Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ahmad Fatfat’

Attaques systématiques contre l’Armée libanaise

Posted by jeunempl sur mars 21, 2014

Mediarama

Soutien à l'Armée LibanaiseL’Armée libanaise est considérée par une majorité de Libanais, une grande partie de la classe politique et par la communauté internationale, comme le dernier rempart contre l’installation du chaos généralisé dans le pays. Elle est sur tous les fronts, du Nord au Sud en passant par la Békaa, et s’emploie à circonscrire les incidents et empêcher qu’ils ne se propagent dans toutes les directions. Son rôle fondamental dans la préservation d’un minimum de stabilité en ces temps difficiles n’empêche pas qu’elle soit la cible de virulentes critiques de la part de certains hommes politiques et de violentes attaques de la part de miliciens.

Alors que l’armée s’efforce de rétablir le calme dans la ville meurtrie de Tripoli, le député du Courant du futur, Khaled Daher, l’a qualifié, jeudi, «d’injuste», remettant en cause sa loyauté, son dévouement et son patriotisme. Cette charge lui a valu une réplique du président de la Chambre, Nabih Berry, qui lui a dit: «Ton armée a toujours raison, même si elle est injuste». Cela n’a pas empêché M. Daher de poursuivre sur sa lancée, en dépit des protestations des députés du Courant patriotique libre. Son collègue au sein du même bloc parlementaire, Ahmad Fatfat, n’a pas été plus tendre envers l’institution militaire.

Quelques heures à peine après cette agression verbales sous le dôme du Parlement, les miliciens ont pris la relève dans les rues de Tripoli, où l’armée est attaquée systématiquement depuis plusieurs jours. Le plus grave est que pour la deuxième fois en trois jours, une patrouille militaire a été la cible d’une bombe actionnée à distance. Un communiqué de l’armée a indiqué qu’à l’aube du vendredi, une bombe a explosé sur l’autoroute de Bahsas-Tripoli, loin des lignes de démarcations traditionnelles entre Bab el-Tebbané et Jabal Mohsen, lors du passage d’une patrouille. L’explosion n’a pas fait de victimes mais a endommagé un véhicule militaire et provoqué des dégâts matériels dans les voitures garées aux alentours. Quelques heures plus tôt, dans la matinée de jeudi, une patrouille avait été visée par l’explosion d’une autre bombe, au niveau de la chambre du Commerce et d’Industrie de Tripoli, causant uniquement des dégâts matériels.

Une position de l’armée, sur le rond-point Abou Ali, a en outre été visée par deux roquettes de type RPG7.
Plusieurs autres postes militaires ont été visés par des rafales d’armes automatiques et des tirs de francs-tireurs. Depuis le début de ce 20ème round de violences à Tripoli, un militaire a été tué et plusieurs dizaines d’autres blessés par les miliciens partisans des rebelles syriens, encouragés par des prêches et des discours extrémistes de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Accord pour une prorogation du mandat du Parlement : le général Aoun s’y oppose

Posted by jeunempl sur mai 29, 2013

Mediarama

Parlement libanais - place de l'Etoile (Beyrouth)Alors que le pays est encore sous le choc de l’assassinat de trois soldats libanais par des extrémistes dans le jurd de Ersal, les principales forces politiques ont convenu, mercredi, de reporter les élections parlementaires, prévues le 16 juin prochain.

Le président de la Chambre, Nabih Berry, a justifié la décision de proroger le mandat du Parlement par des circonstances de «force majeure», en raison de l’instabilité sécuritaire qui sévit dans le pays. «La situation actuelle ne permet pas d’organiser des élections saines», a dit M. Berry, selon des députés qui l’ont rencontré ce mercredi.

Le député Marwan Hamadé, membre de la coalition du 14-Mars, a annoncé que l’assemblée plénière du Parlement se tiendra vendredi 31 mai à 15 heures, c’est- à-dire au dernier jour de l’actuelle législature, afin de voter la prorogation du mandat de la Chambre. «La prorogation est le seul article à l’ordre du jour de la réunion du vendredi», a indiqué M. Hamadé à l’issue de la réunion du bureau du Parlement à Aïn el-Tiné.
«Seuls les députés peuvent décider de la durée de cette prorogation», a-t-il ajouté.

De son côté, le député du Courant du Futur Ahmad Fatfat a indiqué que tous les groupes parlementaires sont d’accord pour la prorogation du mandat de la chambre à l’exception du bloc du général Michel Aoun. Selon des sources concordantes, l’accord intervenu prévoit une prorogation du mandat de la chambre de 16 mois, jusqu’au 30 septembre 2014.

Le général Aoun avait officiellement annoncé son refus de «participer à une séance parlementaire destinée à proroger le mandat d’une majorité qui renie mes droits». «Ce que j’ai vécu au cours des quatre dernières années m’interdit de proroger le mandat de ce Parlement», a-t-il dit.

Sur le plan de la sécurité, invoquée pour justifier la prorogation, le président de la République Michel Sleiman s’est rendu mercredi matin à Ersal (Liban-est) au lendemain de la mort de trois soldats lors d’une attaque contre un barrage de l’armée près de cette localité sunnite située non loin de la frontière syrienne. M. Sleiman est arrivé dans la région à bord d’un hélicoptère militaire. Il était accompagné du ministre de la Défense, Fayez Ghosn, et du commandant de l’armée le général Jean Kahwagi.

Selon les analystes, l’attaque contre le barrage a pour objectif de pousser l’armée à évacuer la région afin que les rebelles syriens puissent Lire le reste de cette entrée »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Calme précaire à Tripoli : L’armée reprend la main

Posted by jeunempl sur septembre 2, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Après une semaine de combats meurtriers qui ont causé la mort d’une vingtaine de personnes, Tripoli peine à se relever. Si l’Exécutif a donné à l’armée le feu vert pour une sécurisation musclée des lignes de front, les tensions politiques et confessionnelles restent extrêmement vives. La balle est désormais dans le camp des acteurs locaux.

Depuis sa nomination au Grand Sérail, Najib Mikati est sans cesse tiraillé entre son mandat national qui lui donne la responsabilité de préserver la stabilité du pays, et son mandat législatif, lui le député de Tripoli, soucieux de ménager une communauté sunnite aux nerfs à vif. Jeudi 23 août, le Premier ministre a mis un terme à ces tergiversations. Au sortir d’une réunion sécuritaire, à son domicile tripolitain, à laquelle ont notamment participé le ministre de la Défense Fayez Ghosn, le ministre de l’Intérieur Marwan Charbel et le directeur général des FSI Achraf Rifi, le chef du gouvernement a mis les services de sécurité en ordre de bataille. L’armée est appelée à «préserver la sécurité de la ville par tous les moyens», et la justice à «poursuivre tous ceux qui ont menacé la sécurité de Tripoli».

Voilà pour le front sécuritaire. Sur l’aspect communautaire, Najib Mikati a expressément demandé au mufti de Tripoli et du Liban-Nord, cheikh Malek Chaar, de réunir les deux parties pour apaiser les tensions. Craignant que les affrontements entre Mohsen et Tebbaneh ne finissent par contaminer le pays dans son ensemble, les acteurs nationaux veulent forcer un cessez-le-feu.

Des forces armées aux coudées franches

Depuis que le front s’est ouvert autour de la rue de Syrie, l’armée est déployée en masse dans le secteur. Les chars occupent les principaux carrefours, des barrages ont été érigés aux entrées et sorties des quartiers et des soldats lourdement armés patrouillent, les yeux souvent fixés sur les toits. Habituellement aux prises avec des combattants utilisant mitrailleuses et lance-roquettes, aux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La proportionnelle de Charbel « cache des intérêts politiques », prévient l’opposition

Posted by dodzi sur avril 5, 2012

L’Orient le Jour

Le projet de loi électorale présenté par le ministre de l’Intérieur Marwan Charbel est rejeté par les milieux joumblattistes, qui contestent la proportionnelle, et les milieux de l’opposition, qui appellent à la mise en œuvre de Taëf.

Hier, le ministre Charbel a tenu à préciser que « la proportionnelle pave la voie à la démocratie », affirmant qu’elle bénéficie de l’appui des trois présidents. Il a en outre affirmé que le leader du Front de lutte nationale Walid Joumblatt « est le seul à rejeter le principe de la proportionnelle ».

Il reste que le député Ahmad Fatfat, du bloc du Futur, a déclaré hier que « ce que le cabinet propose est une loi discrétionnaire, aux motifs politiques par excellence ». Rappelant que « le courant du Futur est le premier à avoir soutenu la proportionnelle », M. Fatfat a estimé que « le plus important à ce stade est de mettre en œuvre les réformes de Taëf ». Il a souligné en outre que la tournée qu’il a effectuée auprès des pôles du 14 Mars au sujet de la loi électorale a abouti à « la rédaction d’une proposition commune qui sera présentée au Parlement ».

De son côté, l’ancien député Ghattas Khoury a rappelé « le principe en vertu duquel aucune loi électorale ne peut être votée si elle ne fait pas l’objet d’un accord national ».

Le député Amin Wehbé a souligné pour sa part que « le gouvernement perd son temps dans une polémique vaine ». Quoi qu’il en soit, « il est impossible d’organiser des élections sur base de la proportionnelle en présence des armes, alors que cette loi nécessite un important degré de transparence et de libertés ». M. Wehbé a mis l’accent sur la nécessité d’un « retour au point de départ, celui de restituer à l’État son autorité, avant de débattre des éventuelles réformes ».

Pour le député du même bloc Riad Rahhal, « le projet de loi électorale présenté par le ministre de l’Intérieur contredit les accords de Taëf ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

M. Reynders rencontre l’opposition libanaise

Posted by jeunempl sur février 15, 2012

ANI

Le chef du parti Kataeb, l’ancien président Amine Gemayel, a rencontré mercredi le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, avec lequel il a fait un tour d’horizon de la situation régionale et discuté des relations bilatérales.

« Cette rencontre a été l’occasion de souligner la profondeur des relations entre le Liban et la Belgique qui exprime sa solidarité à notre pays par sa participation à la Finul », a indiqué M. Gemayel à l’issue de la rencontre qui a eu lieu au siège des Kataeb à Saïfi, en présence de l’ambassadrice belge Colette Taquet.

Il a ajouté que le Liban et la Belgique « partagent les mêmes points de vue politiques concernant l’importance de préserver la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient et au Liban, ainsi que la nécessité de mettre fin aux violences en Syrie ».

« Nous oeuvrons pour les mêmes valeurs et les mêmes objectifs: la liberté, la démocratie et la préservation du pluralisme au Moyen-Orient », a conclu le chef des Kataeb.

M. Reynders a, pour sa part, qualifié la situation sur la scène régionale de « difficile et dangereuse », à l’ombre de la conjoncture actuelle en Syrie.

Par ailleurs: Le vice-Premier ministre et chef de la diplomatie belge Didier Reynders, accompagné d’une délégation, s’est rendu mercredi sur la tombe de l’ancien Premier ministre martyr Rafic Hariri au centre-ville de Beyrouth.

Les députés Ahmad Fatfat et Atef Majdalani ont accueilli la délégation belge qui a aussi visité la mosquée Mohammad el-Amine.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La proposition de loi électorale du Rassemblement grec-orthodoxe suscite la polémique

Posted by jeunempl sur décembre 21, 2011

(L’Orient le Jour)

Le Courant du Futur prépare une contre-proposition, affirme Fatfat.

La commission des cinq, issue des assises chrétiennes de Bkerké, tiendra une série de réunions pour examiner la proposition de loi électorale avancée par le Rassemblement grec-orthodoxe. Sa première réunion est prévue aujourd’hui, en présence de l’ancien ministre de l’Intérieur, Ziyad Baroud, délégué du patriarche maronite, Mgr Béchara Raï.

Entre-temps, dans les milieux politiques, la proposition de loi du Rassemblement grec-orthodoxe suscite des réactions mitigées.

Sur la chaîne LBC, Ziyad Baroud a affirmé que le texte n’a pas été approuvé aux assises de Bkerké, mais qu’il a été considéré comme étant une « plateforme de départ en vue d’un débat autour d’une loi électorale », réitérant son attachement à son projet de loi sur base de la proportionnelle. « Au delà de la loi électorale, le projet grec-orthodoxe se penche sur l’essence même du système politique libanais, d’où la priorité de le présenter à la table du dialogue », a ajouté M. Baroud.

A l’instar de l’ancien ministre, plusieurs autres voix chrétiennes ont fait valoir que le texte de loi Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les aigles de la corruption libanaise bloquent les travaux de la commission des Finances

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2011

N.A. – ANI

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Les députés des forces du 14 Mars se sont retirés lundi de la séance de la commission parlementaire des Finances et du Budget présidée par son chef le député Ibrahim Kanaan, en protestation contre les allégations de ce dernier à l’encontre du président Fouad Siniora.

Les députés du 14 Mars ont contesté que le « collègue Kanaan porte atteinte au président Siniora et profite, de la Tribune de la Commission des Finances et du Budget pour lancer des allégations devant le peuple libanais sans prendre en considération les points de vue de la commission ».
Après le retrait, le député Jamal Jarrah (membre du bloc parlementaire Futur), a affirmé qu’ils (Fadi Haber, Fouad Saad, Ahmad Fatfat, Nabil De Freige, Henri Helou et Atef Majdalani) boycotteront les prochaines séances en attendant que « Ibrahim Kanaan présente ses excuses à M. Siniora et à d’autres pour les diffamations faites à partir de la Tribune de la commission des Finances et du Budget ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Campagne du Courant du Futur contre le plan de réforme de l’électricité : blocage, procès d’intention et désinformation

Posted by jeunempl sur septembre 21, 2011

MPLBelgique.org

Depuis la proposition du plan de réforme de l’électricité émanant du ministre de l’Energie et de l’Eau, l’ingénieur M. Gebran Bassil, on ne cesse d’observer des comportements atypiques provenant des architectes de la faillite de l’EDL (Electricité Du Liban). Attaqué par l’ensemble de l’ancienne majorité, le plan Bassil a d’abord eu affaire au groupe de Walid Joumblat au sein même du gouvernement Mikati avant de faire face aux parlementaires du Courant du Futur, groupe de Hariri.

Le MPLBelgique.org vous propose de passer en revue la campagne de certains députés de l’opposition à l’encontre du plan de réforme de l’électricité. Ce plan, approuvé sous l’ère du premier ministre Saad Hariri est maintenant contesté par son clan.

Avant d’être soumis au parlement ce jeudi 22 septembre, le plan, retravaillé au sein du gouvernement Mikati après l’opposition surprise des députés de l’ancienne majorité lors du débat parlementaire au début du mois d’août ajouté à celle des ministres de Joumblatt au sein du gouvernement, doit être approuvé par la commission parlementaire chargée de son transfert au président de la Chambre.

L’occasion est dès lors trop belle pour les députés du Courant du Futur, qui contrôlent ces commissions, de retarder une nouvelle fois l’application de cette réforme avant même qu’elle ne puisse débuter. Pour cela, ils vont user de tous les artifices et arguments futiles, dont le plus comique: celui de la corruption… eux qui en sont les maîtres et qui ont été délogés à cause de leurs dérives ! Pour rappel, les projets du ministère de l’énergie sont soumis à la Cour des Comptes qui est chargée d’en contrôler le mécanisme de financement.

Voici un recueil d’articles détaillant certains aspects de cette campagne. En recherchant dans les archives de l’Agence Nationale de l’Information, on peut remarquer que les rangs du 14 Mars ne sont pas unis dans cette campagne anti-CPL (Courant Patriotique Libre) et que seuls les députés du groupe parlementaire du Futur mènent ce règlement de compte à l’encontre du projet de l’électricité, pour la seule raison qu’il fut élaboré et présenté par son adversaire politique, le CPL. Un blocage politique par excellence et dont la victime est le citoyen, dernier des soucis du clan Hariri depuis sa prise de pouvoir après la guerre civile.

Le 19/09/2011

Politique – Fatfat : Le projet de l’électricité est incomplet

R.CH. – ANI

Le député Ahmad Fatfat a affirmé lundi que le ministre de l’Energie Gebran Bassil tente de fuire la vérité, en disant que ceux qui réclament des réponses sur des questions relatives au projet de l’électricité souffrent d’une »schizophrénie politique ».

 » Il faut que la décision prise par le gouvernement soit conforme au projet soumis aux députés, pour qu’il n’y ait de dualité entre les deux », a-t-il dit à la « VDL, Voix de la Liberté et de la Dignité ».

M. Fatfat s’est adressé à M. Bassil et au CPL, les appelant à respecter les lois et les décisions prises par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Naissance du gouvernement – réactions : Ils boycottent, puis radotent…

Posted by jeunempl sur juin 16, 2011

MPLBelgique.org

Mouvement pour le Liban

Lors de sa désignation comme premier ministre, Najib Mikati a d’abord jeté toutes ses forces dans l’établissement d’un gouvernement d’union nationale. Le 14 février 2011, le mouvement du 14 Mars déclare boycotter la formation du nouveau gouvernement d’union nationale.

4 mois plus tard, le gouvernement est formé et ce même groupe qui a boycotté, voire saboté, sa formation se plaint d’un gouvernement non conforme à « sa vision » des choses.

Mais de qui se moquent-ils donc? De leurs électeurs probablement, une fois de plus dira-t-on…
Ces hommes politiques ont en commun d’avoir imposé les accords de Taëf à toute la communauté chrétienne et aujourd’hui de contester toute évolution de cet accord déséquilibré, et ce au moindre débat fut-il lancé par le nouveau patriarche maronite Rahi. Que dire aussi du langage communautaire dont abuse ce groupe et dont la cible est tantôt chiite, tantôt chrétienne, comme si le Liban n’appartenait qu’à une seule communauté. Et puis summum de leur patriotisme, l’absence de soutien à la résistance se complète par une toute aussi catégorique absence de soutien à notre armée nationale sous armée et toujours sous embargo occidental.

Le MPLBelgique.org vous propose de lire quelques articles amusants sur les radotages du clan du « 14 Mars » aigri et insoucieux des intérêts du citoyen. Lui qui ne demande qu’une chose… qu’on lui foute la paix avec ces querelles de pouvoir. Ce gouvernement, nous en sommes persuadés de par le nombre impressionnant de laïcs qui la composent, s’occupera de tous les citoyens, toutes tendances religieuses et politiques confondues.

Alors, messieurs les aigris du 14, merci de laisser le nouveau gouvernement s’occuper des problèmes des gens, et laissez le peuple tranquille en mettant de côté votre haine communautaire ainsi que vos contraintes internationales.

Voici un recueil d’articles comprenant une grande part de propagande certes, mais dont l’intérêt Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Naturalisations illégales: Le «problème» qui traîne

Posted by jeunempl sur juillet 3, 2010

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

Des milliers de dossiers de naturalisés sont toujours en attente. Ils ont nécessité des années d’enquête et d’étude. Un projet de décret annulant certains d’entre eux a été présenté, mais il n’a pas encore été mis en œuvre.

Le sujet est brûlant. Il est toujours soulevé au moment des élections législatives où l’on dénonce des indélicatesses commises au nom des naturalisés. On a relevé des failles dans le déséquilibre démographique en ne tenant pas compte de la composition même du Liban qui repose sur un équilibre communautaire délicat.

Le 20 juin 1994, le décret N°5247 de naturalisation est signé. Il concerne plus de 150.000 dossiers. Neuf ans plus tard, le 7 mai 2003, le Conseil d’Etat reçoit le recours en invalidation présenté par la Ligue maronite. Sans annuler ce décret, il le renvoie au ministère de l’Intérieur pour enquête sur les naturalisations douteuses de ceux qui l’ont acquises par voie détournée ou illégale. Une première commission est formée. Le 12 juillet 2004, elle remet son rapport au ministre de l’Intérieur de l’époque, Elias Murr. Un nouveau projet de décret est élaboré mais n’est pas signé.

Le 2 décembre 2004, le ministre de l’Intérieur, Sleiman Frangié, adresse une lettre à la présidence du Conseil des ministres, accompagnée du décret en question. Le gouvernement appelle le ministère à fournir les raisons pour lesquelles la nationalité des personnes concernées doit être invalidée. Une correspondance est établie à cet effet entre les deux institutions et le 27 janvier 2005, le ministre Frangié apporte Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :