Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Avocat’

Un dispensaire juridique pour les défavorisés

Posted by jeunempl sur avril 25, 2012

Le Commerce du Levant

L’Université Saint-Joseph (USJ) ouvre en octobre prochain un dispensaire juridique pour apporter conseils et soutien aux Libanais qui n’ont pas les moyens de réaliser certaines démarches juridiques par eux-mêmes.

L’ouverture de ce dispensaire juridique est une première au Liban. Initiée par les membres de l’Opération 7e Jour, une association qui réunit les facultés et institutions de l’USJ, l’Hôtel Dieu de France et le pôle technologique de Berytech depuis juillet 2006, cette nouvelle structure entend répondre à un double objectif. D’une part, aider les Libanais dans leurs démarches administratives et les conseiller juridiquement. D’autre part, former les étudiants de droit avant leur stage au barreau en les impliquant comme bénévoles dans le projet.

« Beaucoup de Libanais n’ont tout simplement pas les moyens de consulter un professionnel du barreau. D’autres craignent de n’être pas reçus par un avocat, leur dossier n’étant pas suffisamment porteur. Nous souhaitons les aider à dépasser ces barrières afin d’entreprendre leurs démarches plus sereinement », explique Leïla Rizk, de la faculté de droit et de sciences politiques.

Cette aide juridictionnelle ne concernera que les cas « simples », comme des litiges liés au loyer, une séparation de biens entre époux, voire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ziad Baroud : Ambition et réalisme

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2011

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

On n’a jamais vu au Liban un ministre quitter le pouvoir, plus populaire à sa sortie qu’à son entrée en politique. Rarement un ministre de l’Intérieur a fait autant l’unanimité autour de sa personne. Appuyé et respecté de tous les bords, Ziad Baroud a réussi l’impossible pari de rester à égale distance de tout le monde. Aujourd’hui hors du ministère mais pas loin de la politique, Ziad Baroud nous parle de son expérience, de sa vie loin du pouvoir et de ses ambitions.

Avocat de formation, Ziad Baroud fait ses premiers pas en politique dans le cadre de l’Association libanaise pour la démocratie des élections, dont il est le co-fondateur en 1996 et dont il est élu secrétaire général en 2004-2005. C’est dans ce cadre qu’il dirige une équipe d’observateurs, composée de 1350 personnes pendant les élections de 2005. C’est ensuite son action au sein de la Commission nationale pour la loi électorale présidée par Fouad Boutros qui fera parler de lui.

Où en est-il aujourd’hui? «J’ai le sentiment d’avoir récupéré ma vie. J’ai repris mon travail d’avocat. Ce n’est pas que je me plains des trois années passées au ministère de l’Intérieur. Bien au contraire, j’ai accumulé une très grande expérience qui m’a rendu beaucoup plus fort. Mais aujourd’hui, j’ai retrouvé ma liberté d’action qui m’est très chère. Je me sens bien. J’ai tenu jusqu’au bout. Je n’ai pas quitté au moment où les difficultés étaient grandes», confie Ziad Baroud. Et des difficultés, il en a connues le jeune ministre de l’Intérieur. Pour lui, l’affaire la plus critique demeure la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan : Dur labeur et détermination

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2011

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Ibrahim Kanaan - député du Metn (CPL - Tayyar)

«Tu ne reviendras pas». Le général Michel Aoun ne croyait pas bien si dire en adressant ces paroles prémonitoires à Ibrahim Kanaan, venu lui faire ses adieux à Baabda avant de partir en voyage de noces, quelques jours avant le fameux 13 octobre 1990. Fraîchement marié à Tania Saade, le jeune avocat ne savait pas encore que son voyage, initialement prévu pour trois semaines, allait durer plus d’une dizaine d’années et qu’il allait démarrer en Grande- Bretagne un long parcours qui sera couronné par son élection en tête de liste, deux fois de suite au siège de député maronite du Metn. Tout comme il occupera diverses fonctions auprès des Commissions parlementaires, dont la dernière en date est celle de président de la Commission des Finances et du Budget.

En cette année 1990, la situation ne fait que se dégrader au Liban, et l’idée du retour se fait de plus en plus improbable. Ibrahim Kanaan décide alors de s’installer provisoirement à Londres et commence ses contacts auprès des cabinets d’avocats de la City. C’est finalement chez Elliott and Company qu’il sera engagé. Mais les conditions ne sont pas des meilleures: relégué dans un petit bureau au sous-sol, sans secrétaire, il ne dispose même pas d’une ligne téléphonique. C’est avec nostalgie qu’Ibrahim Kanaan parle de cette époque: «La situation était difficile. On avait loué une maison mais on ne disposait pas d’une voiture. Souvent avec ma femme on faisait à pied l’aller-retour deux fois au supermarché pour apporter nos affaires dans le chariot et ensuite ramener celui-ci». C’est à cette époque que naît sa première fille Maria, 20 ans aujourd’hui, suivie trois ans plus tard par Rita, 17ans. Pourtant, le jeune père ne profite pas pleinement de ses filles. «Je travaillais presque 24h/24». Ses efforts et sa ténacité ont tôt fait d’attirer l’attention de ses patrons et très vite il fut promu. Il est affecté au département international. Fini le bureau au sous-sol. Désormais, il assiste à tous les séminaires et fait partie de plusieurs organismes. A côté de son travail de juriste, Ibrahim Kanaan fait du lobbying et s’introduit petit à petit dans les sphères politiques britanniques. Le message qu’il véhicule dans toutes ses démarches et ses initiatives: la souveraineté et l’indépendance du Liban.

Pour lui, le Liban n’est pas simplement un message ou un point sur la carte. Le Liban est une nécessité politique et économique. Au sein de l’Euro-american lawyers group, et sous son impulsion, est créé le British Middle East law council, dont il sera le coordinateur. Et c’est dans le cadre de cette fonction qu’il rentrera au Liban pour organiser une très grande conférence, qui sera tenue à Abou Dhabi, baptisée Lebanon: The rebirth et à laquelle participeront les Ordres des avocats de Beyrouth et de Tripoli ainsi que les plus grandes firmes d’avocats britanniques. Plusieurs congrès suivront et auront tous pour thème l’échange et le développement des relations libano-européennes, la modernisation des lois libanaises…

Le mari et le père

C’est une période très active pour Ibrahim Kanaan sur le plan professionnel, où il enchaîne voyage sur voyage. Sa famille dans tout cela? Avec émotion le député confie: «Ma femme et mes filles sont mes victimes. Je n’ai pas vu Maria et Rita grandir. J’aimerais pouvoir retourner en arrière pour rattraper le temps perdu. Pourtant, dans tous mes voyages, elles étaient toujours présentes. Je leur ramenai souvent des souvenirs des aéroports. Aujourd’hui, elles ont grandi. Elles comprennent mieux mes absences et apprécient ce que j’ai fait». A l’égard de sa femme Tania, il se sent aussi coupable. «Elle m’a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Johan Verkammen: Un diplomate sans chichis

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2010

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

1m 90 de bonne humeur, de simplicité et de transparence. C’est en trois mots ce qui caractérise surtout l’ambassadeur de Belgique, en poste au Liban depuis trois ans maintenant. Lui qui est né à Beyrouth, il y a de cela 45 ans, ne s’imaginait pas retourner un jour sur cette terre qui l’a vu naître, pour y servir de représentant pour son pays. Johan Verkammen a reçu Magazine dans la résidence de l’ambassade de Belgique, à Yarzé, avec une simplicité déconcertante. Très loin de se prendre lui-même au sérieux, il se dévoue cependant à sa carrière avec passion. Portrait d’un diplomate qui ne se force pas pour sourire…

«C’est beaucoup de chance d’être ambassadeur à mon âge», raconte Johan Verkammen avec un sourire satisfait. Il ajoute que c’est encore plus de chance d’être nommé à Beyrouth dans la force de l’âge, pour pouvoir profiter des activités exceptionnelles qu’offre le pays.

Activités exceptionnelles? Nous nous demandons un moment si l’ambassadeur de Belgique n’essaie pas, pour faire plaisir aux Libanais, de gonfler les attributs du pays du Cèdre.
Mais non, loin de là. C’est que, à part son métier de diplomate, qu’il vit pleinement, Verkammen est aussi, même s’il s’en défend, un grand sportif, digne de figurer parmi les athlètes de haut niveau!

S’il aime bien pratiquer beaucoup d’activités physiques, il a une passion particulière pour le vélo. Il a même transporté le sien dans ses bagages, en apprenant sa nomination à Beyrouth. Il l’enfourche régulièrement, et pas pour faire des balades le dimanche au centre-ville! Trop relax pour notre diplomate… Non, lui, c’est plutôt un Yarzé-Damas qui le tente des fois, ou alors un «polyathlon» aux cèdres, avec rafting, vélo, natation et hiking pendant plus de 12 heures, pourquoi pas?

C’est rien moins qu’un aller-retour depuis la résidence de l’ambassade jusqu’à la capitale syrienne qu’a effectué l’ambassadeur de Belgique, il y a deux ans de cela. Incognito. Sans gardes, seul sur la route, cycliste Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Cour européenne de Justice dessine les frontières d’Israël

Posted by jeunempl sur mars 7, 2010

Par Me Gilles Devers – Libnanews

Israël, c’est 1967. La Cour de Justice de l’Union Européenne a rendu hier un très important arrêt : les produits issus des territoires occupés de Palestine ne peuvent être exportés que par les Palestiniens. Au départ, une affaire de droit douanier, et à l’arrivée,  la frontière de 1967 comme limite de la souveraineté de l’Etat d’Israël consacrée par une cour internationale. C’est la politique, et non le droit, qui mène le monde, mais cette décision de justice est destinée à marquer.

Le processus de Barcelone

Tout part du processus de Barcelone, de 1995 : l’Union européenne décide de s’ouvrir aux pays du pourtour de la Méditerranée. Un objectif, faciliter les échanges, et un moyen, la levée des droits de douanes. Dans ce cadre ont été signé des accords avec l’Algérie, Chypre, l’Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, Malte, le Maroc, la Syrie, Tunisie, la Turquie et Autorité palestinienne. L’accord avec Israël est entré en vigueur le 1er juin 2000. Tout va bien.

Le débat est apparu non pas sur la validité juridique de l’accord, mais sur les pratiques qu’il induisait,  par des exportations sous certificat israélien de produits issus des territoires occupés de Palestine, et donc palestiniens. Il s’en est suivi une série de mises au point de la part des instances européennes, qui par un dernier avis (n° 2005/C 20/02) exigent à compter du 1er février 2005 sur tous les certificats de circulation « le nom de la ville, du village ou de la zone industrielle où a eu lieu la production conférant le statut d’origine ». Impeccable ? Imparable ? Non, car le texte s’en remet à l’entreprise exportatrice et aux autorités israéliennes pour établir ce certificat… C’est tout problème de l’affaire Brita.

L’affaire Brita

Brita est une société allemande qui importe des gazéificateurs d’eau fabriqués par un fournisseur israélien, Soda-Club, société dont le site de production est implanté à Mishor Adumin, en Cisjordanie, à l’est de Jérusalem. Démarche banale : Brita demande aux autorités douanières allemandes de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009- Biographie: Ibrahim Kanaan (Metn)

Posted by jeunempl sur juin 2, 2009

MPLBelgique.org

Ibrahim Kanaan est candidat maronite du Courant Patriotique Libre et tête de liste du Changement et de la Réforme dans la circonscription du Metn.

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Candidat: Ibrahim Kanaan
Courant Patriotique Libre
Maronite – Metn
Site officiel

Ibrahim Kanaan sert actuellement son premier mandat de député libanais, représentant la circonscription du Metn, région qui couvre une grande part du Mont-Liban.
A noter qu’il fut en tête des candidats s’étant présentés en 2005 au Metn avec 56 840 voix, sur la liste du Courant Patriotique Libre.

Les priorités de Kanaan sont de proposer une nouvelle loi électorale qui reflète de la meilleure façon la représentation politique de la société au parlement, de créer des emplois et des opportunités économiques dans tout le Liban, de combattre la corruption dans les secteurs privés et publics, de réduire les coûts des soins de santé, d’améliorer l’indépendance de la Justice et de restructurer l’appareil sécuritaire.

En tant que président de la commission parlementaire de la Jeunesse et des Sports, il a un impact sur presque tout ce qui touche à la vie des Jeunes et des moins jeunes. Il est également secrétaire général du bloc parlementaire du Changement et de la Réforme. Il est membre élu de la plus haute cour parlementaire et membre actif à la commission de la Justice et de l’Administration ainsi que membre de la commission parlementaire des Droits de l’Homme. D’ailleurs, il préside depuis 2004 le comité international des affaires légales à l’Association du Bareau de Beyrouth.

Politique
– Il a créé le Front Libanais de Libération à Londres en 1990
– Il a contribué à créer l’Association Libano-britannique pour les libertés civiles au Liban. Celle-ci comprenait un certain nombre de députés britanniques, parmi eux un ancien ministre des Affaires Etrangères. Une délégation de l’Association a visité le Liban du 7 au 10 avril 1996, participant à une conférence dont le titre était: « Démocratie au Liban: Loi électorale et surveillance des élections », organisé par le Centre Libanais des études légales et économiques, présidé par Kanaan.
– Désigné le 7 février 2005 par le chef du Courant Patriotique Libre, le général Michel Aoun, comme la tête de liste du CPL au Metn, pour l’un des 4 sièges maronites de la circonscription, lors des élections parlementaires en 2005.
– Membre du Conseil de la cour parlementaire de la Haute Justice pour les présidents et ministres.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Neemtallah Fares Abi Nasr (Kesrouan)

Posted by jeunempl sur mai 10, 2009

MPLBelgique.org

Neemtallah Abi Nasr est candidat indépendant sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 5 sièges maronites du Kesrouan.

Neemtallah-Abi-Nasr-elections09Candidat: Neemtallah Fares Abi Nasr
Indépendant
Maronite – Kesrouan

Données personnelles
– Date de naissance: 1936
– Village: Chananir – Kesrouan (Liban)
– Marié à Samia Fares, ils ont ensemble 3 enfants.

Etudes
– Droit français à l’Université St Joseph (USJ – Liban)
– Droit libanais à l’Université St Joseph (USJ – Liban)

Activités passées
– 1974 : Avocat (Liban)
– 1994 – 1997: Secrétaire général de la Ligue Maronite (Liban)
– 2000 – 2005: Membre du Parlement (Liban) – Elu en tant que député maronite de la circonscirption de Kesrouan-Jbeil au Mont-Liban

Activités courantes
– 2005 : Elu en tant que député maronite de la circonscirption de Kesrouan-Jbeil au Mont-Liban
– Rapporteur de la commission de l’Agriculture et du Tourisme (Liban)
– Membre de la commission de l’Administration et de la Justice (Liban)
– Membre du bloc du Changement et de la Réforme, présidé par le général Michel Aoun
– Président du Parti Démocratique Chrétien

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Ghassan E. Moukheiber (Metn)

Posted by jeunempl sur mai 7, 2009

MPLBelgique.org

Ghassan Moukheiber est candidat indépendant pour l’un des deux sièges orthodoxes de la circonscription du Metn, sur la liste du Changement et de la Réforme.

moukheiber_ghassanCandidat: Ghassan E. Moukheiber
Indépendant
Orthodoxe – Metn

Site officiel

Informations personnelles
* Célibataire, né le 8 décembre 1958 à Beit-Méry.
* Elève de l’école « Grand Lycée Français de Beyrouth » (1963- 1975) et de l’école des Frères Mont-La-Salle,  à Aïn-Saadé (1976).

Avocat au Barreau de Beyrouth depuis 1981.
* Licencie en droit de l’université Saint-Joseph (Beyrouth – Liban).
* Magistère en droit LL.M. de la faculté de droit de l’université de Harvard (Massachusetts – Etats-Unis).
* Doctorant en Droit – faculté de Droit de l’université de Paris II. Thèse interrompue.
* Fondateur et associé dans le bureau d’avocats « Moukheiber & Associes ». Depuis sa députation, Me. Moukheiber a pratiquement gelé ses activités professionnelles en tant qu’avocat pour se concentrer pleinement à l’action politique et associative.

Enseignant Universitaire
* A été chargé d’enseignement d’un séminaire de « droits de l’homme » a la faculté de droit et des sciences politiques à l’université Saint-Joseph.
* Il a enseigné, antérieurement, à la même faculté l’ « Introduction au droit » en langue anglaise.
* De même, il a enseigné et entraîné l’art de négociation et de médiation dans plusieurs universités libanaises (USJ, USEK et AUB) ainsi que dans des ateliers de formation spécialisés (depuis 1985).
* Me. Moukheiber a publié de nombreux articles et donné de nombreuses conférences concernant le droit, la politique, la démocratie et son développement, droits de l’homme, règlement des litiges par la négociation et la médiation, et le développement du travail parlementaire (Voir la page spéciale relative aux articles en Arabe, Anglais et Francais).

Député au parlement libanais, représentant le district du Metn depuis 2002, membre du Bloc du Changement et de la Reforme, Rapporteur Général de la Commission des droits de l’homme et membre de la Commission des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Georges Ibrahim Abdallah ne sera pas libéré

Posted by dodzi sur mai 6, 2009

20minutes.fr

georges-ibrahim-abdallahJUSTICE – L’ancien chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises, condamné à perpétuité en 1987 pour complicité dans l’assassinat de deux diplomates, avait fait une demande de liberté conditionnelle…

«C’est une décision parfaitement pétainiste.» Avec Jacques Vergès comme avocat, le rejet de la demande de liberté conditionnelle de Georges Ibrahim Abdallah se devait d’être dignement commentée. Chose faite, ce mardi, dès la décision de la cour d’appel de Paris connue.

Car pour l’avocat, «on dit à quelqu’un qui est Libanais, « engagez-vous à ne jamais vous battre même si le Liban est envahi »». La chambre de l’application des peines de la cour a estimé que Georges Ibrahim Abdallah était un «activiste résolu et implacable», et qu’il risquait de reprendre son combat révolutionnaire en cas d’expulsion vers le Liban.

Condamné à perpétuité en 1987

A 57 ans, le Libanais est incarcéré depuis 1984. Ancien chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises, il a été condamné à la réclusion à perpétuité à Paris en février 1987, pour complicité dans les assassinats, en 1982, de deux diplomates, l’Américain Charles Robert Day et l’Israélien Yacov Barsimantov. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun: «Je suis l’héritier de la mauvaise situation engendrée lors de l’occupation syrienne au Liban»

Posted by jeunempl sur novembre 18, 2008

Libnanews

General Michel Aoun

General Michel Aoun

A l’issue de la réunion hebdomadaire du bloc de la Réforme et du Changement, le chef du CPL général Michel Aoun a estimé que le gouvernement libanais régresse de jour en jour, avant d’affirmer que le pouvoir du président de la République se trouve au Grand Sérail de Beyrouth et non au palais présidentiel de Baabda, et que toute autre explication serait d’ordre spéculatif. Le chef du CPL a signalé qu’il jouit désormais d’une immunité naturelle contre les attaques politiques, tout en se demandant pourquoi les autres s’acharnent toujours à l’attaquer alors qu’il n’est que l’héritier de la mauvaise situation commise par ceux qui l’attaquent aujourd’hui lors de l’occupation syrienne.

Indiquant que le ministre des Télécoms Gebran Bassil n’a pas commis de tort et qu’il avait le droit d’agir comme il l’a fait, Aoun a expliqué que Bassil a eu recours au gouvernement de son propre gré, avant d’ajouter qu’il aurait pu approuver le contrat de prolongation sans consulter le cabinet ministériel, et que tout autre déclaration ne peut être qu’erronée.

Concernant les élections Conseil de l’Ordre des Avocats, le député du Kesrouan a affirmé que le CPL n’avait qu’un seul candidat qui a obtenu le plus grand nombre de voix, et d’ajouter que le candidat André Chidiac est considéré comme « un des siens » et que le troisième candidat est membre du Kataëb et le quatrième est un candidat indépendant, avant de se demander comment cette victoire a été attribuée par certains médias Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :