Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Afrique du Nord’

De meilleures opportunités économiques pour les femmes au Liban

Posted by jeunempl sur avril 13, 2012

(L’Orient le Jour)

Le centre de recherches britannique The Economist Intelligence Unit (EIU) a publié son dernier indice sur les opportunités économiques des femmes dans 128 pays du monde. D’après cette étude, citée par Lebanon this Week de Byblos Bank, le Liban s’est rangé à la 79e place du classement mondial, au sixième rang parmi 15 pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) et à la cinquième place parmi 31 pays à revenus moyens-supérieurs (PRMS) inclus dans l’étude.

En 2010, le pays du Cèdre s’était rangé à la 88e place du classement parmi 113 pays cette année-là, 9e parmi 14 pays arabes et 26e parmi 27 PRMS.

L’indice mesure les caractéristiques propres à l’environnement du travail chez les employées et femmes entrepreneuses. Pour être calculé, il se base sur 29 indicateurs regroupés en cinq sous-indices que sont les politiques et pratiques d’emploi, l’accès aux financements, l’éducation et les formations, le statut légal et social de la femme, et enfin le climat des affaires. Les scores attribués aux pays sont obtenus par le calcul de la moyenne des notes pondérées pour chaque indicateur.

Notons que le score de chaque pays est compris entre 0 et 100, la borne supérieure représentant la meilleure notation.

Dans le monde, le Liban s’est classé devant l’Égypte et le sultanat d’Oman mais est arrivé après Bahreïn, Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sommet arabe: Tripoli doit faire la lumière sur le sort des disparus, affirme HRW

Posted by dodzi sur mars 28, 2010

Iloubnan.info

La Libye doit profiter du sommet arabe qui se tient sur son sol, à Syrte, pour faire toute la lumière sur le sort de nombreuses personnes disparues, a estimé l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch.

« Un des thèmes de ce sommet de la Ligue arabe est la réconciliation », a déclaré dans un communiqué diffusé vendredi Sarah Leah Whitson, directrice de HRW pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. « La Libye doit profiter de cette occasion pour informer les familles qui souffrent de ne pas savoir où se trouvent leurs proches », a-t-elle ajouté.

HRW mentionne deux opposants libyens, Jaballa Hamed Matar et Izzat al-Megaryef, arrêtés au Caire en 1990 et livrés « aux services de sécurité libyens, qui les ont incarcérés dans la prison d’Abou Salim ». L’organisation évoque également le cas de la disparition mystérieuse il y a plus de 30 ans de l’important dignitaire chiite libanais Moussa Sadr, au centre d’un contentieux entre Tripoli et Beyrouth qui a amené le président libanais Michel Sleimane à boycotter le sommet de Syrte. Cet imam a été vu pour la dernière fois en août 1978 alors qu’il se trouvait en Libye. En 2008, la justice libanaise a inculpé le numéro un libyen Mouammar Kadhafi pour la disparition de l’imam et demandé son arrestation. Tripoli a nié toute implication et affirme que l’imam avait quitté la Libye pour l’Italie, qui maintient que Moussa Sadr n’est jamais entré sur son territoire. En 2004, Rome avait cependant remis au Liban un passeport retrouvé en Italie et qui appartenait à l’imam. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Liban 4e dans la région MENA au classement de l’indice de qualité de vie

Posted by jeunempl sur janvier 4, 2010

Casafree

Le Liban occupe la quatrième place en termes de qualité de vie dans le classement de l’indice annuel de qualité de vie, effectué par le magazine International Living pour 2010, sur 18 pays de la région Moyen-Orient-Afrique du Nord (MENA).

Le Liban est également 12e sur 194 pays au niveau mondial, avec une note générale de 54,3 points au classement de 2010, contre 54 pour l’année précédente.

Ce classement est effectué au début de chaque année et représente un pronostic pour l’année à venir en termes d’indices de qualité de vie basés sur des faits antécédents.

Au niveau de la région MENA, le Liban a surpassé Bahreïn (53,5 points), la Syrie (53,5 points), Qatar (52,4 points), l’Egypte (51,5 points) et les Emirats arabes unis (50,45 points). Il est devancé par le Koweït (54,47 points) et la Jordanie (55,05 points).

La qualité de vie au Liban est supérieure à la moyenne de la région MENA, avec un score bien au-dessus de la note régionale de 48,2 points. Globalement, une légère amélioration annuelle est toutefois remarquée dans la région, avec une augmentation de 1,7% pour 2009.

Le Liban a obtenu une note de 68 sur 100 pour l’indice de cherté de la vie, contre 74 au classement précédent.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bientôt une « Silicon Wadi » au Liban?

Posted by dodzi sur novembre 27, 2009

Iloubnan.info

Par Nada Akl

Joi Ito, PDG de Creative Commons

Lors du forum 4site qui a eu lieu la semaine dernière, les investisseurs, les innovateurs et les entrepreneurs de la région se sont réunis pour discuter des nouvelles technologies et de l’innovation dans l’entrepreneuriat. Parmi les questions majeures qui se sont posées lors de ce rendez-vous : Une Silicon Wadi serait-elle possible dans la région? Question clé pour le Liban. Est-il possible que notre environnement puisse favoriser la création de la prochaine plate-forme technologique régionale? Mais d’ailleurs, quelle est l’importance de l’environnement dans ce domaine-là?

Quelle est l’importance réelle de l’environnement pour promouvoir l’esprit d’entreprise on line? La question était sur la table lors du forum 4site organisé à Beit el Tabib à Beyrouth les 17 et 18 Novembre en collaboration avec Global Entrepreneur Week. Est-ce qu’une Silicon Wadi Possible? Comment et Quand? A quels autres modèles devrions-nous penser pour la région WANA (Asie de l’Ouest / Afrique du Nord)? Hervé Cuviliez de de Kuv capital, et l’entrepreneur et investisseur en capital-risque japonais Joi Ito ont discuté de la question. Cuviliez insiste sur l’importance d’un environnement sain avec tout un écosystème d’incubateurs, de financeurs spécialisés dans le capital-risque et d’universités pour favoriser un lancement réussi. Il s’avère que Kuv capital réfléchit déjà à l’idée d’une Beirut Media City. Ne divulguant que peu d’informations sur le projet, Cuviliez explique que les investisseurs sont sur le point de conclure l’affaire de l’achat d’une localisation au nord de Beyrouth, destinée à devenir le nouveau pôle technologique de la région. Beirut Media City, en partenariat avec d’autres plates-formes technologiques en Europe ou dans le Golfe, permettrait aux professionnels d’un pays d’avoir également accès aux services et aux facilités des pays étrangers.

De son côté, Joi Ito, PDG de Creative Commons, souligne les avantages du Liban: représenter une économie sur une si petite surface géographique ne peut qu’inciter le pays à répondre aux besoins d’un public international. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Forte chute du Liban au classement de la gestion des ressources naturelles

Posted by dodzi sur novembre 21, 2009

(L’Orient le Jour)

Le Liban est arrivé en 92e position sur 216 pays dans le classement établi par les universités de Columbia et de Yale.

Le Liban est arrivé en 92e position sur 216 pays dans le classement basé sur l’indicateur 2009 de gestion des ressources naturelles dans le monde, 23e sur 30 pays à revenu intermédiaire (UMIC) et 8e sur 17 pays de la région Moyen-Orient-Afrique du Nord (MENA).

Conjointement effectué par les universités de Columbia et Yale aux États-Unis, et repris par le bulletin économique hebdomadaire de la Byblos Bank, Lebanon This Week, le classement s’est servi de l’indicateur de gestion des ressources naturelles dans le monde comme critère d’évaluation, mesurant ainsi les politiques économiques d’un pays axées sur la promotion d’une gestion durable de ses ressources naturelles.

Le but de cette démarche est de refléter le degré d’investissement d’un gouvernement afin d’augmenter la croissance économique, de réduire la pauvreté et d’améliorer la gestion des ressources naturelles. L’indicateur se base de ce fait sur quatre sous-indicateurs couvrant la protection écorégionale, l’accès à une eau plus propre, l’accès à une meilleure hygiène en plus de la mortalité infantile. Chaque catégorie est notée sur une échelle allant de zéro à 100 ; l’indicateur global ne représentant que la simple somme de ces quatre sous-indicateurs.

Le Liban a ainsi obtenu une note globale de 75,4 points qui est inférieure à la moyenne du classement mondial et des pays à revenu intermédiaire qui sont de 75,7 et 85,1 points respectivement. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qualité de vie : Beyrouth à la 175e place mondiale et 16e régionale

Posted by dodzi sur novembre 2, 2009

Le Commerce du Levant/DubaïFrance.com

Beyrouth quality of lifeSelon l’enquête menée par le consultant Mercer Human Resource dans 215 villes de par le monde et citée par le bulletin de la Banque Byblos, le Liban occupe la 175e place mondiale en termes de qualité de vie et la 16e place parmi 21 pays de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Dans le précédent rapport, Beyrouth avait été classé à la 171e place mondiale et 15e régionale.

Cette étude évalue la qualité de vie dans les différentes villes du monde à partir de 39 composantes réparties en 10 catégories : politique, économique, socioculturelle, logement, loisirs, soins de santé, éducation, transports et autres services publics. Le Liban a obtenu un score de 51,9 points contre 53,3 l’an dernier. Ce score est inférieur à la moyenne mondiale qui se situe à 76,4 points ainsi qu’aux moyennes régionale et arabe qui sont respectivement de 61,6 et de 61,2 points. Vienne arrive en tête du classement avec un score de 108,6 points, Bagdad en dernière position, alors que New York constitue la ville de référence avec 100 points.Cette étude aide les multinationales à fixer les indemnités de leurs employés expatriés.

 

 

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Propositions pour juger la violence domestique hors des tribunaux religieux

Posted by dodzi sur septembre 25, 2009

IRIN

Les affaires de violence domestique sont portées devant les 15 tribunaux religieux du Liban, dont les activistes disent qu’ils favorisent les hommes par rapport aux femmes

Les affaires de violence domestique sont portées devant les 15 tribunaux religieux du Liban, dont les activistes disent qu’ils favorisent les hommes par rapport aux femmes

BEYROUTH, 24 septembre 2009 (IRIN) – Au Liban, tandis que les législateurs s’efforcent, trois mois après les élections parlementaires, de former un gouvernement, les activistes des droits de la femme attendent la reprise des sessions parlementaires, pour que s’ouvre le débat sur un nouveau projet de loi concernant la violence domestique.

Ghida Anani, coordinatrice de KAFA, une organisation libanaise luttant contre les formes d’exploitation et de violence envers les femmes, estime que trois quart des femmes libanaises ont subi, à un moment ou à un autre de leur vie, des violences physiques de la part de leur mari ou d’autres hommes de leur famille.

Dans le système démocratique multiconfessionnel du Liban, les affaires de violence domestique sont portées devant l’un des 15 tribunaux religieux, ou tribunaux des affaires familiales, dont les lois datent de l’ère ottomane et qui, selon les activistes, favorisent toujours les hommes par rapport aux femmes.

Le nouveau projet de loi propose que la violence domestique ne relève plus de la compétence des tribunaux religieux mais de celle du système judiciaire civil, et ne dépende pas des spécificités confessionnelles, donnant les mêmes droits aux femmes musulmanes et aux femmes chrétiennes. Pour les activistes, cette loi constituerait une avancée cruciale vers l’égalité entre hommes et femmes.

« Les tribunaux religieux ne traitent pas les hommes et les femmes de façon égale », a dit Nadya Khalife, chercheuse spécialiste des droits humains au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour l’ONG (organisation non gouvernementale) Human Rights Watch (HRW). « La loi constitue une avancée dans la bonne direction, mais il reste beaucoup de chemin à faire pour d’atteindre l’égalité au Liban ».

Violence domestique

Warda*, mère de six enfants, a raconté qu’elle avait subi des violences domestiques pendant 20 ans.

Son mari, qui était toxicomane, l’a battue et violée tout au long de leur mariage, a-t-elle dit. Ses tentatives pour obtenir de l’aide auprès de l’hôpital et de la police ayant échoué, elle est allée voir le représentant de son tribunal musulman chiite.

Warda a raconté que le représentant ne l’avait pas beaucoup aidée, se contentant de lui expliquer qu’il était difficile pour elle d’obtenir un divorce, étant donné que son mari refusait de divorcer. Finalement, elle est allée demander de l’aide à KAFA, et aujourd’hui, bien que toujours mariée, elle vit chez ses parents et n’a pas le droit de rendre visite à ses enfants. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Energie

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 8 Energie

Diagnostic

1. En 2006, 96,2% des sources d’énergie était importé. En 2007, la valeur des importations nettes de sources d’énergie fossiles (dérivés pétroliers et charbon) a été de 2,6 milliards US$, soit près de 11% du PIB et un tiers du déficit commercial du pays. Ce montant est supérieur de 10% à la valeur totale des exportations du pays au cours de cette année-là. Les importations ont représenté 25,2% de la valeur totale des importations au cours de la même année et encore ce chiffre ne tient-il pas compte des importations illégales à travers la frontière syrienne.

2. L’électricité produite à partir de l’énergie hydraulique n’a représenté en 2006 que 7,4% de l’énergie produite au Liban en dehors de la production par des groupes électrogènes privés.

3. Le développement des énergies renouvelables est faible : près de 49 m2 de capteurs/1.000 habitants en 2007 contre près de 800 à Chypres et 500 en Grèce. Aucun usage de l’énergie éolienne.

4. L’efficacité énergétique du pays est également faible : le PIB par unité d’énergie consommée est inférieur d’un tiers à celui des pays les plus avancés et il est inférieur de 17% à celui des pays de la zone Moyen-Orient-Afrique du Nord : bâtiments mal isolés, industries peu performantes sur le plan de l’énergie (pas d’audits énergétiques, fortes pertes d’énergie, faible efficacité des équipements de combustion), moteurs des véhicules peu performants (mauvaises conditions, forte consommation), transports en commun peu développés, très nombreuses petites unités de production (générateurs individuels ou de quartier) pour palier les pannes d’EDL et dont les rendements sont inférieurs aux rendements des usines électriques, pertes techniques élevées sur ses lignes et dans les circuits de distribution (15% contre 3% en France).

5. Taux de croissance moyen attendu de la consommation électrique de 4% par an durant la période 2005-2015 et de 3,5% par an sur la période 2005-2030. Cela représente plus du doublement de la consommation de combustibles pour la production d’électricité d’ici 2030 alors que leurs prix ont fortement augmenté au cours des années 2005-2008 et devraient continuer à augmenter une fois la crise financière terminée. Cela signifie aussi un doublement des capacités de production même si l’entretien atteint un très haut niveau de qualité (marge de sécurité ramenée à 10% seulement).

Objectifs

1. Diminuer les volumes d’hydrocarbures importés et augmenter l’indépendance énergétique du pays dans le but de le rendre moins vulnérable aux tensions qui existent sur les marchés internationaux d’hydrocarbures et de diminuer le déficit commercial. Pour cela, il est également nécessaire d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la production totale d’énergie.

2. Optimiser la consommation d’énergie dans les entreprises afin d’améliorer la compétitivité de l’économie du pays et optimiser la consommation d’énergie domestique afin de libérer une partie du pouvoir d’achat des ménages, ce qui est contribuera à augmenter les taux de croissance de l’économie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Coûts des transactions immobilières : le Liban à la 62e place mondiale et 4e régionale

Posted by dodzi sur février 5, 2009

DubaiFrance.com

Dans son dernier rapport annuel sur les tendances de l’immobilier à travers le monde, cité par le bulletin de la Banque Byblos, le Global Property Guide a classé le Liban à la 60e place mondiale et à la 4e place régionale (parmi une dizaine de marchés de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord) en termes de transactions immobilières.

L’indicateur répercute tous les coûts d’achat et de revente d’une propriété résidentielle exprimés en pourcentage de sa valeur. Ces coûts comprennent les frais d’enregistrement du bien-fonds et la commission de l’agent immobilier. Ils excluent les taxes annuelles sur la propriété et les taxes sur la plus-value (inexistante au Liban). L’enquête couvre des appartements en excellent état, situés à Achrafié, au centre-ville, à Hamra, Jnah, Ramlet el- Baïda, Ras Beyrouth et Verdun. L’indicateur pour le Liban est passé de 10,7 % en 2007 à 11,6 % en 2008. Toujours selon le même rapport, le Liban a été classé à la 38e place mondiale et 6e place régionale (sur sept marchés) en termes de rendement locatif global qui représente le loyer annuel rapporté au prix de l’appartement, avec un indice de 5,13 % contre 7,46 % en 2007, légèrement inférieur à l’indice moyen régional qui est de 5,34 %. En ce qui concerne le ratio prix de vente sur le loyer utilisé traditionnellement pour mesurer la sous-évaluation ou la surévaluation du prix de l’immobilier, Beyrouth a enregistré le niveau 19, le plus élevé de la région, à égalité avec Tel-Aviv, c’est-àdire qu’il faut 19 années de loyer pour acheter un appartement contre huit ans pour acquérir un appartement au Caire.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :