Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ankara’

Pourquoi la lune de miel avec Tel-Aviv est terminée

Posted by jeunempl sur janvier 29, 2010

Turquie News – Ibrahim Karagül

La presse turque a violemment réagi à l’accueil humiliant réservé à l’ambassadeur de Turquie par Israël. L’influence régionale grandissante d’Ankara ne serait pas étrangère à l’aigreur des Israéliens.

La Turquie traverse aujourd’hui une crise avec un gouvernement israélien composé en grande partie de criminels de guerre. Affirmer que le manque de respect des officiels israéliens – y compris le Premier ministre, Benyamin Netanyahou – à l’égard de la Turquie s’expliquerait essentiellement par les tiraillements au sein de la coalition gouvernementale en Israël, afin d’adoucir la réaction d’Ankara, ne correspond pas à la réalité de la situation.

La réalité est en effet tout autre. Ce qui se passe, c’est qu’Israël est en train de perdre toutes les cartes qu’il avait dans son jeu. Le processus diplomatique entamé par la Turquie vis-à-vis de ses voisins inquiète fortement Israël. La création d’un espace exerçant un pouvoir d’attraction pour des pays tels que l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban, la mise en place de partenariats régionaux qui transcendent les cadres nationaux habituels [notamment l’abolition des visas entre la Turquie, la Syrie et le Liban], le développement de la sphère d’influence turque, tout cela contribue à réduire le champ d’action des Israéliens.

Le lancement par la Turquie d’un processus de nature à empêcher l’apparition de crises régionales et qui annihilerait ainsi tout recours militaire contre l’Iran affaiblit considérablement l’État hébreu. La perspective d’une union politique, économique et militaire qui à l’initiative d’Ankara pourrait à l’avenir rassembler les pays de la région empêche visiblement les dirigeants israéliens de dormir.

Désormais, les intérêts de la Turquie et d’Israël ne sont plus les mêmes. Tel-Aviv, qui avec l’appui du lobby juif américain était habitué à s’ingérer dans les affaires intérieures turques au point de pouvoir y réaliser un coup d’Etat, se trouve de plus en plus isolé dans un rapport inversement proportionnel à la montée en puissance de l’influence turque dans la région. En voulant isoler l’Iran, l’Etat hébreu est en train de s’enfermer. Et plus il s’isole, plus il s’aigrit. Les Israéliens désignent les Turcs comme premiers responsables de cette situation. Voilà pourquoi Israël s’efforce depuis plusieurs années d’empêcher Ankara de développer ses initiatives régionales, utilisant à cet effet tous les moyens possibles, y compris le terrorisme.

DIFFICILE D’IMAGINER UN RÉCHAUFFEMENT DIPLOMATIQUE

C’est ainsi que le lobby juif des Etats-Unis, les milieux néoconservateurs ainsi que quelques célèbres plumes toujours prêtes à louer leurs services au plus offrant n’ont pas hésité à souhaiter un coup d’État en Turquie [contre le gouvernement AKP]. Tel-Aviv utilise également le lobby juif [pro-israélien] en Turquie. Ce fut le cas notamment lors de manœuvres militaires conjointes entre la Turquie et la Syrie, en avril 2009, lorsque certains journaux turcs ont condamné en des termes Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Turquie exige des excuses officielles d’Israël

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2010

AP

La Turquie a rejeté mercredi l’amende honorable faite par le gouvernement israélien en pleine querelle diplomatique entre les deux pays, et a exigé des excuses officielles sous peine de rappeler son ambassadeur.

Les liens autrefois étroits entre Israël et la Turquie se sont distendus à la suite notamment d’une récente émission télévisée turque décrivant les agents des renseignements israéliens comme brutaux. Le différend s’est accentué cette semaine lorsque l’adjoint du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a obligé l’ambassadeur de Turquie en Israël à s’asseoir sur un canapé plus bas que le sien et a refusé de lui serrer la main.

Le ministre adjoint israélien Danny Ayalon a diffusé mercredi un communiqué reconnaissant ses torts, mais sans présenter officiellement ses excuses. Ankara a jugé l’initiative insuffisante et exigé des excuses en bonne et due forme d’ici à mercredi soir, sous peine de rappeler son ambassadeur.

« Il leur a été donné jusqu’à ce soir pour réparer cela. Si ce n’est pas le cas, notre ambassadeur rentrera en Turquie par le premier vol pour la Turquie demain », a déclaré le président Abdullah Gul. « Après ça, nous ferons une évaluation ».

Plus tôt, Avigdor Lieberman avait déclaré que son pays souhaitait un dialogue direct avec la Turquie afin de mettre un terme à cette querelle diplomatique, tout en exigeant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le « non » des Arméniens du Liban à Sarkissian

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2009

Tayyar.org

Armenia flagEn tournée dans les pays où la diaspora arménienne est bien implantée, le président arménien Serge Sarkissian était le 6 octobre à Beyrouth pour convaincre la diaspora du bienfait d’un accord avec la Turquie.

Et comme récemment avec les Arméniens de France, la diaspora au Liban semble peu encline à le soutenir car la Turquie ne reconnait toujours pas le génocide arménien ». Ils étaient des centaines en colère à manifester hier devant l’hôtel Habtoor où logeait le président arménien, présent à Beyrouth pour une courte visite.

Les Arméniens du Liban ne veulent pas du protocole qui doit être signé dans trois jours entre Ankara et Erevan, et ils l’ont fait savoir haut et fort au cours d’un sit-in où la tension était parfois à son paroxysme.

Sur une pancarte on pouvait lire: ‘Monsieur le Président, ne trahissez pas la nation arménienne' », écrit en première page sur L’Orient-Le Jour, le quotidien francophone de Beyrouth.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rapprochement Erevan-Ankara: la colère des Arméniens du Liban

Posted by jeunempl sur octobre 6, 2009

AFP

armenia-flagA l’image de la majorité de la communauté arménienne au Liban, Lucine Berkobeyoukian, dont le grand-père a vu toute sa famille massacrée par les Ottomans, n’arrive pas à croire que l’Arménie veuille normaliser ses relations avec la Turquie.

Au coeur de Bourj Hammoud, bastion arménien dans la banlieue est de Beyrouth, de jeunes militants font signer une pétition contre le rapprochement en cours entre Erevan et Ankara, à l’occasion de la visite mardi du président arménien Serge Sarkissian, qui tente de s’assurer le soutien de la diaspora.

Les magasins du secteur seront fermés en signe de protestation et un sit-in sera organisé devant l’hôtel où va descendre le chef d’Etat, qui s’est rendu auparavant en France et aux Etats-Unis et doit clôturer sa tournée en Russie. La communauté arménienne au Liban, qui se chiffre à 140.000, est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« L’amitié » arméno-iranienne après la « main tendue » d’Obama

Posted by jeunempl sur avril 7, 2009

France-Arménie

armenia-flagDans le jeu entre Moscou-Téhéran-Washington-Ankara, Erevan pourrait jouer un rôle assez utile, selon le professeur Bernard Hourcade

France-Arménie : Selon vous, quelle est la nature exacte de la confrontation entre les Etats-Unis et l’Iran ?

Bernard Hourcade : Jusqu’à présent, celle-ci a essentiellement consisté en un contrôle mutuel. Chaque fois que les Etats-Unis intervenaient dans la région, l’Iran a cherché à réaffirmer son leadership et à endiguer l’influence américaine dans quelque domaine que ce soit. Cela se vérifie au Liban à travers le Hezbollah et dans les territoires palestinien à travers le Hamas, mais aussi en Irak où la République islamique cherche à être active, ou encore dans le Golf persique, notamment par la présence de la marine iranienne. L’Iran est à la fois un pays ancien et un Etat qui a des problèmes géopolitiques très actuels avec ses voisins. En tant que République islamique, il existe une logique dans les relations avec les pays musulmans, mais c’est aussi un pays très ouvert au jeu international.

F.A. : Aux côtés d’Hillary Clinton, Barack Obama a nommé Dennis Ross comme conseiller spécial en charge de l’Asie du Sud-Ouest et de la région du Golf. S’exprimant sur l’Iran, Ross s’est dit favorable à une politique associant « un plus gros bâton et une plus grosse carotte ». Cela veut-il dire que les Etats-Unis vont poursuivre leurs pressions sur l’Iran malgré la main tendue d’Obama ?

B.H. : Cette nomination est un peu crainte en Iran ; le nouveau conseillé d’Hillary Clinton a effectivement une image anti-iranienne. Évidemment, Dennis Ross a une politique très pro-israélienne, il est connu pour cela. Il a été directeur du Washington Institut for Near Easter Studies, un think tank sioniste. Mais c’est aussi un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :