Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Affrontements’

Démission surprise du Premier ministre libanais

Posted by jeunempl sur mars 23, 2013

Paul Khalifeh – RFI

Achraf Rifi - chef des FSIConseil des Ministres - Gouvernement Mikati IINajib Mikati, le Premier ministre libanais, a annoncé sa démission surprise, vendredi 22 mars, à l’issue d’une réunion gouvernementale houleuse. Cette démission laisse le Liban sans gouvernement à un moment particulièrement critique, aussi bien sur le plan interne qu’au niveau de la situation à ses frontières.

La démission de Najib Mikati a surpris aussi bien ses alliés au sein du gouvernement, que ses adversaires de l’opposition.

Le Premier ministre a annoncé son départ peu après une réunion houleuse du gouvernement, vendredi soir, lors de laquelle il a été mis en échec par une coalition formée de ministres chiites du Mouvement Amal et du Hezbollah et de ministres chrétiens du parti du général Michel Aoun.

Les raisons de la démission

La première porte sur la nomination des membres de la Commission de supervision des élections législatives, ce qui entrave la tenue du scrutin à la date prévue, en juin.

La deuxième concerne la prorogation du mandat du chef des Forces de sécurité intérieure, le général Achraf Rifi, qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les combats de Tripoli circonscrits… jusqu’à quand?

Posted by jeunempl sur mars 21, 2013

Mediarama

Tripoli - Les Salafistes attaquent l'Armée LibanaiseL’intervention rapide de l’armée a permis de circonscrire les accrochages qui ont éclaté par intermittence hier à Tripoli et qui ont fait 2 morts et plusieurs blessés. Mais la tension reste très vive et les combats peuvent reprendre à tout moment si les responsables officiels n’assurent pas une couverture politique sans ambigüité à la troupe afin qu’elle puisse remplir sa mission dans des conditions optimales. Surtout que les discours sectaires et les campagnes d’exacerbation des tensions confessionnelles se poursuivent sans relâche, plus particulièrement dans le chef-lieu du Liban-Nord, où les groupes extrémistes se préparent «à la grande bataille», selon les propos d’une de leurs principales figures, cheikh Salem Raféï, qui a promis, dans un cours d’enseignement religieux dispensé lundi dernier de nettoyer la ville «des traitres sunnites» (Voir Médiarama du mercredi 20 mars).

Les incidents d’hier avaient été précédés par une série d’incidents à caractère sectaire qui ont chauffé à blanc les esprits. Agressions, bastonnades, jets de grenades se sont multipliés à un rythme effréné ces trois dernier jours. Mais l’étincelle qui a mis le feu aux poudres, hier, est une dispute à l’intérieur de l’Hôpital gouvernemental de Kobbé, qui a dégénéré en accrochage armé qui a fait cinq blessés. Tout a commencé lorsque la famille Chédid, originaire de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Morsi décrète l’état d’urgence… comme à l’époque de Moubarak

Posted by jeunempl sur janvier 28, 2013

Mediarama

Mohamed Morsi Egypte Frères MusulmansMoins de deux ans après le renversement de Hosni Moubarak, l’Egypte a renoué avec l’état d’urgence, les affrontements meurtriers et l’instabilité politique. Confronté à une vague de protestation sans précédent depuis son élection, en mai, qui a fait une cinquantaine de morts et plus de 500 blessés en cinq jours, le président Mohamed Morsi a décrété dimanche l’état d’urgence pour un mois dans trois provinces du Canal de Suez, dont celle de Port-Saïd.

L’état d’urgence, imposé durant 30 ans sous le règne de Moubarak, avait été levé en mai 2012.

Dans un discours à la nation retransmis en direct à la télévision, M. Morsi a aussi annoncé un couvre-feu nocturne de 30 jours dans ces trois provinces et menacé de prendre «d’autres mesures exceptionnelles» s’il était «contraint de le faire». «Je le ferai pour l’intérêt de l’Egypte. C’est mon devoir et je n’hésiterai pas un instant», a lancé le président. «Je suis contre les mesures exceptionnelles mais j’avais dit que si j’y étais contraint, je le ferais pour éviter que le sang ne coule et pour protéger les citoyens.»

Le président Morsi a appelé les dirigeants de l’opposition à un dialogue national lundi. Mais le mouvement du nassérien Hamdine Sabbahi, le Courant populaire, a déjà annoncé son «refus de participer à un dialogue alors que se poursuit l’effusion de sang et que continuent les crimes du régime contre les manifestants». Le Prix Nobel de la paix Mohammad el-Baradei a de son côté affirmé Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le démantèlement d’un réseau salafiste enflamme Tripoli

Posted by jeunempl sur mai 14, 2012

(Jeanine Jalkh – L’Orient le Jour)

Les incidents qui ont ébranlé au cours du week-end écoulé la capitale du Liban-Nord ont remis en question une fois de plus la fragilité d’une ville qui sombre petit à petit dans les abysses d’un jeu politico-sécuritaire combiné, sur fond de crise syrienne.

Trois morts dont un soldat de l’armée et plus de 27 blessés : tel est le bilan des accrochages qui ont fait suite à l’arrestation samedi dernier d’un islamiste, Chadi Mawlaoui, accusé d’avoir eu des contacts avec une « organisation terroriste ». En soirée, des informations obtenues par L’Orient-Le Jour ont fait état de l’arrestation préalable d’un réseau de six personnes, dont le chef de nationalité jordanienne, auquel Mawlaoui était directement lié.

L’affaire a commencé samedi soir lorsque Chadi Mawlaoui a été arrêté par la Sûreté générale, qui a assuré que son interpellation a eu lieu dans le cadre d’une « enquête sur ses liens avec une organisation terroriste » sans donner plus de précisions.

C’est, semble-t-il, la « manière très inélégante et particulièrement inhumaine » dont a été effectuée l’arrestation de Mawlaoui qui a immédiatement déclenché la colère de la rue salafiste. Ce sont également les rumeurs circulant sur l’existence d’une liste de 20 noms de Libanais ayant pris part aux combats en Syrie, qui sont venues envenimer le climat. Ces informations, révélées en cours de journée par le député de Tripoli Mohammad Kabbara, ont ensuite circulé dans les milieux islamistes. Selon la rumeur, qui n’a pas pu être vérifiée, la liste aurait été remise à la Sûreté générale « qui a été sollicitée par le régime pour effectuer la besogne ».

Par conséquent, l’idée qu’une institution dirigée par un chiite (le général Abbas Ibrahim), accusé de surcroît d’être proche du Hezbollah et de la Syrie, s’en prenne de la sorte à un salafiste « des plus innocents », selon son frère, a été exploitée à fond par la rue sunnite antisyrienne.

Le guet-apens

Dans les faits, Chadi Mawalaoui avait demandé une aide financière auprès de l’association Safadi pour un traitement coûteux requis par l’hôpital où se faisait soigner sa petite fille, gravement malade. Samedi, il a été entraîné dans un traquenard dans les bureaux de l’Association Safadi par un agent de la Sûreté générale, qui s’est fait passer pour un employé de l’association, lui demandant de se présenter pour récupérer l’aide financière qui lui a été consentie. Mawlaoui s’est pointé au rendez-vous, pour être aussitôt intercepté par les agents de la Sûreté, qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Reconstruction : Sayed Hassan Nasrallah et la promesse tenue

Posted by jeunempl sur mai 13, 2012

D.CH. – ANI

Six ans sur la destruction massive de la banlieue Sud de Beyrouth, lors de l’offensive israélienne de 2006, la promesse a été tenue. La banlieue Sud a été reconstruite, plus belle encore qu’elle ne l’a été ».

Le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a prononcé un discours lors d’un meeting organisé par le parti vendredi soir, à l’occasion de l’achèvement du projet de Waad, sur la place de l’ancien conseil de la Choura du parti, complètement détruite en 2006.

Le sayed Nasrallah a exposé dans son discours prononcé via un écran géant, les étapes de l’exécution du projet de la compagnie Waad, son importance et son symbolisme.

« Tout le monde sait que l’objectif de la guerre de juillet 2006 était d’éradiquer la résistance et de faire soumettre le Liban, dans le cadre de la mise en oeuvre du nouveau Moyen-Orient. Cependant, cette guerre n’a pas pu réaliser ses objectifs, à tous les niveaux, a-t-il affirmé.

« L’ennemi israélien a toujours eu recours aux destructions d’envergure au cours de ses affrontements avec un mouvement de résistance. Pourtant, la simple confrontation militaire avec les combattants lui suffit. En effet, cet ennemi a recours aux crimes de guerre parce qu’il considère que l’environnement qui héberge et soutient la résistance doit souffrir et doit payer le prix de ses choix ainsi que le prix de sa protection de la résistance. Les Israéliens veulent ainsi faire comprendre aux peuples de la région que le prix de la résistance est trop cher, et que ces peuples n’ont pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le premier piège tendu au gouvernement Mikati

Posted by jeunempl sur juin 20, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Après les tirs des armes à feu, place aux tirs des déclarations verbales. Entre les députés du Nord appartenant au bloc du Futur et les ministres originaires de Tripoli au sein du nouveau gouvernement, la polémique bat son plein et donne un avant-goût de ce qui attend la nouvelle équipe. Pourtant, ceux qui analysent les événements de vendredi loin de toute affectivité estiment que ce qui s’est passé est bien plus important que la rivalité devenue ordinaire entre les partisans du courant du Futur furieux d’avoir perdu le pouvoir et ceux des nouveaux ministres. Il est ainsi arrivé aux miliciens de Bab Tebbaneh et à ceux de Baal Mohsen de se battre pendant des mois sans faire six victimes, comme cela a été le cas en quelques heures vendredi. Il y a donc eu, selon les milieux gouvernementaux, un coup bien prémédité et précis qui consistait à verser rapidement le sang et à faire des victimes pour provoquer une nouvelle cassure au sein de la société tripolitaine et dans le tissu social libanais en général. D’ailleurs, le Premier ministre Nagib Mikati, qui se rendait dans sa ville natale pour la première fois depuis la formation du gouvernement et qui arrivait en quelque sorte dans une atmosphère de liesse, a immédiatement annulé toutes les festivités prévues et cessé de recevoir ceux qui voulaient le féliciter.

C’est dire, ajoutent ces milieux, que ceux qui avaient planifié le coup voyaient grand et avaient des enjeux qui dépassaient les frontières du Liban. Au départ, selon eux, il y avait certainement une curieuse coïncidence. La visite de Nagib Mikati et des nouveaux ministres à Tripoli avait été annoncée à l’avance ainsi que les festivités prévues. Et pourtant, la Ligue des étudiants islamiques a choisi d’organiser une manifestation de solidarité avec le peuple syrien le même jour, au même moment, dans un secteur particulièrement sensible, la rue de Syrie, si bien nommée, qui sépare Baal Mohsen de Bab Tebbaneh. La manifestation aurait pu avoir lieu à la place « Allah » ou n’importe où à Tripoli, mais l’organiser en ce lieu précis, poursuivent les sources gouvernementales, ne peut qu’être considéré comme de la provocation. Celle-ci a d’ailleurs atteint son premier but, celui de faire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les partisans de Hariri transforment leur « journée de colère » en journée de violence

Posted by jeunempl sur janvier 25, 2011

MPLBelgique.orgPhotographies Reuters

Ce mardi 25 janvier 2011 restera dans les mémoires de tous les Libanais. Plus que de la colère, c’est un déferlement de violence et de haine que les partisans enragés de Saadeddine Hariri ont offert aux citoyens libanais de Beyrouth, Tripoli ou Saïda. L’armée libanaise, déployée dans toutes les zones sensibles du pays, a permis d’éviter le pire. Contrairement à d’autres pays, l’armée libanaise ne tire pas sur la foule, aussi excitée soit-elle. Au contraire, elle compte dans ses rangs plus de 30 blessés à l’issue de cette journée.

OTV, New TV, NBN et Al Jazeera: les médias libres sous les griffes des partisans de Hariri

Dès la matinée, plusieurs actes de vandalisme donneront le ton; pneus brulés, routes bloquées, voitures attaquées,etc. Mais très vite, l’effet de groupe va donner lieu à des actes encore plus graves. Des journalistes de la New TV, la chaîne qui avait diffusé les enregistrements audio entre Hariri et le faux-témoin As Siddiq, ainsi que de la OTV et NBN sont attaqués. Al Jazeera verra carrément son camion de presse complètement malmené et détruit par des partisans du Courant du Futur (parti de Hariri) devenus incontrôlables. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Trois soldats libanais et un haut gradé israélien tués lors d’une incursion israélienne en territoire libanais

Posted by jeunempl sur août 3, 2010

AFP

Trois soldats libanais et un haut gradé de l’armée israélienne ont été tués, selon des responsables des services de sécurité libanais et israélien, lors d’affrontements mardi à la frontière entre Israël et le Liban, sous tension permanente.
Il s’agit des incidents les plus sanglants à la frontière entre les deux pays encore techniquement en guerre depuis le conflit destructeur de 2006 entre l’Etat hébreu et le Hezbollah chiite.


« Trois soldats libanais ont été tués, un journaliste a été tué et un civil a été blessé », a précisé un responsable libanais sous couvert de l’anonymat.
Un haut gradé de l’armée israélienne a été tué, a affirmé de son côté l’armée israélienne.
Une autre responsable de la sécurité libanaise a indiqué à l’AFP que les Israéliens appelaient à un cessez-le-feu pour pouvoir évacuer les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Un mort suite aux affrontements entre les factions sunnite et chiite

Posted by jeunempl sur juin 30, 2009

CCTV

courant du futur - drapeauDans la capitale libanaise, Beyrouth, des affrontements ont éclaté entre les partisans Sunnites du Premier ministre élu du Liban et l’opposition chiite du président du parlement.

Une femme est décédée et trois personnes ont été blessées. Samedi, Saad Hariri, dont la coalition a remporté les élections parlementaires ce mois-ci, a été nommé Premier ministre. Les tensions se sont agravées depuis les célébrations de samedi organisées par les partisans de Hariri. L’armée a placé un cordon de sécurité et est intervenue pour restaurer le calme. Les deux factions s’étaient déjà affrontées en mai 2008, elles étaient finalement parvenues à un accord pour former un gouvernement d’unité nationale. Les élections parlementaires du sept juin avaient permis à la paix de durer pendant une année.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retour au calme à Tripoli après le déploiement de l’armée

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2008

(AFP)

Le calme était revenu dimanche à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, après le déploiement en force de l’armée la veille à la suite d’affrontements entre communautés qui ont fait neuf morts, a déclaré un responsable de la sécurité.

Seul un combattant sunnite, Abou Fadi Arour, a été blessé par des militaires sur lesquels il avait ouvert le feu la veille, dans le quartier sunnite de Bab al-Tebbaneh, un fief de la majorité antisyrienne, a précisé à l’AFP ce responsable, ajoutant que l’homme avait été arrêté. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :