Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Bachar Assad’

Le patriarche d’Antioche juge « nécessaires » les réformes au Proche-Orient

Posted by dodzi sur septembre 12, 2011

AFP/L’Orient le Jour

Le nouveau patriarche maronite libanais Mgr Béchara Boutros Raï a estimé, à l’issue de sa visite officielle en France, que les « réformes politiques étaient nécessaires dans certains pays du Moyen-Orient ».

Dans un communiqué publié lundi, Mgr Raï « remercie de tout son coeur » Nicolas Sarkozy pour son « accueil chaleureux » et l’intérêt que « le président et les autres autorités portent au Liban et aux chrétiens du Moyen-Orient ».

« Les analyses communes des événements en cours dans certains pays du Moyen-Orient étaient concordantes, surtout que les réformes politiques sont nécessaires pour le bien de leurs peuples », a déclaré Mgr Raï.

Le patriarche maronite, qui ne cite pas les pays en question, avait exprimé pendant une conférence de presse mercredi soir à Paris, lors de la Conférence des évêques de France, « sa crainte d’une transition en Syrie » qui pourrait, selon lui, représenter une menace pour les Chrétiens d’Orient.

« J’aurais aimé qu’on donne plus de chances à M. Assad pour faire les réformes politiques qu’il a commencées » en Syrie, avait-il ajouté, regrettant les violences, mais sans vouloir condamner la sanglante répression du président syrien, un homme « ouvert, qui ne peut pas faire des miracles ».

Dans son communiqué de lundi, Mgr Raï soutient clairement Paris sur la nécessité de réformes politiques au Moyen-Orient.

Le patriarche précise qu' »il a exprimé ses craintes qui se résument à trois: que les événements ne dégénèrent en guerres civiles, que les changements n’aboutissent à des régimes plus durs ou ne conduisent à l’effritement des pays du Moyen-Orient en mini Etats confessionnels ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fausse blogueuse syrienne indigne le web

Posted by dodzi sur juin 15, 2011

L’Express

Par Catherine Gouëset

La création d’un blog par un Américain se faisant passer pour une homosexuelle basée à Damas, Amina Arraf, a scandalisé la blogosphère.

Copie d'écran de la page Facebook de soutien à Amina Abdallah, supprimée depuis.

En prétendant défendre la cause des opposants syriens, la vraie-fausse blogueuse Amina Abdallah a surtout nui à leurs combats. Celle qui se présentait comme une homosexuelle américano-syrienne, auteur du blog « A gay girl in Damascus », était en fait un étudiant américain installé en Ecosse. Dans unmessage d’excuse, Tom MacMaster écrit qu’il ne s’attendait pas à susciter une telle attention. Mais, précise-t-il, si la blogueuse n’existe pas réellement, « les faits relatés sur le blog sont vrais et pas trompeurs sur la situation sur le terrain. » « Je ne pense pas avoir fait de mal à quiconque », dit-il tout en reconnaissant qu’il a « heurté des gens dont il partage les opinions et les luttes. »

MacMaster utilisait le nom d’Amina comme pseudo en ligne depuis 5 ans selon le Washington Post, une des premières sources à révéler l’information. Tom MacMaster a créé le blog « A gay girl in Damascus » en février, peu après que la vraie-fausse Amina a annoncé qu’elle rentrait des Etats-Unis en Syrie. Son histoire jusque-là était plausible. Et quand une personne se disant son cousin, Rania O Ismail, a annoncé sa disparition, le 6 juin, ses « fans » ont créé une page Facebook pour la défendre, « Free Amina Abdallah ».

Sur son blog, Amina racontait sa participation aux protestations de rue et comment elle avait dû se cacher, après une tentative d’arrestation, à son domicile, à laquelle son père se serait opposé. C’est à ce moment, alors que tous les médias relaient cette « disparition » tout en lui consacrant des portraits parfois détaillés comme celui du Guardian, que les doutes sur son identité apparaissent.

Les blogueurs Liz Henri et Andy Carvin, responsable de la stratégie médias pour le site de la radio publique américaine (NPR), devenu une célébrité en ligne depuis qu’il suit en direct les révoltes arabes, sont parmi les premiers à avoir douté: « Il y a quelques jours, j’ai reçu un tuyau d’une source LGTB (lesbiennes, gays, bi et trans) syrienne qui pensait qu’Amina n’existait pas », raconte Andy Carvin, le 8 juin. Cette source avait interrogé d’autres membres de la communauté et personne ne la connaissait. Ceux-ci s’inquiétaient d’ailleurs du fait que son blog attirait l’attention sur les homosexuels de Syrie et pouvait les mettre en danger. Andy Carvin raconte avoir alors demandé sur Twitter si quelqu’un avait rencontré Amina et n’avoir trouvé personne.   Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie: L’opposition appelle à un «vendredi de la colère»

Posted by dodzi sur avril 29, 2011

AFP/20minutes.fr

Révoltes en SyrieLe régime syrien est «déterminé à restaurer la sécurité»…

Alors que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU doit se réunir de manière extraordinaire, le régime syrien est déterminé à réprimer la contestation tandis que l’opposition a appelé à manifester massivement ce vendredi.

«Les autorités sont déterminées à restaurer la sécurité, la stabilité et la tranquillité des citoyens», a affirmé jeudi à l’AFP le ministre syrien de l’Information, Adnane Mahmoud. Mais les protestataires refusent de lâcher prise et les «jeunes de la révolution syrienne» ont appelé sur Facebook à un «vendredi de la colère» en solidarité avec Deraa. «Aux jeunes de la révolution, demain nous serons sur toutes les places, dans toutes les rues (…), nous serons au rendez-vous», ont écrit les militants.

«La situation empire» à Deraa

A Deraa, dans le sud du pays, la situation humanitaire se dégrade après l’offensive militaire sans précédent pour mater la révolte dans ce berceau de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad, selon des militants. «La situation empire, nous n’avons ni médecins ni médicaments, ni lait pour enfants. L’électricité est toujours coupée et nous n’avons pas d’eau non plus», a dit Abdallah Abazid sur place, joint au téléphone par l’AFP à Nicosie.

La répression à Deraa a coûté la vie à 42 personnes depuis lundi, selon le «Comité des martyrs du 15 mars», proche des opposants. Depuis six semaines, au total 502 personnes ont trouvé la mort dans tout le pays, selon la même source. «A Deraa, l’armée est intervenue à la demande de la population pour rétablir la sécurité», a déclaré Adnane Mahmoud. Un militant de l’opposition, Abdallah Abazid a assuré que certains soldats «de la 5e compagnie se sont joints aux habitants de Deraa pour les défendre face aux services de sécurité». Le ministre de l’Information a réfuté cette information.

Des membres des forces de sécurité tués

Pour sa part, l’agence officielle Sana a rapporté que deux membres des forces de sécurité avaient été tués et sept blessés par balles à Deraa et à Tell Kalakh, à la frontière avec le Liban. Dans cette dernière ville, des heurts ont éclaté jeudi et des centaines de Syriens, pour la plupart des femmes et des enfants, ont fui au Liban voisin, selon un correspondant de l’AFP.

Le ministre de l’Information a par ailleurs indiqué que plus de 50 soldats et des dizaines de policiers avaient été tués depuis le début de la révolte. La télévision syrienne diffusait jeudi en boucle des images de funérailles de soldats et policiers et les «aveux» de deux jeunes gens présentés comme «des terroristes». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sleiman exprime le soutien du Liban à la sécurité en Syrie

Posted by jeunempl sur avril 19, 2011

(L’Orient le Jour)

Le président de la République, Michel Sleiman, s’est entretenu hier au téléphone avec son homologue Bachar el-Assad. Au cours de l’entretien, les deux chefs d’État se sont penchés sur les relations bilatérales et les réformes annoncées par le président Assad. M. Sleiman a insisté sur le fait que le Liban soutient la sécurité et le développement en Syrie.

Au palais de Baabda, le président de la République a en outre affirmé que « le Liban constitue l’exemple type de la convivialité et du dialogue. Notre pays est devenu indispensable, car il est donné en exemple afin de contrer le fondamentalisme et l’intolérance ». M. Sleiman a tenu ces propos alors qu’il recevait une délégation libano-américaine de pasteurs qui ont voulu dénoncer l’action d’un pasteur américain qui avait brûlé il y a environ un mois une copie du Coran.

Le chef de l’État a souligné que « seul le dialogue peut mener à une solution et peut aider les populations à se rencontrer sans préjugés », notant que « brûler une copie du Coran est une action très loin de la religion ». Il a également rappelé que « le roi d’Arabie saoudite Abdallah ben Abdelaziz avait invité à l’organisation d’une session des Nations unies ayant pour thème le dialogue des cultures ».

La réunion avec la délégation s’est tenue notamment en présence de l’ambassadeur saoudien Ali Assiri, qui a souligné que la position adoptée par M. Sleiman donne la véritable image du Liban, pays de la convivialité et du dialogue.

Le président de la République s’est par ailleurs réuni avec le ministre de l’Intérieur Ziyad Baroud avec qui il a examiné la situation sécuritaire et la question des constructions illégales.

M. Sleiman s’est aussi réuni avec le ministre de l’Économie Mohammad Safadi et le ministre Adnan Kassar.
Le chef de l’État a enfin reçu une délégation de l’association d’amitié libano-soudanaise, constituée de son président, l’ancien ministre Élias Hanna, et de l’ambassadeur du Soudan, Idriss Sleiman Youssef.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La stabilité du Liban au centre de plusieurs entretiens de Bachar al-Assad à Paris

Posted by dodzi sur décembre 8, 2010

Iloubnan.info/AFP

La stabilité du Liban devrait être au centre d’entretiens en France, jeudi et vendredi, du président syrien Bachar al-Assad, à l’approche de la remise de l’acte d’accusation du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.
Le président syrien aura jeudi un déjeuner de travail au palais de l’Elysée avec Nicolas Sarkozy qui a relancé en 2008 la relation franco-syrienne et fait le pari d’une influence modératrice de Damas dans la région, en particulier sur son allié du Hezbollah libanais.

L’acte d’accusation du TSL est attendu très prochainement, avec la crainte qu’une mise en accusation du mouvement chiite n’entraîne des violences et une déstabilisation du Liban.

Le Hezbollah a fait savoir depuis plusieurs mois qu’il s’attendait à être mis en accusation par ce tribunal mis en place par l’ONU en 2007 pour enquêter sur l’attentat contre Rafic Hariri en 2005 à Beyrouth. La possibilité de sa mise en cause est également largement anticipée par les médias régionaux et internationaux.

Le mouvement chiite qui accuse le TSL de faire partie d’un « complot israélo-américain » visant à le détruire, mène depuis des mois une campagne pour le discréditer. Le Hezbollah, plus puissante force militaire du Liban, a promis de « couper la main » de qui arrêtera des membres de son parti.

Nicolas Sarkozy a reçu ces dernières semaines à Paris plusieurs des protagonistes de la scène libanaise. Le 2 décembre, il s’est entretenu avec le Premier ministre Saad Hariri, le fils de l’ex-Premier ministre assassiné, qui avait avoué que son pays traversait un moment « un peu difficile ». Il a également reçu ces dernières semaines le président du Parlement libanais Nabih Berri et le général chrétien Michel Aoun, tous deux proches du Hezbollah. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Enquête sur l’assassinat d’Hariri: le Liban se dirige vers une impasse

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2010

AFP

Le Liban est au bord d’une grave crise politique liée à l’enquête menée par le tribunal de l’ONU sur l’assassinat du dirigeant Rafic Hariri, et exacerbée par l’émission de mandats d’arrêt en Syrie contre des proches du Premier ministre libanais, estiment des analystes.

Un bras de fer oppose déjà depuis plusieurs semaines le camp du Premier ministre Saad Hariri, fils de Rafic Hariri, au Hezbollah, le parti chiite accusant le tribunal de l’ONU d’avoir basé son enquête sur de faux témoignages et d’être à la solde d’Israël.

Dimanche, la justice syrienne a émis des mandats d’arrêt contre 33 personnalités libanaises, arabes et étrangères, dont des proches de M. Hariri, après une plainte d’un ex-général libanais contre de « faux témoins » ayant déposé devant le tribunal de l’ONU au sujet de l’attentat qui a tué l’ancien Premier ministre libanais en 2005.

« La tension monte dangereusement, la crise commence », estime Hilal Khachane, professeur de sciences politiques à l’Université américaine de Beyrouth (AUB).

La Syrie, montrée du doigt par le camp de Saad Hariri après l’assassinat de Rafic Hariri, a été contrainte de retirer ses troupes du Liban après 30 ans de tutelle.

Mais Saad Hariri, dont les relations se sont améliorées avec la Syrie depuis qu’il est devenu Premier ministre fin 2009, a affirmé en septembre avoir commis une « erreur » en accusant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Une quatrième visite perçue comme un tournant dans les relations libano-syriennes

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2010

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

De l’avis de tous les analystes, la quatrième visite du Premier ministre Saad Hariri à Damas, où il est quand même resté plus de temps que prévu, est la plus importante sur le plan du contenu. Certes, la première – qui avait eu lieu en décembre dernier – était la plus forte sur le plan symbolique, mais cette dernière visite a été perçue comme un tournant dans les relations entre les deux pays, en raison notamment des sujets abordés portant en profondeur sur les problèmes en suspens.

Auparavant, les dirigeants syriens avaient bien fait comprendre à leurs interlocuteurs qu’il n’était pas question d’abolir le traité de fraternité et de coopération signé entre les deux pays en 1991 et qui, aux yeux de certaines parties libanaises, relevait de la période de tutelle syrienne sur le Liban et n’était plus nécessaire depuis l’ouverture des ambassades et les échanges diplomatiques entre les deux pays. C’est donc sous la houlette du Haut Comité libano-syrien que se sont tenues les réunions bilatérales et dix-sept accords ont été révisés et avalisés alors qu’un protocole d’accord a été signé entre les deux pays. Contrairement à ce qui a été dit, la question du tracé des frontières n’a pas plus été évoquée que d’autres dossiers en suspens et, comme l’a dit un ministre syrien, plus personne ne pourra prétendre au Liban que ces accords sont déséquilibrés et ne favorisent pas le Liban, puisqu’ils ont été révisés à la demande de la partie libanaise. Toutefois, pour les Syriens, ces accords restent incomplets tant que le dossier sécuritaire n’a pas été abordé. Or, le ministre de la Défense, Élias Murr, ne faisait pas partie du voyage, se trouvant à l’étranger.

Mais de l’avis des analystes, l’élément le plus important dans cette visite réside dans les entretiens entre Bachar el-Assad et Saad Hariri. Selon des sources libanaises proches de Damas, une seule rencontre entre les deux hommes était initialement prévue. Mais le directeur du département des informations aux FSI, le colonel Wissam Hassan, s’était rendu à Damas samedi dernier et, au cours de ses entretiens avec le général Rustom Ghazalé, il avait émis le souhait qu’un entretien privé ait lieu entre MM. Hariri et Assad. Au lieu d’un, il y en a eu donc trois : le premier dans le cadre d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mission parlementaire française d’information sur le rôle de la Syrie dans la région : «Les choses vont dans le bon sens»

Posted by jeunempl sur mars 8, 2010

Iloubnan

Une délégation parlementaire française est arrivée en fin de semaine dernière à Beyrouth au terme d’une tournée régionale qui l’a également menée en Israël, dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et en Syrie. Les députés effectuent une mission d’information sur « la place de la Syrie dans la communauté internationale ».

« Cette mission sur la place de la Syrie dans le concert des nations doit aider à définir ce que la Syrie peut apporter en bien – ou en mal – à la situation de la région, et notamment au processus de paix israélo palestinien », ont indiqué les deux députés représentant la mission parlementaire française d’information sur « la place de la Syrie dans la communauté internationale ». Elisabeth Guigou, député socialiste de Seine-St-Denis et présidente de cette mission d’information, était lors de ce voyage accompagnée de Jean-Jacques Guillet, député UMP des Hauts-de-Seine. Ils ont achevé vendredi à Beyrouth une tournée régionale qui les a également menés en Israël, dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et en Syrie. Lors de leur passage au Liban les 4 et 5 mars, les deux députés français ont eu des entretiens avec le Premier ministre Saad Hariri, le président de la République Michel Sleiman, le chef du Courant patriotique libre Michel Aoun, ou encore le leader des Marada Sleiman Franjieh.

« Après un premier déplacement de notre mission parlementaire cet automne en Syrie, ce voyage est aujourd’hui davantage destiné à comprendre le regard que les pays de la région portent sur la Syrie », a expliqué Elisabeth Guigou lors d’une rencontre avec les média. Tout comme Jean-Jacques Guillet, elle affirme qu’ »un constat a marqué l’ensemble de nos entretiens : la Syrie évolue dans la bonne direction ». Même si, ajoute Mme Guigou, certaines positions syriennes « posent question. Comme par exemple Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Premier ministre Saad Hariri se rend en Syrie

Posted by jeunempl sur décembre 19, 2009

AFP

Le Premier ministre libanais Saad Hariri doit effectuer une visite samedi en Syrie, la première depuis son entrée en fonctions et s’entretenir avec le président Bachar al-Assad des relations entre les deux pays, a annoncé son bureau.

M. Hariri était attendu en début d’après-midi en Syrie, pour une visite d’environ cinq heures, sa première en Syrie depuis l’assassinat de son père, l’ex-Premier ministre Rafic Hariri, dans un attentat en février 2005 à Beyrouth.

Le 8 décembre, lors d’un discours devant le Parlement pour obtenir un vote de confiance pour son gouvernement, M. Hariri avait indiqué que son gouvernement allait oeuvrer pour améliorer les relations avec la Syrie, qu’il a plusieurs fois accusée par le passé d’avoir commandité l’attentat de février 2005.

« Le gouvernement entend élever les relations fraternelles libano-syriennes à la hauteur des liens historiques et des intérêts communs entre les deux peuples et pays », avait dit le chef de la majorité parlementaire soutenue par l’Occident.

M. Hariri n’a jamais eu de contacts officiels avec le gouvernement syrien.

De nombreuses capitales occidentales ont également imputé à Damas la responsabilité de l’attentat contre Rafic Hariri, qui avait tué 22 autres personnes. Mais Damas a toujours rejeté toute implication.

Début décembre, le procureur du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) Daniel Bellemare a fait état de progrès dans l’enquête sur l’assassinat de M. Hariri, au début d’une visite officielle à Beyrouth.

Le camp de M. Hariri, soutenu par l’Occident et l’Arabie saoudite, a remporté les législatives de juin 2009 mais le gouvernement de M. Hariri n’a été formé que le 9 novembre, après cinq mois d’impasse avec l’opposition. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À Damas, Assad et Aoun discutent de la consolidation de l’État libanais

Posted by jeunempl sur décembre 10, 2009

(L’Orient le Jour)

Alors que le Parlement entamait son deuxième jour du débat de confiance et que Saad Hariri préparait une tournée arabe incluant la Syrie, le chef du CPL Michel Aoun a créé la surprise hier en se rendant à Damas.

Pour la deuxième fois en un an, le chef du CPL s’est rendu hier dans la capitale syrienne pour s’entretenir avec le président syrien Bachar el-Assad sur les problèmes de l’heure. La réunion a duré deux heures. Elle a été suivie d’un déjeuner en l’honneur du chef du CPL.
Le général Aoun s’était rendu le 8 décembre 2008 en Syrie. Il était à la tête d’une importante délégation et avait été durant plusieurs jours l’hôte personnel du président syrien.

Hier, le général Aoun était accompagné d’un seul membre du CPL, Pierre Raffoul, ainsi que de l’ancien ministre Michel Samaha. Il convient de signaler que lors de la visite effectuée le mois dernier à Damas par le ministre Gebran Bassil, M. Samaha faisait également partie de la délégation.
Tout à fait comme l’année dernière, le général Aoun est arrivé à l’aéroport de Damas à bord d’un avion privé mis à sa disposition par M. Assad.

Dans un entretien diffusé en soirée par la chaîne OTV, le général Aoun s’est dit « satisfait de sa visite », notant qu’il « souhaitait se rendre à Damas depuis un certain temps déjà et que le président Assad lui avait adressé une invitation qui coïncidait avec le premier anniversaire de la visite, l’année dernière, de la capitale syrienne ».
Le général Aoun a souligné qu’au « cours de son entretien avec le président syrien, il a passé en revue les évènements d’une année entière. Il a également évoqué les défis que doivent relever le Liban et la Syrie pour faire face à Israël ». « J’ai également manifesté ma satisfaction des réconciliations arabes et interlibanaises. Mais mon but est plus important ; il est relatif à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :