Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Avigdor Lieberman’

Adhésion de la Palestine à l’Unesco : Israël prépare la riposte

Posted by dodzi sur novembre 1, 2011

France 24

Le gouvernement de Benjamin Netanyahou doit plancher ce mardi sur la réponse à apporter à l’admission de la Palestine à l’Unesco. Washington a déjà annoncé la suspension de sa contribution à l’agence onusienne chargée de la protection des cultures.

Le cabinet restreint de M. Benjamin Netanyahu doit se réunir mardi pour examiner sa réponse au vote la veille, au siège de l’Unesco à Paris, en faveur de l’admission de la Palestine à l’organisation internationale, selon les médias et un responsable israélien.

« Le cabinet restreint qui compte huit ministres doit se réunir dans l’après-midi pour faire le point sur les réponses d’Israël à ce vote », ont indiqué les médias israéliens.

« Nous allons examiner comment nous entendons réagir à ce vote », a confirmé à l’AFP un haut responsable israélien qui a requis l’anonymat.

Interrogé mardi matin à la radio publique, le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon a pour sa part affirmé qu' »Israël veut peser ses réactions à ce vote au niveau diplomatique et politique en tenant compte de ses intérêts ».

Selon lui, « l’Unesco est devenue une organisation politique en intégrant en son sein un Etat qui n’existe pas, à la suite du vote d’une majorité automatique de ses membres (…) Cette démarche des Palestiniens prouve qu’ils ne veulent ni la paix ni des négociations, mais entendent perpétuer le conflit ».

M. Ayalon a par ailleurs indiqué qu’Israël allait exprimer sa « déception » à la France pour son vote qu’il a jugé « bizarre, car la France, un pays ami, a cédé à l’Autorité palestinienne après avoir essayé de la dissuader de sa démarche à l’Unesco ».

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a décidé lundi à Paris de l’admission de la Palestine comme membre à part entière par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre.

Selon le quotidien Haaretz, « Israël envisage de punir l’Autorité palestinienne (..) Le cabinet de sécurité va discuter d’éventuelles sanctions » frappant l’Autorité palestinienne. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban et Israël se disputent le gaz de Méditerranée orientale

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2011

Paul Khalifeh – RFI

Le ton monte entre le Liban et Israël au sujet de l’exploitation de ressources gazières en Méditerranée. Beyrouth accuse Tel-Aviv d’avoir empiété sur sa souveraineté maritime dans un accord ratifié avec Chypre. Ce nouveau litige s’ajoute à celui des fermes de Chebaa occupées par Israël et revendiquées par le Liban. Cette fois, les enjeux économiques sont énormes car les découvertes de gaz sont gigantesques.

De notre correspondant à Beyrouth,

L’annonce de la découverte d’importants gisements de gaz et de pétrole, à l’Est de la Méditerranée, il y a un peu plus d’un an, avait ravivé l’inquiétude de voir une recrudescence de la tension entre le Liban et Israël. Aujourd’hui, ces craintes sont parfaitement justifiées. Depuis l’annonce par l’Etat hébreu de la conclusion d’un accord sur le tracé des frontières maritimes avec Chypre, début juillet, les déclarations belliqueuses fusent de part et d’autre. Beyrouth estime que ce tracé pénètre sur une distance de 19 kilomètres dans sa Zone économique exclusive (ZEE). Il a donc été décidé d’accélérer les procédures pour ne pas laisser le champ libre à l’Etat hébreu, avec lequel le Liban est techniquement en guerre depuis 1948.

Le président du Parlement, Nabih Berri, a assuré, mercredi 20 juillet 2011, que le Liban est fermement déterminé à défendre tous ses droits. « Il faut faire face aux tentatives israéliennes de violer nos eaux territoriales ou de mettre la main sur le pétrole et le gaz libanais, a dit ce leader chiite, allié du Hezbollah. Le Liban effectuera les démarches nécessaires et accélèrera la promulgation de la loi du tracé des frontières maritimes. Un projet de loi est en voie d’élaboration pour être examiné lors d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban met en garde Israël contre toute délimitation unilatérale des frontières maritimes

Posted by jeunempl sur juillet 13, 2011

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

Nagib Mikati n’a pas de chance : l’actualité ne lui laisse pas de répit. Après Tripoli et le TSL, ce sont les frontières maritimes qui lui sautent au visage. Tout occupé à lutter contre le moulin à vent de la discorde, il avait oublié ce point-là. Laissées à l’abandon – comme nos frontières terrestres, flasques méduses –, nos frontières maritimes se rappellent aujourd’hui à nous de façon dramatique. Pendant que nous discutions portefeuilles et attributions, Israël concluait, lui, un accord avec Chypre sur la prospection off-shore qui empiétait sur le droit du Liban à sa propre zone économique exclusive (ZEE), et c’est une fortune colossale qui pourrait nous filer entre les mains, si nous laissons faire.

Est-il trop tard ? Le Liban a-t-il été pris de vitesse ? Pas tout à fait, mais il faut agir vite pour rattraper le temps perdu. Certains reprochent déjà au gouvernement de ne pas s’être réuni en séance extraordinaire, aussitôt que la nouvelle de l’accord israélo-chypriote a été connue, et de n’avoir pas convoqué la commission interministérielle chargée d’examiner ce dossier en détail.

Hier, et en attendant la réunion, jeudi, du gouvernement, le président de la République, Michel Sleiman, a mis en garde Israël contre des « décisions unilatérales » dans la démarcation de ses frontières maritimes.
« Le président Michel Sleiman met en garde Israël contre toute décision unilatérale que l’État hébreu pourrait prendre dans la démarcation des frontières maritimes et qui constituerait une violation du droit international, comme l’État hébreu en a l’habitude », a indiqué la présidence dans un communiqué.

Israël, rappelle-t-on, avait annoncé dimanche qu’il allait présenter prochainement aux Nations unies le tracé de sa zone économique exclusive en Méditerranée, dessiné en accord avec la République de Chypre.

À Chypre aussi, le Liban reproche d’avoir agi sans le consulter. À ces reproches, toutefois, le ministre chypriote des Affaires étrangères, Marcos Kyprianou, a répondu – amicalement –, en rappelant que le Liban peut encore se prévaloir du droit maritime international, pour empêcher l’ONU de ratifier la zone économique exclusive d’Israël qui le lèse. « Les accords entre pays ne produisent pas de droits et de devoirs pour un État tiers, sans son approbation », a rappelé en particulier le ministre chypriote, qui a donc fait preuve de souplesse sur ce point, contrairement à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz off-shore – Le ministre Bassil: « Les propos israéliens sont un prélude à une agression »

Posted by jeunempl sur juillet 10, 2011

ANI

Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a estimé que les accusations israéliennes sont « un prélude à une agression comme Israël nous y a habitués », rappelant que l’Etat hébreu n’est pas signataire de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM), de 1982, contrairement à Beyrouth. Le ministre Bassil a répondu sur la déclaration d’Israël de déterminer sa zone maritime, en disant que « la démarcation de la frontière maritime libanaise était basée sur la convention de l’ONU relative au droit de la mer, et il revient à Israël de signer cet accord avant de parler des lois internationales ». Commentant l’annonce du gouvernement israélien qu’il va proposer à l’ONU la démarcation de sa zone maritime économique entre le Liban et Chypre, le ministre Bassil a affirmé à l’AFP (Agence France-Presse): « Nous n’avons pas de pré-jugement, nous attendons voir ce qu’Israël va représenter à l’ONU, si Israël respecte le droit international, donc il n’aura pas un problème ».

Il a toutefois prévu dans le discours israélien « un prélude à une éventuelle attaque contre notre mer, notre eau, nos ciel et terre, et maintenant sur nos droits pétroliers », notant qu’ « il n’est pas dans les habitudes d’Israël de se conformer aux conventions internationales ». Il a souligné que « le Liban a démarqué ses frontières maritimes en se basant sur la Convention des Nations Unies à l’égard du droit de la mer, et à la carte envoyée à l’ONU l’an dernier ». Il a ajouté: « Cette loi prévoit la manière de démarquer la frontière, et le Liban est adhérent à cette convention, alors qu’Israël ne l’a pas encore signée ». Il a autant invité Israël à « respecter le droit international, non Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lieberman ridiculise Kouchner et Moratinos

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2010

L’Hebdo Magazine

Les ministres français et espagnol des Affaires étrangères, Bernard Kouchner et Miguel Angel Moratinos, ont été ridiculisés et même humiliés par leur homologue israélien, le controversé Avigdor Lieberman. Après une réunion à huis clos entre les trois ministres, Lieberman a décidé de révéler aux médias l’échange privé qu’il a eu avec ses homologues européens. Kouchner et Moratinos avaient demandé la prolongation du gel de la colonisation, ce qui leur a valu par Lieberman une réponse sans équivoque: «Allez d’abord résoudre vos propres problèmes dans vos pays respectifs avant de venir nous donner des leçons». Pas facile de communiquer avec le président du parti d’extrême droite Yisrael Beiteinu, un homme que même Ariel Sharon a dû chasser de son gouvernement en juin 2004 à cause de ses positions pour le moins extrémistes et racistes.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Flottille de Gaza : La crise de trop pour Washington, Tel-Aviv & co. ?

Posted by jeunempl sur mai 31, 2010

Medialibre – Jacques Borde & Charlotte Sawyer

À quoi tiennent les choses ? Classique, bien que brutale, au plan de l’action commando, l’abordage par les Kommando Yami, de la flottille pacifiste cherchant à forcer le blocus de Gaza, a quelques chances de sceller le sort de l’État hébreu, en tant que puissance thalassocratique dominante de la région. Sauf, bien sûr, si Ankara décide de passer l’éponge sur l’attaque d’un navire battant pavillon turc. Hypothèse de travail hasardeuse pourtant privilégiée, en amont, par les planificateurs de Tsahal et les analystes de l’Agaf Ha’Modi’in (SR militaires israéliens). Une nouvelle donne particulièrement explosive pour Washington et ses alliés, ce d’autant que l’Égypte, elle aussi, se retrouve plongée dans une situation d’affrontement asymétriques dans le Sinaï…

Sur le drame lui-même, selon Tsahal, citée par le Jerusalem Post au moins « dix activistes auraient été tués » et « six commandos de marine israéliens blessés » dans l’assaut à 02h00 du matin d’un navire turc de la flottille humanitaire qui voulait forcer le blocus de Gaza. D’autres sources dont Channel-10, font état de « seize morts » et, côté arabe, Al-Jazira a fait état de « quinze morts ».

Toujours selon ces mêmes sources militaires israéliennes, les commandos se sont heurtés à une « forte résistance » d’hommes équipés d’armes blanches et la situation a dégénéré en tuerie quand l’un d’entre eux « s’est emparé de l’arme d’un soldat et a ouvert le feu ». Une version des faits qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël: des ministres s’en prennent à la communauté arabe

Posted by jeunempl sur mai 16, 2010

AFP

Plusieurs ministres israéliens ont vivement reproché dimanche aux représentants de la communauté arabe d’Israël de soutenir le « droit au retour » des réfugiés palestiniens.

« Les Arabes israéliens constituent notre principal problème, car ils aspirent à un Etat binational et c’est très dangereux », a déclaré le chef de la diplomatie, l’ultranationaliste Avigdor Lieberman, avant le début du conseil des ministres hebdomadaire à Jérusalem.

« Tous les dirigeants arabes israéliens ont participé à des manifestations en réclamant le droit au retour », a déploré M. Lieberman en faisant allusion aux Palestiniens qui ont été poussés à l’exil lors de la création d’Israël le 15 mai 1948 et la première guerre israélo-arabe qui a suivi.

Le ministre des Finances, Youval Steinitz, du parti Likoud (droite), a de son côté estimé qu' »il faut songer à priver de leur nationalité israélienne ceux qui menacent l’existence de l’Etat et appellent à la violence contre les forces de sécurité ».

Tous deux ont ainsi critiqué les manifestations organisées vendredi et samedi par les Arabes d’Israël pour marquer la « Nakba » (catastrophe), qu’a été pour les Palestiniens l’exode massif des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Syrie souhaite reprendre les négociations avec Israël

Posted by jeunempl sur février 5, 2010

NouvelObs

Philippe Marini, émissaire du président Nicolas Sarkozy, a affirmé jeudi 4 février que la Syrie souhaiterait la reprise des négociations indirectes avec Israël et parle « plutôt de paix que de guerre ». « J’ai plutôt entendu du côté syrien renouveler le souhait que la médiation turque (entre la Syrie et Israël) puisse reprendre », a indiqué le sénateur qui est chargé par le chef d’Etat d’une mission de contacts sur la Syrie.

« J’ai plutôt entendu parler de paix bilatérale avec Israël que de guerre », a-t-il souligné, en réponse aux questions de journalistes à Beyrouth sur l’escalade verbale actuelle entre la Syrie et Israël. Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a prévenu jeudi que le président syrien Bachar al-Assad perdrait le pouvoir s’il provoquait une guerre contre Israël.

« Il faut faire vite »

Cette semaine, Philippe Marini a rencontré à Damas le président syrien avant de se rendre au Liban. « Le président Assad comme le Premier ministre (libanais Saad) Hariri ont insisté sur les risques de guerre, sur le caractère fragile de la situation et le fait que les dangers s’accumulent », a-t-il expliqué. Mais, a souligné l’émissaire, « le président Assad a exprimé (ces) craintes pour insister sur les initiatives Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Turquie exige des excuses officielles d’Israël

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2010

AP

La Turquie a rejeté mercredi l’amende honorable faite par le gouvernement israélien en pleine querelle diplomatique entre les deux pays, et a exigé des excuses officielles sous peine de rappeler son ambassadeur.

Les liens autrefois étroits entre Israël et la Turquie se sont distendus à la suite notamment d’une récente émission télévisée turque décrivant les agents des renseignements israéliens comme brutaux. Le différend s’est accentué cette semaine lorsque l’adjoint du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a obligé l’ambassadeur de Turquie en Israël à s’asseoir sur un canapé plus bas que le sien et a refusé de lui serrer la main.

Le ministre adjoint israélien Danny Ayalon a diffusé mercredi un communiqué reconnaissant ses torts, mais sans présenter officiellement ses excuses. Ankara a jugé l’initiative insuffisante et exigé des excuses en bonne et due forme d’ici à mercredi soir, sous peine de rappeler son ambassadeur.

« Il leur a été donné jusqu’à ce soir pour réparer cela. Si ce n’est pas le cas, notre ambassadeur rentrera en Turquie par le premier vol pour la Turquie demain », a déclaré le président Abdullah Gul. « Après ça, nous ferons une évaluation ».

Plus tôt, Avigdor Lieberman avait déclaré que son pays souhaitait un dialogue direct avec la Turquie afin de mettre un terme à cette querelle diplomatique, tout en exigeant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Projet de George Mitchell : « Un plan de paix » ou bien la préparation de guerres arabes ?

Posted by dodzi sur septembre 14, 2009

An-Nidaa/Palestine Solidarité

Par Marie Nassif-Debs

Jerusalem_al-Quds_from_mt_olives

Avec le retour prochain de George Mitchell au Moyen Orient, on a recommencé à parler du « plan de paix » qu’il présenta, à la fin du mois de juillet, sur les bases du discours de son président, Barak Obama, au Caire. Et les déclarations se sont multipliées de la part des Israéliens et des Arabes, à commencer par Benjamin Netanyahu et son ministre de la guerre Ehud Barak, mais aussi Amro Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, et Khaled Mechaal, chef politique du Hamas.

Ainsi, Netanyahu, qui avait commencé, dimanche passé, ses discours presque quotidiens par une décision ambiguë selon laquelle il gèlerait la construction des colonies en Cisjordanie, s’est vite rétracté en spécifiant qu’il poursuivrait ses exactions à Jérusalem (Al Qods), tandis que son gouvernement prenait la décision de donner le feu vert à la construction d’une colonie au Nord du Jourdain, selon une décision, dite stratégique, déjà prise par l’ex ministre de guerre Amir Perets.

Quant aux Arabes, et aux Palestiniens en particulier, ils sont divisés sur eux-mêmes, mme d’habitude, entre ceux qui, comme Khaled Mechaal, pensent que la « normalisation des relations avec Israël doit se faire après qu’il ait accepté de mettre un terme définitif à la construction des colonies » et ceux qui, comme Amro Moussa, trouvent que la normalisation doit se faire, mais ne doit pas être « gratuite ». Cependant les deux tendances ne disent mot sur le droit au retour de tout le peuple palestinien et oublient de parler de la nécessité d’une position unique et ferme en ce qui concerne l’Etat palestinien et l’avenir d’Al Qods que Barak Obama voudrait transformer en ville ouverte.

Paix provisoire et bombe à retardement

Commençons, d’abord, par préciser le contenu du « plan Mitchell », ainsi que ses différentes étapes et si les Etats-Unis sont vraiment sérieux en ce qui concerne la mise en avant d’une solution juste du problème palestinien ou si le nouveau projet ira rejoindre d’autres, semblables, rédigés au fil des ans, depuis les années Soixante du XX° siècle. D’ailleurs, il est nécessaire pour nous d’ajouter que nous partons, dans notre étude, de la vision pragmatique en politique de la nouvelle administration étasunienne (en quoi elle ne diffère pas de celle qui l’avait précédée, sauf sur le plan formel) qualifiée par le quotidien israélien Haaretz comme étant une « politique de boutiquier » qui accorde une étagère à l’Irak et une autre au dossier nucléaire iranien… auxquelles nous ajoutons une troisième consacrée à la Palestine. Mais, toutes sont sous le contrôle partiel d’Israël, représentante du boutiquier dans la région. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :