Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘agent’

Le Hezbollah réclame l’arrêt des activités de l’antenne de la CIA à Beyrouth

Posted by jeunempl sur novembre 23, 2011

(L’Orient le Jour)

Le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a qualifié mercredi de « dangereuse » la reconnaissance américaine officielle de la présence d’un bureau de la CIA à Beyrouth.
« Reconnaître la présence d’un bureau de la CIA à Beyrouth, chargé d’espionner le Liban, est un aveu clair et dangereux de la violation de la souveraineté libanaise et de la sécurité nationale » a indiqué le député, lors d’une conférence de presse au Parlement.

« L’existence de ce bureau est une violation des lois internationales et de la Charte des Nations unies, surtout qu’il a pour siège l’ambassade des Etats-Unis et qu’il est dirigé par des officiers américains se faisant passer pour des diplomates », a ajouté M. Fadlallah.

Pour le député du Hezbollah, ces informations sont une « agression dangereuse » qui exige une réaction immédiate de la part du gouvernement libanais. « Nous appelons le cabinet à placer cette affaire à la tête de l’ordre du jour de sa prochaine réunion », a ajouté M. Fadlallah qui a également appelé à la préparation d’un dossier complet à soumettre à l’ONU, aux instances internationales et aux ambassades.

« Le gouvernement est appelé à adopter des mesures sécuritaires et légales pour empêcher de telles agressions, arrêter les activités de ce bureau et démanteler ses installations qui pourraient comprendre des dispositifs d’écoute », a conclu le député.

Pour la première fois depuis sa création dans les années 1980, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait annoncé en juin que des membres de sa formation avaient Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Révélations sur l’assassinat de Rafiq Hariri

Posted by jeunempl sur novembre 30, 2010

Par Thierry Meyssan

Alors que la presse occidentale annonce l’imminente inculpation de dirigeants du Hezbollah par le Tribunal spécial pour le Liban, la revue russe Odnako remet en cause l’ensemble de l’enquête réalisée par les Nations Unies. Selon Thierry Meyssan, l’ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri aurait été assassiné avec une arme fournie par l’Allemagne. L’ancien procureur allemand et premier responsable de l’enquête onusienne, Detlev Mehlis, aurait falsifié un indice pour masquer la responsabilité de son pays. Ces révélations embarrassent le Tribunal et renversent la donne au Liban.

Les multiples conflits du Proche-Orient se cristallisent désormais autour du Tribunal spécial pour le Liban (TSL). La paix et la guerre dépendent de lui. Pour les uns, il doit permettre de démanteler le Hezbollah, de soumettre la Résistance et d’instaurer la Pax Americana. Pour les autres, il bafoue le droit et la vérité pour assurer le triomphe d’un nouvel ordre colonial dans la région.

Ce tribunal a été créé, le 30 mai 2007, par la Résolution 1757 du Conseil de sécurité pour juger les commanditaires supposés de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Dans le contexte de l’époque, cela signifiait ni plus, ni moins, juger les présidents syrien et libanais en exercice Bachar el-Assad et Emile Lahoud, les bêtes noires des néoconservateurs. Cependant il s’avéra que cette piste ne reposait sur aucun élément concret et qu’elle avait été alimentée par de faux témoins. N’ayant plus personne à juger, le Tribunal aurait pu disparaître dans les limbes de la bureaucratie lorsqu’un coup de théâtre le plaça à nouveau au cœur des conflits politiques régionaux. Le 23 mai 2009, le journaliste atlantiste Erich Follath révéla dans le Spiegel Online que le procureur s’apprêtait à inculper de nouveaux suspects : des dirigeants militaires du Hezbollah. Depuis 18 mois, son secrétaire général, Hassan Nasrallah clame l’innocence de son parti. Il affirme que cette procédure vise en réalité à décapiter la Résistance pour offrir la région à l’armée israélienne. De son côté, l’administration états-unienne se pose soudain en défenseur du droit et assure que nul ne saurait se soustraire à la Justice internationale.

Quoi qu’il en soit, la mise en accusation —que tous s’accordent à dire imminente— de leaders chiites pour l’assassinat d’un leader sunnite est de nature à enflammer la fitna, c’est-à-dire la guerre civile musulmane, plongeant la région dans de nouveaux soubresauts sanglants.

En visite officielle à Moscou, les 15 et 16 novembre, Saad Hariri —actuel Premier ministre et fils du défunt— a répété que la politisation du tribunal risquait d’enflammer une nouvelle fois son pays. Le président Medvedev lui a répondu que la Russie voulait que la Justice passe et réprouvait tout effort pour discréditer, affaiblir ou retarder le travail du tribunal. Cette position de principe repose sur la confiance accordée a priori par le Kremlin au TSL. Or celle-ci sera sûrement ébranlée par les révélations d’Odnako.

En effet, nous avons souhaité faire le point sur l’assassinat de Rafiq Hariri. Les éléments que nous avons découverts font apparaître une nouvelle piste dont on se demande pourquoi elle n’a jamais été explorée jusqu’ici. Au cours de notre longue enquête, nous avons rencontré de nombreux protagonistes, trop sans doute, de sorte que nos investigations se sont ébruitées et ont affolé ceux pour qui la piste de la Résistance armée libanaise est une bonne aubaine. Tentant de nous intimider, le Jerusalem Post a lancé une attaque préventive, le 18 octobre, sous la forme d’un long article consacré à notre travail. De manière purement diffamatoire, il y accuse Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayed Nasrallah a révelé en image les surveillances israéliennes de Rafic Hariri

Posted by jeunempl sur août 10, 2010

Al Manar

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a révéle en images les surveillances israéliennes du martyr Rafic Hariri, ses activités, ses allées et venues etc sans compter une activité israélienne  aérienne anormale  le jour de son assassinat!
Voici les principaux extraits:

Comme promis, dans cette conférence je vais vous révéler des preuves tangibles sur l’assassinat de Rafic Hariri par Israël, or depuis que j’ai annoncé cette conférence beaucoup a été dit sur ce sujet : pourquoi maintenant ? pourquoi pas avant ?  Des questions qui ont toutes émané d’un sel coté !

Depuis le début,  depuis le 13 sept 1993 Israël travaille contre nous , c’est-à-dire depuis que nous avons fait une manifestation contre l’accord d’Oslo , dans laquelle nous avons perdu des martyrs , suite à cet incident il y a eu des tensions avec le gouvernement de Hariri , et là  un agent israélien a convaincu le président Hariri que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un nouvel espion israélien arrêté au Liban

Posted by jeunempl sur février 24, 2010

Libnanews

Une dépêche de l’ANI annonce l’arrestation par les FSI d’un agent du Mossad, désigné par ses initiales M.A. au Liban.

Ce dernier aurait avoué avoir collaboré avec les services de renseignements israéliens.

Plus de 70 personnes ont été arrêtées par les services de sécurité libanais dans le cadre des investigations contre les réseaux israéliens présents au Liban. Parmi les personnes arrêtées, d’anciens responsables des FSI et des officiers de l’Armée Libanaise qui avaient effectué des stages au USA où ils se seraient faits approchés par le Mossad.

Certains de ces agents sont accusés d’avoir commis des attentats à l’encontre de responsables du Hamas au Liban et d’avoir espionné le Hezbollah et les institutions libanaises. Ils auraient ainsi participé à la guerre de juillet 2006 en désignant des cibles détruites par les bombardements israéliens.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« The Independent » révèle le scénario diabolique de l’assassinat de Moghnieh par le Mossad

Posted by jeunempl sur février 24, 2010

El Nashra

Le quotidien britannique « The Independent » dévoile aujourd’hui le scénario de l’assassinat du responsable militaire du Hezbollah Imad Moghnieh par le Mossad, qui avoue l’avoir espionné pendant de longues années. Un jour, une source proche d’un de ses agents l’informe que Moghnieh s’est rendu en Europe puis à Damas après avoir subi plusieurs opérations de chirurgie esthétique dans l’objectif de modifier son apparence. Rohofine, un agent du Mossad présent en Allemagne, est parvenu à se procurer de 34 photos de Moghnieh après ses opérations. Photos vendues à la Mossad contre de grandes sommes d’argent.

Le 3 février 2008, 9 jours avant l’attentat, le Mossad découvre que Moghnieh est présent à Damas. C’est alors que le chef et les commandants du réseau, le chef du « Chabak », le conseiller sécuritaire et politique du Premier ministre israélien de l’époque et d’autres responsables se réunissent : ils décident d’assassiner Moghnieh par un attentat à la voiture piégée. Le chef du Mossad demande à ne pas exécuter l’opération avant le 12 février. Ce jour-là, Damas organisait la commémoration de la révolution islamique en Iran, et Tel Aviv était convaincue que Moghnieh y participera.

La mission a été assignée à 3 personnes personnifiant des juifs européens qui ont accepté de prêter leurs passeports au Mossad. Les 3 ont été surnommés Pierre (ingénieur mécanique français), Ammanoïl (guide touristique espagnol) et Ludvich (ingénieur électrique en Allemagne) et ont attendu le feu vert pour exécuter l’opération. Le 10 février, Pierre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dix Libanais inculpés d’espionnage au profit d’Israël

Posted by jeunempl sur juin 10, 2009

AFP

israel-lebanon-flagsDix Libanais ont été inculpés d’espionnage au profit d’Israël, portant à 68 le nombre de personnes poursuivies dans ce dossier, a indiqué mercredi à l’AFP une source judiciaire.

Les dix personnes ont été inculpées de « collaboration avec l’ennemi israélien en contrepartie de sommes financières », a précisé la source.

D’après le chef d’inculpation, six des inculpés étaient chargés de « donner des informations sur des régions et des positions civiles et militaires, ainsi que des personnalités politiques au sein du Hezbollah en vue de faciliter les agressions de l’ennemi ».

Certains étaient également chargés, sur demande d’Israël, « de surveiller le lieu de résidence du chef des Forces libanaises (chrétiennes) Samir Geagea, de donner des informations sur ses déplacements et sur les visites que lui rendait Saad Hariri », le chef sunnite de la coalition majoritaire au parlement.

Parmi les 68 personnes inculpées pour espionnage pour le compte d’Israël, 40 sont en détention, dont 37 Libanais, deux Palestiniens et un Égyptien. Les 28 autres sont toujours Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La « guerre des espions » sort de l’ombre au Proche-Orient

Posted by dodzi sur mai 22, 2009

The Canadian Press

De Sam Ghattas

Mossad

Mossad

BEYROUTH — La « guerre des espions » vient sur le devant de la scène au Proche-Orient. Le Liban a annoncé récemment l’arrestation de 15 personnes soupçonnées de collecter des informations au profit d’Israël, alors que le renseignement intérieur israélien affirme de son côté que des groupes arabes utilisent Internet pour tenter d’infiltrer l’Etat hébreu.

Les autorités libanaises disent avoir infligé un revers majeur à Israël en arrêtant récemment 13 Libanais et deux Palestiniens accusés de collecter des informations sur le Hezbollah et ses dirigeants.

Israël a mené à l’été 2006 une guerre au Liban contre le mouvement chiite, et les deux ex-belligérants se préparent depuis à la possibilité d’un nouveau conflit. Même si l’Etat hébreu et ses voisins arabes s’espionnent mutuellement depuis des années, les récentes arrestations apportent un nouvel éclairage sur cette guerre d’infiltration.

De son côté, le Shin Bet, service de sécurité intérieure israélien, a appelé cette semaine les Israéliens à la prudence dans l’utilisation de réseaux sociaux comme Facebook, affirmant que des groupes arabes les utilisaient pour recruter des espions. Il cite le cas d’un utilisateur israélien de Facebook contacté par un homme qui se serait présenté comme un agent libanais et lui aurait proposé de l’argent en échange d’informations.

En 2007, Azmi Bishara, un député arabe israélien, a quitté Israël quelques semaines avant d’être accusé d’avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah durant la guerre de 2006. Il vit aujourd’hui en Jordanie. Depuis la guerre contre le Hezbollah, Israël a également accusé plusieurs de ses citoyens arabes de collaboration avec des ennemis au Liban.

Le gouvernement israélien refuse de parler de ses activités de renseignement, mais selon le commentateur israélien Ronen Bergman, un expert en questions de sécurité, les récentes annonces libanaises laissent penser que les services secrets israéliens ont peut-être commis des erreurs clé. « Si les autorités libanaises disent avoir attrapé des espions israéliens, il y a une forte probabilité pour que ce soit vrai », estime de son côté Sholom Brom, ancien chef de la planification stratégique pour l’armée israélienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’avertissement de Joe Biden

Posted by jeunempl sur mai 22, 2009

Radio Canada

Joe Biden« Les États-Unis détermineront leur programme d’aide en fonction de la composition et des politiques du [prochain] gouvernement », a déclaré à Beyrouth le vice-président américain Joe Biden. Une déclaration qui vise, à mots couverts, le Hezbollah chiite, allié de l’Iran et de la Syrie, et classé comme groupe terroriste par les États-Unis.

Selon plusieurs observateurs de la scène libanaise, le Hezbollah et ses alliés, dont le dirigeant chrétien Michel Aoun, ont des chances de réaliser des gains substantiels aux élections législatives du 7 juin. Ce qui conduirait à la formation d’un gouvernement d’union nationale avec une forte présence du parti chiite.

« J’appelle ceux qui pensent se ranger du côté des parties hostiles à la paix à ne pas rater cette occasion [les législatives] et à s’éloigner de ces gens-là », a insisté M. Biden, appelant à des élections « équitables, libres et transparentes ».

Avant l’arrivée de M. Biden, le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a qualifié sa visite d’ingérence dans les législatives.

« Nous demandons à tous les Libanais, toutes tendances confondues, d’empêcher une telle ingérence qui représente une violation flagrante de la souveraineté libanaise », selon M. Fadlallah.

Par ailleurs, le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem, a affirmé, dans une entrevue, que son mouvement ne craignait pas d’être boycotté par la communauté internationale en cas de victoire aux législatives, comme ce fut le cas avec le Hamas palestinien en 2006.

Espionnage

À quelques semaines des élections législatives, les arrestations d’espions au profit d’Israël se multiplient au Liban. Le quotidien français Libération a rapporté que 18 personnes sont accusées d’espionnage par la Cour militaire libanaise.

Libération rapporte également qu’un professeur de mathématiques, paraplégique, a réussi à franchir la frontière avec Israël, échappant ainsi à son arrestation.

La liste des personnes accusées d’espionnage ne comprend pas que des anonymes. Un ex-général de la Sûreté générale a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Espionnage : Beyrouth porte plainte contre Israël

Posted by jeunempl sur mai 22, 2009

RFI – Diane Galliot

israel-lebanon-flagsLes autorités libanaises ont décidé de porter plainte contre Israël auprès des Nations unies. L’Etat hébreu est accusé par Beyrouth d’avoir implanté sur son territoire des réseaux d’espionnage, a annoncé jeudi le bureau du Premier ministre, Fouad Siniora. En quelques semaines, les services de sécurité libanais ont inculpé dix-huit personnes. Douze d’entre elles sont détenues et leurs révélations sont accablantes.

Depuis les premières arrestations importantes, en avril, cette affaire d’espionnage au profit d’Israël est devenue une véritable affaire d’Etat au Liban. Elle avait été au centre de la dernière séance du dialogue national qui rassemble les principaux chefs des partis politiques autour du président de la République.

Le Premier ministre annonce maintenant qu’un conseil supérieur de défense va être convoqué et que le Liban va saisir le Conseil de sécurité des Nations unies pour violation de la souveraineté libanaise et de la résolution 1701 de l’ONU. Cette résolution, adoptée en août 2006, visait à mettre fin à la guerre de l’été 2006 entre Israël et le Hezbollah libanais.

Une affaire d’Etat, parce qu’au nombre des personnes arrêtées figure un ancien général de la Sûreté qui aurait avoué travailler pour le compte d’Israël depuis plus de quinze ans. Et au fur et à mesure que l’enquête avance, les découvertes semblent de plus en plus stupéfiantes. Le général Achraf Rifi qui dirige les FSI (les Forces de sécurité intérieure), a révélé certains des points de l’enquête à la presse nationale, ces derniers jours. Le gouvernement libanais a donc décidé de donner à cette affaire une dimension internationale avec cette plainte auprès des Nations unies.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie comme un roman d’espionnage pour les « agents » d’Israël au Liban

Posted by dodzi sur mai 21, 2009

Angola Press

Beyrouth – Belles femmes, voyages à l’étranger, gadgets et fuite éperdue à travers une frontière bourrée de mines: la vie des « agents » à la solde d’Israël capturés au Liban était digne d’un roman d’espionnage.

Une vingtaine d’espions présumés, aussi bien des chrétiens que des musulmans, dont un boucher, un vendeur de téléphones portables et un général à la retraite, ont été inculpés pour espionnage ces derniers mois après trois ans d’enquête menée par les services de renseignement libanais.

Selon de hauts responsables, l’enquête s’est accélérée en avril lorsque les services de sécurité ont surpris un réseau tentant de s’infiltrer au sein du puissant dispositif de sécurité du Hezbollah chiite, engagé en 2006 dans une guerre destructrice contre Israël. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :