Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘antisémitisme’

En dépit des risques, Benoît XVI a personnellement souhaité maintenir son voyage au Liban

Posted by dodzi sur septembre 12, 2012

La Croix

Benoît XVI exprime sa volonté de maintenir son voyage au Liban du 14 au 16 septembre, malgré la proximité de la guerre civile en Syrie.

« Le pape a souhaité personnellement maintenir son voyage au Liban, même dans ce contexte si particulier. » Le P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, n’a laissé planer aucun doute, ce 11 septembre à Rome, sur la volonté personnelle exprimée par Benoît XVI de rendre visite comme prévu aux chrétiens d’Orient, même et surtout en raison de la proximité de la guerre civile en Syrie, qui fait rage à quelques dizaines de kilomètres de Beyrouth.

Il est pourtant clair que l’objectif de ce voyage, du 14 au 16 septembre, dépassera largement le Liban, et les chrétiens. Certes, le pays du Cèdre est celui, au Moyen-Orient, où les chrétiens sont les plus nombreux, mais c’est également le seul où la liberté religieuse est assurée.

Le 4e voyage au Moyen Orient

Le motif officiel de ce voyage est la signature, vendredi 14 septembre à 18 heures, puis la remise, le dimanche matin 16 septembre, au cours d’une messe devant des centaines de milliers de personnes sur le front de mer de Beyrouth, de l’exhortation apostolique « L’Église au Moyen-Orient ». Celle-ci reprendra l’essentiel des 44 propositions formulées par l’ Assemblée spéciale pour le Moyen-Orient du synode des évêques, du 10 au 24 octobre 2010. Au sommaire : le dialogue avec l’islam, la lutte contre les fondamentalismes, l’impératif œcuménique, l’ancrage dans leur propre pays d’origine des chrétiens d’Orient, le rejet de l’antisémitisme, le respect des libertés fondamentales. Et ce texte, très attendu, concerne, bien au-delà du Liban, les 17 pays où sont présents les 20 millions de chrétiens d’Orient, dont 5,5 millions de catholiques. C’est donc, au total, aux 350 millions d’habitants de la région que s’adressera Benoît XVI.

Présentant le programme de ce 24e voyage pontifical, le quatrième au Moyen-Orient, après la Turquie, la Terre sainte et Chypre, le P. Lombardi, s’il a détaillé « les complexités libanaises » (18 religions présentes, dont sept Églises catholiques et quatre patriarcats d’Églises orientales), a précisé que « le pape ne se présente pas comme un leader politique. Il est le responsable d’une communauté religieuse qui, par son témoignage et son engagement, se trouve au service des pays où vivent ses membres ». Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Livni: «Distribuer sa terre n’est pas de la faiblesse»

Posted by dodzi sur septembre 15, 2011

Israel7

Dans le discours qu’elle a prononcé depuis la tribune qui lui a été offerte lors de la conférence de l’agriculture, la cheffe de l’opposition a expliqué de quelle façon l’abandon de terres faisant partie intégrante du patrimoine du peuple d’Israël ne contredirait pas la vision sioniste: «Nous sommes obligés de prendre une décision: si le projet sioniste consiste en la réalité de l’Etat d’Israël en tant qu’Etat juif et démocratique dans lequel ces valeurs vivent en harmonie, il est impossible de l’évoquer sans comprendre que le seul moyen d’y parvenir doit passer par le partage de la terre et l’acceptation du principe de deux Etats-nations.

Que personne n’essaye de nous faire croire qu’il s’agisse d’une question de faiblesse bonne pour les arabes et les palestiniens. Au départ, je me trouvais dans un parti politique dont la charte commençait par le mot « non ». Pour moi, la politique n’est pas un métier, mais une plateforme à partir de laquelle la face d’Israël doit être changée. Ceux qui prétendent qu’il n’y a rien à faire, que le monde est contre nous tout comme Erdogan est contre nous, que les Palestiniens se tourneront de toute façon vers l’Onu, et que tout n’est qu’antisémitisme, optent pour une solution de facilité adoptée par un gouvernement qui ne cherche qu’à éviter de prendre des décisions.»

Malgré les décrets sans précédent d’une coalition dirigée par le Likoud qui a été jusqu’à interdire la construction pour les Juifs au-delà de la ligne verte, y compris à Jérusalem, elle considère: «Le gouvernement le plus à droite de toute l’histoire d’Israël parle haut alors qu’Israël est au plus bas de sa puissance. Or, si nous voulons parler de fierté nationale, je voudrais que les Israéliens puissent voyager à l’étranger sans être contraints de passer par des contrôles avilissants, que les ambassadeurs ne soient pas obligés de s’enfuir à la faveur de la nuit avec un kéfié (…) Nous en avons assez de ceux qui parlent haut et fort face au monde mais qui affaiblissent concrètement Israël. Israël qui est incapable d’agir quand des missiles s’abattent sur ses villes. J’ai entendu des accusations contre notre décision, lors du précédent gouvernement, de nous battre contre ceux qui veulent nous anéantir, au Liban comme à Gaza. Et je suis fière des décisions que nous avons prises. Israël doit préserver sa force de dissuasion. Et cette force, nous l’avons acquise, pour un temps limité, mais pour un temps quand même.» Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban préconise de mener de front une «lutte contre l’antisémitisme» et «une lutte contre le terrorisme d’état»

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2010

René Naba – Libnanews

Le Liban a préconisé de mener de front une «lutte contre l’antisémitisme» et «une lutte contre le terrorisme d’état», proposant que cette obligation soit inscrite dans la charte des médias audiovisuels pour la protection de l’enfance.

«La lutte contre le terrorise d’Etat dans les médias audiovisuels, doit avancer de pair avec la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Ces deux luttes sont indissociables car chacune d’elles se nourrit de l’autre en légitimité (…). Inhérente à la culture de la paix, seule capable d’apporter à ces médias les moyens de se refaire une crédibilité professionnelle et morale dont ils ont grand besoin, la lutte contre le terrorisme d’Etat dans les médias audiovisuels contribue à la protection des droits de l’homme contre les attaques du monde politique et son exploitation abusive, en les mettant à l’abri des surenchères politiciennes et des fausses leçons de morale», stipule le document présenté par le Liban à la conférence bisannuelle des instances de régulations des médias du pourtour méditerranéen.

Cette proposition fait suite à une première proposition de la France visant à mener « la lutte contre l’antisémitisme», initiée par le premier ministre François Fillon dans la foulée de la guerre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gideon Levy : « J’essaye de raconter au peuple israélien…

Posted by dodzi sur janvier 20, 2010

Article11.info/Altermonde-sans-frontières

Par Lémi

Il force le respect, Gideon Levy. 25 ans qu’il s’échine à dénoncer de sa plume les exactions israéliennes en Palestine et à remettre en cause une meurtrière stratégie de l’engrenage sans jamais baisser les bras. Jeudi dernier et alors qu’un recueil de ses articles vient d’être publié à La Fabrique, le journaliste israélien donnait une conférence à Paris. On y était : compte-rendu.

Je suis un « bon garçon » typique de Tel Aviv, un produit banal du système éducatif israélien. Je ne viens pas d’une famille engagée et j’ai fait mon service militaire quand j’ai eu l’âge. J’ai même fait pire que ça : j’ai travaillé pour Shimon Perès pendant quatre ans… Pendant tout ce temps, on m’a dit que les Arabes étaient mauvais et cherchaient à nous détruire, qu’Israël était David et faisait face au Goliath Arabe. J’ai écouté Golda Meir quand elle disait qu’après la Shoah, les Israéliens pouvaient tout se permettre. J’aurais dû rester dans cet état d’esprit, normalement. Mais voilà, je suis allé dans les territoires palestiniens, j’y ai rencontré des gens, et j’ai évolué du tout au tout. Depuis 25 ans j’essaye de raconter au peuple israélien une histoire qu’il ne veut pas entendre.

L’homme qui parle ce soir [1] et décrit ainsi son parcours s’appelle Gideon Levy. Israélien, il est journaliste à Haaretz, unique grand quotidien du pays à laisser s’exprimer des voix discordantes sur la question palestinienne. Le dernier sanctuaire d’une presse qui a abdiqué toute velléité de discours critique pour servir la soupe au gouvernement et à Tsahal. Il y tient une chronique hebdomadaire intitulée « Twilight Zone » (Zone d’ombre). Par ses papiers aussi limpides que glaçants, il tente de sortir la population israélienne de son apathie et de son indifférence au sort des territoires occupés. Avec sa consœur Amira Haas, il fait partie des rares Justes à ne pas baisser les bras devant l’horreur, à tenter de stopper cette machine de guerre qui toujours se relance. Tâche ingrate : « Ce supplice de Sisyphe que nous nous étions imposé pendant des années – couvrir l’occupation israélienne pour le lecteur israélien qui ne veut rien savoir, rien voir, rien entendre. », écrit-il. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La Turquie exige des excuses officielles d’Israël

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2010

AP

La Turquie a rejeté mercredi l’amende honorable faite par le gouvernement israélien en pleine querelle diplomatique entre les deux pays, et a exigé des excuses officielles sous peine de rappeler son ambassadeur.

Les liens autrefois étroits entre Israël et la Turquie se sont distendus à la suite notamment d’une récente émission télévisée turque décrivant les agents des renseignements israéliens comme brutaux. Le différend s’est accentué cette semaine lorsque l’adjoint du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a obligé l’ambassadeur de Turquie en Israël à s’asseoir sur un canapé plus bas que le sien et a refusé de lui serrer la main.

Le ministre adjoint israélien Danny Ayalon a diffusé mercredi un communiqué reconnaissant ses torts, mais sans présenter officiellement ses excuses. Ankara a jugé l’initiative insuffisante et exigé des excuses en bonne et due forme d’ici à mercredi soir, sous peine de rappeler son ambassadeur.

« Il leur a été donné jusqu’à ce soir pour réparer cela. Si ce n’est pas le cas, notre ambassadeur rentrera en Turquie par le premier vol pour la Turquie demain », a déclaré le président Abdullah Gul. « Après ça, nous ferons une évaluation ».

Plus tôt, Avigdor Lieberman avait déclaré que son pays souhaitait un dialogue direct avec la Turquie afin de mettre un terme à cette querelle diplomatique, tout en exigeant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Radio France Internationale condamnée pour le licenciement d’Alain Ménargues

Posted by dodzi sur mars 12, 2009

François Xavier – Le Mague

La cour d’appel de Paris vient de condamner RFI à verser 200.000 euros d’indemnités au journaliste Alain Ménargues, licencié en 2004 parce qu’il avait osé dénoncer le caractère raciste d’Israël.

Souvenez-vous, cela avait un peu remué le PAF, certains y étaient allés une fois encore de leur discours idiot sur l’antisémitisme qui revenait, sur des propos inadmissibles, c’est vrai, Israël n’est que la « première démocratie » du Proche-Orient, ô jamais un pays raciste et xénophobe, enfin non voyons restons sérieux …

Hé bien, le Tribunal a décidé que dire sur le plateau de LCI que Israël est un état raciste ne permet pas à RFI de licencier aussitôt le porteur d’une telle vérité ; même si toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire …

A tel point que l’article ici publié en son temps avait fait réagir les internautes qui se sont alors confondus dans leur mauvaise foi pour certains courtisans de l’état hébreu …

Mais que reproche-t-on, finalement, à Ménargues ?

Avoir rendu compte, de longue date, des crimes de l’armée israélienne au Proche-Orient, que ce soit dans ses reportages ou dans ses livres. Alain Ménargues connaît bien la région, pour avoir été notamment correspondant de Radio-France à Beyrouth pendant de nombreuses années. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jacque Attali: «Israël n’est pas le peuple juif»

Posted by dodzi sur mars 11, 2009

Le Matin

Laszlo Molnar

Jacques Attali, né en 1943, à Alger, est économiste et écrivain. Ancien conseiller de François Mitterrand puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, il dirige actuellement PlaNet Finance qui s’occupe du microcrédit

Jacques Attali, né en 1943, à Alger, est économiste et écrivain. Ancien conseiller de François Mitterrand puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, il dirige actuellement PlaNet Finance qui s’occupe du microcrédit

L’écrivain français vient de publier le «Dictionnaire amoureux du judaïsme». Rencontre.

Votre nouveau livre porte le titre de «Dictionnaire amoureux du judaïsme», pensez-vous que le conflit israélo-palestinien empêche actuellement d’être amoureux du peuple juif?
Ça n’a absolument aucun rapport. C’est étrange que vous posiez cette question. C’est un conflit territorial entre deux nations. Ça n’a aucun rapport avec le judaïsme qui existe depuis 3000?ans et qui continuera à exister quoi qu’il arrive à Israël.

Pourtant depuis l’invasion du Liban par Israël, les gens ont tendance à lier le peuple juif et Israël…
Mais les gens c’est qui? C’est vous? Le peuple juif a une histoire planétaire et millénaire qui n’a rien à voir avec l’Etat d’Israël.

Mais beaucoup d’Européens…
Vous êtes peut-être entouré de gens qui font la confusion. L’Etat moderne d’Israël n’a rien à voir avec l’identité juive.

Les gens font donc la différence…
Encore une fois, les gens je ne sais pas qui c’est. Mais je pense que oui, ils font la différence.

Vous croyez que les écoles ont enseigné cette différence?
L’enseignement catholique n’a pas insisté sur la judaïté de Jésus. Je préciserais que certains chrétiens minoritaires et certains musulmans minoritaires n’aiment pas rappeler que leur religion a des racines juives. Ils préféreraient qu’il n’y ait personne avant eux. On peut les comprendre: il n’est pas aisé d’avoir quelqu’un avant soi. Pour ces personnes, la religion commence avec eux et pas avant eux. Dans ces religions, on reconnaît cependant la paternité du judaïsme.

L’intolérance actuelle n’est donc pas liée au conflit israélo-arabe?
L’antisémitisme précède l’existence de l’Etat d’Israël. La Shoah a eu lieu avant la création de l’Etat d’Israël.

Ces dernières années, on a considéré la France comme un pays antisémite…
C’est complètement faux. La France n’a jamais été un pays antisémite. C’était une tentative de certains Israéliens et de certains Américains. Je sais que même des personnes de la communauté juive de France l’ont dit, mais c’est absurde. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview de Pierre Stambul :  » Moi, juif anti-sioniste… »

Posted by dodzi sur mars 5, 2009

Le Matin DZ

Tandis qu’à Gaza un fragile cessez-le-feu se maintient depuis le 18 janvier, les négociations se poursuivent pour la mise en place d’une trêve durable entre le Hamas et Israël, de nombreuses voix s’élèvent et demandent des comptes à Israël.  Celle de Pierre Stambul, membre du bureau national de l’Union Juive Française pour la Paix, en est l’une d’elles.

Dans cet entretien, il explique comment l’impunité dont a joui Israël   jusqu’à présent a permis  le crime.

Le Matin: L’UJFP  fait partie de ces voix juives qui s’élèvent en France et en Europe pour critiquer la politique d’occupation israélienne et condamner fermement l’agression criminelle contre la population de Gaza qui a fait plus de 1300 morts, notamment des centaines d’enfants. Comment votre action est-elle perçue en France?

Dans les manifestations de soutien au peuple de Gaza, les militant-e-s  de l’UJFP ont défilé sous leurs banderoles, avec des mots d’ordre : « juifs et arabes ensemble contre l’occupation ». À Paris, il y a (à toutes les manifestations) une grande banderole commune à l’UJFP et l’ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France). Il y avait aussi une pancarte : « Israéliens contre l’Apartheid » portée par des Israéliens de Paris. Pour les manifestants qui ne nous connaissaient pas, ça a été à la fois une grande surprise et une grande satisfaction. Nos interventions au micro ont été très chaudement applaudies avec émotion et nous avons reçu beaucoup plus d’invitations que d’habitude pour venir parler ou expliquer. Aussi bien devant des publics issus de l’immigration que devant des associations engagées pour la Palestine et même devant des publics de Français d’origine juive qui partagent notre condamnation totale du crime qui vient de se dérouler. Pour l’UJFP, la découverte réciproque avec les Musulmans et les Français d’origine arabe est très importante.

Du côté des médias français, globalement, ils continuent de nous ignorer, mais nous avons quand même été interviewés ou filmés à quelques occasions pendant les manifestations.

Du côté du CRIF et des institutions communautaires  juives, nous sommes plus que jamais des traîtres « ayant la haine de soi ». Notre existence les irrite. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Aujourd’hui, c’est un véritable climat de MacCarthysme autour de la critique d’Israël

Posted by dodzi sur janvier 28, 2009

webmanagercenter.com

Guillaume Weill Raynal

Juriste de formation, ancien avocat, Guillaume Weill Raynal est un empêcheur de penser (l’image) en rond. Iconoclaste, libre dans sa tête et ses propos, il est l’auteur notamment d’un livre remarquable «Les nouveaux désinformateurs» (éd. Armand Colin). Il s’exprime, ici, sur un sujet que les médias, en France, «colorent» par un parti pris déconcertant : les rapports entre Juifs et Arabes, les médias et le conflit du Moyen-Orient. Entretien!

Webmanagercenter: Vous êtes l’auteur du livre «Les nouveaux désinformateurs». Abordons, si vous le voulez bien, la nouvelle crise au Moyen-Orient. Israël a fait de cette guerre une «guerre d’images» en verrouillant l’accès des journalistes aux sources . Quelle est la part de la désinformation dans cette affaire ?

Guillaume Weill Raynal : On peut effectivement parler de verrouillage. A ce titre, je ne pense pas que l’on puisse parler de désinformation au sens où j’analyse ce phénomène dans Les Nouveaux désinformateurs, à savoir un ensemble de procédés et de mécanismes précis par les effets indirects desquels on manipule consciemment l’opinion. Ce que Volkoff appelle l’effet de levier, ou que d’autres appellent le «coup de billard à trois bandes».

Pour en revenir à Gaza et au verrouillage que vous évoquez, c’est bien plutôt de degré zéro de l’information qu’il faudrait parler : «circulez, il n’y a rien à voir», en quelque sorte. Sans aucun bénéfice à la clé, d’ailleurs ! Ni sur le plan militaire ou stratégique, car les Israéliens se retirent sans être parvenus à éliminer le Hamas et les tunnels entre Gaza et l’Egypte sont déjà en reconstruction. Ni sur le plan de la «communication» : l’image d’Israël n’a pas été franchement améliorée par ces trois semaines de combat, malgré l’absence de journalistes sur le terrain, bien au contraire.

Justement, en termes d’images, quelles seront, pour vous, les conséquences, à court terme et à long terme ?

Il y a bien sûr les images les plus immédiatement négatives des conséquences des combats : destructions, victimes, etc. C’est au départ ce qui frappe le plus l’opinion. Mais ne nous leurrons pas. Ce qui touche et émeut sur l’instant s’oublie aussi très vite. D’autant que, sur ce terrain, le débat devient rapidement stérile et tourne en rond : qui a rompu la trêve ? Israël pouvait-il accepter le bombardement de son territoire, même si les roquettes et les missiles du Hamas ont causé infiniment moins de dégâts et de victimes, etc. Et puisque nous parlons d’«image», ne perdons pas de vue, non plus, que le Hamas n’incarne pas, par ses méthodes et sa vision du monde, l’image la plus séduisante de ce à quoi pourrait ressembler, à l’avenir, la société palestinienne. Au-delà de l’émotion immédiate, ce qui ressort de la politique israélienne, c’est l’absence de toute perspective, de toute vision d’avenir sur le plan politique. Non pas seulement parce que le but d’éliminer le Hamas n’a pas été atteint par cette campagne. On a l’impression que l’armée israélienne a voulu effacer l’impression désastreuse du ratage de la guerre du Liban en 2006. Mais excepté le fait que les pertes israéliennes ont été limitées au maximum, les buts de guerre ne semblent pas avoir été mieux atteints cette fois-ci que la précédente. Surtout, il aurait mieux valu ne pas «nourrir» le Hamas et le faire croître par un affaiblissement systématique de l’Autorité palestinienne, comme l’ont fait méthodiquement les différents gouvernements israéliens qui se sont succédés depuis bientôt quinze ans.

Il faut arrêter de regarder le conflit par le petit bout de la lorgnette. Le conflit israélo-palestinien n’a pas débuté par les tirs de roquettes sur Sderot. Le Hamas n’est pas la cause de ce conflit. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :