Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Alain Juppé’

Jacquier : l’enquête française pointe les rebelles syriens

Posted by jeunempl sur juillet 18, 2012

Le Figaro – Georges Malbrunot

Le grand reporter français, tué en janvier par l’explosion d’un obus à Homs, aurait bien été victime d’une bavure des forces rebelles.

Gilles Jacquier est bien mort d’un tir d’obus lancé par les rebelles de Homs, qui visaient un quartier alaouite pro-régime où se trouvait le journaliste de France 2, le 11 janvier dernier. «Les analyses balistiques et les renseignements recueillis sur place par nos sources juste après le drame indiquent que Jacquier a été tué d’un tir d’obus de mortier de 81 mm venu d’un quartier sunnite rebelle, déclare au Figaro une source proche du dossier au ministère de la Défense à Paris. Des analyses montrent assez précisément la source du tir.» «Tous les services spécialisés (DCRI et DGSE notamment, NDLR) sont d’accord sur cette conclusion», précise cette source.

Le grand reporter de France 2 a été touché par des éclats d’obus alors qu’il sortait de l’escalier d’un immeuble, où il se trouvait en compagnie d’autres journalistes français et suisses qui avaient obtenu un visa grâce à sœur Marie Agnès, une religieuse proche du régime, installée non loin de Homs.

Ces conclusions confirment l’information publiée par Le Figaro une semaine après l’accident, sur la foi d’une déclaration d’un responsable d’une association des droits de l’homme à Homs – «nous avons commis une grosse bêtise» – renforcée par les précisions d’un haut responsable de la Ligue arabe, qui avait à cette époque des observateurs sur place à Homs. Peu après, leur rapport de mission validait la thèse de la bavure commise par des opposants à Bachar el-Assad.

«Les rapports de la mission indiquent que le journaliste français a été tué à la suite de tirs de mortier par l’opposition», soulignait le paragraphe 44 du document. Précision importante: le texte cite Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voile va-t-il se lever sur la réalité de la crise syrienne?

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Expression

DES CADAVRES D’ÉTRANGERS, DONT UN EUROPÉEN, TROUVÉS À HOMS

Révoltes en SyrieLes autorités syriennes affirment avoir découvert plusieurs corps d’étrangers à Homs, dans le quartier de Baba Amr, dont un Européen accusé d’avoir aidé les rebelles et portant le passeport d’un journaliste espagnol.

Correspondant du quotidien El Mundo, Javier Espinosa avait quitté Baba Amr le 29 février pour le Liban, après avoir survécu au bombardement dans lequel ont été tués la journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik le 22 février. Il avait indiqué avoir perdu toutes ses affaires dans sa fuite, lorsque des tirs de l’armée syrienne l’avaient visé. «Plusieurs cadavres (…) ont été découverts à Baba Amr (…), qui ne sont pas ceux de Syriens», a déclaré un expert des services de sécurité au quotidien à grand tirage al-Watan.

«Le plus grand mystère» entoure le corps d’un Européen «en possession du passeport et de la carte de presse de M.Espinosa», précise l’expert, selon qui le cadavre «appartient probablement à un citoyen européen» membre de services de renseignements ou d’une société de sécurité, «qui dirigeait» des insurgés à Baba Amr. Les services de sécurité assurent que «le journaliste espagnol connaît l’identité de l’individu qui était en possession de ses papiers et les lui aurait transmis», pour une raison non précisée. L’autre mystère est celui des armes qu’Israël aurait livré à l’opposition syrienne, notamment à l’ «Armée syrienne libre (ALS)», des faits sur lesquels la «grande» presse occidentale a observé le motus total.

De même que l’affaire de l’interception par l’armée syrienne, selon l’agence iranienne, Irib, d’un «bataillon» de 120 militaires français, laquelle indique «les services spéciaux syriens ont arrêté un bataillon français de transmission composé de 120 militaires, à Zabadani». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Guerre d’influence au Moyen-Orient : Bras de fer russo-occidental sur la Syrie

Posted by jeunempl sur février 5, 2012

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Révoltes en SyrieAlors que les affrontements se rapprochent de Damas, une solution diplomatique est-elle en train de voir le jour? Après avoir bloqué mardi le projet de résolution des Nations unies, porté par les puissances occidentales, Moscou travaille à une adaptation du dernier plan de la Ligue arabe que pourrait accepter Bachar al-Assad.

Le 28 janvier dernier, la Ligue arabe décide de suspendre sa mission d’observation en Syrie en raison de la «recrudescence des violences». «La décision de suspendre la mission des observateurs a été prise, après une série de consultations avec les ministres arabes des Affaires étrangères, en raison de la recrudescence des violences dont sont victimes les civils», a annoncé dans un communiqué le secrétaire général de l’organisation, Nabil al-Arabi. La veille, le chef de la mission d’observation de la Ligue arabe, le général soudanais Mohammed Ahmed Moustapha al-Dabi, avait déploré une augmentation «importante» des violences, en particulier à Homs, Hama et à Idleb. «La situation actuelle, en termes de violence, n’aide pas à préparer une atmosphère permettant d’obtenir que toutes les parties s’assoient à la table des négociations», principal objectif du plan arabe de sortie de crise. Al-Arabi accuse le régime syrien d’avoir «choisi l’option de l’escalade».

Blocage à l’Onu

Pour faire monter la pression sur le régime, le Conseil national syrien (CNS) et la Ligue arabe qu’al-Arabi semble codiriger avec le ministre des Affaires étrangères du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem ben Jaber Al Thani ont décidé de porter l’affaire devant les Nations unies. Vendredi dernier, Paris, Londres et Berlin ont présenté au Conseil de sécurité un projet de résolution qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le génocide arménien : le négationnisme d’Etat turc (3/3)

Posted by jeunempl sur décembre 30, 2011

Propos recueillis par Jérôme Gautheret – Le Monde

Professeur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Vincent Duclert est notamment spécialiste de l’affaire Dreyfus. Son travail sur les mobilisations intellectuelles l’a amené à s’intéresser à la question du génocide arménien, et au-delà, à la vie intellectuelle en Turquie. Il a notamment publié un ouvrage sur les engagements intellectuels turcs dans les années 2000, L’Europe a-t-elle besoin des intellectuels turcs ? (Armand Colin, 2010) à travers l’étude de plusieurs pétitions emblématiques de l’évolution de la société turque, notamment celle du 15 décembre 2008 de demande de pardon aux Arméniens pour la « grande catastrophe » de 1915. La traduction de ce livre devait être publiée en Turquie par l’éditeur Ragip Zarakolu, mais celui-ci a été arrêté comme « terroriste » le 29 octobre et ses manuscrits saisis. Vincent Duclert a co-fondé avec Hamit Bozarslan, Cengiz Cagla, Yves Deloye, Diana Gonzalez et Ferhat Taylan le Groupe international de travail (GIT) « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » (www.gitfrance.fr et www.gitinitiative.com)

Lire le premier et le deuxième volet de l’entretien.

Comment la recherche sur le génocide arménien avance-t-elle, malgré tout, en Turquie ?

Il y a une élite intellectuelle de très grande qualité, qui a compris qu’il y avait un devoir à la fois scientifique et civique de se saisir du refoulé, d’envisager les questions interdites : le génocide arménien, la nature de l’Etat kémaliste, présenté en Turquie comme le modèle indépassable alors qu’il s’apparente aussi à des formes de dictature, la guerre contre les Kurdes, la situation de l' »Etat profond », le pouvoir militaire, les réseaux religieux…

Ils veulent ouvrir ces dossiers, et sont prêts à prendre des risques considérables : Taner Akçam a été emprisonné, avant de devoir s’exiler ; Hrant Dink, qui lui aussi a mené un travail très important avec sa revue bilingue arméno-turque, a été assassiné en 2007 dans un contexte de chasse à l’homme. Hrant Dink a été visé parce que ses travaux tendaient à rappeler combien la société turque est en réalité mélangée, complexe, et que c’est la prise en compte de ce tissage – souvent tragique – qui permettrait de faire la paix avec le passé et de préparer l’avenir. Et puis il n’y a pas que les problèmes ethniques et religieux, il y a la place du genre, des femmes, des homosexuels…

Pour le gouvernement turc, le fait que des universitaires se décident à étudier ces pans du passé constitue une menace pour l’intégrité de la nation, pour la mémoire de Mustafa Kemal. Ils ne peuvent plus Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abi Ramia: nous ne serons pas de faux témoins dans ce gouvernement

Posted by jeunempl sur décembre 12, 2011

N.A. – ANI

Le député Simon Abi Ramia, membre du bloc parlementaire « Changement et Réforme », a déclaré vendredi dans une entrevue accordée à l’OTV, que les ministres de son groupe « ne seront pas de faux témoins au sein du gouvernement actuel ».

Il a également adressé des reproches « aux composantes de la majorité actuelle et aux alliés qui ne se dirigent pas avec eux sur la voie du changement ».

Interrogé sur la relation avec le Hezbollah, M. Abi Ramia a parlé « du document d’entente avec le Hezbollah qui exprime l’alliance stratégique avec le parti ». « La mésentente sur des questions simples est possible tant qu’elle ne dépasse pas certaines lignes rouges », a-t-il dit.

« Nous avons nos convictions constantes et notre position de soutien à la résistance est aussi loin de toute autre considération », a-t-il dit.

Concernant la dernière déclaration du ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, le député a souhaité que « les propos de ce dernier se basent sur des données sérieuses car il n’est pas permis qu’un pays comme la France fournisse des informations ridicules ou accuse un parti libanais d’effectuer des opérations contre la Finul au Sud sans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La France surprise des déclarations du Patriarche Al Rai, rapporte Al-Hayat

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

iLoubnan.info

Le quotidien panarabe Al-Hayat a cité dimanche un responsable français exprimant sa surprise des déclarations du Patriarche Béchara Boutros Al-Rai sur la Syrie.

« Il est très étrange que le patriarche a parlé au nom des chrétiens de la Syrie et a déclaré que le président Bachar al-Assad, qui tue et opprime son peuple, doit avoir plus de chances », a ajouté la source.

La source a également noté que le président français Nicolas Sarkozy a expliqué à Al-Rai qu’il avait donné plus de chances à Assad, mais le président syrien a choisi d’être radical et tuer son peuple.

La source a également déclaré que lors de la réunion du patriarche avec le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, Le Patriarche a exprimé son inquiétude du danger des Frères musulmans en Syrie, et quand Juppé a demandé à Al-Rai « Qu’en est-il du Hezbollah au Liban? », Al-Rai a déclaré que la « coexistence avec le Hezbollah est bonne et normale. »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mgr Rahi du Quai d’Orsay: un état civil pour affronter les déviations confessionnelles

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2011

ANI

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi, en visite en France, a déploré mardi toute intention de diviser le Moyen-Orient en états confessionnels, proposant l’adoption du principe de l’état civil pour faire face aux déviations confessionnelles, lors de sa rencontre avec le chef de la diplomatie française Alain Juppé au Quai d’Orsay.

Le patriarche, qui a souligné la profondeur de l’amitié reliant le Liban à la France, a exprimé ses craintes quant aux dangers que le Liban et la région traversent, notant que les résultats des changements géopolitiques au Moyen-Orient suscitent la confusion et l’inquiétude.

« Nous sommes conscients que des forces internes et légales sont derrière les protestations de ces sociétés aspirant au changement et nous ne dédaignons pas les ingérences occidentales (…), mais pour nous autres Libanais et chrétiens d’Orient, toute intention de diviser le Moyen-Orient en états confessionnels est déplorable, parce que la diversité où les minorités s’intègrent harmonieusement garantit notre présence et notre prospérité dans la région », a-t-il expliqué.

Le prélat maronite a également estimé que les sociétés pluralistes permettent l’instauration de la paix et de la stabilité, proposant l’exemple de l’état civil qui sépare Etat et Religion pour préserver les droits des individus et reconnaître leur liberté de croyance.

Il a alors sollicité l’aide de la France pour édifier cet état civil au Moyen-Orient.

Le chef de l’Eglise Maronite a par ailleurs pointé du doigt les dangers de l’implantation des réfugiés palestiniens au Liban, assurant son attachement au droit de retour et à la création d’un Etat palestinien.

Il a aussi souhaité le renforcement de la francophonie au Liban, avant d’exprimer en conclusion son respect au contingent français de la FINUL qui n’épargne aucun sacrifice dans le cadre de sa mission.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour de retour de France après sa participation à la conférence de « soutien à une Libye nouvelle »

Posted by jeunempl sur septembre 2, 2011

M.M. – ANI

Le ministre des Affaires etrangères Adnan Mansour est rentré vendredi de France où il a participé avec la délégation libanaise présidée par le premier ministre Najib Mikati à la conférence internationale de « soutien à une Libye nouvelle ».

A l’aéroport, le ministre Mansour a indiqué que cette rencontre internationale s’est axée sur les moyens à adopter pour contribuer à la réussite de la transition politique en Libye.

 » La conférence a appelé la Libye à assurer la démocratie et la liberté au peuple libyen ainsi qu’à activer le rôle des institutions dans le nouveau gouvernement post-kadhafi  » a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les rencontres du premier ministre Mikati en marge de la conférence, le ministre Mansour a indiqué que M. Mikati s’est réuni avec le ministre des Affaires étrangères et européennes, Alain Juppé avec lequel il a passé en revue la situation générale dans la région du Moyen-Orient.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : Entre conflits armés et dialogue interne

Posted by jeunempl sur août 21, 2011

France catholique

Le monastère Saint Jacques l’Intercis appartient à l’éparchie grecque melkite catholique de Homs, Hama et Yabroud. Il est situé 2 km à l’Ouest du village de Qâra. Cet édifice du Vème siècle à l’histoire prestigieuse et mouvementée était une ruine lorsque nous entreprîmes de le restaurer en 1994.

Aujourd’hui il abrite une communauté d’une quinzaine de membres appartenant à huit nationalités différentes. Ce lieu est devenu un centre spirituel international qui accueille plus de 15 000 personnes par an de tous horizons dont le dixième y passe au moins une nuit.

La communauté cherche à revenir aux sources du monachisme antiochien dans une perspective d’unité : celle de la personne humaine et celle de l’humanité, dans le mystère du Corps Mystique. Elle vit au jour le jour l’ici et le maintenant au Nom du Christ. Tendue de l’avant dans une attente eschatologique de Celui qui vient, elle veut préparer ses voies, en ramenant le cœur des pères vers leurs enfants et le cœur des enfants vers leurs. La Syrie est notre patrie d’adoption. Nous sommes engagés à servir dans la charité du Christ et la solidarité qu’elle inspire, ouvrant nos portes aux familles nécessiteuses quelle que soit leur appartenance. Notre communauté vient en aide à des personnes de tous bords, chrétiens et musulmans. Nous le faisons à travers des microcrédits, un service-conseil quotidien qui n’exclut pas l’hébergement gratuit, un réseau local de relations publiques pour trouver des solutions à des problèmes qui nous dépassent.

Actuellement nous essayons de suivre au jour le jour les souffrances de nos frères et sœurs confrontés soudainement à une situation sociale des plus difficiles et qui se dirige vers la précarité. J’aimerais répéter que nous ne sommes pas engagés politiquement mais spirituellement, d’après les valeurs de l’Evangile. Solidaires avec nos frères syriens, toutes confessions confondues, sans négliger de militer pour les droits des minorités.

Mère Agnès-Mariam de la Croix est de nationalité libanaise et française. Son père est réfugié palestinien de 1948. Elle a vécu la guerre civile du Liban et travaille en Syrie depuis dix sept ans.

Dans un article précédent j’ai essayé de décrypter les événements qui frappent la Syrie. Publié sur le net par un site chrétien cet article a été traduit en anglais, arabe et italien et repris sur des dizaines de sites aux tendances les plus diverses : d’informations catholiques, orientalistes, progressistes, antimondialistes, situés en France, Italie, Belgique, Suisse, Liban, Etats-Unis, Canada, Palestine, Syrie, Israël, Afrique du Nord et j’en passe.

D’aucuns ont désavoué mon témoignage. Ils ont récusé la possibilité que je dise vrai, parce que je m’écartais de l’opinion la plus courante. Un commentateur a conclu que mon article : « déploie une argumentation politique si élaborée qu’il pourrait s’agir d’un faux ». C’est la première fois de ma vie que je me penche sur un tel sujet, aussi je trouve cette appréciation bien flatteuse.

Un autre commentateur a écrit vingt pages pour remettre en cause chacune de mes assertions et en a pris prétexte pour s’en prendre avec une verve implacable, tout à la fois, à des sites antimondialistes et anti atlantistes (surtout le site Voltaire.net dont il assure à tort que je fais partie), à l’Eglise catholique, au Pape, à M. Sarkozy et aux services de renseignements français avec qui, affirme-t-il, je suis de connivence. Si bien que tout le soin que j’avais apporté à fonder mon argumentation sur des sources précises n’a pas été prise en considération. En définitive j’ai bien noté qu’il est risqué de fournir une version différente de celle donnée par les pouvoirs médiatiques et politiques. Assurément, on est mieux accepté si on utilise la langue de bois. Mais le faire n’est-ce pas verser dans l’hypocrisie ? Et se taire n’est-ce pas de l’absentéisme coupable ? En tous les cas, telle est notre option : être sincères car seule la vérité rend libre.

Comment informer lorsque la désinformation s’impose ? 

Il est impératif d’être bien renseignés sur une situation donnée [1] pour pouvoir se positionner en conséquence. Sinon, comment accomplir notre devoir de personnes consacrées au service de l’Eglise dans ce pays ? Or les sources principales d’information qui font autorité et jouissent d’un monopole absolu déforment l’information et nous induisent en erreur, instaurant un malentendu de taille. C’est notre dilemme : la grande presse internationale jouit d’une telle crédibilité que tout témoignage qui la contredit est relativisé, y compris le nôtre qui s’appuie pourtant sur une expérience vécue. Si notre témoignage ne passe pas par les voies officielles de l’information, il est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Corruption – Karachi: Le mémorandum secret

Posted by jeunempl sur décembre 6, 2010

Le Journal du Dimanche

Dans une note confidentielle de 1996, adressée à Rafic Hariri, Ziad Takieddine dénonçait « la méthode Chirac » dans le blocage des commissions avec l’Arabie saoudite. Trois cents millions de francs ont ensuite été versés.

C’est un mémorandum secret de trois pages qui dormait depuis quatorze ans dans un coffre, quelque part à Beyrouth. Ziad Takieddine, l’auteur de cette « note confidentielle » à Rafic Hariri, a décidé de la sortir de ses archives. Comme on déterre une hache de guerre. Accusé par Dominique de Villepin et Charles Millon d’avoir été « l’intermédiaire des balladuriens » dans deux contrats militaires, au Pakistan et en Arabie saoudite, Ziad Takieddine contre-attaque méthodiquement. Lundi, ses avocats déposeront plainte contre l’ancien Premier ministre et l’ex-ministre de la Défense de Jacques Chirac pour « dénonciation calomnieuse« . Takieddine réclame aussi son audition par le juge Van Ruymbeke et entend s’expliquer sur les termes de Sawari II, le contrat de vente de frégates militaires à l’Arabie saoudite, le pendant du fameux contrat Agosta de vente de sous-marins au Pakistan.

Signés en septembre et novembre 1994, alors qu’Edouard Balladur était Premier ministre et François Léotard son ministre de la Défense, ces deux contrats, de l’ordre de 5 milliards d’euros, auraient, à eux deux, généré environ 233 millions d’euros de « frais commerciaux exceptionnels« , des commissions parmi lesquelles se cacheraient des rétrocommissions en France. Dominique de Villepin, devant le juge Van Ruymbeke, a réitéré ses soupçons de « rétrocommissions » et de « financements illicites » de partis proches d’Edouard Balladur et désigné Takieddine. Une histoire « officielle » jusque-là sans preuve, et qui cache, on va le voir, son lot de zones d’ombre. Parmi elles, une drôle d’intervention, inconnue jusqu’à présent, de Rafic Hariri, ancien Premier ministre du Liban, très proche de Jacques Chirac, dont la banque aurait débloqué, dans le plus grand secret, 300 millions de francs de l’époque… Une intervention qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :