Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘autoroute’

Autoroute du Sud : Mar-Tyr du patrimoine antique libanais ?

Posted by jeunempl sur janvier 19, 2012

Marie-Josée Rizkallah – Libnanews

Dans la série incommensurable des dangers guettant les innombrables sites archéologiques du pays des cèdres, un cri d’alarme est lancé cette fois-ci par l’Association Internationale ainsi que les comités nationaux  pour la Sauvegarde de Tyr, aux autorités libanaises, à leur tête le Président de la République libanaise, le Premier Ministre, le Gouvernement libanais, le Conseil du Développement et de la Reconstruction (CDR), pour la sauvegarde des sites archéologiques de Tyr, menacés par le tracé de l’autoroute du sud.

Le tracé de l’autoroute du sud dans la région de Tyr, constitue un réel danger pour les sites antiques de cette cité portuaire, et placerait Tyr sur la liste du patrimoine mondial en péril, si l’État n’agirait pas pour la sauvegarde du secteur riche de 26 sites archéologiques par lequel devrait passer l’autoroute.

L’AIST, présidée par M. Jean Leclant, et dirigée par Mme Maha el-Khalil Chalabi (secrétaire générale de l’association), déplore le rapprochement de ce projet de la côte au lieu de le déplacer plus à l’Est, afin d’épargner notamment le port Egyptien dans Palaetyr, zone augurant une abondance en vestiges d’après  les rapports des carottages entrepris en 2002. L’AIST dénonce surtout le fait que les travaux se poursuivent faisant fi de la désapprobation des organismes concernés par la protection des sites classés, depuis 1984 sur la liste du Patrimoine Mondial.

Dans ce sens, l’AIST a créé une pétition en ligne « Appel contre l’Autoroute du Sud pour sauver le Patrimoine de Tyr », incitant les Libanais et les amoureux de Tyr à faire part de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Appel à la suspension des travaux dans le port antique de Tyr

Posted by jeunempl sur janvier 8, 2012

(L’Orient le Jour)

L’Association internationale pour la sauvegarde de Tyr (AIST), le Comité français et la Fondation Tyr appellent les autorités libanaises à prendre des mesures spécifiques pour sauvegarder Tyr qui risque d’être placée sur la liste du patrimoine mondial en péril.

Dans ce cadre, les trois organisations, réunies récemment en assemblée générale au siège de l’Unesco à Paris, ont émis une liste de recommandations à l’intention des autorités libanaises. Un communiqué précise ainsi qu’« un appel international a été adopté et signé à l’unanimité insistant sur la nécessité de modifier le tracé de l’autoroute du Sud dans la région de Tyr excessivement riche en sites archéologiques ». « Pour sauver ces archives de l’humanité, l’assemblée demande aux autorités libanaises d’arrêter immédiatement les expropriations, de geler provisoirement les travaux sur la tranche restante de l’autoroute, en attendant les résultats de la carte archéologique requise par les experts internationaux mandatés par l’Unesco, et de prendre en considération le projet de déviation alternatif proposé par l’ingénieur chargé des études de l’autoroute à la demande de notre association », souligne le communiqué.

L’AIST a également lancé un appel au ministre des Travaux publics et des Transports, Ghazi Aridi, et à l’ambassade de France au Liban pour qu’ils « arrêtent incessamment les travaux en cours dans le port de Tyr, qui s’inscrivent dans le cadre du projet CHUD financé par la Banque mondiale ». Dans un communiqué, l’AIST précise que ces travaux « mettent en danger ce patrimoine archéologique de grande valeur historique ».

Un appel a également été adressé au ministre de la Culture, Gaby Layoun, afin qu’il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministère des Déplacés organise une conférence sur « le retour de Abey à ses origines »

Posted by jeunempl sur juillet 14, 2011

N.A. – ANI

Le ministère des Déplacés a organisé jeudi, en collaboration avec l’Association du patrimoine de Aabey, l’Université Libanaise- Beaux-Arts, le Fonds central pour les déplacés, et la municipalité de Aabey, le « retour de Aabey à ses origines », une conférence en l’orphelinat druze, en présence des ministres de la Culture et des Déplacées et de la Culture Alaeddine Terro et Gaby Layyoun, du directeur général de l’information Ministère Hassan Falha, représentant le ministre de l’Information Walid Daouk, les députés Akram Chehayeb et Fadi Habr et d’un grand nombre de personnalités.

Dans un mot prononcé en cette occasion, le ministre Layyoun a affirmé qu’il « n’est plus concevable que l’argent reste un obstacle devant le retour des villageois dans leur localité natale ».

A son tour, le ministre Terro a déclaré que « le développement de Abey ne erait possible qu’avec le retour de ses fils à leur terre », évoquant « la connaissance, la culture, l’amour et le pardon ».

« Il est temps de reconstruire ce que la guerre avait détruit », a-t-il souligné.

Des sessions de travail ont suivi la conférence de clôture portant sur les recommandations suivantes:

1- S’engager pour restaurer les anciens bâtiments à Abey conformément aux normes internationales
2-Rendre à Abey son caractère de région touristique
3- Classer Abey parmi les villages touristiques dans l’inventaire du Ministère de la Culture
4- Encourager les travaux sur des projets communs entre les secteurs public et privé afin de fournir l’infrastructure nécessaire pour le tourisme
5- Construire une autoroute pour relier Abey et Chahar à l’autoroute côtière
6- Adopter des équipements routiers tels que les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Echangeur autoroutier de Nahr el Mot: Les Beyrouthins dans l’impasse jusqu’au 29 avril 2011

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2009

El Nashra

Echangeur autoroutier - LibanAccidents mortels, voitures complètement détruites, camions renversés, dépressions nerveuses… voilà la scène quotidienne dont témoigne les citoyens libanais, notamment les beyrouthins, suite aux embouteillages monstres causés par le lancement des travaux, depuis le 18 juillet 2008, à Nahr el Mot.
Il s’agit en effet du projet de l’échangeur autoroutier de Zalka- Nahr el Mot, exécuté dans le cadre d’un projet de transport urbain, dirigé par le Conseil de Développement et de Reconstruction (CDR), en coopération avec les ministères de l’Intérieur et des Municipalités, des Travaux publics, et du Transport.
A noter que c’est le carrefour le plus achalandé du Grand Beyrouth.

33 mois et demi de souffrance…

Les travaux portent sur la mise en place d’un pont en béton prêt à l’emploi, en parallèle au pont métallique existant, pour le remplacer après son élimination. Ce pont permet de lier la route du Nord aux régions de Jdeidé et Sin el Fil, aux régions de Zalka et Amarit Chalhoub de l’autre côté, ainsi qu’aux régions du Metn-Nord à l’aide d’un pont semi-circulaire qui en découlera.
Un second pont, semi-circulaire et en béton prêt à l’emploi, sera également construit, et permettra ainsi de lier les régions de Jdeidé et de Sin el Fil à Beyrouth, et à l’autostrade du Metn.

A noter que les travaux incluront la mise en place de deux passages supplémentaires, outre deux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :