Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Al-Assir’

L’histoire complète de la voiture piégée à Naameh

Posted by jeunempl sur août 20, 2013

Al Akhbar – Traduit par Al Manar

Naameh - voiture piégéeLa sureté générale a démantelé dimanche une cellule terroriste dans la région de Naameh, près de Khaldeh sur la route du Sud Liban. Trois suspects dans la planification de trois attentats à la voiture piégée ont été arrêtés. Parmi eux figurent un cheikh salafiste, son assistant et une troisième personne. Mais le cerveau de la cellule Mohammad A. a pris la fuite.

Le quotidien al-Akhbar a révélé dans son numéro de lundi les dessous du démantèlement de ladite cellule.

Mohammad A. n’est pas un simple salafiste, mais un extrémiste takifiri. Il a voulu faire le jihad, et a donc choisi de préparer plusieurs voitures piégées comme moyen à ce jihad !
Il a fait part de son désir de se procurer d’explosifs à un informateur de la sureté générale. C’est ainsi qu’il fut placé sous contrôle et poursuite depuis un mois et demi. Mais, Mohammad était très prudent, et les éléments de la sureté générale n’ont pas pu le rattraper en flagrant délit malgré leurs maintes tentatives.

Cependant, la sureté générale qui surveillait les communications de Mohammad était convaincue qu’un attentat était en cours de préparation. Parallèlement, des renseignements ont fait état que Mohammad dirigeait un réseau extrémiste composé de sept personnes, qui compte faire exploser des voitures et perpétrer des assassinats.

Il y a six jours, Mohammad est monté à bord de sa voiture de type Audi. Après avoir effectué une tournée, il l’a garée dans un Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Reportages sur les combats et arrestations du clan Assir à Abra (Saida)

Posted by jeunempl sur juin 26, 2013

OTV

Arrestations en image de partisans, principalement syriens, du cheikh el Assir :

Visite de cheikhs et responsables religieux de Saida sur les lieux du QG de la milice d’Assir :

Fin des combats, état du champ de bataille : Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Crise syrienne : Tripoli, capitale du Liban-Nord, victime des ambitions d’Al-Assir le sudiste

Posted by jeunempl sur décembre 6, 2012

Elnashra.com – Antoine Hayeck, journaliste libanais indépendant
Traduit par Mediarama

Al Assir, l'extrémiste salafiste qui cherche à semer la discordeUne rue de Tripoli (Liban)Il n’est un secret pour personne que la situation au Liban évolue au rythme de la crise syrienne. Mais cette évolution est devenue étroitement liée aux développements en Syrie, surtout depuis que des pays du Golfe ont intensifié leurs pressions sur le régime syrien à travers la porte de l’émirat salafiste non- proclamé à Tripoli, croit savoir un ministre concerné. Ces faits interviennent après une période de relative accalmie, après que l’armée syrienne eut enregistré des avancées dans la région de Tal Kalakh et les villages environnants, qui se sont soldées par une baisse de la contrebande d’armes et des infiltrations de combattants via cette région. En parallèle, l’activité a fortement augmenté du côté des passages frontaliers entre la Turquie et la Syrie.

Ce même ministre revient quelques mois en arrière, lorsque le roi saoudien Abdallah Ben Abdel Aziz a déployé des efforts sérieux pour tenter de mettre le Liban à l’abri de la crise syrienne. Il a alors fait pression sur le camp pro- saoudien au Liban afin qu’il participe au dialogue national, ce qui s’est traduit par un refroidissement de la scène au Liban-Nord.

Mais la résistance opposée par le régime syrien a dicté des changements rapides dans la politique saoudienne au Liban et dans les pays voisins de la Syrie. Ces changements se sont manifestés par les remaniements à la tête des services de renseignements saoudiens, l’augmentation du financement des groupes Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saïda après Tripoli : Un pas de plus vers la fitna

Posted by jeunempl sur novembre 18, 2012

L’Hebdo Magazine – Jenny Saleh

Les accrochages à Saïda entre les partisans d’Ahmad el-Assir et ceux du Hezbollah ont fait craindre le pire, dimanche 11 novembre. La perspective d’une fracture supplémentaire entre sunnites et chiites inquiète, malgré l’appel unanime de la classe politique au calme.

Les pluies torrentielles, tombées dimanche sur le Liban, n’auront pas freiné les ardeurs de certains à sortir les fusils. Cette fois, le théâtre des affrontements n’est pas au Nord, à Tripoli, mais au Sud, à Saïda. A l’origine, une sombre histoire d’affiches. Dès vendredi, dans son prêche intitulé Notre paix et leur agression, le cheikh salafiste Ahmad el-Assir, connu pour ses positions clairement anti-Hezbollah, lance un ultimatum aux sympathisants du mouvement chiite dans la ville. Il leur demande d’ôter toutes les affiches à la gloire du parti, disséminées dans Saïda à l’occasion de la Journée des martyrs et de la commémoration de Achoura. Assir et ses partisans souhaitent également que soit déplacé le char israélien exposé sur l’un des ronds-points de Saïda, depuis la guerre de 2006. De leur côté, les autorités, inquiètes, tentent d’apaiser la situation.

Si certains posters sont effectivement enlevés sur les artères principales de la ville, ce n’est pas suffisant au goût de l’imam de la mosquée Bilal Ben Rabah. L’ultimatum de 48 heures arrivant à terme, dimanche, sans être exécuté totalement, les supporters du cheikh salafiste se rassemblent à la mosquée à l’appel de leur leader. Entre-temps, un autre événement intervient. Il concerne le fils d’Ahmad el-Assir, Omar. Celui-ci est interpelé par les FSI, au volant d’une voiture aux vitres fumées. Les officiers l’arrêtent, car le jeune homme, âgé de 15 ans, n’est pas en mesure de présenter de permis de conduire ni l’autorisation du ministère de l’Intérieur de rouler dans un véhicule aux vitres teintées. Cette interpellation n’est visiblement pas du goût d’Assir qui, quelques minutes plus tard, arrive sur les lieux avec quatre véhicules, pour demander qu’il soit libéré. Manu militari, Assir et ses partisans menacent les FSI qui obtempèrent et libèrent Omar.

La preuve par la vidéo

Le cheikh et sa bande, appuyés par d’autres jeunes sympathisants qui les ont rejoints, prennent la direction d’al-Taamir, un quartier pauvre, ouvertement pro-Hezbollah, à proximité du camp palestinien de Aïn el-Heloué. Un portrait de sayyed Nasrallah est déchiré, les premiers coups de feu retentissent. Un jeune Egyptien de 14 ans qui se trouvait au mauvais endroit, Ali Charbini, tombe le premier sous les balles. La fusillade se poursuit, provoquant d’abord la panique parmi les résidants d’al-Taamir, avant d’entraîner des ripostes. L’un des représentants locaux du Hezbollah, le cheikh Zeid Daher tente de calmer la situation, sans succès. Il se prend deux balles, à l’estomac et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saïda ville morte, au lendemain de la « discorde avortée »

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2012

Mediarama

Saïda était ce lundi une ville morte au lendemain de l’incident qui a fait trois morts et plusieurs blessés, entre des partisans du cheikh salafiste Ahmad Al-Assir et des membres du Hezbollah. Commerces et écoles étaient fermés à l’appel de divers partis et personnalités de la ville, et de l’association des commerçants, en signe de deuil d’abord et pour protester contre les tentatives d’entrainer Saïda dans la discorde communautaire ensuite. Le discours sectaire de cheikh Al-Assir a créé un climat de tension et il était normal que la moindre étincelle provoque un incident grave.

Si le sit-in organisé à la fin de l’été par le cheikh salafiste s’était terminé sans effusion de sang, il n’en n’était pas de même dimanche. Mais l’intervention rapide de l’Armée libanaise a empêché la situation de dégénérer, malgré les appels de cheikh Al-Assir à prendre les armes pour livrer ce qu’il a appelé la «bataille de la dignité».

La tension était montée dès les premières heures de la journée, lorsque le fils d’Al-Assir, Omar, a été arrêté à un barrage des Forces de sécurité intérieure (FSI) car il était au volant d’une voiture aux vitres teintées, sans papier et sans permis de conduire. Ahmad Al-Assir a débarqué en trombe, accompagné d’hommes en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :