Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘appartements’

Immobilier Liban : les acquéreurs recherchent de plus en plus des appartements de petites tailles

Posted by jeunempl sur août 20, 2012

L’immobilier 100% entre particuliers

Le secteur immobilier libanais affiche un net ralentissement après une période de forte croissance de 2005 à 2009

Selon Walid Moussa, expert de Real Estate Association of Lebanon, même si la chute des ventes des appartements au Liban a atteint 17 %, cette phase difficile et transitoire est nécessaire pour stabiliser le marché immobilier libanais et lui donner une nouvelle dynamique. Il explique que cette baisse est surtout due au recul des demandes des expatriés libanais (- 20,3 %), ces acquéreurs assurant depuis plusieurs années près de 50 % des ventes d’appartements au Liban. La demande locale, assez faible, ne peut à elle seule offrir une nouvelle envolée au marché foncier libanais.

Les prix de l’immobilier au Liban ne baissent pas en raison de la pénurie de terrains constructibles

Devant la chute des transactions immobilières (- 12 % en 2011) et le peu de demandes de permis de construire, on pourrait penser que les prix de l’immobilier libanais vont baisser, mais c’est loin d’être le cas. Les causes sont multiples, le manque de projets de construction de bâtiments, la pénurie des terrains, mais surtout les prix élevés des matières premières maintiennent à un niveau important les prix de l’immobilier libanais.

La solution pour doper les ventes immobilières au Liban : construire des appartements plus petits avec 50 % de superficie en moins par rapport aux habitations construites en 2005

Pour éviter le gel du marché immobilier au Liban en attendant le retour des acquéreurs étrangers, les promoteurs développent de nouveaux logements à grand standing comme à Beyrouth pour attirer une clientèle au niveau social élevé. Le consultant immobilier de l’agence Ramco, Guillaume Boudisseau, souligne que face à la difficulté d’obtenir des crédits bancaires, les futurs acheteurs libanais recherchent des appartements plus Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet Waad efface les dernières séquelles de la guerre de 2006 à Haret Hreik

Posted by jeunempl sur août 30, 2010

(L’Orient le Jour)

Ali et Roula, comme tant d’autres, ont retrouvé à Haret Hreik leur appartement détruit par les bombardements israéliens de 2006.

Quatre ans après la guerre meurtrière de juillet 2006, au cours de laquelle ils croyaient avoir tout perdu, Ali et Roula ont regagné un appartement neuf dans un immeuble entièrement reconstruit sans payer un sou. En ouvrant la porte d’entrée, ils retrouvent aussi leurs voisins comme si rien n’avait changé. Ou plutôt si, en mieux. C’était le pari du projet Waad, qui a déjà tenu sa promesse à 79 %… Le responsable hajj Hassan Jechi en explique les détails en précisant qu’avec la fin de ce mois, 17 nouveaux immeubles ont été livrés à leurs habitants.

Il y a quelques mois encore, la banlieue sud de Beyrouth était un immense chantier. Aujourd’hui, certains quartiers commencent à prendre forme et les immeubles flambant neufs ont un petit air pimpant qui ne peut que ravir les visiteurs, même si les routes, elles, laissent encore à désirer. C’est d’ailleurs une des grandes revendications des habitants de Haret Hreik, tout heureux de retrouver leurs appartements dans un environnement beaucoup plus agréable qu’il ne l’était en 2006, mais souffrant encore de l’état des routes. Les habitants ont quitté en catastrophe des appartements qui ne valaient pas plus que 50 000 dollars en juillet 2006 et ils reviennent aujourd’hui dans des maisons qui ont nettement plus de valeur et qui sont équipés de parkings et de générateurs autonomes, tout en étant, comme le disent les entrepreneurs, construits selon les normes « des amis de l’environnement ». L’attente a certes été un peu longue, mais elle en valait la peine, d’autant que, pendant ces années, le Hezbollah leur a payé les frais de location d’un appartement équivalent. Aujourd’hui, ils sont de nouveau chez eux, retrouvant leurs marques et leurs habitudes, dans du neuf, du moderne, tout en respectant leurs propres goûts.

Pour hajj Hassan Jechi, la joie des habitants est la meilleure récompense pour un travail acharné pendant cinq ans, au cours desquels il a dû déployer des trésors de patience pour concilier les exigences des entrepreneurs et celles des habitants avec les coûts souvent minimalistes. Cinq ans après la guerre de 2006, il peut pousser un soupir de soulagement : 79 % du travail a déjà été accompli et en principe, le projet Waad devrait remplir toutes ses promesses à la mi-2011 en ayant reconstruit au total 250 immeubles qui regroupent 4 000 appartements, et 1 500 bureaux et boutiques. Autrement dit, plus de 20 000 Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :