Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Anderlecht’

« Il prêchait l’ouverture et la tolérance »

Posted by dodzi sur mars 18, 2012

La Libre

Imam Abdellah Dahdouh

Albert Guigui, Grand Rabbin de Bruxelles

Un hommage sincère du Grand Rabbin à l’Imam décédé lundi à Anderlecht. Les dignitaires juif et musulman nourrissaient une estime réciproque.

Entretien

Le Grand Rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, a bien connu l’imam Abdallah Baddou qui est décédé lundi dans l’attentat d’Anderlecht. Témoignage.

Vous avez tenu à lui rendre hommage. Pourquoi ?

Je voudrais d’abord transmettre mes condoléances les plus sincères à l’épouse et aux membres de la famille de l’Imam. Veuille le Maître de l’Univers que, par-delà la mort et par-delà l’immense affliction où les laisse cette disparition, son souvenir soit pour tous un exemple, un soutien, une inspiration de piété, une source d’actes méritoires et de divines bénédictions. Je voudrais aussi transmettre mes condoléances émues à toute la communauté musulmane de Belgique pour ce meurtre tragique qui la frappe et avec elle le pays tout entier. L’Imam Baddou est mort dans sa mosquée alors qu’il était en service. Ce crime commis contre un homme de Dieu est doublement abject. Parce qu’en portant atteinte à la vie d’un homme, c’est comme si on portait atteinte à l’humanité toute entière. Mais il est surtout odieux parce qu’en s’attaquant à un représentant du culte et à une institution religieuse, c’est au culte qu’on s’attaque. Par ce geste immonde, le criminel porte un coup terrible à la communauté musulmane qui vit en Belgique et veut semer la zizanie entre ses membres.

Il fut le premier dignitaire musulman à vous rendre visite à la Grande Synagogue.

C’était un homme d’ouverture et de dialogue. Il ne parlait pas seulement mais joignait l’acte à la parole. Je n’oublierai jamais ce jour de fête religieuse israélite (c’était la fête des cabanes) où l’Imam Baddou était venu à la Grande Synagogue de Bruxelles entouré de membres de sa mosquée et accompagné par des représentants d’autres cultes. Il a assisté à l’office de la fête et à la fin de celui-ci il a pris la parole dans la grande salle de fêtes en prônant l’amitié entre les hommes, le respect de l’autre et l’acceptation de l’autre tel qu’il est. Quelques mois après, il nous a invités dans sa mosquée pour une cérémonie œcuménique. C’était un moment inoubliable. Un moment magique où le rêve avait rejoint la réalité. Un moment de fraternité et de rencontre au cours duquel je m’étais adressé en arabe à l’assistance du haut de la chaire. Ce moment restera dans ma vie comme un des moments les plus forts de mon existence. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mosquée Rida : l’incendiaire inculpé pour infraction terroriste

Posted by dodzi sur mars 18, 2012

La Libre

Le journal Le Soir de samedi fait mention de l’inculpation pour infraction terroriste de Rachid.

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé, vendredi, de charger d’un chef d’inculpation supplémentaire l’incendiaire de la mosquée Rida, dénommé Rachid, pour infraction terroriste, sur base des déclarations fournies par ce dernier lors des ses auditions.

Le journal Le Soir de samedi fait mention de l’inculpation pour infraction terroriste de Rachid, l’auteur de l’incendie de la mosquée Rida, à Anderlecht, qui a coûté la vie lundi soir à l’imam Abdullah Dahdouh. L’information a été confirmée samedi par la porte-parole du parquet fédéral, Leen Nuyts.

La chambre du conseil a décidé, vendredi, de charger Rachid du chef d’inculpation supplémentaire d’infraction terroriste, en plus de son inculpation pour incendie volontaire avec préméditation et avec la circonstance aggravante d’avoir entraîné la mort. La chambre du conseil a prolongé vendredi son mandat d’arrêt.

Posted in Belgique, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Attaque Mosquée: « Gare aux amalgames hâtifs ! »

Posted by dodzi sur mars 14, 2012

La Libre

« L’islam bruxellois est très parcellisé »

EntretienFelice Dassetto, professeur émérite de l’UCL, a publié il y a quelques mois « L’Iris et le Croissant », une étude très fouillée sur l’islam à Bruxelles. Il connaît bien l’évolution de la religion musulmane dans la capitale.

Selon Charles Picqué, il ne faut pas tirer de conclusions hâtives de l’attentat d’Anderlecht sans en connaître les motivations. C’est aussi votre avis ?

Mais oui, jusqu’à preuve du contraire, je me tiens au fait qu’il s’agit d’un fait divers tragique dont la justification et la motivation doivent encore être établies. Il est exact que pendant l’année de mon enquête à Bruxelles, j’ai constaté qu’il pouvait y avoir, qu’il y a des tensions entre sunnites et chiites, mais je n’oserais affirmer qu’il y avait là les prémices d’une opposition pouvant déboucher sur un acte comme celui d’Anderlecht. Et je ne parlerais pas davantage de l’existence d’un groupe débouchant sur une telle violence.

L’islam bruxellois est très parcellisé…

Il y a une grande méconnaissance réciproque. Les Turcs ne connaissent pas les Marocains parce qu’ils ne se fréquentent pas. Il n’y a pas d’hostilité entre eux pour autant. Dans le cas de la mosquée Rida, je constate que certains musulmans sunnites du quartier s’y retrouvent parfois pour la prière de midi. Il y a aussi le fait qu’Isabelle Praile, une des responsables de la mosquée qui a été contestée à l’Exécutif des musulmans, ne l’a jamais vraiment été pour sa qualité de chiite. Puis, je constate aussi que la mosquée agressée était une de celles reconnues par la Région bruxelloise

Vous doutez aussi du motif invoqué, à savoir une importation de la question syrienne ?

On va vite en besogne en l’affirmant. L’enquête nous le confirmera peut-être, mais bon, l’opposition entre chiites et sunnites ne date pas d’hier, c’est un contentieux historique vieux de 14 siècles. Puis, à examiner d’un peu plus près la guerre civile syrienne, c’est quand même une situation très complexe. Dans la région, d’autres faits ont eu de quoi attiser plus de tensions entre les deux groupes. Je songe au wahhabisme saoudien hypersunnite qui souffle sur le feu. Ou encore à ce qui s’est passé à Bahrein où l’armée a organisé une terrible répression contre la majorité chiite. Enfin, par rapport à la Syrie, je me demande sincèrement pourquoi ces événements se se sont produits hier soir. Il faut rester prudent, mais rien dans l’actualité de ces derniers jours ne justifiait une réaction violente de cette sorte le soir du 12 mars. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Dossiers | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Imam gedood bij aanslag op moskee in Anderlecht

Posted by dodzi sur mars 13, 2012

De Standaard

Imam Abdellah Dahdouh

BRUSSEL – Bij een brandstichting in een moskee in Anderlecht is maandagavond een dode gevallen. De 46-jarige imam Abdellah Dahdouh, een vader van vier kinderen, kwam door rookvergiftiging om het leven. De lokale politie van de zone Brussel Zuid pakte al een verdachte op. Volgens sommige bronnen zou het motief te zoeken zijn bij de spanningen in Syrië.

De aanslag vond maandagavond rond kwart voor zeven plaats in de sjiitische Rida-moskee in de Dokter De Meersmanstraat in Anderlecht. Volgens getuigen stapte een jongeman van Noord-Afrikaanse origine de moskee binnen met een bidon benzine. ‘Hij riep verschillende keren Syrië en zwaaide ook met een hakbijl.’

Op dat moment was imam Abdellah Dahdouh (46) boven, beneden waren nog drie mannen aanwezig. Met hen kwam het tot een woordenwisseling, waarop de jongeman de benzine op de tapijten uitgoot en brand stichtte. De drie overmeesterden hem en hielden hem vast tot de politie er was.

Imam zat in de val

De imam zat intussen boven in de val. De brandweer haalde de man uit de brand en 40 minuten werd er geprobeerd hem te reanimeren. Maar hulp kon niet meer baten. Nog een andere man werd licht bevangen door de rook, maar hij moest niet naar het ziekenhuis. De dader werd opgepakt en ondervraagd. Over zijn identiteit of motief wou de politie nog niets kwijt.

Zeer snel kwamen meer dan honderd mensen uit de buurt samen rond de moskee. Er werd echter onmiddellijk opgeroepen tot kalmte. ‘De imam stond altijd voor vrede, niet voor haat’, benadrukte Salah, die zich tijdens de brand ook in de moskee bevond. ‘Laat ons niet vervallen in radicalisme. Ga rustig naar huis’, klonk het.

‘Salafisten verantwoordelijk’

Vertegenwoordigers van de Belgische moslimgemeenschap hebben de salafistische beweging, een fundamentalistische islamitische strekking die behoort tot het soennisme, intussen verantwoordelijk gesteld voor de brandstichting.

De vicevoorzitter van het Franstalige college van de Moslimexecutieve in België, Isabelle Praile, zelf sjiitisch, zei aan de RTBF dat getuigen verklaarden dat het om een actie van extremistische salafisten ging. ‘De Rida-moskee, de grootste sjiitische moskee in Brussel, moest enkele jaren geleden al bewaakt worden door de politie na bedreigingen van salafisten’, zei Praile. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Géneral, Nederlands | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dode bij aanslag op moskee Anderlecht

Posted by dodzi sur mars 13, 2012

Deredactie.be

In Anderlecht is de imam van de sjiitische Rida-moskee om het leven gekomen bij een brand. Die was ontstaan nadat een man brand had gesticht in het gebouw.

De aanslag op de moskee in de Dokter De Meersmanstraat werd rond 18 uur gepleegd. Op dat moment waren een tiental mensen aanwezig in de moskee.

Een man kwam binnen, goot benzine uit en bedreigde de aanwezigen met een hamer. Die konden hem opsluiten, maar er ontstond toch brand.

De aanwezigen konden het gebouw verlaten. Een man werd licht bevangen door de rook, maar had geen verzorging nodig.

De brandweer had het vuur snel onder controle maar nadat het vuur geblust was, vonden de brandweerlui op de eerste verdieping het levenloze lichaam van de 46-jarige imam. Die was in de rook om het leven gekomen.

De aanstichter van de brand werd opgepakt door de politie. Hij is afkomstig uit Noord-Afrika en zegt dat hij moslim is. Meer bijzonderheden wil het parket voorlopig niet kwijt. De moskee kreeg in het verleden bedreigingen, die kwamen van andere moslimgroeperingen.

De minister van Binnenlandse Zaken, Joëlle Milquet (CDH), zegt in een reactie dat ze « geschokt is door de feiten ». Ze veroordeelt de aanslag « met vastberadenheid en verontwaardiging ».

« Hoop dat het bij een geïsoleerde daad blijft »

Deredactie.be

De Anderlechtse burgemeester Gaëtan Van Goidsenhoven is geschokt door de aanslag op een moskee gisteravond. De imam van de moskee kwam daarbij om. « Zo’n daad is allesbehalve banaal », reageert de burgemeester. Over het motief van de dader is nog niets bekend.

De Anderlechtse burgemeester roept op tot kalmte en sereniteit na de aanslag op de sjiitische moskee en hoopt dat het om een geïsoleerde daad gaat.

Een man drong de moskee gisteravond binnen en stichtte er brand. De 46-jarige imam van de moskee probeerde samen met iemand anders de brand nog te blussen, maar de imam slaagde er uiteindelijk niet meer in het gebouw te ontvluchten. De brandweer trof zijn lichaam aan op de eerste verdieping. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Nederlands | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mosquée incendiée: des responsables musulmans mettent en cause les salafistes

Posted by dodzi sur mars 13, 2012

La Libre

La victime s’appelait Abdallah Dadou.

Des représentants musulmans en Belgique ont mis en cause lundi soir le mouvement salafiste sunnite dans l’incendie criminel qui a visé une mosquée chiite de Bruxelles et tué son imam, asphyxié par les dégagements de fumée.

La vice-présidente de l’Exécutif des musulmans de Belgique, Isabelle Praile, elle-même chiite, a estimé que les témoignages recueillis à la mosquée pointaient du doigt une action des extrémistes salafistes.

« Le centre islamique Rida, qui est la plus importante mosquée chiite de Bruxelles, avait déjà dû être placée sous la protection de la police, voici quelques années » à la suite de menaces des salafistes, a dit Isabelle Praile.

La police a indiqué de son côté qu’il était « trop tôt » pour évoquer des pistes. Un autre responsable chiite, Azzedine Laghmich, travaillant dans la mosquée, a aussi affirmé que les slogans criés par l’agresseur ayant mis le feu à la mosquée pointaient en direction du mouvement salafiste anti-chiite. « C’est un salafiste, tous les témoignages des gens présents le montrent », a-t-il dit à l’AFP.

Selon lui, l’homme est entré dans l’édifice et y a mis le feu avec de l’essence avant d’essayer d’en sortir en criant des slogans salafistes liés au conflit en Syrie. Mais il a été bloqué par des passants et fidèles qui l’ont enfermé à l’intérieur de la mosquée qui prenait feu, avant qu’il ne soit arrêté par la police. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le salafisme fait sa première victime en Belgique

Posted by dodzi sur mars 13, 2012

MPLBelgique.org

Chaker el Abssi, salafiste, fondateur de Fatah al-Islam

A l’heure où le monde occidental promeut la vague de changement dans le monde arabe, l’attentat contre une mosquée chiite à Anderlecht ouvre les yeux sur la réalité de la mouvance salafiste.

Il est à déplorer que la vague de violence religieuse qui a touché le monde arabe touche désormais la communauté musulmane de Belgique, afin que le monde politique belge se rende un peu plus compte de ce que représente le mouvement salafiste. Peu de personnes éduquées font l’amalgame entre Islam et al-Qaëda, et heureusement, mais peu de monde connait la différence entre les différentes branches de l’islam et du sunnisme.

Parmi les branches radicales sunnites, nous retrouvons le salafisme, un mouvement revendiquant un retour à l’islam des origines, idée que la majorité des musulmans trouvent incompatible avec la réalité du monde d’aujourd’hui. Ce mouvement radical, prônant le Djihad, n’admet pas les « innovations » théologiques, et cherche à imposer une compréhension stricte et étroite de l’Islam.

Le salafisme comprend non seulement une politique de prédication, qui cherche à influencer les musulmans par le prêche, mais également une mouvance djihadiste, qui elle, admet que le combat armé est essentiel afin d’instaurer un Etat (ou Califat) islamique. Le mouvement salafiste est lié à l’Arabie Saoudite ainsi qu’à Al-Qaëda.

Il diffère des branches plus modérées de l’Islam, qui elles, concilient plus facilement la vie quotidienne contemporaine avec la pratique traditionnelle de l’Islam. Alors que les salafistes refusent toute interprétation du Coran, les modérés admettent que certains passages ont un contexte historique, un contexte de pensée.

La violence salafiste n’a pas commencé avec le printemps arabe. Les attentats contre les chrétiens d’Egypte et d’Irak ont eu lieu de manière fréquente depuis plusieurs années. Au Nigéria, Boko Haram, un mouvement responsable de plusieurs centaines de morts, chrétiens surtout, mais également des musulmans, est également un mouvement salafiste. Les salafistes considèrent les autres branches de l’Islam comme infidèles. Ils ne reconnaissent pas les chiites, alaouites et druzes comme des musulmans. Ces minorités sont discriminées dans plusieurs pays à majorités sunnite, tels que l’Arabie Saoudite, les pays du Golfe persique, l’Egypte et le Maroc. Le salafisme est également critique vis-à-vis des sunnites modérés, ainsi que des Frères Musulmans.

Au Liban, le salafisme peut être entre autres mis en cause pour les massacres de Donnieh en 2000, les émeutes ayant mis feu à l’ambassade du Danemark et l’église Saint-Maron en février 2006, des combats à Nahr el-Bared en 2007, l’attentat contre un bus à Chekka, et l’attentat contre le Général François el-Hajj fin 2007.

Attentat contre mosquée bruxelloise, acte anti-chiite?
La Libre Belgique

Il était environ 18h30 lundi soir lorsqu’un individu a été aperçu en train de bouter le feu à la mosquée chiite de la rue Meersman, la plus grande du pays. Le maïeur Vincent Van Goidsenhoven a confirmé qu’un cocktail molotov avait été utilisé pour perpétrer l’attentat. Les pompiers se sont immédiatement rendus sur place.

L’imam de la mosquée, un homme de 46 ans a malheureusement perdu la vie dans l’attentat, intoxiqué par la fumée, malgré les tentatives vaines des services de secours de la réanimer durant quarante minutes. Un autre homme a été plus légèrement blessé. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :