Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Al Manar’

Kidnapping des pèlerins libanais en Syrie : Nasrallah appelle au calme

Publié par jeunempl le mai 22, 2012

D.CH. – ANI

[Note du MPLBelgique.org : Quel contraste entre cet appel au calme de Sayyed Nasrallah, aussitôt respecté par la rue chiite, et le manque de responsabilité des faucons du Courant du Futur (clan Hariri) appelant 2 jours plus tôt leurs partisans à chasser l'armée libanaise du pays!]

Le secrétaire général du Hezbollah, le sayed Hassan Nasrallah, a appelé les proches des pèlerins kidnappés en Syrie au calme, affirmant que les responsables libanais traitent l’affaire en grande responsabilité.

Le sayed Nasrallah qui s’est prononcé sur la chaîne télévisée al-Manar, a appelé ses partisans à ne pas manifester, ni à bloquer des rues, dans ce contexte interne tendu, de peur qu’une cinquième colonne n’intervienne pour provoquer des incidents de sécurité.

"Je vous parle en mon nom et au nom du président du Parlement Nabih Berri avec lequel nous coordonnons nos efforts, pour régler l’affaire de l’enlèvement condamnable. La priorité est accordée actuellement au traitement de cette affaire, qui est principalement de la responsabilité de l’Etat Libanais" a-t-il dit.

"Le pays est dans une situation extrêmement tendue. Nous voulons la coopération de tous, notamment des citoyens qui entendent observer des sit-in, pour qu’ils ne bloquent pas les rues. Nous craignons que des incidents soient provoqués par une cinquième colonne avec l’armée et les forces de l’Ordre. J’exhorte les citoyens de la banlieue et de toutes les régions à Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Le patriarcat maronite craint pour l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient : "Même les sunnites modérés ont peur"

Publié par jeunempl le décembre 25, 2011

APIC/KIPA

Le patriarcat maronite au Liban exprime sa crainte quant à l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient. "Les régimes mis en place après le printemps arabe sont des régimes islamistes, extrémistes et conservateurs. Il y a également la menace salafiste qui plane sur certains de ces pays", a déclaré Mgr Samir Mazloum, vicaire patriarcal maronite, lors d’une entrevue diffusée sur la radio "Voix du Liban".

"Même les sunnites modérés ont peur de l’éventuelle arrivée des extrémistes au pouvoir", estime le vicaire patriarcal maronite, cité par le quotidien francophone libanais "L’Orient-Le Jour" du samedi 24 décembre. A Bkerké, au siège du patriarcat maronite, Mgr Mazloum s’inquiète pour la liberté des chrétiens au Moyen-Orient, estimant que les pays de la région ne semblent pas se diriger vers plus de liberté.

"Toutes les minorités du Moyen-Orient sont inquiètes aujourd’hui, a-t-il poursuivi. Même les sunnites modérés ont peur de l’éventuelle arrivée des extrémistes au pouvoir". Sur le plan libanais, Mgr Mazloum a assuré que "Bkerké (le patriarcat maronite, ndr) est ouvert au dialogue avec toutes les parties". Pour ce qui est des armes que veut conserver le parti chiite du Hezbollah, il s’est simplement contenté d’affirmer qu’il "a ses raisons".

Vendredi 23 décembre, Mgr Mazloum avait affirmé dans un entretien accordé à la chaîne du Hezbollah "al-Manar" que "Bkerké et le Hezbollah partagent une même vision" concernant les développements régionaux.

Publié dans Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Acte d’accusation du TSL: Sayyed Nasrallah dévoile la liaison des enquêteurs avec la CIA… Le TSL décrédibilisé au Liban

Publié par jeunempl le juillet 3, 2011

Al Manar (retranscription du discours du 02 juillet 2011)

Dans la première réaction du Hezbollah, sur la remise de l’acte d’accusation lié à l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a exclu l’arrestation des quatre accusés cités dans les mandats d’arrêt.

« Ce tribunal est pour nous un pur produit israélo-américain. Sur cette base-là, nous rejetons ce tribunal et tous les verdicts et les accusations nuls et non avenus qui en émanent ». « Aucune force ne pourra arrêter ceux qui sont mentionnés dans l’acte d’accusation (…). Il ne sera pas possible de les arrêter ni dans 30 jours, ni dans 30 ans ni dans 300 ans », a affirmé sayed Nasrallah, dans un discours de plus d’une heure retransmis en direct par la télévision, Al-Manar.

Sayed Nasrallah a également mis en relief, documents et vidéos à l’appui, la corruption des enquêteurs et leurs liaisons avec des services de renseignements étrangers, notamment la CIA. Il a également révélé le transfert de 97 ordinateurs vers l’entité sioniste. Sayed Nasrallah a enfin écarté toute possibilité de nouvelle guerre civile ou d’affrontements entre musulmans sunnites et chiites.

Voici les principaux points de son discours :

La raison de mon discours est la publication de l’acte d’accusation à l’encontre des résistants ayant un passé honorable dans la résistance contre l’occupation israélienne au Liban. Cet acte d’accusation fait partie d’un long trajet qui a commencé à paraitre après la défaite d’Israël en été 2006. Quelques jours après la victoire de la résistance, Le Figaro a publié un article dans lequel il annonce que des membres du Hezbollah seront accusés dans l’assassinat de Rafic Hariri. Ils ont commencé par la Syrie, puis les quatre généraux (libanais), et après ils nous ont accusé. L’objectif du Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), est de ternir l’image de la résistance et a pour objectif de semer la division au Liban, et entre sunnites et chiites.

L’Enquête et les enquêteurs

Une de nos problématiques concernant l’enquête est qu’elle se base sur une hypothèse, la Syrie, les généraux et le Hezbollah. Pourquoi ne prennent-ils pas en considération l’hypothèse de l’implication israélienne dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre. J’avais présenté plusieurs preuves concernant la présence d’espions et d’avions israéliens au-dessus du Saint-Georges (lieu de l’attentat).

Mais le procureur général du tribunal les a ignorées, se contentant de demander une copie de la conférence (tenue par sayed Nasrallah). Au lieu d’interroger les israéliens, ils ont coopéré avec eux, c’est ce qu’a reconnu (le juge) Detlev Melis, dans une interview avec Le Figaro, il en est de même pour (son adjoint) Gerhard Lehman.

Transfert de 97 ordinateurs vers Israël

Après le début du travail du TSL, les enqueteurs et les équipements de la commission d’enquête ont été évacués du Liban. Le tribunal n’a plus qu’un bureau au Liban, tous ont quitté via l’aéroport de Beyrouth, à l’exception des 97 ordinateurs. Ces ordinateurs ont été transférés en Israël, sachant que c’est l’un des pays les plus développés au niveau de la technologie.

Preuves à l’appui

Lors de son discours, la chaine AlManar diffuse un document signé par le secteur douanier israélien affirmant le transfert des 97 ordinateurs liés à l’enquête vers Israël.

Liaisons des enquêteurs avec la CIA

Pour la crédibilité de l’enquête le tribunal aurait dû engager des enquêteurs neutres. Or les experts, les officiers et les conseillers du tribunal ont des passés négatifs à l’encontre de la résistance et dans la collaboration avec la CIA.

Un des grands officiers de la CIA a travaillé 15 ans contre le Hezbollah et a participé au massacre de Bir Abed en 1984, qui visait le défunt sayed Mohammad Hussein Fadlallah, et a coûté la vie à près de cent personnes.

Documents à l’appui

Lors de son discours, la télévision Al-Manar a diffusé des informations sur Nick Kaldas, un des enquêteurs qui est un des officiers dans la police australienne. Lié aux services de renseignements américains, il a travaillé pour les Américains en Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah: les Libanais de Bahreïn n’ont rien à voir avec la position du Hezbollah concernant les derniers événements

Publié par dodzi le avril 10, 2011

AFP/Iloubnan.info

Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, a appelé samedi le gouvernement de Bahreïn à ne pas expulser les Libanais travaillant sur son territoire ni faire pression sur eux, en soulignant que ces derniers n’ont rien à voir avec la position de son parti sur les derniers événements.

Nasrallah a affirmé dans un discours diffusé en direct sur Al-Manar (la chaine télévisée du Hezbollah) que "selon certaines informations, le gouvernement de Bahreïn a voulu expulser des Libanais. Nous voyons cela comme un comportement digne du Moyen Age et qui montre l’intolérance du gouvernement de Bahreïn."

"Je demande au Gouvernement de Bahreïn ne pas commettre ce faux-pas, qui de toute façon ne mènerait à rien et ne ferait que compliquer une situation déjà complexe."

"Les Libanais qui sont à Bahreïn et dans les Etats du Golfe n’ont rien à voir avec notre position politique et notre comportement, et ne peuvent donc pas être punis," a-t-il ajouté.

Il a souligné en même temps que "s’ils croient qu’en mettant la pression sur les Libanais à Bahreïn ou sur leurs biens, ils nous pousseront à ajuster notre position politique (…), ils font erreurs et ceci ne fait qu’accroître notre détermination."

Le royaume de Bahreïn a récemment été le cadre d’un vaste mouvement de protestation populaire  réclamant des réformes politiques, dirigé notamment par les chiites, qui constituent une grande partie de la société de ce pays dirigé par une royauté sunnite. La violente répression des manifestations a entraîné le décès de 24 personnes, y compris des membres des forces de sécurité.

Le 19 mars, Hassan Nasrallah avait appelé les dissidents à Bahreïn à maintenir leurs revendications pour parvenir à "la victoire sur les tyrans." Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Tribunal spécial sur le Liban à l’épreuve de la guerre de l’ombre (partie 3/3)

Publié par jeunempl le août 22, 2010

René Naba – Libnanews

V-Les Etats-Unis, une justice «à la carte», la France, une suspicion légitime

La justice pénale internationale, dont l’avènement avait été salué comme annonciateur d’une ère nouvelle est, ainsi, d’emblée, obérée par sa sélectivité et ses immunités, en un mot par sa partialité. Les Etats-Unis, un des tortionnaires majeurs de l’époque contemporaine, le maître d’œuvre des tortures de la base américaine de Guantanamo (Cuba), de Bagram (Afghanistan) et d’Abou Ghraib (Irak), de même qu’Israël, considéré par une fraction importante de l’opinion publique mondiale comme «l’Etat voyou N°1» de la scène internationale, n’ont pas souscrit au traité fondateur de la Cour pénale internationale. Ils disposent de ce fait d’un privilège de juridiction qui leur confère une sorte d’immunité régalienne les plaçant à l’abri des poursuites, héritage de l’ancien «régime des capitulations» de l’empire ottomane.

«Depuis Nuremberg, les Etats-Unis ont toujours prôné et construit une justice « à la carte ». Le propos d’une grande limpidité ne provient pas d’un pourfendeur aigri de l’Imperium américain, mû, selon l’expression consacrée, par un «antiaméricanisme primaire», mais d’un journaliste du quotidien français le Monde, quotidien de référence s’il en est.

Analysant «La nouvelle victoire américaine à propos de la Cour Pénale Internationale», à la suite de l’adoption de la définition juridique du «crime d’agression», en complément aux crimes de génocide et crimes contre l’humanité, Stéphanie Maupas soutient «Que ce soit pour les crimes nazis, japonais, rwandais ou yougoslaves, Washington est toujours parvenu à imposer sa liste de Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban demande à Washington d’autoriser à nouveau la chaîne du Hezbollah

Publié par dodzi le janvier 9, 2010

Angola Press

Le président libanais Michel Sleimane a demandé aux Etats-Unis de revenir sur leur décision d’interdire la chaîne du Hezbollah, Al-Manar, à l’occasion d’une rencontre avec le sénateur américain et ancien candidat à la présidence John McCain, en visite à Beyrouth.

"Le président Sleimane a demandé que (Washington) revienne sur (sa) décision d’interdire certaines chaînes de télévision, dont Al-Manar", lit-on dans un communiqué de la présidence à l’issue de la rencontre qui s’est tenue vendredi soir.

Il a indiqué "avoir donné des instructions aux responsables concernés au Liban et aux ambassadeurs à l’étranger pour suivre (le) dossier" de la liberté de la presse, poursuit le communiqué.

Le président faisait également référence au projet de loi adopté le 8 décembre dernier par la Chambre des représentants américaine et qui recommande des "mesures punitives" contre les fournisseurs d’accès satellite diffusant des chaînes considérées comme propageant des idées à caractère terroriste.

Publié dans Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La presse libanaise applaudit la nouvelle charte politique du Hezbollah

Publié par jeunempl le décembre 3, 2009

Al Manar TV

La nouvelle charte politique du Hezbollah a occupé les gros titres de la presse libanaise qui s’est félicitée de son contenu, estimant qu’un changement majeur dans la vision politique et de stratégie du Hezbollah s’est formée.

Confirmation des principes et des valeurs, ouverture, développement, et intégration dans le parcours politique libanais.. Maints sont les commentaires, les estimations, et les explications de la nouvelle charte politique, proclamée par son secrétaire général, Sayyed Hassan Nasrallah.

Tous les observateurs y ont décelé un "virage" et un "développement" sans pareil tout au long du trajet parcouru par le Hezbollah, par comparaison à la charte précédente, datant depuis le 16 février 1985.
Certains y ont décelé une confirmation des valeurs et des principes de la Résistance, comme la lutte contre l’occupation. La charte a également consacré l’intégration de ce parti dans le parcours politique libanais, opinion traduite par le rédacteur en chef du quotidien "As-safir", Talal Salmane, qui a salué Sayyed Nasrallah par cette expression: "Vous êtes le bienvenu dans le club de la politique libanaise".

As-Safir a estimé que le Hezbollah a fourni pour la première fois depuis son entrée dans la Chambre des députés en 1992, un document de référence complet, dans lequel le Hezbollah a redéfini sa position sur des questions  principalement délicates telles que  Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Joumblatt à Almanar: Damas me manque et j’attends le retour de Saad Hariri pour clarifier la situation

Publié par jeunempl le août 9, 2009

El Nashra

Walid JoumblattLe député et chef du groupe parlementaire "Rencontre Démocratique", Walid Joumblatt, s’étonne de la réaction du premier ministre désigné Saad Hariri après le discours prononcé dimanche.

Joumblatt s’adressant à la télévision Al Manar, rapporte qu’il avait délégué le député Ghazi Aridi auprès de Saad Hariri pour expliquer clairement les tenants et les aboutissants de ce discours, et affirmer à ce dernier qu’il n’a aucune intention d’entraver la formation du gouvernement.

Joumblatt ajoute qu’il attend le retour de Hariri pour clarifier la situation et réactiver la formation du gouvernement qui ne souffre pas de retard, et au niveau de la déclaration ministérielle, il n’y a pas changements notables.

Joumblat se qualifie de centriste sur la scène politique libanaise, et approuve l’accord auquel sont arrivés le premier ministre désigné et l’adjoint politique du secrétaire général du Hezbollah, Hussein Khalil. Cet accord prône le consensus pour résoudre les problèmes en plus du dialogue national qui réglemente les dossiers conflictuels.

Dans le contexte de sa relation avec la Syrie, Joumblatt avoue que Damas lui manque et que la crise politique des dernières années l’a fatigué, mais il devrait trouver un moyen pour réparer l’offense faite au peuple syrien par ses discours violents Lire la suite »

Publié dans Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah condamne l’enlèvement de deux civils libanais par Israël

Publié par jeunempl le décembre 21, 2008

Xinhua

hezbollah-drapeauLe Hezbollah, groupe de résistance chiite au Liban, a condamné le kidnapping de deux civils libanais par les troupes israéliennes dans le sud du Liban, a rapporté dimanche la télévision du parti, Al-Manar.

Dans un communiqué radiodiffusé par le groupe, le Hezbollah a qualifié cet acte de "violation claire de la résolution 1701 de l’ONU", en se demandant quelle est la réponse du Conseil de sécurité de l’ONU.

La télévision Al-Manar a ajouté que les deux civils libanais subissaient des blessures lors de leur interrogation par des Lire la suite »

Publié dans Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: