Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘arrestations’

Cinq éléments des FSI auraient facilité l’évasion à Roumieh de membres de Fateh el-islam

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2012

(L’Orient le Jour – Jeanine Jalkh)

Douze personnes parmi les forces de l’ordre ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête sur l’évasion des islamistes. Les FSI effectuent une vaste opération de perquisition dans le bâtiment B « rebelle » et saisissent un important équipement interdit.

Les Dalton n’auraient certainement pas mieux fait. Des perceuses, des couteaux de boucher, et toute une flopée d’outils de menuiserie, des téléphones portables comme il se doit, et, pour couronner le tout, de fausses pièces d’identité.
N’allez pas chercher trop loin. Cette fois-ci, ils n’auront même pas eu besoin de la perforatrice ni de la pelleteuse pour faire des trous dans les murs ou creuser des tunnels comme on aurait pu le concevoir, mais tout simplement d’enfiler des habits propres après s’être rasés pour sortir par la grande porte, comme de simples visiteurs. Eh bien oui, débordant d’imagination et de créativité, trois fugitifs de Fateh el-islam ont réussi, encore une fois, à tromper leurs gardes puisqu’il faut le rappeler, ce n’est par leur première tentative.

Leur évasion, tout comme celle de leurs prédécesseurs, est digne non d’une simple bande dessinée, mais d’un film d’action qui ferait pâlir plus d’un scénariste. Quant au moment le plus fort de ce suspense, c’est l’opération commando effectuée par les forces spéciales des FSI hier en cours de journée. Cette perquisition-surprise dans le fameux bâtiment B, « où depuis plus de six ans les forces de l’ordre ne pouvaient plus mettre les pieds », comme le confie à L’Orient-Le Jour une source informée, a été décidée à la suite de ce scandale devenu politiquement intolérable. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tribunal Spécial pour le Liban : La poursuite des détentions provisoires doit être justifiée

Posted by jeunempl sur avril 17, 2009

ONU

Tribunaal Libanon - HaririLe Procureur du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a jusqu’au 27 avril 2009 pour justifier le maintien en détention de personnes soupçonnées dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Ce délai imparti par le TSL, qui a été mis en place le 1er mars, a été imposé par les juges de la mise en état sur la base de la garantie à un jugement équitable ainsi que sur des conditions spécifiques à l’affaire, a rapporté un porte-parole du Secrétaire général.

Le Tribunal a été créé pour juger les personnes impliquées dans l’assassinat Rafic Hariri et de 22 autres personnes et dans les meurtres politiques connexes commis depuis – une série d’attaques politiques qui a tué 55 personnes et fait plus de 420 blessés-, sur la base des éléments de preuve rassemblés par la Commission d’enquête internationale indépendante, mandatée par le Conseil de sécurité.

Le juge chargé de la mise en état, Daniel Fransen, a souligné que tout individu arrêté ou détenu a le droit fondamental consacré dans tous les instruments des droits de l’homme, à être présenté rapidement devant un juge afin que sa détention soit examinée.

Le juge a noté cependant que l’affaire Hariri soulevait des difficultés relatives au terrorisme, et que le dossier était particulièrement complexe et volumineux.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne (Chapitre 3)

Posted by jeunempl sur avril 12, 2009

(Livre Blanc du conflit Armée Libanaise – Forces Libanaises)

Ce texte entre dans le cadre plus large de la publication du Livre Blanc, regroupant les témoignages de la population lors de la guerre civile libanaise en 1990. Vous pouvez suivre l’intégralité de ce document sur cette page:
1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne

2-livre-blanc_terreur-fl– Parce que les politiques ont voulu effacer de notre mémoire, à travers une loi d’amnistie, toutes les exactions qu’ils ont commises durant la guerre civile,

– Parce que les médias n’assurent pas leur rôle de conscientisation de la population,

Le Livre Blanc reste encore aujourd’hui une référence pour rappeler à la population, de tous ages, les malheurs que peuvent engendrer tout conflit opposant un Libanais à son propre frère libanais. En attendant que l’état assure un jour pleinement ce rôle de mémoire au niveau de ses institutions, nous vous publions en plusieurs parties le Livre Blanc, rédigé à la fin de la guerre civile par de jeunes étudiants français, extérieurs au conflit, venus au Liban dans le seul but de comprendre. Pour cela, ils partent à la rencontre de la population témoin des exactions de la milice des Forces Libanaises dans le conflit l’opposant à l’Armée Libanaise.

Chapitre 3 : Utilisation de la Terreur

Comment justifier l’injustifiable ? La guerre n’explique pas tout. On ne peut s’abriter derrière des prétextes militaires pour terroriser sa propre population. Au programme des régions contrôlées par les Forces Libanaises, vol, viol, violence, meurtre; se doublant d’arrestations arbitraires.

Sur le point des arrestations arbitraires, l’Armée n’est pas non plus exempte de reproches. Mais on ne peut comparer les attitudes des deux camps, en raison du facteur de popularité dont bénéficie l’Armée lequel lui impose une certaine discipline dans son comportement général. Vols, viols, violences, meurtres sont quasiment inconnus dans les secteurs tenus par l’Armée.

Les témoignages des riverains s’accordent à reconnaître le comportement correct des soldats.

La férocité des Forces Libanaises découle du comportement de la grande proportion de Bécharriotes (de Bécharré, village de Samir Geagea) dans les rangs de la Milice. En effet, les Forces Libanaises ont vu un grand nombre de leurs partisans Beyrouthins les quitter. Et pour grossir leurs rangs, il a fallu faire appel aux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Egypte accuse le Hezbollah de préparer des attentats sur son territoire… et Hagop Pakradounian est le premier député du parlement 2009!

Posted by jeunempl sur avril 9, 2009

El Nashra

hagop-pakradounianAu premier jour officiel de la bataille électorale, les Libanais suivaient de près les préparatifs menés en vue de concrétiser les alliances et de finaliser les listes !

Seul Hagop Pakradounian, député du parti Tachnag au Metn Nord, est tranquille. Aucun candidat rival ne s’est présenté… ni dans son camp, ni dans le groupe adversaire, ni parmi les candidats indépendants, ni parmi les amateurs. Il a alors garanti sa place dans le prochain Parlement deux mois avant la date des élections. Toutefois, « l’actuel et le prochain député » assure que l’enthousiasme de l’électeur arménien ne sera pas atténué suite à sa propre victoire… Bien au contraire, les électeurs arméniens se dirigeront vers les urnes pour perpétuer son « alliance unique » avec le bloc du Changement et de la Réforme d’une part, et avec le député Michel Murr d’autre part.

Mais si Pakradounian était la star du premier jour officiel de la bataille, la situation des autres groupes est loin d’être similaire. Chaque parti essaie de s’organiser, surtout que des conflits internes se produisent au sein de chaque camp, et que les alliances ne sont pas encore mises au point.

hezbollah-drapeauSur un autre plan, un évènement non électoral, du moins en apparence, a dominé les activités politiques au Liban. Un nouvel épisode du conflit entre l’Egypte et le Hezbollah est apparu. Cette « brouille » a vu le jour lors de la dernière guerre israélienne menée sur la bande de Gaza. En ce jour, le parti libanais n’a pas hésité à lancer des critiques et des accusations directes envers l’administration égyptienne. Cette dernière s’était refusée d’ouvrir le terminal de Rafah pour aider les Palestiniens.

Mais ce conflit a pris une tournure différente, se plaçant dans le cadre « judiciaire »; ce qui suscite les interrogations quant à la date de cette affaire, précédant les législatives où le Hezbollah est un élément essentiel. Dans un communiqué officiel, le Procureur général Abdel Majid Mahmoud a accusé Sayyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Parti, a chargé « le responsable de l’unité des opérations dans les pays environnants » (sans le nommer), de préparer la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :