Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘administration publique’

Les fonctionnaires de l’administration publique confirment leur grève jeudi

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2012

ANI

La Ligue des fonctionnaires de l’administration publique a confirmé ce lundi sa décision d’observer une grève jeudi, si le gouvernement libanais ne parvient pas à déférer l’échelle des salaires au Parlement lors de la séance du Cabinet mercredi.

La position de la Ligue a été publiée dans une déclaration au terme de sa réunion au cours de laquelle les participants ont débattu des affaires relatives à la grille des salaires.

La Ligue a exhorté le gouvernement « à prendre une position claire de la grille des salaires et à la déférer au Parlement lors de sa prochaine séance prévue mercredi ».

Elle a appelé tous les fonctionnaires à prendre part à la grève générale, réclamée par le comité de coordination syndical.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban à la 87e place du classement des Nations unies sur l’administration électronique

Posted by jeunempl sur mars 11, 2012

(L’Orient le Jour)

Avec un résultat de 0,5139, le Liban a gagné six places dans le classement des Nations unies sur l’état de préparation à l’administration électronique par rapport à la précédente étude. L’indice apporte une estimation quantitative de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) par le gouvernement comme outils permettant de fournir des services publics de qualité.

Dans un rapport publié par les Nations unies, le Liban a été classé au 87e rang mondial parmi 190 pays et septième parmi 17 pays de la région Moyen-Orient/Afrique du Nord (MENA), en termes d’état de préparation à l’administration électronique. L’indice, intitulé en anglais « e.governement », est publié tous les deux ans par les Nations unies. Par rapport à la dernière étude publiée en 2010, le Liban a gagné 6 places au niveau mondial et deux au niveau régional, a indiqué le rapport, cité par le Lebanon Weekly Monitor de la Bank Audi.

L’indice apporte une estimation quantitative de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) par le gouvernement comme outils permettant de fournir des services publics de qualité aux citoyens comme aux entreprises. Il est composé de trois sous-indices : celui de mesure d’Internet, celui évaluant l’état des télécommunications et des infrastructures ainsi qu’un sous-indice concernant le capital humain.

Avec un résultat de 0,5139, le pays du Cèdre a fait mieux que les Philippines, la République dominicaine et Sainte-Lucie d’un point de vue mondial et mieux que la Jordanie, la Tunisie et l’Égypte dans la région. Le Liban est arrivé juste après les Seychelles, les îles Saint-Vincent, les Grenadines et l’Albanie. D’un point de vue régional, il a été dépassé par le Qatar, le Koweït et Oman.

Concernant le premier sous-indice évaluant le niveau d’accès aux produits en ligne et à Internet, le Liban a obtenu le score de 0,4771. Par rapport à l’étude précédente, le classement du Liban sur cet indicateur s’est amélioré de 16 places au niveau mondial pour s’établir à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun confère avec une délégation de la CGTL

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Orient le Jour

Le chef du Courant patriotique libre, le général Michel Aoun, a reçu hier à Rabieh une délégation de la CGTL conduite par le président de la centrale syndicale, Ghassan Ghosn.

À l’issue de l’entrevue, M. Ghosn a émis l’espoir que le projet de loi sur les indemnités de transport sera avalisé sans retard par le Parlement et qu’il ne sera pas entravé par le différend sur la légalisation des dépenses hors budget de 8 900 milliards de livres libanaises et de 11 milliards de dollars effectuées par les gouvernements de Fouad Siniora, Saad Hariri et Nagib Mikati entre 2006 et 2011.

M. Ghosn a d’autre part indiqué que l’entretien avec Michel Aoun avait porté sur le dossier du prix des carburants. Il a souligné la nécessité sur ce plan de développer le réseau de transports en commun et de relancer le projet de loi sur l’utilisation de voitures fonctionnant au gaz.

En conclusion, le président de la CGTL a invité tous les salariés qui n’ont pas encore encaissé l’augmentation de salaires à entrer en contact avec les responsables de la centrale syndicale.

Signalons, par ailleurs, que le général Aoun a également reçu hier M. Massoud Achkar avec qui il a évoqué les dossiers de la loi électorale, des nominations administratives et de la représentation chrétienne au sein des administrations publiques, en sus du problème du livre d’histoire. À l’issue de l’entrevue, M. Achkar a souligné la nécessité d’approuver rapidement les nominations administratives et la nouvelle loi électorale. Il a enfin rendu hommage aux officiers et aux soldats de l’armée libanaise pour leur contribution à la sauvegarde de la stabilité dans le pays et la préservation des biens publics et privés.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Don européen de 30 millions d’euros au Liban

Posted by dodzi sur mars 5, 2012

Le Commerce du Levant

La Commission européenne a annoncé l’octroi de trois dons d’un montant total de 30 millions d’euros au gouvernement libanais pour financer trois projets.

Le premier don, d’un montant de 12 millions d’euros, vise à financer un projet entre 2012 et 2016 portant sur les moyens de renforcer la stabilité et la sécurité au Liban, notamment à travers une campagne de sensibilisation des citoyens.

Le deuxième don, d’un montant de 9 millions d’euros, a pour but de financer un programme de planification stratégique dans les administrations publiques.

Le troisième, d’un montant de 9 millions d’euros, a pour but d’améliorer l’efficacité des secteurs de l’énergie, de l’eau et des transports. Le gouvernement a approuvé ces trois dons en décembre 2011.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réfugiés libanais en Israël : Le bout du tunnel, enfin

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2011

A.K. – L’Hebdo Magazine

Le Liban a, enfin, approuvé le mécanisme permettant aux Libanais qui s’étaient réfugiés en Israël en l’an 2000, de regagner le pays sans être inquiétés. Opposition et majorité se sont mis d’accord au Parlement sur un dossier des plus délicats qui traîne depuis plus de onze ans.

Faisant abstraction des considérations politiques de l’époque, le Liban a décidé de clore ce dossier, mais sous certaines conditions. Les dossiers des hommes seront étudiés au cas par cas. L’amnistie indirecte concerne principalement les familles: femmes, enfants et vieillards, autrement dit ceux qui n’étaient pas militairement affiliés à Israël. Les anciens membres de l’Armée du Liban-Sud (ALS, auxiliaire d’Israël) restent soumis à la loi libanaise, comme des personnes qui ont collaboré avec l’ennemi. Des décrets d’application seront établis conformément à la loi, dont le projet est présenté par les députés du Courant patriotique libre (CPL), dans une période d’un an, afin d’autoriser le retour de ceux qui le souhaitent.

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a applaudi à l’adoption de cette loi. «Les sudistes libanais étaient délaissés par l’Etat et l’occupation en a obligé certains à travailler en Israël pour survivre. Quoi qu’il en soit, ce sont tous des Libanais et il faut faire la différence entre les collaborateurs avec Israël et les comploteurs d’une part, et ceux qui ont été contraints à fuir», a-t-il estimé.

Avec le retrait des forces israéliennes du Liban-Sud, des centaines de familles ont choisi de se réfugier en Israël. L’Etat hébreu charge Saïd Ghattas de trouver des solutions aux problèmes de ces 2700 réfugiés libanais. La plupart d’entre eux étaient des membres de l’Armée du Liban-Sud, formée de chrétiens, de chiites et de druzes, qui avaient quitté l’Armée libanaise en 1976 et qui avaient soutenu Israël dans ses guerres contre l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et contre le Hezbollah. Fondée par Saad Haddad, l’ALS est dirigée, à la mort de ce dernier en 1984, par le général Antoine Lahd, autre dissident de l’armée. Après le retrait israélien du Liban-Sud, en l’an 2000, de nombreux combattants de l’ALS, considérés comme des traîtres et des collaborateurs par le gouvernement libanais et le Hezbollah, ont fui en Israël, accompagnés de leurs familles.

Le nombre des réfugiés libanais en Israël était estimé à plus de 6000 personnes. Les difficultés auxquelles ils doivent faire face sont nombreuses. Réfugiés essentiellement dans le nord d’Israël, ils sont confrontés à des problèmes d’emploi, de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Baroud tient la loi électorale pour responsable de la corruption politique

Posted by dodzi sur mars 25, 2009

Iloubnan.info

Ziad Baroud - Ministre de l'IntérieurBEYROUTH – Le ministre de l’Intérieur Ziad Baroud a déclaré lors d’une conférence de presse intitulée « Vers une stratégie nationale pour la lutte contre la corruption », mercredi, que « la culture de la corruption a augmenté en l’absence d’une autorité au Liban. »

Baroud a dit que la corruption ne concerne pas que l’administration publique, mais aussi le secteur privé. Il a ajouté que le comportement de l’administration au Liban avait connu une transition unique à l’époque du président Fouad Chehab, qui a diminué ensuite en raison de l’instabilité politique qui n’a pas permis de passage à des institutions étatiques.

Baroud a considéré que la corruption n’est pas secrète mais absolument visible puisque les corrupteurs vivent à l’abri de sanctions. Il a également dit que la perte annuelle du budget du gouvernement est d’un montant d’environ 500 millions à 1 milliard de dollars par an à cause de la corruption qui sévit à tous les niveaux.

Baroud a ajouté que l’une des sources de la corruption politique au Liban est la loi électorale et il espère que le comité de surveillance contribuera à limiter le chaos électoral pendant la campagne électorale.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :