Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Al-Assad’

Hariri a proposé que les Frères musulmans remplacent Assad

Posted by dodzi sur avril 17, 2011

Belga/Le Vif L’Express

Le Premier ministre libanais en exercice Saad Hariri a réclamé en 2006 le remplacement du président syrien Bachar al-Assad par une alliance comprenant les Frères musulmans, selon des documents révélés par WikiLeaks et publiés vendredi par la presse.

La publication de ces documents par le quotidien libanais arabophone Al-Akhbar intervient alors que la Syrie accuse un membre du bloc de Saad Hariri d’avoir financé et armé le mouvement de contestation sans précédent qui a éclaté il y a un mois dans le pays. Selon un câble diplomatique de l’ambassade américaine au Liban daté du 24 août 2006, soit 10 jours après la fin de la guerre dévastatrice entre le mouvement chiite libanais Hezbollah et Israël, M. Hariri a exhorté la communauté internationale à isoler le président Assad. M. Hariri a également mis en garde les responsables américains contre des troubles au Liban si la communauté internationale ne parvenait pas à isoler M. Assad avec des sanctions. A la question de savoir qui pourrait combler le vide en cas de chute du régime de M. Assad, M. Hariri a proposé une alliance entre les Frères musulmans, interdits en Syrie, et d’anciens responsables syriens en exil comme l’ancien vice-président Abdel Halim Khaddam et un ex-chef d’état-major, Hikmat Chehabi, toujours selon les documents.

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Déploiement de forces face aux manifestants en Syrie

Posted by dodzi sur avril 10, 2011

Reuters/L’Express

Nicole Dupont pour le service français

Les forces syriennes de sécurité se sont déployées dans la nuit de samedi à dimanche à Banias et Homs, deux points chauds de la contestation en cours depuis près d’un mois en Syrie, rapportent des habitants.

A Banias, ville à dominante sunnite, un milice fidèle au président Bachar al Assad, qui appartient à la minorité alaouite, a tiré dimanche sur des personnes gardant une mosquée et cinq personnes ont été blessées, ont rapporté deux témoins.

Les miliciens, appelés « chabbiha« , qui circulaient à bord d’un véhicule, ont tiré à l’arme automatique sur le groupe avant de disparaître, ont indiqué les témoins – un médecin et un professeur d’université.

Onze ans après son accession au pouvoir, Assad est confronté à un mouvement de contestation sans précédent dans l’histoire moderne de la Syrie où l’état d’urgence est en vigueur depuis le coup d’Etat orchestré par le parti Baas en 1963.

Issu de la minorité alaouite, une branche dissidente de l’islam chiite qui compte pour 10% des 20 millions de Syriens, Assad a répondu à la crise par un mélange de répression et de gestes d’ouverture.

S’appuyant sur la police secrète, les forces spéciales, des unités de l’armée et des forces paramilitaires pour mater les contestataires, il a aussi promis de remplacer la loi d’urgence par une nouvelle législation antiterroriste. Mais ses détracteurs redoutent que cette dernière accorde à l’Etat autant de pouvoirs répressifs.

Il a aussi accordé la citoyenneté syrienne à des Kurdes apatrides de la région orientale d’al Hasaka. Mais les dirigeants kurdes ont annoncé la poursuite de leur lutte non violente pour les droits de l’homme et la démocratie.

Samedi, à l’issue des funérailles de manifestants tués vendredi, les forces de sécurité ont utilisé des tirs à balles réelles et des gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestants à Deraa, dans le sud, d’où étaient parties les manifestations, en mars. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Washington amorce un dialogue avec Damas tout en restant ferme sur le Liban

Posted by dodzi sur février 13, 2009

AFP/iloubnan.info

WASHINGTON, Par Sylvie LANTEAUME

Les Etats-Unis entrouvrent la porte à un dialogue avec la Syrie avec la visite d’une délégation parlementaire de haut rang à Damas et la suspension de certaines sanctions, tout en insistant fermement sur leur soutien au Liban.

Le président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, John Kerry, se rendra en Syrie la semaine prochaine, dans le cadre d’une tournée au Proche-Orient, a indiqué jeudi son porte-parole, Frederick Jones. M. Kerry, candidat démocrate à la présidentielle de 2004, devrait rencontrer le président syrien Bachar al-Assad et selon le Wall Street Journal, l’homologue de M. Kerry à la Chambre des représentants, Howard Berman, devait accompagner le sénateur. Cette délégation parlementaire ne représentera pas officiellement le président Barack Obama, mais elle pourrait faciliter d’éventuels contacts ultérieurs avec des responsables de l’administration. M. Kerry a d’ailleurs rencontré la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton jeudi matin, vraisemblablement pour évoquer son prochain voyage à Damas avec elle, selon un porte-parole du département d’Etat, Robert Wood. Et contrairement à la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui s’était rendue en 2007 à Damas pour y rencontrer le président al-Assad contre la volonté du président George W. Bush, M. Kerry a manifestement reçu le feu vert de Mme Clinton. « Il y a une nouvelle administration », a noté M. Wood. « Et la secrétaire d’Etat a clairement fait savoir qu’elle voulait que les élus du Congrès voyagent ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ajustements et retournements

Posted by dodzi sur décembre 11, 2008

Magazine – Paul Khalifeh

Aoun - conférence à la faculté de Génie de Damas (Syrie)«La visite de Michel Aoun en Syrie a déchaîné toutes les passions, mais le débat qu’elle a suscité était en deçà de l’importance de l’événement. Ceux qui l’ont défendu ou critiqué étaient surtout motivés par le souci d’en tirer des dividendes électoraux.Le voyage du général mérite, pourtant, d’être inscrit et analysé dans une perspective stratégique et historique. C’est, en effet, la première fois depuis l’indépendance des deux pays qu’un leader chrétien, réellement représentatif, scelle une amitié avec la Syrie. Ce repositionnement aura un impact non seulement au Liban mais dans l’ensemble de la région. Les chrétiens ne seront plus perçus comme une simple extension de l’Occident, mais comme un acteur local à part entière, ayant sa propre dynamique. Il est encore trop tôt pour savoir si le pas franchi par Michel Aoun sera cautionné par une large majorité chrétienne lors des élections. Mais on peut, d’ores et déjà, constater que sa visite en Syrie n’a pas provoqué le choc négatif qu’auraient espéré ses détracteurs. Ceux-ci ont, d’ailleurs, développé une argumentation en contradiction avec leurs propres pratiques: ils ont voulu priver Michel Aoun du droit de faire ce genre de voyages – avant d’avoir obtenu le feu vert du Conseil des ministres –, alors qu’eux-mêmes ont sillonné le monde pendant trois ans en réclamant le renversement du régime de Bachar el-Assad, voire l’occupation de la Syrie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :