Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Armée Syrienne Libre’

L’ASL attaque l’armée libanaise

Posted by jeunempl sur février 2, 2013

Al Manar

Martyrs de l'Armée à ErsalUne patrouille de l’armée libanaise est tombée dans une embuscade qui lui a été tendue par un grand nombre de rebelles appartenant à la soi-disant armée syrienne libre (ASL) du côté d’Ersal (Nord Est du Liban), près de la frontière syrienne, ont indiqué des sources de sécurité à la chaine de télévision al-Manar et au site d’information libanais elnashra.

Selon des sources sécuritaires, les affrontements ont éclaté après qu’une patrouille de l’armée a arrêté Khaled Houmayed, le responsable de l’enlèvement des sept Estoniens l’été dernier à Zahlé (Békaa du centre).

Une force de l’armée a alors essuyé des tirs nourris dans le village d’Ersal de la part de miliciens armés. Deux soldats sont tombés en martyre et d’autres ont été blessés, certains sont dans un état critique. Le recherché Khaled a également trouvé la mort dans cette embuscade.

Dans un communiqué, le commandement de l’armée libanaise a confirmé ces informations, ajoutant qu’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Camp Yarmouk : la bataille se prépare

Posted by jeunempl sur décembre 18, 2012

Al Manar

Carte de Damas - capitale de SyrieLa bataille se prépare dans le camp palestinien Yarmouk, situé au sud de la capitale, dans une région particulièrement convoitée par les miliciens de l’ASL, vu qu’elle sépare les quartiers de la capitale qui abritent différents lieux et bâtiments ministériels et militaires.

Plusieurs agences et medias, dont l’AFP et la télévision Al-Mayadine assurent que les rebelles ont progressé mardi dans le camp palestinien. Un habitant venu récupérer des affaires a dit à l’agence avoir « des centaines d’insurgés de l’Armée syrienne libre (ASL) à l’intérieur » du camp. Il a vu dans les rues du camp de nombreux membres de l’ASL, venus des quartiers voisins, notamment Hajar al Aswad, Tadamoun et Yalda.

Selon le correspondant de la chaine de télévision arabophone Al-Mayadine, les miliciens de l’ASL ont délogé de leur siège les éléments des Comités populaires chargés de défendre le camp.

Le porte-parole officiel du Front populaire pour la libération de la Palestine-commandement général (et dont le siège se trouve toujours à Damas) confirme l’information, précisant que ce sont les miliciens du front al-Nosra d’al-Qaïda qui ont attaqué le camp Yarmouk « comme des barbares, les Tatars et les Moghols ».

Dans un entretien avec la chaine russe Russia Today, Anwar Raja accuse les miliciens de piller le camp, en prenant d’assaut les maisons et les commerces ». Il a assuré que l’armée syrienne n’est pas déployée dans le camp, où se trouvent seulement des comités populaires armés chargés de le défendre.

Cité par l’AFP, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), instance proche de l’insurrection syrienne et siégeant à Londres estime que les rebelles tentent de prendre le contrôle du camp, situé sur la ligne de confrontation entre les forces du régime et les insurgés et d’en chasser les milices palestiniennes favorables au Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Libanais raconte la «guerre sainte» en Syrie : Les confessions d’un jihadiste

Posted by jeunempl sur décembre 9, 2012

Mona Alami – L’Hebdo Magazine

Islamistes LibanLa mort, le week-end dernier, d’une vingtaine de jeunes jihadistes libanais en Syrie, a recentré le débat sur le rôle des islamistes dans ce pays. Magazine est allé à la rencontre d’un jihadiste libanais afin de retracer le parcours de ces hommes prêts à mourir au nom de Dieu.

Abou Ghurair el-Traboulsi est un jeune trentenaire portant la longue barbe des islamistes. Ce nom est un pseudonyme lui permettant de protéger son anonymat. «Je ne suis pas un salafiste, juste un musulman pratiquant», se défend-il, une fois l’entrevue amorcée.

La révolution syrienne et la guerre civile qui s’en est suivie ont permis de raviver le flambeau des mouvances islamistes radicales comme celles d’al-Qaïda et des autres salafistes-jihadistes. Vendredi 30 novembre, près de vingt-deux jihadistes libanais ont trouvé la mort, ont été blessés ou capturés dans les environs de Tal Kalakh en Syrie. Les combattants seraient tombés dans une embuscade tendue par l’armée syrienne. Seule l’identité de cinq personnes dont Malek el-Hajj Dib, 23 ans, Abdel-Karim Ibrahim, 18 ans, Abdel-Rahman el-Hasan, 22 ans, Youssef Abou Arida, 26 ans, et Bilal Khodr el-Ghoul, 22 ans, aurait été confirmée.

A l’instar de ces «martyrs», Abou Ghurair a grandi dans les quartiers populaires de Tripoli. Il ne rêve, aujourd’hui, que de rejoindre une fois de plus ses compagnons du jihad avec lesquels il a, trois mois durant cette année, mené la «guerre sainte» en Syrie. Contre quels ennemis?

«L’Iran et ses partisans, ceux qui épousent la théorie de la wilayat el-fakih dans le monde arabe, comme le Hezbollah», explique-t-il sur un ton prosaïque. La wilayat el-fakih désigne, en langue persane, la tutelle du guide suprême iranien. «La vie sur terre ne tient qu’à un fil et ce qui compte à mes yeux, c’est la vie dans l’au-delà, le jihad, la guerre sainte Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exclusif – Affaire Hariri-Sakr : Saad Hariri dans la bataille syrienne (Partie 3/3)

Posted by jeunempl sur décembre 6, 2012

Radwan Mortada – Al Akhbar
Traduit par MPLBelgique.org 

Saad Hariri - LibanSakr-SyriaLes craintes du parlementaire libanais pour sa sécurité et les informations sur son rôle dans les bombardements en Syrie est révélée dans le troisième épisode du rapport d’Al-Akhbar sur les bandes son Sakr-Hariri. Ces bombardements ont tué des dizaines de civils. Alors que Hariri continue à déléguer de loin, l’Arabie saoudite et le Qatar interviennent pour bloquer la libération des otages libanais en Syrie.

Les relations de Saad Hariri avec l’opposition syrienne – avec ceux qui adoptent l’idéologie des Frères Musulmans en particulier – date de 2005. Et Okab Sakr était un des premiers à ouvrir des lignes directes de communication entre Hariri et l’opposition.

Au début, quand Sakr était encore à Beyrouth, il gérait « la coordination médiatique » et, des fois, coordonnait des opérations sur le terrain avec des membres de l’opposition syrienne. Mais ces relations restèrent dans l’ombre.

Malgré les déclarations initiales de dissociation de Hariri lors des premiers moments de la révolte en Syrie, Sakr travaillait en privé sur le renforcement des liens de Hariri avec les membres de l’opposition syrienne.

Selon une source d’Al-Akhbar, Sakr a mis en place en 2011 un chambre d’opérations, avec une équipe de jeunes syriens et libanais pour coordonner avec un groupe similaire en Europe, et un autre en Syrie. Alors que les protestations ne s’étaient pas encore étendues au-delà de Deraa, la chambre de guerre basée à Achrafieh transportait des dispositifs de communication indétectables en Syrie.

Hariri chargea personnellement Sakr du dossier de l’opposition syrienne dès le départ, et Sakr resta en charge après que Hariri quitta Beyrouth. Dès la prise en charge, Sakr commença par appeler la coalition du 14 Mars, soutenue par l’Occident,  à déclarer ouvertement sa position sur la crise en Syrie.

Il commença alors à s’inquiéter pour sa sécurité. Lorsque son ordinateur personnel fut hacké à Beyrouth, il insista pour quitter le pays. Il discuta du problème avec Hariri et le Brigadier Wissam el-Hassan [chef de sécurité assassiné].

Après consultations, Sakr se déplaça en Belgique, planifiant d’y Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exclusif : Au coeur du commerce d’armes du Courant du Futur en Syrie (Partie 1/3)

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2012

Radwan Mortada – Al Akhbar
Traduit par MPLBelgique.org

[Note du MPLBelgique.org : Et dire qu’on accueille ce criminel en Belgique…]

Rappel – 2ème épisode : Hariri et Sakr pris en flagrant délit

Al-Akhbar a obtenu des enregistrements du député du Courant du Futur Okab Sakr organisant des transferts d’armes pour l’opposition armée syrienne sur ordre du leader du Courant du Futur Saad Hariri.

L’appel téléphonique est la première preuve solide du rôle de Sakr et de ses soutiens dans le Courant du Futur dans la fourniture d’armes et du support logistique aux rebelles syriens.

Dans une trilogie construite sur base de documents, d’enregistrements audio et d’interviews avec des sources proches de Sakr, Al-Akhbar met la lumière sur les tentatives de Sakr de détourner la révolte syrienne à son propre compte en dirigeant l’opposition armée sur le terrain.

Il y a quelques semaines, les bureaux d’Al-Akhbar à Beyrouth reçurent un appel téléphonique anonyme. L’appelant affirmait être en possession d’ « enregistrements audio qui exposeront le député Okab Sakr et son rôle dans la destruction de la révolution [syrienne] ».

La nouvelle ne vint pas comme une surprise. Les liens de Sakr avec l’opposition syrienne étaient bien connus, et son rôle en tant que dealer d’armes aux rebelles avait été documenté dans la presse. Et ce n’était pas la première fois que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Geagea: Les assassins se trouvent au sein du gouvernement

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2012

ANI

Le chef du parti des Forces Libanaises (FL), Samir Geagea, a accusé de nouveau l’axe syro-iranien et son allié, le clan du 8 Mars, d’être derrière l’assassinat du général Wissam Hassan.

« Ceux qui commettent les assassinats se trouvent au sein de l’appareil exécutif » a-t-il signalé, affirmant que son clan poursuivra sa voie dans la lutte et la pression politique afin de renverser le gouvernement actuel.

S’exprimant dans un entretien accordé à la chaîne de télévision satellite « al Jazeera », le leader des FL a rejeté la possibilité de tout accord sur le retour des forces du 14 Mars à la table du dialogue, à l’exception toutefois, de la mise en accusation de Michel Samaha.

S’adressant aux Chrétiens en Syrie, M. Geagea les a appelés à « prendre part à la révolution dans leur pays, à poursuivre leur quête de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : le spectre de la guerre civile

Posted by jeunempl sur octobre 26, 2012

Par Léon Camus

Attentats, provocations et stratégie de la tension… Qui veut mettre le feu aux poudres ?

Après Beyrouth et son fief chrétien d’Achrafieh, c’était, deux jours plus tard, le dimanche 21 octobre, au tour de Damas d’être frappé en son quartier de Bab-Touma – la Porte de St Thomas – par un meurtrier attentat à la voiture-piégée… treize morts, des dizaines de victimes. Le rapprochement qui s’impose entre ces deux événements fait planer une pénible interrogation quant à l’identité des ordonnateurs et des exécutants de l’attentat d’Achrafieh. Peut-il s’agir des mêmes, et dans le cadre de quelle monstrueuse “stratégie de la tension” ?

L’ombre de la guerre civile plane sur Beyrouth quadrillé depuis lundi matin par les blindés de l’armée libanaise tandis que des tirs sporadiques se font entendre. Craignant un embrasement général, les représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité – États-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni – ont appelé à « l’unité nationale ». Vendredi 19 octobre, le chef du renseignement de la Sécurité libanaise, le général Wissam el-Hassan avait perdu la vie ainsi que sept autres personnes, 78 autres ayant été blessées dans un attentat à la voiture piégée non revendiqué mais immédiatement imputé à Damas et à son allié le Hezbollah chiite.

Saad Hariri, tête de file du Courant du Futur 1 et de l’Alliance du 14 mars, depuis son exil de Jeddah en Arabie saoudite, a aussitôt accusé Bachar al-Assad. Quant au Druze Walid Joumblatt, hier Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Funérailles de Wissam el Hassan : Les voyous du Courant du Futur et de ses alliés sèment la terreur au centre-ville

Posted by jeunempl sur octobre 21, 2012

MPLBelgique.org

La journée promettait d’être chaude, ainsi l’avaient décidé les politiciens (peu responsables) du 14 Mars. Leur objectif; faire tomber le gouvernement par n’importe quel moyen! A la place, ils ont dévoilé au monde entier leur vrai visage. Le fil de cette journée… honteuse .

Ce dimanche avait lieu l’enterrement du chef des services de renseignement, Wissam el Hassan, tué dans un attentat à la voiture piégée vendredi dernier. La cérémonie débuta au QG des FSI selon la tradition militaire où le premier ministre offrit ses condoléances aux familles des victimes. Elle s’est poursuivie à la mosquée Al Amine de Beyrouth, avant de déposer les cercueils ornés des drapeaux de la révolution syrienne dans le cimetière dédié à Rafik Hariri. Cette cérémonie fut suivie par un rassemblement sous haute tension. En effet, depuis 3 jours, les politiciens du clan Hariri ne cessent d’attiser la haine entre communautés afin de tirer partie de ce tragique évènement.

Comme prévu, la foule peu nombreuse mais non moins déterminée est venue écouter les bonnes paroles de Fouad Siniora. L’ancien premier ministre a effectivement prononcé un discours d’une rare violence, appelant à la chute du gouvernement libanais à qui il reproche de ne pas soutenir l’opposition syrienne, parmi eux les extrémistes de l’Armée Syrienne Libre.

« Bachar est l’ennemi de Dieu », scandèrent les protestants, en référence au président syrien Bachar el Assad. Ils portaient les drapeaux noirs islamistes et de l’opposition syrienne, ainsi que les drapeaux du courant du Futur, et de l’opposition alignée à ses positions telles les Forces Libanaises et les Phalanges. Les manifestants étaient donc appelés à montrer leur couleur politique ce jour-là… histoire de démontrer une fois de plus que Wissam el Hassan n’était pas un agent de l’état mais bien un agent du courant du Futur au service d’abord de Hariri, avant l’état.

Gonflés à blocs, les protestants anti-gouvernementaux quittèrent la place des Martyrs, non sans avoir oublié de planter le drapeau de l’Armée Syrienne Libre au sommet de sa statue emblématique. Un acte que beaucoup de Libanais estiment déplacés, si ce n’est irrespectueux, envers les martyrs de la nation. Ils se dirigèrent vers le Grand Sérail quelques centaines de mètres plus loin où ils prirent d’assaut les barricades et lancèrent des bâtons et des pierres sur les policiers et les soldats de l’armée qui montaient la garde. Ce fut le chaos pendant plus d’une heure… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ersal : L’ASL agresse l’armée… et les civils

Posted by jeunempl sur octobre 3, 2012

Jenny Saleh – L’Hebdo Magazine

Victime collatérale du conflit qui se joue en Syrie, le village d’Ersal a été cette fois le théâtre d’une attaque de rebelles syriens. Ceux-ci s’en sont pris pendant plusieurs heures à un poste de l’Armée libanaise. Que se passe-t-il dans ce coin perdu du Liban?

Le village tranquille n’est plus ce qu’il était. Depuis le début du conflit syrien, le village d’Ersal, dans l’Est du Liban, continue d’essuyer les tirs ou les attaques. En l’espace d’une semaine, les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) ont ainsi effectué deux incursions en territoire libanais. La dernière s’est produite dans la nuit du 21 au 22 septembre derniers. «Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, une force de l’Armée syrienne libre est entrée dans la nuit dans les environs du (village libanais) d’Ersal et ont attaqué un poste de l’armée libanaise avec un grand nombre d’hommes armés, sans faire de blessés parmi les soldats», indique laconiquement un communiqué de l’Armée libanaise. «Des renforts de l’armée ont été dépêchés vers la zone et ont commencé à poursuivre les hommes armés qui se sont enfuis après l’agression en direction des montagnes et de certaines localités et villages frontaliers libanais», poursuit le communiqué. Ce nouvel accrochage a encore fait résonner dans la nuit à Ersal des échanges de coups de feu d’armes automatiques et de grenades.

Quelques jours plus tôt, un autre groupe de rebelles de l’ASL, composé tout de même d’une centaine d’hommes en partance pour la frontière syrienne, s’en était pris à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Nous ferons un État islamique jusqu’au Liban, où ils ont des putes et des casinos »

Posted by dodzi sur août 10, 2012

L’Orient le Jour

Un homme armé disant appartenir à un groupe jihadiste nommé « Shura Taliban Islam » est assis devant un graffiti disant qu' »Il n’y d’autre Dieu que Dieu » le 21 juillet 2012, au poste frontière de Bab el-Hawa, entre la Syrie et la Turquie. AFP/BULENT KILIC

En Syrie, « les groupes jihadistes ont gagné en visibilité et en poids. Mais militairement, ils jouent les seconds rôles ».

Affalé sur un matelas, Mohammad Sensaoui ponctue ses phrases avec une baguette. « Vous voyez, j’ai une barbe et pas de moustache. Normal, je suis salafiste », dit ce rebelle syrien. Autour de lui, des combattants islamistes et une poignée d’étrangers. Ces combattants contrôlent depuis juillet Bab el-Hawa, un poste-frontière entre la Syrie et la Turquie. Ils sont quelques dizaines, régulièrement bombardés par les chars de l’armée régulière. Le drapeau islamiste noir à lettres blanches claque au sommet du campement. Une quinzaine d’hommes en armes, la plupart syriens, dorment ou jouent avec leur kalachnikov. À l’écart, certains n’ont pas l’air du coin.

« Nous ferons un État islamique jusqu’au Liban, où ils ont des putes et des casinos », lance Mohammad Sensaoui. Cet ancien entraîneur de natation a combattu à Damas. Il vitupère l’Occident et l’armée syrienne. Et les homosexuels « iraniens » dont il imite la copulation en se frottant les paumes. À l’intérieur du poste-frontière, des bouteilles de whisky brisées jonchent le sol près du Duty Free pillé par les rebelles. Sur un mur : « L’islam est la solution. » « Quand nous gagnerons, ce sera œil pour œil. Ceux qui se rendront seront pardonnés, les autres seront tués », dit-il.

Les rebelles contrôlant le poste-frontière sont commandés par un ancien dentiste syrien, Mohammad Firas, qui dirige le « Conseil consultatif national », une appellation courante pour les groupes islamistes, et revendique 10 000 combattants. Il minimise l’importance de l’Armée syrienne libre, « un groupe parmi d’autres », et annonce déjà une lutte pour le pouvoir. « On verra après la chute du régime qui est le plus fort sur le terrain et qui peut gouverner le pays », dit-il. « Nous ne représentons pas el-Qaëda en Syrie. Nous menons des opérations à Idleb, Homs, Hama, Alep et Damas. Notre objectif est de propager notre mode de vie et de combattre l’armée », explique-t-il.

Depuis plusieurs semaines, les médias occidentaux font état d’une présence grandissante de combattants islamistes. Mais les combattants étrangers sont rares, et la majorité des groupes armés n’est pas constituée d’islamistes. À Anadane, à l’ouest d’Alep, un officier supérieur déserteur se dit « contre les islamistes ». « Sur 4 000 à 5 000 rebelles à Alep, 50 à 100 ont un programme islamiste radical », relativise le chef du Conseil militaire rebelle d’Alep, le colonel Abdel Jabar al-Oqaïdi.

Pour Peter Harling, analyste à l’International Crisis Group, « le spectre va de la rébellion classique aux groupes jihadistes radicaux qui ont recours à la rhétorique et aux symboles d’el-Qaëda ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :