Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ayatollah’

S.Nasrallah: Le Hezbollah capable de transformer en enfer la vie des Israéliens

Posted by jeunempl sur août 19, 2012

Al Manar

Le Hezbollah est capable de transformer en enfer la vie des millions d’Israéliens en cas d’agressions contre le Liban, c’est ce qu’a affirmé, ce vendredi, le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, lors d’une cérémonie à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds.

La guerre contre le Liban sera très couteuse, a averti sayed Nasrallah, et d’ajouter : « la résistance est capable de viser en un nombre limité de missiles précis quelques cibles en Palestine occupée qui pourront transformer en un véritable enfer la vie des millions d’Israéliens.

Voici les principaux points de son discours :

Nous nous rencontrons une nouvelle fois à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds décrétée par l’Imam Khomeiny, le dernier vendredi du mois de Ramadan.

Nous voulons dire à nos ennemis et nos amis que la question d’AlQuds et de la Palestine est une cause loin de toutes les divergences. Et notre attachement religieux à cette cause est inébranlable.

Aujourd’hui nous ne pourrons pas concevoir l’avenir d’AlQuds sans celui de l’entité sioniste. Nous ne pourrons pas parler de la restitution d’AlQuds à la nation et au peuple palestinien en présence d’ « Israël ».

AlQuds fait l’unanimité parmi les Israéliens et les différences sont dissipées quand il s’agit d’AlQuds. Ce qui n’est pas le cas des Arabes.

Les Israéliens sont unanimes sur le fait qu’AlQuds est la capitale éternelle d’Israël. La judaïsation de cette ville bat son plein… AlQuds se perd de jour en jour, au moment où les Arabes et les musulmans sont préoccupés par leurs divergences.

S’agissant de l’environnement stratégique d’Israël, notre ennemi a malheureusement certains avantages. Les Israéliens organisent chaque année des conférences pour discuter de la stratégie d’Israël, des défis militaires, démographiques, économiques auxquels ils font face. Ce qui n’est pas le cas des pays Arabes.

Chaque année, nous lisons les plans et les dossiers discutés lors de ces conférences. En 2010 et 2011, ils évoquaient de grandes préoccupations, et des menaces surtout après les développements dans les pays arabes : la chute de Moubarak, le retrait américain humiliant de l’Irak, la chute des régimes soi-disant modérés et la puissance de l’Iran.

Ils craignaient la naissance d’un grand axe régional en faveur de la Palestine et des Palestiniens et contre Israël. Or, après les événements en Syrie, l’image a changé. La Turquie, qui soutenait la cause palestinienne, a réduit à zéro ses relations avec la Syrie. Il en est de même pour ses relations avec l’Irak qui sont devenues tendues, et avec l’Iran qui sont plutôt froides.

Les changements dans les pays arabes ont été exploités en faveur de la crise syrienne, et de la création d’une atmosphère d’animosité des pays arabes envers l’Iran…Par conséquent, Israël parle aujourd’hui d’espoir, d’un avenir prospère et d’une Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Londres embarrassée après un hommage au grand ayatollah Fadlallah par son ambassadrice au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2010

AP

L’ambassadrice de Grande-Bretagne au Liban a provoqué la colère des Israéliens et l’embarras de Londres, en rendant hommage sur son blog officiel au défunt grand ayatollah Faldallah, le plus haut dignitaire chiite libanais, souvent présenté comme le chef spirituel du Hezbollah.

Frances Guy, en poste à Beyrouth depuis près de quatre ans, a publié cet hommage après la mort du grand ayatollah Mohammed Hussein Fadlallah à la fin de la semaine dernière. Dans un message sur son blog sur le site du Foreign Office, le ministère britannique des Affaires étrangères, elle salue un « vrai homme de religion ».

« Si j’ai été triste d’apprendre la nouvelle, je sais que les vies d’autres personnes seront vraiment dévastées. Le monde a besoin de plus d’hommes comme lui prêts à tendre la main au-delà des confessions, à reconnaître la réalité du monde moderne et oser remettre en cause les vieilles contraintes », ajoute-t-elle. « Puisse-t-il reposer en paix ».

Des propos qui ont rendu furieux les responsables israéliens à Jérusalem. Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor a décrit le grand ayatollah Fadlallah comme un extrémiste qui a inspiré « des attentats suicide, des assassinats et toutes sortes de violence gratuite ». « L’ambassadrice de Grande-Bretagne doit décider si promouvoir le terrorisme et lui donner une justification religieuse peut être considéré comme un héritage à chérir », a-t-il ajouté.

Finalement, le Foreign Office a fait savoir vendredi que le texte avait été retiré du blog « après mûre considération », et sans autre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CNN ontslaat Midden-Oostenredacteur wegens tweet

Posted by jeunempl sur juillet 8, 2010

Knack.be

De Amerikaanse nieuwszender CNN heeft Midden-Oostenredacteur Octavia Nasr ontslagen nadat die zich op Twitter lovend had uitgelaten over de overleden Libanese grootayatollah Mohammed Hussein Fadlallah. De man gold als inspirator voor de Hezbollahbeweging.

CNN zegt dat Nasr, die in Libanon werd geboren en al 20 jaar voor CNN werkte, ontslagen werd omdat ze haar eigen geloofwaardigheid en die van de zender op het spel heeft gezet.

Fadlallah overleed zondag op 75-jarige leeftijd. In een reactie op zijn overlijden schreef Nasr op de microblogdienst Twitter: “Ik betreur het overlijden van Fadlallah… Een van Hezbollahs grootsten die ik enorm respecteer.”

Nasrs tweet leidde tot veel ophef. Ze bood onmiddellijk haar excuses aan en verduidelijkte dat ze Fadlallah loofde omwille van zijn baanbrekende standpunten over vrouwenrechten.

Fadlallah was een van de hoogstgeplaatste sjiitische geestelijken van Libanon, en werd vaak omschreven als inspiratiebron voor de radicale sjiitische Hezbollahbeweging. Die wordt door de Verenigde Staten en Israël als een terroristische organisatie beschouwd.

Posted in Géneral, Nederlands, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chef spirituel des chiites libanais inhumé à Beyrouth

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2010

AFP

Des dizaines de milliers de personnes ont participé mardi dans la banlieue sud de Beyrouth aux funérailles du Grand ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah, considéré comme le premier mentor du Hezbollah et figure éminente de l’islam chiite.

Le Liban a décrété une journée de deuil à la mémoire de l’ayatollah, qui était inscrit par les Etats-Unis sur leur liste des « terroristes internationaux » établie en 1995.

Une marée noire a envahi les rues de la banlieue sud de Beyrouth, un bastion du Hezbollah, tandis que des hauts-parleurs diffusaient des prières et des discours du dignitaire, décédé dimanche à l’âge de 75 ans à la suite d’une hémorragie interne.

« Le Sayyed (titre donné aux descendants du Prophète Mahomet) est le bien-aimé de Dieu », scandaient les fidèles habillés en noir, portant également des portraits du défunt ainsi que des drapeaux noirs en signe de deuil.

Des femmes éplorées en tchador étaient alignées sur les deux bords des rues et certaines se sont évanouies en raison de l’émotion et de la chaleur, selon un correspondant de l’AFP.

Le cortège, qui s’est ébranlé en début d’après-midi, est arrivé vers 16H00 locales (13H00 GMT) à la mosquée Al-Imamayn al-Hassanayn, où l’ayatollah Fadlallah doit être enterré.

« Je suis venu parce que le Sayyed a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah n’est plus

Posted by dodzi sur juillet 4, 2010

L’Orient le Jour

Le Grand ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah est décédé dimanche à l’âge de 75 ans, a affirmé un de ses principaux conseillers. « Sayyed Fadlallah est mort », a déclaré ce proche sous couvert d’anonymat. L’ayatollah Fadlallah avait été admis vendredi à l’hôpital Bahmane dans la banlieue-sud de Beyrouth souffrant d’une hémorragie interne. Son état de santé s’était gravement détérioré samedi, nécessitant une intervention médicale aux soins intensifs de l’hôpital. La chaîne de télévision du Hezbollah, al-Manar, a interrompu ses programmes et diffusé des versets du Coran avec à l’écran un portrait fixe du Grand ayatollah. Le mouvement chiite libanais a regretté la disparition du « grand savant combattant Sayyed Fadlallah », estimant qu’elle constituait « une perte pour le Liban, la nation musulmane et le monde tout entier », selon al-Manar. Les routes menant à l’hôpital Bahmane et à la mosquée voisine Hassanein étaient coupées dimanche à la mi-journée et les proches du dignitaire s’étaient rassemblés dans la mosquée pour recevoir les condoléances.

« Sayyed Fadlallah représentait l’indépendance et le progrès et était un partisan de la science et du développement touten respectant les fondamentaux de la religion », a déclaré le ministre de la Santé, Mohammad Khalifé, à l’annonce du décès.

Mohammad Hussein Fadlallah était considéré comme le guide spirituel du Hezbollah, durant les premières années de ce mouvement fondé en 1982 avec le soutien des Gardiens de la Révolution iraniens.

À l’instar du leader actuel du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, il est inscrit par les États-Unis sur leur liste des « terroristes internationaux » établie en 1995. Il avait été accusé dans les années 1980 par les médias américains d’être à l’origine des prises d’otages d’Américains au Liban par des groupes radicaux liés à l’Iran. D’autres médias le présentaient également comme un médiateur dans cette crise, mais la nature de son rôle n’a jamais été élucidée.
Dès les premières années, les relations s’étaient distendues entre l’ayatollah et le Hezbollah à cause de l’influence grandissante de Téhéran sur le « parti de Dieu » mais le « Sayyed » (titre donné aux descendants du prophète Mahomet, ndlr) était resté un partisan de la Révolution islamique en Iran et de la lutte armée contre Israël.

Auteur de plusieurs ouvrages théologiques, il était connu pour son ouverture sur le développement scientifique et son audace dans l’interprétation des textes de l’islam (ijtihad, propre au chiisme). Le charismatique dignitaire à la barbe blanche et au visage serein était connu pour ses avis religieux tolérants, notamment vis-à-vis des femmes.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Iran, ennemi ou partenaire? Un casse-tête pour Washington

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

24 Heures

DÉCRYPTAGE | Plus que jamais, Téhéran est en position de force face aux Etats-Unis. De l’Afghanistan à l’Irak, du Liban à la bande de Gaza, la République islamique joue un rôle incontournable. Pas sûr, dans ces conditions, que les mollahs soient pressés de saisir la main tendue par Barack Obama.

Infographie

Il y a, comme ça, des coïncidences troublantes. Hier, des médias iraniens annonçaient que la République islamique venait de procéder au tir expérimental d’un nouveau missile à longue portée. Sans précision. De quoi inquiéter tous ceux qui ont entendu, la semaine dernière, un officier iranien de haut rang déclarer que les missiles pouvaient désormais atteindre les sites nucléaires israéliens…

Mais surtout: voilà qui laissait bien des observateurs perplexes, au lendemain de la rencontre encourageante, samedi à Damas, entre l’émissaire américain Jeffrey Feltman et le chef de la diplomatie syrienne Walid al-Moualem. Depuis 2005, on n’avait pas vu un tel rapprochement entre les Etats-Unis et le principal allié de l’Iran. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :