez elles, c’est inadmissible. S’ils veulent pourchasser les hommes armés, qu’ils le fassent chez eux, pas sur notre territoire», ignorant la présence de rebelles syriens dans le village.

Les autorités tapent du poing

Après plusieurs mois d’atermoiements, les dirigeants libanais ont changé de pied, depuis le 23 juillet dernier, date à laquelle le président Michel Sleiman a vigoureusement protesté contre les violations syriennes du territoire libanais. Au lendemain du bombardement de Mounjez et d’une incursion à Qaa dans la Békaa, Baabda publiait un communiqué expliquant que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’armée libanaise saisit une cargaison d’armes en mer

Posted by jeunempl sur avril 28, 2012

CRI online

L’armée libanaise a saisi 3 containers d’armes et de munitions à bord d’un bateau interpellé vendredi, a annoncé samedi une source au sein des forces de sécurité.

Ces containers, supposés transporter de l’huile d’olive, étaient remplis d’armes légères et d’obus de mortier, a précisé notre source.

En coordination avec la marine de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, l’armée libanaise a interpellé vendredi le Lutfallah II, qui était en route vers la Syrie.

Le navire a été arraisonné et ramené à la base militaire de Salaata sur la côte nord du Liban. Les containers ont été déchargés et transportés samedi à bord de véhicules militaires vers une caserne de l’armée libanaise située dans le nord du pays.

D’après la presse locale, le bateau serait parti de Libye et aurait transité par le port égyptien d’Alexandrie avant d’arriver au Liban.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une fois n’est pas coutume, les responsables libanais ont parlé à l’unisson…

Posted by jeunempl sur janvier 17, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Après le week-end mouvementé en raison de l’afflux à Beyrouth de visiteurs importants, la situation commence à se décanter. Il est ainsi devenu clair que le véritable objectif de la visite du secrétaire général de l’ONU et celle du ministre turc des Affaires étrangères portait sur le dossier syrien. Les milieux politiques s’en doutaient un peu. Ils en ont désormais la certitude. En apparence, il a été question de sujets libanais, de résolutions internationales et du TSL, mais, en réalité, les visiteurs internationaux souhaitaient tâter le terrain libanais à l’égard de la situation en Syrie. Après la défection de la Jordanie, puisque le souverain hachémite a refusé d’accueillir un surplus de déserteurs de l’armée syrienne et il a interdit toute action contre la Syrie à partir de la frontière jordanienne, et après la découverte des limites de l’action à partir de la Turquie, en raison de plusieurs facteurs (certains internes et d’autres régionaux), et alors que l’Irak se débat dans un chaos postretrait des soldats américains, il ne reste plus que la scène libanaise à sonder. Selon les observateurs, c’est là que se trouve la véritable raison de la visite à Beyrouth de Ban Ki-moon et de Ahmet Davutoglu.

Il s’agissait en quelque sorte de voir dans quelle mesure il est possible de mener une action à partir du Liban-Nord, soit en ouvrant les frontières aux opposants et en créant un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ban Ki-moon appelle le gouvernement à relancer le dialogue pour régler la question des armes du Hezbollah

Posted by jeunempl sur janvier 14, 2012

(L’Orient le Jour)

[Note du MPLBelgique.org : Pas un seul mot de M. Ban Ki-Moon sur le droit au retour des Palestiniens réfugiés au Liban, ni même l’évocation d’une sanction à l’égard de l’état israélien pour les agressions que subit notre pays quasi-quotidiennement… On ne règle pas un conflit en s’attaquant à ses conséquences, mais à ses causes M. le secrétaire général de l’ONU.]

Le Liban devrait relancer la table de dialogue pour trouver une issue aux armes du Hezbollah et remédier à cette situation « inacceptable ». Il devrait aussi collaborer avec l’ONU en vue du renouvellement du mandat du TSL et s’engager au respect des droits des réfugiés. Tels sont les trois messages principaux que Ban Ki-moon a véhiculé hier à ses interlocuteurs libanais.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a entamé hier sa visite de trois jours au Liban qu’il doit clôturer dimanche par l’inauguration d’une conférence sur les réformes et la démocratisation.
Lors d’une conférence de presse tenue en soirée à l’hôtel Phoenicia, M. Ban a évoqué la résolution 1701, les armes du Hezbollah et les réfugiés syriens au Liban. Le secrétaire général a entamé son intervention en soulignant l’importance de la présence de l’ONU au Liban, représentée notamment par l’Escwa et les différentes agences relevant de l’organisation internationale. Il a indiqué à ce propos avoir demandé aux autorités libanaises d’intensifier les mesures de sécurité autour des bâtiments onusiens, un souhait auquel le chef de l’État et le Premier ministre ont réagi positivement, a-t-il dit.

Évoquant ses entretiens avec les responsables libanais, il a indiqué avoir évoqué l’application des résolutions internationales ainsi que la situation en Syrie et ses répercussions au Liban.

Rappelant que le Liban a joué un rôle important ces dernières années au sein du Conseil de sécurité et de l’ONU en général, M. Ban a affirmé qu’il s’attend que le Liban s’acquitte de ses engagements internationaux, notamment le respect de la 1701, qui a permis, en collaboration avec l’armée libanaise et la Finul, de parvenir à une situation de stabilité au Liban-Sud depuis 2006, et ce malgré les quelques incidents qui ont eu lieu.

Le secrétaire général a insisté cependant sur la nécessité de déployer plus d’efforts afin de garantir la souveraineté, qui, a-t-il dit, doit s’étendre à l’ensemble du territoire libanais. Et d’enchaîner à ce propos : « Il ne doit pas y avoir d’armes Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Financement du TSL: Priorité à la stabilité interne, estime Aoun

Posted by jeunempl sur novembre 29, 2011

(L’Orient le Jour)

A la fin de la réunion hebdomadaire du bloc du changement et de la réforme mardi, le député Michel Aoun a affirmé que son bloc s’oppose au financement du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), d’abord parce qu’il n’a pas été adopté conformément aux lois libanaises. « Nous savons tous que le TSL est illégal et nous sommes favorables à ce que le sujet soit discuté en Conseil des ministres », a-t-il déclaré.

Une deuxième raison est qu’il faut « choisir entre la stabilité et la peur des mesures de rétorsion qui pourraient être prises contre nous , or ces mesures ne se basent pas sur des faits juridiques tout à fait comme c’était le cas des armes de destruction massive en Irak », a affirmé le député.

De plus,a ajouté Aoun, le Conseil de sécurité de l’ONU a voulu imposer le financement , en menaçant de recourir au chapitre 7 de la charte de l’ONU.

« Nous avons envoyé un dossier au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon après l’adoption du TSL (…) dans lequel nous avons indiqué que la communauté internationale sera la première responsable si un conflit interne venait à éclater » au Liban, surtout que le gouvernement (de l’époque, présidé par Fouad Sanioura) était « illégitime » et que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avec le patriarche dans le Midwest américain : « Je dirai tout à Ban Ki-Moon »

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2011

Pauline Mouhanna – L’Hebdo Magazine

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Des moments qui resteront à jamais gravés dans les mémoires. C’est ce que pensent les Libanais de Peoria, en Illinois, de la visite du chef de l’Eglise maronite. Dimanche 9 octobre, ils lui ont réservé un accueil triomphal. Une foule survoltée, des cris de joie et des acclamations fusaient de partout. Le patriarche Béchara Raï a tenu à leur montrer son visage d’homme humble et accessible. Nous l’avons interviewé sur la situation des chrétiens d’Orient, le tollé qu’ont suscité ses prises de position à Paris et, surtout, le message qu’il compte transmettre au secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon, le 21 octobre. Il nous a parlé à cœur ouvert de tous ces sujets. Nous l’avons enfin suivi lors de cette visite à Peoria avant ses prochaines étapes dans les autres Etats.

L’un des sujets sur lequel vous insistez dans toutes vos déclarations, c’est les menaces qui pèsent sur les chrétiens d’Orient…

Tout à fait. La conjoncture politique et sécuritaire, la montée du fondamentalisme, la guerre et la violence menacent les chrétiens d’Orient. Le dernier exemple en date, c’est ce qui s’est passé tout récemment en Irak. Alors qu’ils étaient en train de prier en famille, ils ont été massacrés et des universitaires ont été assassinés sans raison. La situation est pire en Egypte, nous l’avons vu. Aujourd’hui, toutes les parties sont menacées en Orient, mais les chrétiens sont particulièrement victimes de cette violence. Leur présence est menacée aussi à cause de la crise économique. Résultat: le Moyen-Orient se vide petit à petit de ses chrétiens. Pourtant, ces derniers ont un grand rôle à jouer dans l’enrichissement des cultures et des civilisations dans cette région. Je tiens à rappeler d’ailleurs qu’ils Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati de l’ONU: « Nous essayons de tenir le Liban à l’écart des événements en cours dans la région »

Posted by jeunempl sur septembre 28, 2011

iloubnan.info

Le premier ministre Najib Mikati a achevé mercredi sa visite de quatre jours aux Nations Unies, où il a présidé la séance du Conseil de sécurité, effectué des pourparlers avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon et un nombre de ministres d’Affaires étrangères et de responsables étrangers.

« Nous souhaitons à la Syrie ce que souhaite le peuple syrien à sa patrie. Nous ne voulons pas nous ingérer dans cette affaire, car nous tenons à protéger le Liban de toute éventuelle répercussion sur sa situation interne » a indiqué le chef du gouvernement lors d’un débat avec les membres du conseil des ambassadeurs arabes à l’ONU. « Nous faisons de notre mieux pour écarter le Liban des événements en cours dans la région, notamment en Syrie. D’ailleurs c’est ce qu’on a fait au Conseil de sécurité lorsqu’on s’est abstenu de voter sur la résolution internationale, ce qui a préservé la spécificité libanaise, » a-t-il dit.

Concernant la situation au Liban-Sud et la résolution 1701, M.Mikati a dit: « Nous sommes attachés à l’application de la résolution 1701 et nous appelons les Nations Unies à exercer des pressions sur Israël pour arrêter ses violations et achever l’application de ladite résolution. Je réclame aux puissances de soutenir l’armée libanaise pour qu’elle assume ses responsabilités sur tous les territoires libanais. Il a également abordé les développements au Moyen Orient et la cause palestinienne.

L’aviation israélienne viole quasi-quotidiennement l’espace aérien libanais, arguant de la nécessité de surveiller le territoire pour se protéger du Hezbollah puissamment armé.

Concernant la situation palestinienne, Mikati a indiqué: « Nous lutterons toujours par tous les moyens diplomatiques pour que la Palestine récupère son droit. Nous serons toujours avec les Palestiniens jusqu’a la restitution de leurs droits  » a-t-il dit.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour adresse une lettre à Ban Ki Moon : les coordonnées israéliennes maritimes violent les droits du Liban

Posted by jeunempl sur août 22, 2011

R.CH. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a adressé lundi une lettre au secrétaire général des Nations Unies Ban Ki Moon dans laquelle il a indiqué qu’ « Israël viole clairement les droits souverains et économiques du Liban, par les coordonnées géographiques qu’il a déposé à l’ONU, coordonnées relatives à la partie nord des eaux régionales et de la zone économique exclusive qu’Israël prétend à tort posséder ».

M. Mansour a également affirmé dans sa lettre que le Liban refuse ces coordonnées, appelant M. Ki Moon à prendre les mesures convenables pour éviter tout conflit et pour préserver la paix et la sécurité internationale selon la résolution 1701.

Sur un autre plan, M. Mansour se dirige vers Doha pour participer à la réunion du Comité de l’initiative de la paix arabe, qui sera tenue mardi pour discuter des derniers développements concernant la cause palestinienne et des préparatifs pour demander l’adhérence à part entière de la Palestine au Conseil de Sécurité de l’ONU.

L’ambassadeur Moustapha Hamdan et le conseiller Wassim Wehbi accompagneront M. Mansour dans sa visite.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban et Israël se disputent le gaz de Méditerranée orientale

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2011

Paul Khalifeh – RFI

Le ton monte entre le Liban et Israël au sujet de l’exploitation de ressources gazières en Méditerranée. Beyrouth accuse Tel-Aviv d’avoir empiété sur sa souveraineté maritime dans un accord ratifié avec Chypre. Ce nouveau litige s’ajoute à celui des fermes de Chebaa occupées par Israël et revendiquées par le Liban. Cette fois, les enjeux économiques sont énormes car les découvertes de gaz sont gigantesques.

De notre correspondant à Beyrouth,

L’annonce de la découverte d’importants gisements de gaz et de pétrole, à l’Est de la Méditerranée, il y a un peu plus d’un an, avait ravivé l’inquiétude de voir une recrudescence de la tension entre le Liban et Israël. Aujourd’hui, ces craintes sont parfaitement justifiées. Depuis l’annonce par l’Etat hébreu de la conclusion d’un accord sur le tracé des frontières maritimes avec Chypre, début juillet, les déclarations belliqueuses fusent de part et d’autre. Beyrouth estime que ce tracé pénètre sur une distance de 19 kilomètres dans sa Zone économique exclusive (ZEE). Il a donc été décidé d’accélérer les procédures pour ne pas laisser le champ libre à l’Etat hébreu, avec lequel le Liban est techniquement en guerre depuis 1948.

Le président du Parlement, Nabih Berri, a assuré, mercredi 20 juillet 2011, que le Liban est fermement déterminé à défendre tous ses droits. « Il faut faire face aux tentatives israéliennes de violer nos eaux territoriales ou de mettre la main sur le pétrole et le gaz libanais, a dit ce leader chiite, allié du Hezbollah. Le Liban effectuera les démarches nécessaires et accélèrera la promulgation de la loi du tracé des frontières maritimes. Un projet de loi est en voie d’élaboration pour être examiné lors d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël multiplie les scenarii d’une troisième guerre avec le Liban, et personne ne réagit…

Posted by jeunempl sur juillet 14, 2011

(Khalil Fleyhane – L’Orient le Jour)

Israël multiplie depuis quelques jours aussi bien les scenarii sur une nouvelle confrontation avec le Hezbollah que les étalages de muscles intempestifs et autres comparaisons entre sa capacité de feu et celle du parti chiite. Quant aux responsables israéliens, ils s’étonnent du silence du Hezb et de l’absence de toute réaction de sa part. Et personne ne réagit…

Ces rumeurs sont corroborées par des informations diplomatiques européennes qui rapportent la volonté de l’État hébreu de lancer une attaque contre le Liban en septembre prochain pour, entre autres, empêcher les Palestiniens de réussir à adopter une position commune concernant un État indépendant à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies – une attaque qui occupera sur le moment les (grandes) puissances beaucoup plus que le dossier palestinien.

Autre raison : le conflit provoqué par Israël avec le Liban au sujet des frontières maritimes et de l’exploitation des ressources gazières méditerranéennes. Israël multiplie en sus ses menaces de recourir à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :