Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘attaque’

Syrie: Hollande lâché par l’Europe au G20

Posted by jeunempl sur septembre 5, 2013

Le Figaro

Union Europeenne - drapeauFrance - drapeau«Il n’y a pas de solution militaire en Syrie», a insisté Herman Van Rompuy, le président de l’Union européenne. «La solution doit être politique», et s’inscrire dans le cadre de l’ONU, a martelé le représentant de l’UE à Saint-Pétersbourg, appuyé par José Manuel Barroso, le président de la Commission.
Les dirigeants européens n’ont pas de mots assez durs pour qualifier l’attaque chimique du 21 août en Syrie, un «crime contre l’humanité», selon Herman Van Rompuy, mais ils refusent de donner leur caution à une intervention militaire.
La position allemande s’impose

L‘Union européenne, membre de plein droit du G20, lâche la France en rase campagne, laissant François Hollande plus isolé que jamais, avec Barack Obama comme seul allié de poids au sommet. Herman Van Rompuy l’a affirmé: la France est, à ce stade, le seul pays européen décidé à agir militairement en Syrie. «Quant à savoir quelle sera la réaction de l’UE, s’il y a une intervention militaire de la France, nous ne savons pas encore, nous y travaillons…», a-t-il ajouté.

Un camouflet pour Paris, qui espérait un soutien au moins moral, à son action. La position européenne est calquée sur celle de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Intervention en Syrie: la Belgique pas prête à s’engager sans preuves

Posted by jeunempl sur août 29, 2013

RTBF – Julien Vlassenbroek

Didier Reynders - ministre des Affaires EtrangèresEtats-Unis, France et Grande-Bretagne semblent décidés à intervenir en Syrie contre Bachar al-Assad, quitte à se passer d’un mandat des Nations unies. La Belgique est, elle, plus circonspecte. Les autorités belges plaident pour une intervention dans le cadre d’un mandat du Conseil de sécurité de l’ONU. Surtout, le gouvernement veut disposer de preuves sur la responsabilité du régime syrien dans les récentes attaques chimiques avant de s’engager.

« Ce que nous demandons (et nous sommes 37 Etats à le demander) au secrétaire général des Nations unies, c’est un rapport des experts de l’ONU sur l’utilisation des armes chimiques », a réaffirmé ce mercredi Didier Reynders interrogé par Bertrand Henne. « Par qui ont-elles été utilisées? Si nous ne pouvons disposer d’un rapport des Nations unies, nous sommes prêts aussi à recevoir des informations des Etats qui affirment avoir des preuves (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France). C’est pour cela que j’ai demandé une réunion au sein de l’Otan qui aura lieu aujourd’hui, parce que nous pensons que ces informations doivent être échangées », a encore précisé le ministre des Affaires étrangères sur les ondes de La Première.

Un ministre qui a appelé à la prudence dans ce dossier: « Il faut mesurer l’impact d’une action militaire. Quels sont les risques? Quelles conséquences sur la Syrie et sur la région? Et quelles conséquences d’agir sans aval du Conseil de sécurité? Car demain la Russie pourrait elle aussi décider d’intervenir sans l’aval si d’autres le font. Ce sont des débats délicats », soulève l’ancien président du MR. « Si on intervient militairement, avec quels objectifs et quelles conséquences? Si l’objectif est d’intervenir de manière limitée et ciblée dans le temps, j’essaie de voir ce que cela va donner dans le cours des événements en Syrie ».

En clair, le gouvernement belge au nom duquel s’exprime Didier Reynders n’est pas encore acquis à l’idée d’une intervention qui semble bel et bien se préparer en Syrie. « Je ne suis pas encore convaincu. Ce que nous demandons, c’est que nous recevions des informations démontrant qui a utilisé ces armes (chimiques). Si la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont des informations à ce sujet, qu’ils les partagent avec leurs alliés au sein de l’OTAN ».

PS et MR sur la même ligne

Invités de l’émission Matin première ce mercredi, Marie Arena (PS) et Armand De Decker (MR), respectivement première et deuxième vice-président de la commission Affaires extérieures du Sénat, se sont déclarés tous deux sur la même ligne que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fayçal Karamé échappe à une attaque contre son convoi

Posted by jeunempl sur janvier 19, 2013

Mediarama

Faysal Karame - ministres de la Jeunesse et des SportsLe convoi du ministre libanais de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé, membre de la majorité, a été la cible ce vendredi d’une attaque armée qui a fait cinq blessés parmi ses gardes du corps. Le ministre a dénoncé une «tentative d’assassinat» visant à déstabiliser la ville de Tripoli.

L’attaque, dont les circonstances n’ont pas encore été éclaircies, s’est produite à «300 mètres de la Place al-Nour, où les familles et les proches des islamistes libanais tués à Tall Kalakh, en Syrie, observaient un sit-in. Des témoins affirment avoir entendu des tirs nourris et une explosion, lors du passage du convoi de M. Karamé. Un tout-terrains Nissan, appartenant au convoi a pris feu après avoir été atteint de plein fouet par une grenade de type Energa.

Dès l’annonce de la nouvelle, des dizaines de partisans des Karamé se sont dirigés vers la demeure familiale, où l’Armée libanaise a dépêché une patrouille qui a procédé à un vaste déploiement pour prévenir tout incident.

Intervenant sur les médias quelques temps après l’attaque, M. Karamé a déclaré qu’il ne pouvait accuser «personne pour l’instant». «Notre famille a offert un martyr (son oncle, Rachid Karamé, assassiné en 1987 alors qu’il était Premier ministre. Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, avait été reconnu coupable du meurtre) pour le Liban et le fera encore», a-t-il affirmé.

Selon M. Karamé, l’objectif de cette attaque est de «déstabiliser la situation dans le pays, et plus particulièrement la sécurité de la ville de Tripoli». Et M. Karamé de poursuivre: «Je ne sais pas qui est l’auteur de cette attaque. J’étais dans ma voiture lorsque des tirs ont éclaté de toutes parts. Puis une grenade Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Camp Yarmouk : la bataille se prépare

Posted by jeunempl sur décembre 18, 2012

Al Manar

Carte de Damas - capitale de SyrieLa bataille se prépare dans le camp palestinien Yarmouk, situé au sud de la capitale, dans une région particulièrement convoitée par les miliciens de l’ASL, vu qu’elle sépare les quartiers de la capitale qui abritent différents lieux et bâtiments ministériels et militaires.

Plusieurs agences et medias, dont l’AFP et la télévision Al-Mayadine assurent que les rebelles ont progressé mardi dans le camp palestinien. Un habitant venu récupérer des affaires a dit à l’agence avoir « des centaines d’insurgés de l’Armée syrienne libre (ASL) à l’intérieur » du camp. Il a vu dans les rues du camp de nombreux membres de l’ASL, venus des quartiers voisins, notamment Hajar al Aswad, Tadamoun et Yalda.

Selon le correspondant de la chaine de télévision arabophone Al-Mayadine, les miliciens de l’ASL ont délogé de leur siège les éléments des Comités populaires chargés de défendre le camp.

Le porte-parole officiel du Front populaire pour la libération de la Palestine-commandement général (et dont le siège se trouve toujours à Damas) confirme l’information, précisant que ce sont les miliciens du front al-Nosra d’al-Qaïda qui ont attaqué le camp Yarmouk « comme des barbares, les Tatars et les Moghols ».

Dans un entretien avec la chaine russe Russia Today, Anwar Raja accuse les miliciens de piller le camp, en prenant d’assaut les maisons et les commerces ». Il a assuré que l’armée syrienne n’est pas déployée dans le camp, où se trouvent seulement des comités populaires armés chargés de le défendre.

Cité par l’AFP, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), instance proche de l’insurrection syrienne et siégeant à Londres estime que les rebelles tentent de prendre le contrôle du camp, situé sur la ligne de confrontation entre les forces du régime et les insurgés et d’en chasser les milices palestiniennes favorables au Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre Raï et Geagea : La fracture est profonde

Posted by jeunempl sur mars 24, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Mgr Béchara Raï s’est attiré les foudres de Samir Geagea sur la question syrienne. Mais derrière cette violente polémique, transparaît la méfiance du leader des Forces libanaises qui assiste à la captation politique, par le patriarche, de la voix chrétienne. A défaut d’être définitive, la fracture est profonde.

Un an après son élection, le chef de l’Eglise maronite a déjà imprimé sa marque. De son prédécesseur, il a gardé le porte-voix et l’art de prendre la lumière médiatique. Et c’est tout. Depuis sa prise de fonction, Mgr Béchara Raï a apporté un style et une feuille de route. Le style, une parole austère, posée mais sévère, sûre et intangible. Finies les digressions politiques de prêtres ambitieux. Bkerké prône un corpus et un seul, et tous ses affiliés sont sommés de le porter. Plus de place pour les basses manœuvres. L’institution est tenue, solide comme un roc. La feuille de route: refaire du Patriarcat la maison-mère de tous les chrétiens du Liban et d’Orient. Désormais, il est le premier défenseur de la communauté. Les conflits entre ses fils se règlent sous son égide. Redonner à l’Eglise le lustre de sa puissance. Ses terres, ses écoles et ses associations font d’elle une actrice incontournable de la société libanaise. Sous la direction du patriarche, Bkerké est redevenue une entité omnisciente. De sorte que celui qui s’en écarte en porte l’entière responsabilité.

L’objet du scandale

Le 4 mars dernier, dans une interview accordée à l’agence Reuters, le patriarche déclare que «la Syrie est la dictature de la région la plus proche de la démocratie». Au cours des trois jours qui ont suivi, le secrétaire général du 14 mars, Farès Souhaid, ainsi que quelques députés, ont vertement répliqué. Samir Geagea, lui, ne s’est exprimé que le 8, à Baabda. Au cours d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mosquée Reda: Une haine qui brûle et qui tue

Posted by dodzi sur mars 14, 2012

La Libre

Par Jacques Laruelle

Il a proféré des menaces à l’encontre des personnes présentes

Il a, a-t-il dit à la juge d’instruction qui l’a entendu mardi après-midi, « voulu faire peur » aux membres de la communauté qui est à l’origine de la situation en Syrie. L’homme, qui a bouté le feu lundi à la mosquée chiite Imam Reda d’Anderlecht, dans lequel a péri son imam, revendique donc clairement un acte de nature politique.

Il n’a pas encore été identifié formellement. Cet homme, âgé d’une trentaine d’années, a fait irruption lundi vers 18h45 dans la salle de prière de la mosquée qui abritait alors une dizaine de fidèles. Porteur d’un sac à dos, il avait une hache, des couteaux et un bidon de quelques litres d’essence. Il s’exprimait en arabe. Il a proféré des menaces à l’encontre des personnes présentes, accusant les chiites d’être responsables des événements récents en Syrie. Il a répandu de l’essence à plusieurs endroits, et a mis le feu.

L’imam, un Belge d’origine marocaine âgé de 46 ans, Abdellah Dahdoh, est monté à l’étage pour tenter de prendre un extincteur ou de l’eau pour éteindre l’incendie. C’est là qu’il est mort, intoxiqué par les fumées. Un fidèle, qui avait fui par les toits, a été légèrement blessé. Un troisième a été blessé par un objet tranchant au bras. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un attentat suicide frappe un quartier populaire de Damas

Posted by jeunempl sur janvier 6, 2012

Le Figaro

[Note du MPLBelgique.org: Damas, épargnée par les manifestations violentes de l’opposition syrienne fait l’objet d’une offensive terroriste depuis deux semaines. Le manque de soulèvement de la capitale contre le régime et le calme qui y régnait agaçait la propagande de terreur de l’opposition. La question est de savoir s’ils vont réussir à l’embraser par le terrorisme? Et à quel point les médias vont-ils spéculer pour justifier le massacre de dizaines de personnes civiles…]

L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, a fait au moins 26 morts et 63 blessés. Le parti Baas parle d’«un acte terroriste faisant partie du complot ourdi contre la Syrie».

Un attentat-suicide a fait au moins 26 morts et 63 blessés, en majorité des civils, vendredi matin dans un quartier historique du centre de Damas. «Un kamikaze s’est fait exploser aux alentours de 10h55, dans le quartier de Midane dans la capitale syrienne, un lieu densément peuplé, (…) afin de tuer le plus grand nombre possible de civils», a annoncé l’agence de presse officielle Sana, en citant le ministre de l’Intérieur syrien.

«L’attentat a eu lieu dans un quartier populaire près d’une école», a également précisé la télévision publique syrienne qui a diffusé les premières images de l’explosion. Des images crues diffusées vendredi par la télévision ont montré Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sud-Liban: Le Hezbollah déjoue une nouvelle tentative d’espionnage israélienne

Posted by jeunempl sur décembre 4, 2011

Al Manar

Environ une semaine après l’annonce de la faillite du bureau de la CIA à Beyrouth, le Hezbollah a réalisé un nouvel exploit dans sa guerre contre les agresseurs de la souveraineté libanaise.

Les combattants de la résistance ont réussi vendredi à avorter une nouvelle tentative israélienne d’espionner le réseau de télécommunication de la résistance dressé entre les deux localités de Srifa et Der Kifa (proche de Tyr).

Une fois découvert par les combattants de la résistance, le dispositif d’espionnage israélien a été bombardé par un drone israélien.

« L’ennemi israélien a fait exploser un dispositif d’espionnage attaché à un réseau de communications entre les villages de Srifa et Deir Kifa (Sud-Liban), à l’aide d’un drone », affirme un communiqué du Hezbollah.

Dans son communiqué, le Hezbollah affirme que les Israéliens ont fait exploser le dispositif après que les combattants de la résistance islamique l’eurent découvert, précisant que l’explosion, à l’est de la ville côtière de Tyr, n’avait pas fait de blessé dans les rangs des résistants.

Plus tôt vendredi, le Hezbollah avait envoyé cinq de ses membres dans la zone où le dispositif avait été posé, ce qui a pu alerter les Israéliens sur le fait que leur engin avait été découvert, a en outre indiqué un responsable du Hezbollah dans le sud du Liban.

En réaction à ce nouvel exploit de la résistance, le chef du conseil exécutif du Hezbollah, sayed Hachem Safiyyedine a affirmé vendredi soir que l’avortement de cette tentative d’espionnage israélienne est une « nouvelle preuve de la vigilance de la résistance face à l’ennemi israélien, (…) et de sa disposition à défendre le Liban en dépit de tous les développements ».

Le dispositif israélien avait été installé dans une région proche du QG de l’unité française de la FINUL

Ce dispositif d’espionnage sophistiqué a été détecté au cœur de la région sud et non pas dans une région frontalière. Et plus précisément, dans un lieu proche du quartier général de l’unité française de la FINUL (forces intérimaires des Nations-Unies au Liban). Une question s’impose: qui a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Iran abat un drone américain dans l’est du pays

Posted by jeunempl sur décembre 4, 2011

Reuters (Parisa Hafezi, Jean-Loup Fiévet et Guy Kerivel pour le service français)

L’armée iranienne a abattu un drone – appareil de reconnaissance sans pilote – américain au-dessus de l’est du pays, rapporte dimanche la chaîne de télévision officielle arabophone Al Alam qui cite une source militaire.

« Les forces armées de l’Iran ont abattu un drone américain de type RQ-170 dans l’est du pays », a précisé la chaîne. « Ce drone espion qui n’est pas trop endommagé a été saisi par les forces armées iraniennes. »

« La riposte militaire iranienne à cette violation de notre espace aérien par ce drone espion ne sera pas limitée aux frontières de l’Iran », a-t-on ajouté de même source.

En juillet, l’Iran avait annoncé avoir abattu un drone américain près de la ville sainte de Qom, non loin du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Aucune chance de triompher dans la prochaine guerre (responsable israélien)

Posted by jeunempl sur juillet 26, 2011

Al Manar

L’ex Président du conseil de la sécurité nationale le général Giora Eiland a affirmé qu’Israël ne remportera pas sur le Hezbollah dans la guerre prochaine, s’il ne bombarde pas les infrastructures et l’armée libanaises. Dans une interview au quotidien israélien Haaretz, Eiland a considéré que le calme qui règne à la frontière nord est lié aux affaires internes libanaises, dont l’accusation de membres du Hezbollah dans l’assassinat de Rafic Hariri et les développements en Syrie.

Selon lui, la guerre de juillet 2006 a échoué au niveau de la détermination des objectifs, ainsi qu’au niveau du comportement de l’armée et de la classe politique qui a fixé des objectifs irréels.

Autre facteur de la défaite pour le général de réserve, c’est « l’échec de la classe politique de convaincre l’opinion publique internationale du droit d’Israël à se défendre ».

Tout en évoquant les progrès et les entrainements militaires de l’armée israélienne, Eiland a dit que ni les citoyens, ni l’armée ne peuvent être tranquilles ou calmes face aux défis à venir. « Dans certains cas, l’armée a conclu des leçons d’une façon exagérée », a-t-il ajouté.

« L’un des facteurs principaux de la défaite également c’est d’avoir pris le Hezbollah pour ennemi principal alors que le gouvernement libanais, son armée et ses infrastructures étaient hors du jeu », a poursuivi ce général, estimant qu’Israël ne pourra pas triompher à la base de ces règles du jeu. « Si la troisième guerre éclate et si Israël agit Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :