Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Baal Mohsen’

La chaîne libanaise LBCI hors les murs à Tripoli

Posted by jeunempl sur août 30, 2012

Par Joumana Chahal Tadmoury – Libnanews

Le lundi 27 août 2012 la ville de Tripoli recevait la chaîne télévisée LBCI et pour la première fois, à la « Menchieh », le jardin public du Palais Nawfal au cœur du Tall, 1er jardin public au Liban, dit Elias Khlat, non loin de la place de l’Horloge. Ce lundi n’était pas un lundi ordinaire. C’était le premier jour- depuis les derniers événements- où l’on pouvait entendre les bruits habituels des klaxons qui assourdissent les lieux. Ce lundi était un jour de trêve annoncée la veille par les députés de la ville qui s’étaient réunis, et pour la énième fois, depuis le 11 mai dernier, date des violents affrontements des deux habituels camps belligérants de Tebbaneh et Baal Mohsen, sans proposer de solution à cette situation qui s’envenime de jour en jour.

Crédit photo : François El-Bacha

L’événement était de taille. Le plateau de « Nharkom Saïd » s’était installé à Tripoli par solidarité avec les tripolitains- a affirmé la journaliste Dima Sadek. Elle affirme vouloir entendre la voix de la population, des tripolitains neutres, de cette société civile qui refuse de se résigner, celle qui dénonce l’état dans lequel est plongée leur ville tant aimée, la voix qui s’oppose à la guerre civile qui menace le Liban et dont les racines pourraient partir du Liban nord.

L’émission s’est articulée autour de trois axes.Dans sa première partie elle a  donné  la  parole au  Maire de Tripoli Dr. Nader Ghazal  et à Dr. Samer Annous, Universitaire, co- fondateur de « Tripoli sans armes », et dans la deuxième partie, le pôle social, Elias Khlat militant, fondateur de Friends of  Tripoli Railway station et de Tripoli Foundation a remplacé Dr. Ghazal, pour parler de la situation sociale catastrophique de la ville quant à la troisième partie, elle a traité des problèmes politiques et sécuritaires récurrents « le wild west », tel que le décrit samer Annous.

Tout au long de l’émission la journaliste et ses invités n’ont eu de cesse de rappeler l’état de misère dans lequel la ville est plongée,  rappelant les chiffres du PNUD qui ont Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le premier piège tendu au gouvernement Mikati

Posted by jeunempl sur juin 20, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Après les tirs des armes à feu, place aux tirs des déclarations verbales. Entre les députés du Nord appartenant au bloc du Futur et les ministres originaires de Tripoli au sein du nouveau gouvernement, la polémique bat son plein et donne un avant-goût de ce qui attend la nouvelle équipe. Pourtant, ceux qui analysent les événements de vendredi loin de toute affectivité estiment que ce qui s’est passé est bien plus important que la rivalité devenue ordinaire entre les partisans du courant du Futur furieux d’avoir perdu le pouvoir et ceux des nouveaux ministres. Il est ainsi arrivé aux miliciens de Bab Tebbaneh et à ceux de Baal Mohsen de se battre pendant des mois sans faire six victimes, comme cela a été le cas en quelques heures vendredi. Il y a donc eu, selon les milieux gouvernementaux, un coup bien prémédité et précis qui consistait à verser rapidement le sang et à faire des victimes pour provoquer une nouvelle cassure au sein de la société tripolitaine et dans le tissu social libanais en général. D’ailleurs, le Premier ministre Nagib Mikati, qui se rendait dans sa ville natale pour la première fois depuis la formation du gouvernement et qui arrivait en quelque sorte dans une atmosphère de liesse, a immédiatement annulé toutes les festivités prévues et cessé de recevoir ceux qui voulaient le féliciter.

C’est dire, ajoutent ces milieux, que ceux qui avaient planifié le coup voyaient grand et avaient des enjeux qui dépassaient les frontières du Liban. Au départ, selon eux, il y avait certainement une curieuse coïncidence. La visite de Nagib Mikati et des nouveaux ministres à Tripoli avait été annoncée à l’avance ainsi que les festivités prévues. Et pourtant, la Ligue des étudiants islamiques a choisi d’organiser une manifestation de solidarité avec le peuple syrien le même jour, au même moment, dans un secteur particulièrement sensible, la rue de Syrie, si bien nommée, qui sépare Baal Mohsen de Bab Tebbaneh. La manifestation aurait pu avoir lieu à la place « Allah » ou n’importe où à Tripoli, mais l’organiser en ce lieu précis, poursuivent les sources gouvernementales, ne peut qu’être considéré comme de la provocation. Celle-ci a d’ailleurs atteint son premier but, celui de faire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :