Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Baas’

Origines, croyances religieuses : Qui sont les alaouites?

Posted by jeunempl sur mars 25, 2013

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

La communauté alaouite en SyrieLa communauté alaouite, pilier du pouvoir en Syrie depuis 1963, se trouve dans l’œil du cyclone et risque de perdre ses acquis devant la montée de ses détracteurs sunnites qui tentent par tous les moyens de reprendre le pouvoir. Mais qui sont au juste les alaouites, d’où viennent-ils et quelles sont leurs croyances religieuses?

La communauté alaouite s’étend de l’Afghanistan au Maroc, en passant par l’Iran, la Turquie, la Syrie, le Liban et l’Egypte. Mais c’est au Levant que les disciples de Salman el-Farisi ont fait le plus parler d’eux puisqu’après des décennies d’oppression et de servitude, ils se retrouvent au pouvoir au Pays des Omeyades par le coup d’Etat du 8 mars 1963 effectué par le Baas. Parti idéologique supposé soutenir les principes de l’unité arabe et le socialisme, en apparence laïque, mais dirigé par des alaouites tels Salah el-Jadid et Hafez el-Assad.

Pendant des siècles, cette communauté n’était pas considérée musulmane, ses membres ne jeûnaient pas, ne fréquentaient pas la mosquée, n’effectuaient presque jamais le pèlerinage de la Mecque et buvaient de l’alcool. Tout au long du règne ottoman, l’Empire avait tout tenté pour forcer les alaouites à devenir de «pieux musulmans» en leur bâtissant des mosquées. Mais ces lieux de culte restaient vides et s’écroulaient avec le temps, car les membres de la communauté préféraient se rencontrer dans la «maison de la réunion» (Bayt al-Ijtimaa) pour discuter des difficultés de la vie et non de la religion. Ibn Batouta, célèbre voyageur arabe originaire du Maroc, qui a arpenté une grande partie de l’Asie et de l’Afrique, a noté après avoir visité la montagne alaouite: «Chaque village a construit une mosquée loin des maisons, dans laquelle les villageois n’entrent pas pour Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rahi craint la transformation du printemps arabe en hiver: pas de réformes possibles par la force des armes

Posted by jeunempl sur mars 5, 2012

ANI

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi a exprimé dimanche ses craintes de voir le printemps arabe se transformer en hiver, assurant que les réformes sont impossibles à appliquer par la force des armes.

« Nous sommes avec le printemps arabe, mais pas avec celui de la guerre, de la violence et de la destruction qui s’apparente plus à un hiver », a-t-il à l’agence Reuters, dénonçant la mort de plusieurs personnes tous les jours ainsi que l’exode des chrétiens d’Irak.

Il a ajouté que cette situation de guerre et de violence, ainsi que la crise économique et sécuritaire, ont un impact négatif autant sur les musulmans que sur les chrétiens, « mais que l’impact sur les chrétiens est plus important puisqu’ils sont minoritaires dans la région ».

Le prélat maronite s’est alors demandé « à quoi sert la démocratie si elle engendre la mort et l’instabilité », notant que « la lutte israélo-palestinienne est la principale source des crises en Orient ».

Et de s’interroger: « pourquoi le Veto est-il toujours utilisé à chaque fois que la communauté internationale tente de créer un Etat Palestinien pour le peuple qui a été chassé de sa terre? Pourquoi les pays arabes n’ont-ils pas le droit de s’approvisionner en armes de la façon qu’ils désirent alors que ce n’est pas le cas d’Israël? Comment instaurer la paix dans le monde Arabe dans ces conditions? Est-ce que cela signifie que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Selon un sondage commandé par le Qatar, la majorité des Syriens veut garder Bachar !

Posted by jeunempl sur janvier 2, 2012

Info Syrie

Nous nous empressons de vous livrer la traduction d’un article publié ces jours-ci dans le quotidien anglo-qatari The Gulf Times,  autour d’un sondage réalisé entre les 14 et 19 décembre par l’institut arabo-londonien Yougov Siraj pour le compte du journal qatari The Doha Debates. Les sondés -un millier de ressortissants du « monde arabe » – ont été invités à donner leur sentiment sur le maintien au pouvoir ou non de Bachar al-Assad. Les résultats sont, disons paradoxaux, mais ne manquent pas au final de saveur, compte tenu de l’origine des commanditaires de l’enquête d’opinion ! Bachar al-Assad est certes apparemment désavoué par une majorité de ressortissants arabes (on a dû sonder aussi abondamment les élites qataro-séoudienne ou les partisans libanais d’Hariri…) mais l’enseignement essentiel du sondage est ailleurs : le président syrien est, en quelque sorte , « réélu dès le premier tour » par ses compatriotes ! On nous permettra de penser que c’est l’essentiel, et que ce score de 55% est a minima compte tenu et des commanditaires du sondage, et du matraquage idéologique des sondés. Au fait, Nicolas Sarkozy et Barack Obama enregistrent-ils de tels scores dans leurs opinions respectives ?

A noter qu’une majorité d’Arabes sondés pense qu’en cas de départ de Bachar, les relations de la Syrie s’arrangeraient avec le Liban (faux, puisque le gouvernement libanais est allié de Damas), les Etats-Unis et la Turquie (sans doute mais à quel prix pour la Syrie !) ; en revanche les mêmes sondés pensent que la Syrie post-Bachar serait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bruit de bottes au Moyen-Orient : La guerre totale se rapproche

Posted by jeunempl sur novembre 17, 2011

L’Hebdo Magazine – Propos recueillis par W.R.

Les masques sont tombés et les gants sont rangés. La confrontation entre les Etats-Unis et leurs alliés arabes et européens d’un côté, la Syrie, l’Iran et leurs amis de l’autre, a lieu sur tous les fronts et par tous les moyens. Ce bras de fer risque d’atteindre un point de non retour et se terminer par une guerre totale. Voilà pourquoi.

Au moment où l’Iran tentait de faire oublier les accusations graves portées contre elle, pour son implication présumée dans une tentative d’assassinat de l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Washington, Adel al-Jobeir, un autre dossier est propulsé au devant de la scène: un programme nucléaire qui ne serait pas aussi pacifique. Avant même que le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ne soit présenté officiellement à l’Onu, les responsables américains et israéliens avaient menacé Téhéran d’une frappe militaire. Réponse du berger à la bergère, les généraux iraniens et le Guide suprême répliquent que, si les installations nucléaires iraniennes étaient visées, Israël serait simplement rasé de la carte! Cette escalade a fait trembler la région, d’autant que l’on n’évoque plus un conflit limité mais une guerre totale et dévastatrice. Car l’Iran n’est pas la Libye, l’Afghanistan ou même l’Irak de Saddam Hussein. Le pays s’est doté, ces quinze dernières années, d’une armée puissante, équipée de milliers de missiles de longue et moyenne portées, ainsi que d’une force aérienne et navale non négligeable.
C’est justement cette réalité qui rassure les observateurs, car attaquer l’Iran militairement serait suicidaire pour l’Etat hébreu. Mais si cela est vrai, quelles sont les raisons de cette escalade verbale sans précédent? La réponse semble simple: les Américains souhaitent durcir substantiellement les sanctions économiques et politiques imposées à la République islamique et désirent voir le Conseil de sécurité adopter une résolution à ce sujet. Or, les deux principaux partenaires de Téhéran: Pékin et Moscou, ne voient pas les choses du même œil, d’où le chantage livré par l’Administration Obama au deux puissances: choisir entre les sanctions économiques et l’attaque militaire.

De graves répercussions

Quelles pourraient être les répercussions d’une frappe contre Téhéran? D’abord, l’Iran, grand exportateur de pétrole avec plus de 4 millions de barils par jour, a fait savoir que ses missiles frapperaient Israël et tous les Etats de la région alliés de Washington. Ainsi, le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite seront des cibles prioritaires, sachant qu’avec l’Iran, ils produisent 80% du pétrole mondial. Ce scénario catastrophe fera exploser le prix du baril et mènera à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Déploiement de forces face aux manifestants en Syrie

Posted by dodzi sur avril 10, 2011

Reuters/L’Express

Nicole Dupont pour le service français

Les forces syriennes de sécurité se sont déployées dans la nuit de samedi à dimanche à Banias et Homs, deux points chauds de la contestation en cours depuis près d’un mois en Syrie, rapportent des habitants.

A Banias, ville à dominante sunnite, un milice fidèle au président Bachar al Assad, qui appartient à la minorité alaouite, a tiré dimanche sur des personnes gardant une mosquée et cinq personnes ont été blessées, ont rapporté deux témoins.

Les miliciens, appelés « chabbiha« , qui circulaient à bord d’un véhicule, ont tiré à l’arme automatique sur le groupe avant de disparaître, ont indiqué les témoins – un médecin et un professeur d’université.

Onze ans après son accession au pouvoir, Assad est confronté à un mouvement de contestation sans précédent dans l’histoire moderne de la Syrie où l’état d’urgence est en vigueur depuis le coup d’Etat orchestré par le parti Baas en 1963.

Issu de la minorité alaouite, une branche dissidente de l’islam chiite qui compte pour 10% des 20 millions de Syriens, Assad a répondu à la crise par un mélange de répression et de gestes d’ouverture.

S’appuyant sur la police secrète, les forces spéciales, des unités de l’armée et des forces paramilitaires pour mater les contestataires, il a aussi promis de remplacer la loi d’urgence par une nouvelle législation antiterroriste. Mais ses détracteurs redoutent que cette dernière accorde à l’Etat autant de pouvoirs répressifs.

Il a aussi accordé la citoyenneté syrienne à des Kurdes apatrides de la région orientale d’al Hasaka. Mais les dirigeants kurdes ont annoncé la poursuite de leur lutte non violente pour les droits de l’homme et la démocratie.

Samedi, à l’issue des funérailles de manifestants tués vendredi, les forces de sécurité ont utilisé des tirs à balles réelles et des gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestants à Deraa, dans le sud, d’où étaient parties les manifestations, en mars. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : quelle défense ?

Posted by jeunempl sur janvier 24, 2010

Roger Akl

En lisant « Enfin, compréhension », certains de mes amis se sont demandés si, moi, chrétien, je n’ai pas de problème à appuyer le Hezbollah qui lance ses missiles aveugles sur la population israélienne innocente, ce qui est proche du terrorisme. Bien sûr, que j’ai eu des problèmes de conscience avec tout ce qui est tuer un être humain, surtout innocent, et cela depuis que je suis entré dans les forces armées libanaises, à tel point que, durant nos guerres civiles, je ne portais jamais mon pistolet de service. C’est vrai que c’était un geste puéril, mais qui n’en a pas fait ?

Revenons au sujet du Hezbollah et de ses missiles, ils ne sont pas moins aveugles que les bombes des avions israéliens et tuent beaucoup moins d’innocents. Par contre, ils ont une excuse, celle que le monde, dont nos amis occidentaux, ne nous a laissé aucun autre choix pour arrêter les attaques israéliennes sur notre population, non parce que nous les avons provoquées, ces attaques, mais parce qu’elles ont été provoquées, par les Palestiniens, que les Israéliens avaient chassés de leurs maisons et de leurs terres, pour les leur prendre, et qui se sont réfugiés chez nous.

Nous n’avons jamais eu droit à des armes anti-aériennes, nous n’avons jamais eu droit à autre chose qu’à des armes capables seulement de mater notre propre population, qui en a eu marre, surtout la chiite qui habite le Sud, et s’est défendue, comme elle peut, avec les moyens qui sont en sa possession. Elle a trouvé que le seul moyen de se défendre était d’attaquer Israël là ou cela faisait le plus mal, en profondeur. De plus, le Hezbollah affirme lancer ses missiles seulement sur des objectifs militaires, « car Dieu lui interdit de tuer des innocents ». On peut le croire ou pas. Mais lorsqu’Israël tue des civils à Cana, réfugiés dans un poste de l’ONU, et dit que ce fut une erreur… Les croit-on? Quant leurs avions tuent, détruisent les villes, les villages, toute l’infrastructure du Liban, massacrent des pauvres fuyards devant la machine de guerre israélienne, sur les routes menant du Sud vers le Nord, et affirment que ce fut par erreur, les croit-on ? Un proverbe libanais affirme : « Celui qui commence est le plus injuste ». Israël n’a pas arrêté de nous attaquer et de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Assad en Arabie : réactions enthousiastes au Liban

Posted by dodzi sur septembre 25, 2009

L’Orient Le Jour

Bachar al-AssadLa visite surprise du président syrien Bachar el-Assad en Arabie saoudite, pour participer à l’inauguration de l’Université du roi Abdallah pour les sciences et les technologies, a été accueillie très favorablement au Liban. Des personnalités de différents camps politiques ont salué cette initiative, estimant qu’elle aura un impact positif sur les efforts de formation du gouvernement au Liban.

Le député Anouar el-Khalil a qualifié cette visite d’ « initiative positive et courageuse ». Il a souligné que les efforts des deux leaders arabes en vue de résoudre les problèmes entre eux aura « un impact sur divers dossiers intéressant ces pays et le Liban ».

Le député Ammar Houri (Bloc du futur) a considéré que « cette visite pourrait ouvrir la voie à la formation d’un gouvernement ». « Peut-être que les Syriens ont fait leurs calculs, a-t-il poursuivi. En tant que libanais, nous favorisons tout rapprochement entre pays arabes. »

Le député Kassem Hachem (parti Baas) a trouvé « normal que cette visite ait un impact positif sur le Liban ». L’ancien vice-président du Parlement, Élie Ferzli, a estimé que cette visite « fermera la route aux tentatives de certains groupes de faire exploser la situation entre les deux pays ».

Le ministre Jean Oghassabian a appelé à « profiter de ce climat propice dans la région et former un gouvernement homogène et efficace, qui se concentre sur la Constitution et les règles démocratiques ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :