Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘arsenal’

Mlita : entre terre et ciel, la mémoire de la Résistance

Posted by jeunempl sur mai 24, 2010

Scarlett Haddad – L’Orient Le Jour

À plus de mille mètres d’altitude, dans un site extraordinaire, adossé à la montagne mais surplombant la côte, avec la mer pour horizon, Mlita expose son nouveau complexe dédié à la Résistance. Inauguré vendredi 21 mai par un discours du secrétaire général du Hezbollah, ce complexe vise à maintenir vivante la mémoire de la Résistance, sur les lieux mêmes où les jeunes combattants creusaient, dans les années 80 et 90, les grottes à l’intérieur de la montagne et gravissaient à pied, leurs roquettes sur le dos, les versants pour effectuer des opérations contre les positions israéliennes et celles de l’ALS toutes proches.

On aurait pu s’attendre à une construction pompeuse et arrogante aux couleurs vives, et c’est un véritable complexe qui se fond dans le paysage vert et gris qui s’offre aux yeux des visiteurs.
L’idée directrice du projet est venue de Imad Moghniyé, mais elle a été exécutée après sa mort par un jeune architecte du Hezbollah qui en a étudié les moindres détails d’abord pour faire vrai et ensuite pour multiplier la symbolique et les messages lancés dans toutes les directions. L’objectif est de raconter la Résistance à travers ses débuts difficiles et presque artisanaux jusqu’à la libération de 2000 et l’apogée de 2006. De la place principale, le parcours commence par une longue escalade par les sentiers de montagne, jalonnée de lance-roquettes de tout genre, de matériel logistique et même de brancards disséminés dans les broussailles, avec de temps en temps des bouquets de fleurs pour marquer le lieu où un combattant a été tué. Il y a même une tombe toute prête, creusée par Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Iran : les médias en route pour un remake du fiasco irakien

Posted by jeunempl sur mars 1, 2010

Egalité et Réconciliation – Robert Parry

Les principaux organes d’information américains, y compris le New York Times et le Washington Post, sont engagés dans un remake de ce genre de couverture tendancieuse qui avait conduit à la guerre en Irak. Mais, cette fois, il s’agit de l’Iran.

En juin dernier, la façon de traiter les élections iraniennes, de présenter le président Mahmoud Ahmadinejad et de sonner l’alarme sur le programme nucléaire iranien est similaire à la couverture unilatérale dirigée par les médias américains contre le dictateur irakien Saddam Hussein et contre le supposé programme des « armes de destruction massive » de l’Irak, avant l’invasion de 2003.

Dans les deux cas, les principaux médias américains ont pris position. Ils ont parlé de la nation musulmane « ennemie » en la présentant sous un éclairage le plus violent possible ; ils ont dit des dirigeants qu’ils étaient implacablement mauvais ; ils ont exagéré les menaces (et les menaces potentielles) que constituait l’armement, réel ou imaginé, du pays.

Sans doute, il y avait de nombreuses facettes déplaisantes, chez Saddam Hussein, comme il y en a aussi chez l’Iranien Ahmadinejad. Toutefois, les portraits des deux dirigeants tels que les brossaient les médias américains manquaient de nuance, en ne laissant passer que des interprétations les plus extrêmes et les moins flatteuses de leurs propos et de leurs actions.

En bref, le NY Times, le W. Post et la quasi-totalité des autres organes d’information américains se sont comportés davantage comme des outils de propagande que comme des organisations de journalistes professionnels. Le parti pris anti-iranien, à l’instar du précédent parti pris anti-irakien, se remarque surtout dans les pages éditoriales, mais on le retrouve également dans les pages ordinaires consacrées aux informations.

Par exemple, lorsqu’ils font l’écho des décideurs politiques américains, les médias américains de l’information nous mettent en garde contre le danger d’une menace nucléaire iranienne potentielle en prétendant qu’elle pourrait déclencher une course aux armements dans tout le Moyen-Orient.

Ce que les organes d’information ne disent presque jamais, c’est que plusieurs pays de la région possèdent déjà des armes nucléaires, y compris Israël, dont l’arsenal non déclaré passe pour l’un des plus sophistiqués de la planète.

Le Pakistan a développé une arme nucléaire dans les années 1980, avec l’accord de l’administration Reagan qui voyait en cet armement un compromis acceptable pour l’aide du Pakistan dans son soutien logistique aux moudjahidine afghans dans la guerre secrète contre les forces soviétiques en Afghanistan.

La rivale acharnée du Pakistan, l’Inde, possède aussi des armes nucléaires, de même que la Russie, ce qui veut dire que l’Iran est entouré de puissances nucléaires.

L’obstination constante de ces médias, à ne pas vouloir mentionner ce fait important, prive le public américain du contexte nécessaire pour évaluer le comportement de l’Iran. En lieu et place, l’intérêt supposé de l’Iran pour le nucléaire est copieusement dépeint comme un comportement d’extrémistes irréfléchis.

L’Iran, bien sûr, insiste sur le fait que son programme nucléaire poursuit des buts pacifiques et qu’il n’est nullement destiné à la fabrication d’armes. À ce point, il n’y a pas de preuves tangibles que l’Iran ment. De fait, les services de renseignement américains ont affirmé que l’Iran avait abandonné Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah réélu à la tête du Hezbollah, un nouveau « manifeste » adopté

Posted by jeunempl sur novembre 20, 2009

AFP

Le chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah a été réélu secrétaire général du mouvement chiite soutenu par l’Iran, à l’issue d’un congrès annuel qui a adopté un nouveau « document » politique, le deuxième depuis la fondation du parti en 1985.

Le chef du Hezbollah, qui en est à la tête depuis 1992, tiendra une conférence de presse dans les prochains jours pour expliquer la teneur du document, a indiqué un communiqué du parti.

« Le Hezbollah a également adopté des modifications qui s’accordent avec la nature du changement au sein (du parti) et de son parcours au cours des dernières années », lit-on dans le communiqué, sans plus de précisions.

Le parti a précisé qu’il « avait clôturé son congrès annuel qui durait depuis des mois ».

S’il est coutumier des longs discours, Hassan Nasrallah, 49 ans, tient rarement des conférences de presse.

En 1985, la fondation officielle du Hezbollah et de son aile armée, « la Résistance islamique » fut annoncée dans une « Lettre ouverte aux opprimés du Liban et du monde entier ».

Cette « lettre ouverte », considérée comme le document stratégique du Hezbollah, prônait la création d’un État islamique au Liban.

Mais au fil des ans, et à mesure que le parti s’imposait comme une force politique incontournable, ses dirigeants ont modéré leur rhétorique islamique, indiquant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :