Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Assi’

La Grotte du Moine…un voyage dans l’histoire et dans la gloire d’un pays, de Hermel à Qannoubine

Posted by jeunempl sur janvier 15, 2012

ANI – Rima Youssef 
Traduction de l’arabe: Diala Hanna

De Brad sur l’Oronte à la vallée sainte de Qannoubine…un chemin parsemé de foi, de sacrifices et d’un déni de soi pour parvenir à l’état de pureté des prophètes!

Le voyage de Saint Maron, « père de la nation maronite », débuta en Syrie, du village de Zabad où il naquit jusqu’à Brad, à Alep, où il fut enterré. Les penseurs ne savent pas exactement où se trouve son ermitage, mais les scientifiques maronites se sont accordés sur le fait qu’il est né puis devenu ermite au nord-ouest de l’Oronte. Il serait également syriaque et parlait la langue syriaque, courante dans la région d’Antioche.

Selon les chercheurs, le couvent de Saint Maron est en fait « la grotte de Maron » ou « la grotte des moines » située dans la région libanaise de Hermel. L’un des disciples de Saint Maron aurait, à la mort de ce dernier, choisi cette grotte comme lieu d’ermitage, lui donnant le nom de son maître. Une autre grotte, située dans la région de Nahr-Ibrahim, aurait aussi servi de lieu d’ermitage à un moine maronite dénommé Ibrahim, d’où le nom du fleuve.

A la mort de Saint Maron, les moines qui vivaient avec lui sur une colline de Hermel y ont construit un monastère, sur les vestiges de temples romains. Ce monastère a constitué le noyau de l’Eglise maronite actuelle et, vu l’importance des maronites en ces temps-là, l’empereur Marcien (392 – 457) ordonna son élargissement pour qu’il puisse abriter plus de 500 moines ayant trouvé en le Liban un refuge et un pays de liberté.

La Grotte du Moine

C’est de cette grotte que la mission d’évangélisation des moines maronite débuta! En se postant devant la source d’où jaillit l’Oronte, à Hermel (Bekaa-Est), aux pieds du monastère Saint-Maron gravé dans les rochers, et en regardant vers le Mont-Liban, deux routes piétonnes sont visibles: la première relie la source aux hauteurs de Akoura, Jbeil, alors que la seconde arrive jusqu’à la montagne des Cèdres et la vallée de Qadisha. C’est vers la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet du barrage de Janneh est lancé

Posted by jeunempl sur janvier 7, 2012

Economy & Ecology online  – Traduit par MPLBelgique.org

Avec les défis d’approvisionnement en eau auxquels fait face le Liban, les projets destinés à augmenter le stockage des ressources en eau à travers la construction de barrages semble avancer plus vite. Le lancement du projet du barrage de Janneh (situé dans le caza de Jbeil au Mont-Liban) pourrait n’être qu’un début. Le ministre de l’Energie et des Eaux, Gebran Bassil, a annoncé un accord initial sur l’étude préliminaire avec les consultants « Khatib & Alami » et la société française Sogrea.

Le projet est divisé en deux phases, à démarrer ce mois-ci d’après le ministre, sachant que la vente publique doit paraître fin du mois.

La partie fixe du barrage a une capacité de 38 millions de mètres cube, alors que la partie mobile environ 90 millions de m3.
Le coût total du projet est estimé à 200 millions $. Selon Bassil, « le barrage est un très important projet, étant destiné à être l’un des plus grands barrages du Liban, situé sur la rivière d’Abraham (Nahr Ibrahim) et dont la moitié des Libanais pourront en bénéficier ».

La première phase du projet sera lancée en mai 2012 et sa réalisation prendra une année. La seconde phase débutera en mai 2013 et est destinée à prendre 3 ans et demi. Cependant, après 2 ans et demi, le Liban pourra profiter des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’eau, bientôt denrée rare au Liban et au M-O ?

Posted by jeunempl sur septembre 26, 2010

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

Le changement climatique dans notre région devrait se traduire, selon la plupart des modèles, en une pénurie d’eau. Cela, on le sait depuis quelque temps. Mais les conclusions d’un grand symposium qui s’est tenu récemment à la LAU sont encore plus pessimistes que prévu.

L’impact du réchauffement climatique sur les ressources hydrauliques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Tel est le vaste programme que s’est proposé d’explorer cette année le cinquième symposium du Forum arabo-allemand pour les études environnementales, organisé à la Lebanese American University (LAU) de Jbeil cette semaine, en collaboration avec de nombreux partenaires dont la Fondation Friedrich Ebert, qui en a financé une grande partie, les ministères concernés et le Conseil national pour la recherche scientifique (CNRS). Experts libanais et allemands se sont succédé pour traiter divers aspects de cette épineuse question.

Le ton a été donné dès la session d’inauguration avec Nagib Saab, secrétaire général du Forum arabe pour l’environnement et le développement (AFED). Il a parlé du rapport que présentera cette organisation au cours de son congrès annuel en novembre prochain, précisant qu’il sera alarmiste. « Au cours de la rédaction de ce rapport, nous avons compris que les pays arabes feront face dès 2015 et non à partir de 2025, comme on le croyait précédemment, à des conditions de grave pénurie d’eau, en d’autres termes que leur part annuelle per capita sera inférieure à 500 mètres cubes, moins d’un dixième de la moyenne mondiale qui est de 6 000 mètres cubes », a-t-il dit. Il a rappelé que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’écotourisme, un potentiel économique prometteur

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2010

(L’Orient le Jour)

Depuis plusieurs années, les villages écologiques et les groupes destinés aux randonnées ainsi qu’à d’autres activités de plein air prolifèrent à vue d’œil. Si la passion y est sûrement pour quelque chose, la rentabilité de ce business, en pleine expansion, constitue également l’une des principales motivations des « nouveaux » investisseurs.

Depuis un certain temps, le tourisme écologique au Liban connaît un essor particulier, favorisé par une demande de plus en plus accrue pour les activités « vertes » ainsi que par un plus grand intérêt, du côté de l’offre, pour ce créneau qui, semble-t-il, n’est pas des moins rentables. Preuve en est les nombreuses sociétés d’écotourisme qui pullulent au Liban, et dont le nombre global, difficile à estimer avec exactitude, a triplé, voire quadruplé, au cours des dernières années. Celles-ci, qui incluent aussi bien les grandes structures (villages écologiques) que les petites structures (groupes dédiés aux excursions dans la nature etc.), se lancent sur le marché avec des investissements initiaux pouvant aller de quelques milliers de dollars à plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines, de milliers de dollars.
Comptant sur leur passion pour le sport et la nature mais aussi sur la rentabilité de ces activités de plus en plus prisées (par les Libanais comme par les touristes, qui représentent désormais 5 à 10 % de la clientèle), plusieurs « nouveaux » investisseurs n’hésitent pas en effet à débloquer des montants parfois assez conséquents pour monter leur business.

Des prix plutôt abordables pour mieux percer le marché

Al-Jourd écovillage, situé à la lisière entre le Hermel et la forêt des Cèdres, fait partie des plus « vieux » centres écotouristiques au Liban, dont le parcours illustre l’évolution de ce créneau sur le marché local. Fondé en 1981, ce « village » composé de tentes dispersées dans la nature peut accueillir aujourd’hui jusqu’à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Décès de l’illustre compositeur et producteur Mansour Rahbani

Posted by dodzi sur janvier 13, 2009

Libnanews

Beyrouth, le 13 janvier – Le compositeur et producteur libanais Mansour Rahbani est mort ce mardi 13 janvier 2009, à l’âge de 83 ans. Né à Antélias en 1925, Mansour Rahbani a formé avec son frère feu Assi Rahbani, un duo connu sous le nom des « Deux Frères Rahbani » qui, avec leurs innombrables compositions musicales présentées au public par la voix exceptionnelle de la Diva libanaise Feyrouz – épouse de Assi, a révolutionné l’Histoire de la musique au Liban, ainsi qu’au Moyen-Orient. Suite au décès de son frère Assi dans les années 80, Mansour s’est notamment dirigé vers le théâtre musical, et a réalisé des pièces de qualité scandant les années 90 et le début du 21ème siècle, dont « Moulouk el-Tawaëf », « Al-Moutanabbi », « Gebran wal Nabi », « Zennobia » et la dernière en date « Le Retour du Phœnix », qui se joue actuellement sur les planches du théâtre du Casino du Liban.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :