Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ali Ammar’

Pour que la violence sexuelle -sous toutes ses formes- soit correctement pénalisée au Liban

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2012

(L’Orient le Jour)

Une marche pour l’adoption d’une loi protégeant les femmes est prévue ce samedi à Beyrouth.

Un collectif d’ONG libanaises pour la protection des droits de la femme (dont « Nasawiya » et « Kafa ») organise ce samedi à Beyrouth une marche contre la violence sexuelle, sous le slogan « Tout pays qui ne pénalise pas toutes les formes de viol n’est pas digne de confiance ». La marche démarrera à midi du ministère de l’Intérieur (près du jardin de Sanayeh) et se dirigera vers le siège du Parlement, sur la Place de l’Etoile.
La promulgation d’un projet de loi visant à protéger les femmes de la violence domestique, le renforcement de l’article du code pénal punissant le viol, la pénalisation du harcèlement sexuel verbal, physique et moral, notamment sur le lieu de travail, figurent parmi les revendications des organisateurs.

Au Liban, plusieurs milliers de femmes sont toujours victimes de la violence domestique sous toutes ses formes. Mais les femmes sont aussi victimes de la loi actuelle, puisqu’aucune clause n’est prévue pour les protéger et leur garantir leurs droits. Le viol conjugal, par exemple, n’est pratiquement jamais pris en considération par la police, qui estime que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet de l’électricité au coeur de la deuxième séance des commissions communes

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2011

D.H. – ANI

Les commissions communes de l’Administration, de la Justice, des Finances, du Budget, des Travaux publics et de l’Energie et des Eaux ont tenu mardi après-midi leur deuxième séance au Parlement pour discuter du projet de l’électricité, séance qui a été ajournée jusqu’à mercredi après maintes discussions qui n’ont pas mené à l’approbation dudit projet.

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil, le ministre des Finances Mohammed Safadi, le PDG de l’EDL Kamal Hayek et plusieurs conseilleurs de ministres ont assisté à cette séance présidée par le député Robert Ghanem, en présence des députés membres des commissions concernées.

M. Bassil a d’abord tenté de répondre aux questions posées lors de la précédente séance, mais ses propos ont souvent été coupés par les députés des 14 Mars qui s’y opposaient.

Le député Samer Saadé a ensuite évoqué l’incident de Faraya et les poteaux électriques érigés sur ses terres sans permission, selon lui, ce qui a suscité un brouhaha dans la salle. Le député Ghanem est alors intervenu pour ramener les discussions au sujet principal, celui du plan relatif à l’électricité.

Les députés de l’opposition ont toutefois campé sur leurs positions, s’opposant au plan selon eux « plein de failles » et présentant plusieurs propositions concernant les Fonds de financement.
Le député Akram Chehayeb a estimé que « cette affaire politique par excellence doit être résolue loin des commissions parlementaires ». Les députés de la majorité ont, quant à eux, demandé à M. Ghanem de contrôler la situation afin que les réponses du ministre Bassil aux questions soient entendues.

Le député Jean Oghassapian, qui s’est exprimé à sa sortie du Parlement, s’est interrogé sur la stratégie que le projet de l’électricité adoptera, soulignant que M. Bassil devrait présenter au Conseil des ministres tous les détails sur son plan.

Le député Atef Majdalani a, pour sa part, abordé les questions relatives à la santé au niveau de l’électricité, notamment en ce qui concerne les lignes à haute tension traversant des zones habitées, critiquant M. Bassil et le Courant Patriotique Libre qui prétendent que ces lignes sont sans danger pour l’environnement et pour la santé et la sécurité des citoyens et appelant à ce que ces lignes soient souterraines pour éviter toute pollution électrique.

Le député Ibrahim Kanaan a noté que « la proposition du camp adverse au sujet de l’électricité est inacceptable parce qu’elle sépare les pouvoirs, ce que la loi ne permet pas aux parlementaires », accusant l’opposition de « ne pas vouloir l’électricité au Liban » et de jouer un rôle de blocage lors des séances des commissions.

Le député Ali Ammar a enfin dénoncé les agissements de l’opposition que  » use de revanchisme politique  » et qui « bloque le projet d’électricité », assurant que la majorité ne permettra pas de « faire passer des propositions visant à anéantir les prérogatives du ministre ».

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ammar du Palais Bustros: le ministre Mansour a chargé une équipe de suivre l’affaire de l’Imam Sadr

Posted by jeunempl sur août 29, 2011

D.H. – ANI

Le député du bloc « Fidélité à la Résistance » Ali Ammar a indiqué lundi que le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a formé une équipe chargée de suivre l’affaire de la disparition de l’Imam Moussa Sadr et de ses compagnons.

Le ministre Mansour avait rencontré le député Ammar au Palais Bustros; ils ont discuté de différentes questions d’actualité et se sont accordés sur la nécessité de protéger le Liban des dangers et des défis qu’il pourrait affronter, à cause des développements régionaux.

La situation de la communauté libanaise en Libye et l’affaire de la disparition de l’Imam Sadr ont également été au coeur de la rencontre; M. Ammar a assuré, en réponse à une question à l’issue de la rencontre, que « la disparition de l’Imam Sadr et de ses compagnons est une affaire nationale par excellence » et que « le ministre Mansour a chargé une équipe de la suivre de près, avec le Conseil National de Transition libyen et toutes les parties qui pourraient aider à l’élucider ».

M. Mansour a par ailleurs informé M. Ammar du déroulement de la réunion de la Ligue Arabe et le député a affirmé que le communiqué publié la veille (dimanche) par le ministère des Affaires étrangères traduit de façon très claire la réunion des ministres des Affaires étrangères arabes.

« Malheureusement, certains Arabes agissent comme si leur identité était différente, sans réaliser le danger du projet américo-sioniste visant à ôter à la région son identité culturelle arabe, pour l’intérêt de l’entité sioniste et de l’ennemi israélien », a enfin déploré M. Ammar.

Sur un autre plan, M. Mansour a reçu l’ambassadeur d’Egypte Ahmed Fouad Bidewi venu en visite d’adieu, puis l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis Mohammed Sultan Souaidi.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Kouchner justifie les violations israéliennes du Liban

Posted by jeunempl sur janvier 24, 2010

Info-Palestine

Lors de son entrevue avec le Premier ministre libanais, Saad Hariri, à Paris, le ministre français des Affaires étrangères a nié que l’Etat sioniste représentait une menace sur le Liban osant effrontément déclarer que c’est le Hezbollah qui représenterait cette menace. Il a jugé que les craintes libanaises étaient infondées, puisqu’Israël est l’ami de la France !!!

Ses déclarations sont dénoncées et accusées de justifier une guerre sioniste

Un communiqué du Hezbollah a dénoncé les déclarations de Kouchner :

« Nous décelons dans ces déclarations les empreintes claires de la voix israélienne et un déni entier de l’histoire de la France et de sa résistance à l’agression et l’occupation« .

Le communiqué ajoute : « le Hezbollah s’étonne que les déclarations du ministre des Affaires étrangères contredisent les rapports des Nations-Unies au Sud-Liban, où son pays est représenté, à propos des agressions israéliennes quotidiennes et des violations de la souveraineté libanaise. Il considère cette attitude comme une tentative d’innocenter l’ennemi israélien et de camoufler ses violations incessantes contre la souveraineté libanaise, ce qui est considéré comme une protection de l’occupant israélien et un encouragement pour poursuivre ses attaques« . Le communiqué termine : « le Hezbollah dénonce cette attitude complice et déséquilibrée et appelle les autorités françaises à adopter un rôle conforme aux responsabilités qu’elles ont longtemps proclamées envers la sécurité et la souveraineté du Liban« .

Les déclarations de Khouchner ont été vivement dénoncées par une partie de la classe politique libanaise, à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :