Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ali Khameneï’

S.Nasrallah: Le Hezbollah capable de transformer en enfer la vie des Israéliens

Posted by jeunempl sur août 19, 2012

Al Manar

Le Hezbollah est capable de transformer en enfer la vie des millions d’Israéliens en cas d’agressions contre le Liban, c’est ce qu’a affirmé, ce vendredi, le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, lors d’une cérémonie à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds.

La guerre contre le Liban sera très couteuse, a averti sayed Nasrallah, et d’ajouter : « la résistance est capable de viser en un nombre limité de missiles précis quelques cibles en Palestine occupée qui pourront transformer en un véritable enfer la vie des millions d’Israéliens.

Voici les principaux points de son discours :

Nous nous rencontrons une nouvelle fois à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds décrétée par l’Imam Khomeiny, le dernier vendredi du mois de Ramadan.

Nous voulons dire à nos ennemis et nos amis que la question d’AlQuds et de la Palestine est une cause loin de toutes les divergences. Et notre attachement religieux à cette cause est inébranlable.

Aujourd’hui nous ne pourrons pas concevoir l’avenir d’AlQuds sans celui de l’entité sioniste. Nous ne pourrons pas parler de la restitution d’AlQuds à la nation et au peuple palestinien en présence d’ « Israël ».

AlQuds fait l’unanimité parmi les Israéliens et les différences sont dissipées quand il s’agit d’AlQuds. Ce qui n’est pas le cas des Arabes.

Les Israéliens sont unanimes sur le fait qu’AlQuds est la capitale éternelle d’Israël. La judaïsation de cette ville bat son plein… AlQuds se perd de jour en jour, au moment où les Arabes et les musulmans sont préoccupés par leurs divergences.

S’agissant de l’environnement stratégique d’Israël, notre ennemi a malheureusement certains avantages. Les Israéliens organisent chaque année des conférences pour discuter de la stratégie d’Israël, des défis militaires, démographiques, économiques auxquels ils font face. Ce qui n’est pas le cas des pays Arabes.

Chaque année, nous lisons les plans et les dossiers discutés lors de ces conférences. En 2010 et 2011, ils évoquaient de grandes préoccupations, et des menaces surtout après les développements dans les pays arabes : la chute de Moubarak, le retrait américain humiliant de l’Irak, la chute des régimes soi-disant modérés et la puissance de l’Iran.

Ils craignaient la naissance d’un grand axe régional en faveur de la Palestine et des Palestiniens et contre Israël. Or, après les événements en Syrie, l’image a changé. La Turquie, qui soutenait la cause palestinienne, a réduit à zéro ses relations avec la Syrie. Il en est de même pour ses relations avec l’Irak qui sont devenues tendues, et avec l’Iran qui sont plutôt froides.

Les changements dans les pays arabes ont été exploités en faveur de la crise syrienne, et de la création d’une atmosphère d’animosité des pays arabes envers l’Iran…Par conséquent, Israël parle aujourd’hui d’espoir, d’un avenir prospère et d’une Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Législatives en Iran : Ali Larijani se prépare à la présidence

Posted by jeunempl sur mars 10, 2012

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Le chiffre est pour le moins impressionnant: 65% des électeurs iraniens se sont déplacés pour choisir les membres de leur nouveau majlis (Parlement), 52% à Téhéran. Cette participation record ne représente pourtant pas une bonne nouvelle pour le président Mahmoud Ahmedinejad, qui a vu la majorité de ses partisans battus par ceux du camp ultraconservateur, proche du guide suprême Ali Khaménéi. Ainsi, des 290 sièges en jeu, les amis d’Ahmadinejad n’en n’ont remporté qu’une poignée, une vingtaine tout au plus. Pire, dans les grandes villes du pays, la majorité a été remportée par le clan d’Ali Larijani, l’ennemi intime du président, qui a été élu dans la ville sainte de Qom avec plus de 270000 voix. Le choix de Qom est hautement symbolique pour celui qui ne manque pas une occasion de se démarquer d’un président qu’il juge corrompu et maladroit. Même dans les régions rurales, historiquement favorables au président, les électeurs ont choisi à 70% les listes du Front fondamentaliste uni, soutenu –discrètement- par le guide, au détriment des listes du Front de l’intégrité, proche du chef de l’Etat. Ceci a poussé le politologue iranien Davoud Hermidas Bavand à dire que «l’ère du nejadisme et le rôle joué par celui-ci dans l’histoire iranienne semblent toucher à leur fin».

L’ancien président iranien, Hashemi Rafsandjani, s’est retrouvé aussi dans une situation très confuse. Après s’être rendu dans un bureau de vote, et avant même que le dépouillage des voix ne commence, il dénonçait des fraudes, qualifiant le scrutin de «mascarade».

Le néjadisme, c’est fini!

Mais au-delà des ces critiques, la participation populaire semble avoir surpris les responsables du régime, qui espéraient un taux proche des 50%. Mais au final, il a été dépassé, et de loin.

Ces élections étaient différentes car contrairement aux scrutins précédents, les deux camps qui s’affrontaient n’étaient pas les conservateurs et les réformateurs mais le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hariri en visite en Iran

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2010

L’Express – Parisa Hafezi, Ramin Mostafavi et Guy Kerivel

Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé samedi en Iran pour une visite de trois jours au cours de laquelle il devrait rencontrer l’ayatollah Ali Khamenei et le président Mahmoud Ahmadinejad.

Cette visite est notamment destinée à obtenir l’appui de Téhéran afin d’éviter des troubles au Liban si les enquêteurs de l’Onu impliquent des membres du Hezbollah libanais, le mouvement chiite pro-iranien, dans l’assassinat du père de Saad, Rafic Hariri, et de 21 autres personnes en 2005 à Beyrouth.

Saad Hariri a eu une première rencontre avec le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi qui a promis que les deux pays allaient resserrer leurs liens.

Le président Ahmadinejad a effectué une visite au Liban en octobre dernier et s’est notamment rendu dans les bastions du Hezbollah.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président libanais rentre au Liban, confiant en des promesses de support militaire iranien, alors que les Libanais craignent les guerres et les assassinats!

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2008

El Nashra

Une visite réussie en Iran, résultant en des promesses de support, a été accomplie par le général Michel Sleiman, président de la République. Malgré les tentatives « timides » de campagnes lancées contre cette visite, elle a initié une nouvelle phase des relations bilatérales entre le Liban et l’Iran.
Sleiman a couronné sa visite par une rencontre avec Sayyed Ali Khameneï, guide suprême de la révolution islamique en Iran, qui a confirmé le support iranien à l’unité des Libanais contre le danger de « l’administration sioniste ». De plus, il a insisté sur le rôle du président libanais dans la consolidation de l’unité nationale.
Une conférence de presse menée par le président Sleiman et Mahmoud Ahmadinejad, son homologue iranien, a clôturé cette visite. Sleiman a affirmé que sa visite en Iran était utile pour les deux pays assurant les résultats seront suivis à travers les réunions bilatérales entre les institutions communes pour activer tous les accords signés précédemment entre le Liban et l’Iran.
De son côté, Ahmadinejad a annoncé que l’Iran continuera à soutenir l’unité et l’indépendance du Liban. Il a déclaré que la collaboration bilatérale est possible notamment sur le plan de l’énergie et de l’industrie. Il a ajouté que son pays est prêt à soutenir le Liban dans sa guerre contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :