Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘al Hayat’

Réponse à la déclaration faite par M. Mikati au journal Al-Hayat

Posted by jeunempl sur février 10, 2012

Wassim Henoud – Responsable du Comité Média du Courant Patriotique Libre

Le Chef du Conseil des ministres libanais, M. Nagib Mikati effectue une visite officielle en France. C’est fort bien !

M. Mikati, déclare au journal Al-Hayat qu’il a posé comme règle de base que « soit vous mettez en œuvre les décisions du gouvernement, soit vous démissionnez » en s’adressant implicitement notamment aux ministres du Bloc de la Réforme et du Changement.

Rappelons à M. Mikati qu’il est là pour présider un conseil de ministres issus de ce Bloc et de ses alliés. Rappelons-lui que s’il est arrivé à affronter ouvertement ce bloc, la cause en est à ses atermoiements suspects, et à son manquement à la confiance qui lui a été accordée, pour éviter d’employer un terme plus dur. Rappelons-lui au moins que quand il s’instaure garant des « intérêts sunnites » , qu’il faudrait qu’il nous explique comment il compte honorer le choix de la majorité chrétienne représentée dans le gouvernement par les ministres de ce Bloc.

Il faudrait aussi qu’il nous explique comment il compte régler le problème de la réduction de la facture énergétique du Liban qui se monte à 5 milliards de dollars par an et qui augmente depuis 6 ans à un rythme effréné. Dans n’importe quel pays civilisé on aurait déclaré un plan d’urgence pour moins que ça.

Il faudrait qu’il nous explique aussi comment il compte mettre à contribution les grosses rentes financières et immobilières pour étayer les fondations branlantes de l’économie au lieu de compter sur l’exportation de nos Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Sunnites: la fin de l’exclusivité

Posted by jeunempl sur février 19, 2011

Paul Khalifeh – L’Hebdo Magazine

Pour la première fois depuis près de 20 ans, un homme est venu disputer le leadership sunnite exclusif exercé par la famille Hariri. Najib Mikati ne joue pas seul, il semble appuyé discrètement par l’Arabie saoudite. La chute du régime Moubarak prive le Courant du futur de l’un de ses principaux appuis régionaux. Quel impact auront ces événements sur le Liban en général et sur la communauté sunnite en particulier?

La chute du gouvernement de Saad Hariri et la désignation de Najib Mikati pour lui succéder ont suscité une foule de questions sur les tenants et les aboutissants de ce remue-ménage au sein de la communauté sunnite. Certains se sont empressés d’enterrer, un peu trop vite, le «haririsme» qui dirige le Liban presque sans interruption depuis 1992. D’autres, au contraire, affirment que, libéré des contraintes de la cohabitation avec ses adversaires, le Courant du futur s’apprêterait à opérer un comeback fulgurant sur la scène politique, semblable à celui de mars 2005. Une sorte de «retour aux racines», comme l’a dit le Premier ministre sortant lors de la commémoration du 14 février. «Le haririsme n’est pas un phénomène passager dont la pérennité est tributaire de la présence au pouvoir du Courant du futur, assure une personnalité beyrouthine proche de Saad Hariri. Une vingtaine d’années d’efforts et de travail ne peuvent pas être ignorées facilement».

Effectivement, quelle que soit l’analyse socio-politique que l’on fait du haririsme, on se rend à l’évidence qu’il s’agit d’une force bien ancrée chez les sunnites, et qui s’est fait une place dans leur conscience collective, surtout depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Prétendre la démanteler juste en écartant son chef du pouvoir dénote une lamentable méconnaissance des réalités sociales et politiques libanaises.

Indices saoudiens

Il faut cependant reconnaître que le haririsme ne vit pas, aujourd’hui, ses meilleurs moments. Une série d’événements locaux et régionaux montrent que le Moustaqbal traverse une grave crise et se trouve, actuellement, sur une courbe descendante. Une brèche s’est ouverte dans la question de la représentation sunnite, permettant à Najib Mikati de s’y engouffrer pour disputer à Saad Hariri le titre de «premier sunnite du Liban».

Cette brèche n’est pas apparue fortuitement. Elle est le résultat d’une conviction saoudienne de la nécessité de revenir à une plus grande diversité au niveau de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Médias: Hariri rachète le Daily Star…

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2010

Le Commerce du Levant

Le quotidien libanais anglophone The Daily Star est désormais majoritairement détenu par le groupe Hariri, a appris le Commerce du Levant. L’ancien propriétaire du journal, Jamil Mroué, s’est entièrement retiré fin octobre en vendant la totalité de ses parts (60%).

Selon Jamil Mroué, le groupe Hariri détient actuellement plus de 50% des actions, et serait toujours en négociation avec le reste des actionnaires pour accroître sa participation.

Créé en 1952 par Kamal Mroué, fondateur du quotidien arabe al-Hayat, The Daily Star est actuellement publié à 12000 exemplaires. Il tourne avec un budget annuel de trois millions de dollars et emploie une soixantaine de personnes.

Son site Internet, longtemps leader au Moyen-Orient, revendique 300 à 400 000 pages vues par mois.
Le quotidien a souffert ces dernières années d’un grave déficit de revenus publicitaires, qui a même conduit à son interruption pendant deux semaines en janvier 2009 à la suite d’un conflit qui l’opposait à la banque Standard Chartered.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :